Notez des films
Mon AlloCiné
    Carnets de voyage
    note moyenne
    4,0
    6916 notes dont 417 critiques
    répartition des 417 critiques par note
    167 critiques
    161 critiques
    36 critiques
    31 critiques
    16 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Carnets de voyage ?

    417 critiques spectateurs

    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 922 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,0
    Publiée le 21 avril 2011
    Assez sympa ! "Carnets de voyage" (Diarios de motocicleta) est un road-movie plaisant avec un bon casting et une réalisation soignée. Par contre, l'histoire est intéressante, mais je trouve qu'elle a du mal à évoluer (ça se répète trop), et le rythme est beaucoup inégal... c'est un peu trop lent à mon goût, dommage !
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 2 849 critiques

    3,5
    Publiée le 27 avril 2014
    Un road movie magnifique, à la sauce sud-américaine. "Carnets de voyage" retrace le parcours initiatique du Che, et sa prise de conscience politique, qui l'amènera à l'idée de révolution dans cette région du monde. La dimension psychologique n'est pas absente du récit, le réalisateur mettant en avant les qualités et faiblesses du futur Comandante. Dommage que l'ensemble manque parfois de souffle, la recherche de réalisme étant le maître mot du réalisateur. De plus, l'ensemble reste un peu didactique et trop appuyé.
    Jeremy339862369
    Jeremy339862369

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 135 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2009
    Pour comprendre la qualité du film il faut se pencher plus que d'habitude sur le réalisateur et les acteurs, le premier est un metteur en scène brésilien engagé au travers de ses films (central do brasil) et les suivants sont pour la plupart recrutés dans le pays où se déroule l'action, la quête du réalisme et de la précision est donc en marche.Ce qui est interessant dans ce film c'est justement son sujet, l'avant Che. On découvre qu'étonnamment il est issu d'une famille aisée et que très tôt l'altruisme sera une caractéristique fondamentale chez lui. Le risque aurait été de faire un film très marqué "politique" mais le réalisateur prend le film sur le thème de l'Humain,de l'expérience de l'Autre et c'est ce qui fait sa force. Les rencontres successives dans les différents pays vont construire à la manière d'un puzzle l'identité et la conscience du futur Che. C'est avec maitrise, sobriété et discrétion qu'il dépeindra la situation de l'Amérique du sud de l'époque, grâce aux simples rencontres. L'évolution chez Ernesto se fait très graduellement, on ne voit que progressivement ses idées se former comme la volonté d'une Amérique Latine unie. Car c'est aussi un film sur ce continent ,on découvre en meme temps qu'Ernesto les paysages, la culture (Neruda) et l'histoire (le petit guide) de l'Amérique du Sud.La clarté du film marque, un autre risque aurait été de trop vouloir en mettre mais tout est finalement juste, bien amené et dans le ton. Ce road movie est une réussite à tous les niveaux, si on veut parler des acteurs on peut remarquer la prestation sans faille de Gael Garcia Bernal dont Salles dit qu'il est l'un des acteurs les plus doués de sa génération. Si on veut parler de musique on peut entendre la simple mais paradoxalement très belle composition du musicien attitré d'Alejandro Gonzalez Innaritu. Beauté, humanisme, concision, réalisme, technique et humour font de "Carnets de voyage" un grand film.
    etudiant
    etudiant

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 73 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce film est confondant de naïveté et de prétention. Mis à part la beauté des paysages sud-américains, il n'y a là que des clichés de vacances filmés d'un point de vue occidental avec tout ce que cela peut comporter de condescendance...
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 615 critiques

    4,5
    Publiée le 14 avril 2018
    J'aime ce film ! Je l'aime surement pour les raisons que certains ont de le détesté, ou du moins de le sous-estimé. Carnets de Voyage est un long métrage naïf, une version édulcoré, pas vraiment un biopic etc ... Oui, tout cela est vrai, mais ce film a bien plus que cela, il possède une âme ! On voyage avec eux, on partage leurs galères, les rires et le sentiment de révolte ( un poil exagéré ) qui les gagne aux fur et à mesure que l'aventure se prolonge. L'évolution d'Ernesto est flagrante et symbolisé par sa traversé du fleuve à bout de souffle qui sépare les bonnes sœurs et médecins des lépreux, un passage magique quoiqu'un peu trop christique ... Rodrigo de la Serna et Garl Garcia Bernal sont tout en sensibilité et en empathie et m'on beaucoup plu. Walter Salles en simplicité insuffle des bons sentiments et merci à lui. " Ceci n'est pas un récit d'exploit impressionnant , c'est un fragment de vie de deux être qui ont parcouru un bout de chemin ensemble, partageant les même inspirations et les mêmes rêves. Notre vision fut elle trop étroite, trop partiale, trop précipitée . Nos conclusions furent elles trop rigides. Peut-être, mais cette errance à travers notre Amérique m'a transformé plus que je ne le croyais. Moi, je ne suis plus moi. Du moins je ne suis plus le même qu'avant. "
    blacktide
    blacktide

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 795 critiques

    4,0
    Publiée le 24 avril 2014
    "Carnets de voyage" est un très beau film dans le même genre que "Into the Wild" version Amérique du Sud. Le film raconte le voyage de Ernesto Guevara (avant qu'il ne devienne le "Che") et de son ami Alberto Granado à travers l'Amérique latine sur leur moto déglinguée surnommée "La Vigoureuse". Ce voyage va changer leur manière de voir le monde, de faire d'eux des êtres "humains"... Durant leur voyage, ils vont découvrir des paysages absolument magnifiques de l'Amérique du sud, ils vont se retrouver dans une léproserie où ils vont être au contact des malades et approfondir leurs connaissances sur la médecine, ils vont affrontés des tempêtes, la neige, la chaleur, mais surtout faire des rencontres et tout cela va les changer profondément (ainsi le Che va naître)... Les deux acteurs, Gael Garcia Bernal et Rodrigo de la Serna, sont justes parfaits, ils sont touchants et extrêmement attachants. Par moment, on se croirait dans "pékin express" avec certaines aventures et certains paysages. La BO du film est inoubliable en particulier avec la chanson qui reste perpétuellement en tête: c'est "Apertura" de Gustavo Santaolalla (on l'a tous déjà entendu notamment dans la pub de la société générale). Le film montre comment un voyage a transformé un homme à jamais... C'est au fil de ses péripéties qu'on voit naître un grand révolutionnaire, qui est confronté aux bouleversements sociaux des pays rencontrés et y rencontre la misère. Résultat: "Carnets de voyage" est un road trip intéressant sur les débuts du Che (comment Ernesto est devenu ce grand révolutionnaire), fortement entraînant, drôle et triste en même temps!!!!!!!!!!!!!!!
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 324 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    2,5
    Publiée le 31 août 2016
    L'histoire est intéressante mais en fait, elle apparaît assez limitée, dû je pense à un traitement inégal. Le début pose les bases du voyage avant que la suite ne se révèle assez quelconque même si les péripéties rencontrées par les 2 héros ne posent les bases et dessinent les contours du futur "Che". Son acolyte est bien moins intéressant et E. Guevara, bien que parfaitement campé par G. G. Bernal, est bien trop lisse pour captivé (affublé d'un asthme plus ou moins chronique qui plus est). Le scénario et le film ne décolle vraiment quand les 2 amis arrivent à la léproserie, avec quelques scènes très fortes. W. Salles s'affirme comme un metteur en scène talentueux, qui maîtrise bien son cadre et sa photo mais qui n'arrive pas à transcender son sujet. D'autres critiques sur
    vanou97
    vanou97

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 633 critiques

    4,0
    Publiée le 17 janvier 2012
    Un road-movie magnifique en forme de prise de conscience, sur le jeune Ernesto Guevara qui part à la rencontre de son destin avec son ami, icarnés par des acteurs au sens de l'humour et de l'autodérision exemplaires. Une osmose s'opère entre la fiction et le message révolutionnaire dans un tournant de ces civilisations que le réalisateur nous offre, persuasif.
    Karim A.
    Karim A.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 615 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2016
    La jeunesse de Che Guevara voila un sujet intéressant les paysages, les galères, les combines, et le courage du Che quand il traverse à la nage le bras d'eau pour aller voir les malades. Le Machu Picchu c'est un site magnifique. Un Bijou.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    5,0
    Publiée le 11 janvier 2013
    Magnifique film ! Des superbes images et dialogues, c'est humain et drôle, nostalgique et intelligent. On assiste à la naissance de Che Guevara très intéressant.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 223 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 20 avril 2010
    Une superbe aventure! Ce tour d'Amérique du sud est génial, les paysages sont superbes, on voit différentes cultures, on ne s'ennuie pas! Une page de la vie du Ché trop méconnue mais très importante! A voir
    JohanJett
    JohanJett

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 209 critiques

    4,0
    Publiée le 28 décembre 2012
    Pour moi le film le plus intelligent sur le Che, l'excellent réalisateur brésilien Walter Salles filmera un somptueux long métrage sur la jeunesse de Ernesto Guavara ,23 ans étudiant en médecine lors de son voyage itinérant traversant en 1951 l’Amérique du Sud avec son compagnon de route Alberto Granado.La mise en scène est magnifique,Salles ne se contentera pas de parler des ville capitales de l’Amérique du Sud,il réalisera un parcours ,plus judicieux et plus intelligent à travers des villages et leurs habitants où le seuil de la pauvreté est énorme . Les deux acteurs principaux ont tout compris sur l’interprétation de leurs personnages,tout les deux étaient excellents.Les second rôles sont des acteurs amateurs qui jouaient leur propre interprétation un véritable régal.La fin est bouleversante avec les vraies photos de leur voyage de jeunesse du Che et d'Alberto Granado,et le magnifique hommage que rendit Walles à ce dernier. Un grand film.
    Co-cotte
    Co-cotte

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 279 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2012
    Généralement je n'aime pas vraiment ce genre de film mais là j'ai beaucoup apprécié ce road-movie. Les acteurs sont parfaits, la musique est superbe, le paysage m'a donné envie de "plonger" dans la télévision et de voyager aux côtés des deux personnages. De plus, voir l'histoire de Che Guevara avant qu'il devienne le " Che " que l'on connait, je trouve que c'est très intéressant et enrichissant. Tout ça pour dire que " Carnets de voyage " est vraiment un film à voir !
    Baptiste L.
    Baptiste L.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juillet 2010
    Road movie magnifique qui reprend le voyage effectué par Ernesto Guevarra. Ce film reste une ôde à l'Amerique du Sud et nous fait découvrir les premières aspirations d'Ernesto pour les conditions des travailleurs indiens. Un des seuls points négatifs est le fait que le film soit quasiment totalement dépolitisé. En effet, on ne ressent pas tellement l'engagement politique qui naît à travers Guevarra. Et je ne dirai pas le Che car il ne s'agit que d'Ernesto Guevarra dans le film. Gros plus pour les paysages magnifiques de l'Amerique du Sud!
    Nick La Main Chaude !
    Nick La Main Chaude !

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 281 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mars 2012
    L’œil clair fixé sur un avenir radieux, une petite étoile rouge fichée sur le coin intérieur de la paupière, le jeune Che qui apparaît à l’affiche du film de Walter Salles sous les traits de l’angélique Gael Garcia Bernal aurait pu faire espérer aux révolutionnaires purs et durs une hagiographie ripolinée d’idées manichéennes et dégoulinante de beaux sentiments. Les idéologues du mythe guevariste en seront pour leurs frais et remiseront leurs tee-shirts rouges. " Carnets de voyage " est tout sauf une fresque emphatique et larmoyante. Le récit de ce voyage de jeunesse qui éveillera la conscience sociale d’Ernesto Guevara et de son ami Alberto Granado est avant tout un film sur l’apprentissage d’êtres humains ou comment se découvrir et se forger une identité en s’ouvrant aux autres. Les deux compères au fil de leurs pérégrinations observent, échangent et s’interrogent. Le road-movie, empreint au commencement de légèreté et d’humour insouciant, se charge par petites touches de gravité au fil des kilomètres traversés par la Vigoureuse de Granado dont les embardées et pannes à répétition illustrent en soi la tournure intense peu à peu prise par l’aventure. Mais ce sont surtout les visages et les mots des hommes et des femmes rencontrés tout au long de ce périple, en Argentine, au Chili ou au Pérou, qui ponctuent la prise de conscience des deux jeunes hommes de la réalité politique et sociale de leur continent, que ce soit la misère, les inégalités ou l’évocation des persécutions politiques. Adaptation du journal du Che et du récit de son compère, Alberto Granado, dont le visage de vieil homme apparaît dans les dernières scènes, " Carnets de voyage " est l’aboutissement réussi d’un projet ambitieux mené de manière exemplaire par Walter Salles et servi par des acteurs convaincants tels que Gael Garcia Bernal et Rodrigo de la Serna. Une très belle leçon tant d’humanité que de cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top