Mon AlloCiné
    Ray
    Note moyenne
    4,1
    29 titres de presse
    • Africultures.com
    • Elle
    • France Soir
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Paris Match
    • Rolling Stone
    • Score
    • Zurban
    • aVoir-aLire.com
    • Brazil
    • Ciné Live
    • Le Point
    • L'Express
    • MCinéma.com
    • Ouest France
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Chronic'art.com
    • Cinéastes
    • Les Inrockuptibles
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    29 critiques presse

    Africultures.com

    par Olivier Barlet

    Pas de compassion ni d'hagiographie donc pour le pauvre aveugle présenté aussi dans toutes ses ombres, et si le film est souvent émouvant, c'est justement par l'exposition de ses failles; [...]

    La critique complète est disponible sur le site Africultures.com

    Elle

    par Patrick Williams

    L'acteur, découvert dans Collateral, livre aujourd'hui une interprétation magistrale du grand Ray Charles dans Ray (...). Qu'on soit noir ou pas, Jamie Foxx, en ressuscitant le grand Ray Charles, nous fait sentir bien nous aussi, plus humains et plus sensibles.

    France Soir

    par Richard Gianorio

    Rares sont les biopics qui ne tombent pas dans le panneau de l'hagiographie. A ce titre, RAY (...) est tout à fait exemplaire. (...) Le film, passionnant de bout en bout, est solidement charpenté par la performance époustouflante de Jamie Foxx.

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Jean-Luc WACHTHAUSEN

    Un beau, un très beau film sur la carrière exceptionnelle d'un musicien passionnant, émouvant et inspiré (...) Loin de tomber dans le chromo, le mélo ou la biographie pour fans, Taylor Hackford réalise là un portrait humain d'une réelle profondeur et d'une belle justesse.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Jamie Foxx incarne magnifiquement le musicien mort en 2004, après avoir collaboré au film. Loin de l'hagiographie, le réalisateur Taylor Hackford retrace l'itinéraire de l'artiste et de l'homme et évite les embûches en ne quittant jamais son axe principal : la musique.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Bernard Loupias

    Il faut le dire tout de suite, ce film n'existerait pas sans Jamie Foxx, diamant noir d'un casting parfait. Ce que réussit cet acteur (...) tient du prodige. Mieux : c'est un cas de possession unique dans les annales cinématographiques. Jamie Foxx ne joue pas Ray Charles, il est Ray Charles, jusqu'à l'hallucination.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    L'Humanité

    par Michaël Melinard

    Non content de réussir le volet biographique de son dixième film, Taylor Hackford dresse un tableau captivant de la famille musicale de Ray Charles (...)

    Paris Match

    par Christine Haas

    (...) l'oeuvre dépasse le simple film biographique. (...) Sincère, rusé, doux et virulent, Jamie Foxx saisit toutes les nuances de la personnalité d Ray Charles, sans jamais l'imiter. Il est dans la vérité absolue. L'Oscar ne devrait pas lui échapper.

    Rolling Stone

    par Mathilde Lorit

    Tout amoureux de la musique se prendra de passion pour l'évolution du style du roi de la soul. Tout fondu de romanesque se laissera bouleverser par l'histoire d'un homme unique.

    Score

    par G.D. Jones

    RAY prouve surtout qu'une performance géniale peut faire décoller un film et vous laisser KO sur le siège. Car Foxx EST Ray Charles. Par son incarnation (...), il détourne le film des rails de la banalité pour l'emmener vers les cimes de l'inspiration, faisant honneur à son modèle.

    La critique complète est disponible sur le site Score

    Zurban

    par Véronique le bris

    Taylor Hackford signe ici l'oeuvre de sa vie. Un magnifique portrait (...) Sans fioritures, RAY échappe à l'hagiographie, propulse la musique du "genious" dans de très bonnes versions et bénéficie de la prestation exceptionnelle de l'acteur Jamie Foxx.

    aVoir-aLire.com

    par Romain Le Vern

    (...) dans sa catégorie casse-gueule, Ray s'impose comme une biographie formidablement exemplaire qui défie les règles de la chronologie en ayant la bonne idée de ne pas se conformer aux lois du récit linéaire.

    Brazil

    par Eric Coubard

    Un enthousiasmant voyage dans la musique des années 50, dans un monde politique en mouvement, mais surtout un hommage vibrant au génie d'un pianiste aveugle (...)

    Ciné Live

    par Iris Mazzacurati

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Point

    par La rédaction

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    MCinéma.com

    par Jean-Christophe Derrien

    Taylor Hackford livre un film assez conventionnel dans la forme, mais nous met devant cette évidence : Ray Charles était un grand bonhomme. Cependant, RAY est loin d'être une ode aveugle à un génie : le script n'évite pas les côtés sombres de l'artiste. La musique, omniprésente, est un délice pour les oreilles et la photo magnifique.

    Ouest France

    par La rédaction

    Jamie Foxx, troublant de ressemblance avec son personnage, porte avec fougue l'énergie, les convictions et les combats d'un créateur qui ne s'est pas contenté de faire sauter les barrières musicales.

    Première

    par Christian Jauberty

    Hackford se montre beaucoup plus à son avantage avec les nombreuses scènes musicales, brillament fimées, qui régalent les yeux autant que les oreilles. Sa maîtrise du sujet est impressionnante quand il utilise les chansons et les éléments biographiques en contrepoint pour enrichir le portrait de l'artiste et ouvrir des perspectives sur son processus créatif.

    Studio Magazine

    par Patrick Fabre

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    TéléCinéObs

    par Olivier Bonnard

    Le film pâtit de la réalisation pompière d'un Taylor Hackford (...) Globalement, il se dégage néanmoins une tenace impression d'authenticité, largement due, d'ailleurs, à l'interprétation d'un Jamie Foxx dont l'incandescence menace de faire fondre la pellicule à tout puissant.

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    Non seulement Ray ne triche pas, mais il fait preuve d'une belle générosité (...) Même Jamie Foxx, dans un registre d'imitation par essence insupportable, se fond dans le décor sans bruit, totalement synchrone. Dans le genre, assez plaisant.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Cinéastes

    par Robert Hospyan

    Biopic tout ce qu'il y a de plus classique, malgré quelques malheureuses tentatives de rendre l'entreprise un tant soit peu plus originale (...) le film ne dépasse jamais réellement le statut des biographies qu'on a l'habitude de voir (...)

    La critique complète est disponible sur le site Cinéastes

    Les Inrockuptibles

    par Francis Dordor

    Chiadé et sans surprise, la vie parfois romancée de Ray Charles, avec un Jamie Foxx plus Ray que nature en route pour les Oscars.

    Télé 7 Jours

    par Gérard Lenne

    (...) le film de Taylor Hackford (...) ne nous épargnent pas les flash-backs en série sur les traumas de l'enfance. Mais qui d'autre que Jamie Foxx aurait pu incarner le "Genius" de façon aussi saisissante ?

    Télérama

    par François Gorin

    Hackford pousse un peu quand il retourne indéfiniment à la fameuse scène d'enfance traumatique (...) Pas de quoi pourtant ternir l'éclat d'un film qui doit évidemment beaucoup à la très mimétique performance de Jamie Foxx en Ray.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par François Bégaudeau

    Sachant qu'une seconde de la vie d'un homme est une galaxie, divisez les deux heures trente pourtant longues que dure ce biopic de Ray Charles par les quelques millions de secondes engrangées de sa naissance jusqu'aux sixties par le "prodige aveugle", et vous aurez une idée de la précipitation avec quoi celui-ci est exécuté par l'inoffensif Taylor Hackford.

    Libération

    par Serge LOUPIEN

    (...) l'histoire que conte Ray n'est qu'une suite de bidonnages, d'impasses et de contre-vérités. (...) Côté "profilage", ça ne vaut guère mieux. Quincy Jones est un benêt, Gossie McKee un escroc, David "Fathead" Newman un junkie, Margie Hendricks une ivrognesse.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top