Mon AlloCiné
    Nous étions soldats
    Note moyenne
    2,7
    15 titres de presse
    • Le Parisien
    • Zurban
    • Ciné Live
    • Le Figaroscope
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Aden
    • Chronic'art.com
    • Cinopsis.com
    • Le Monde
    • Le Point
    • L'Express
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Le Parisien

    par Alain Grasset

    Mel Gibson et ses partenaires sont crédibles dans des séquences d'un réalisme parfois difficilement soutenable.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Zurban

    par N. T. Binh

    Le savoir-faire de la réalisation, les yeux bleus de Mel et le visage de Madeleine sont mis à contribution, ainsi que l'excellente prestation de Barry Pepper, dans le rôle habituel du "témoin" journaliste.

    Ciné Live

    par Marc Toullec

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Figaroscope

    par Jean-Luc Wachthausen

    (...) au-delà des maladresses du propos, on mesure ici la force d'une démocratie capable de se retourner sur son passé, ses échecs et de panser ses blessures.

    MCinéma.com

    par Hugo de Saint Phalle

    Le cinéma américain a-t-il encore des choses à nous montrer sur la guerre du Vietnam ? Pour nous en assurer, le réalisateur Randall Wallace a choisi une nouvelle voie, très tendance aux Etats-Unis (...) : l'examen de conscience et la réhabilitation de l'ennemi. Mais, bien qu'honorable, sa tentative est maladroite et ratée.

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    TéléCinéObs

    par Jean-Philippe Guerand

    Une seule scène ébauche l'esquisse d'une réflexion (...). Dommage que le reste ne soit pas aussi émouvant.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Pierre Murat

    (...) plus qu'à Gibson, on s'attache à un civil et une femme. (...) Ce sont les deux vrais héros du film, à l'écart des clichés du genre.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Le plus inquiétant ? Nous étions soldats, comme récemment La Chute du Faucon noir, ont été réalisés avant le 11 septembre dernier. Il est à craindre que le pire reste encore à venir.

    Chronic'art.com

    par Frédéric Bas

    (...) Nous étions soldats vient confirmer la tendance déplaisante d'un cinéma américain qui ne se veut plus seulement de guerre -genre connu et usé jusqu'au dernier chargeur- mais carrément belliqueux, cinéma patriote et primaire, bête et méchant.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Cinopsis.com

    par Eric Van Kutsem

    Après deux heures de film et une pseudo-victoire américaine dans ce qui s'annonçait comme une guerre perdue d'avance, les survivants rentrent chez eux. Et là, au lieu de nous surprendre, le film retombe dans un discours navrant à la gloire de l'épisode guerrier sans jamais mettre en évidence l'inutilité et la stupidité des morts survenues...

    La critique complète est disponible sur le site Cinopsis.com

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    A ce spectacle s'ajoute un rite, relativement inédit en ce qui concerne les films consacrés à la guerre du Vietnam : l'hommage à l'adversaire. (...) Le commandant des troupes vietnamiennes est présenté comme un sage courageux (pas tant que Mel Gibson, quand même, il ne va pas au feu). Cette volonté de fausse symétrie, cette mise en spectacle naïve de la guerre évoque irrésistiblement les grosses machines cinématographiques et militaires des années 1960, dont l'archétype reste Le Jour le plus long.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Point

    par Olivier De Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Express

    par Sophie Grassin

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Première

    par Olivier De Bruyn

    A un tel degré de propagande, le spectateur se pince ou ricane. Et oublie, du coup, les quelques mérites épars de ce chef-d'oeuvre de manichéisme (...).

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top