Notez des films
Mon AlloCiné
    Adieu l'ami
    note moyenne
    3,4
    140 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    1 critique
    8 critiques
    5 critiques
    10 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Adieu l'ami ?

    24 critiques spectateurs

    JoeyTai
    JoeyTai

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 249 critiques

    2,5
    Publiée le 21 novembre 2008
    Avec un scénario plutôt intéressant et deux excellents acteurs, je m'attendais à un grand film. Tel ne fut pas le cas pour moi. Les prestations de nos deux bruns ténébreux de service sont très bonnes, mais le film a vieilli et les longueurs et scènes superflues abondent. Le classicisme de la mise en scène ne permet pas de donner assez de souffle. La voix inhabituelle de Charles Bronson peut déranger. A voir une fois, mais surement pas deux !
    Mancioday
    Mancioday

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 82 critiques

    2,5
    Publiée le 2 novembre 2008
    "Adieu l’ami" c’est d’abord l’opposition de deux légendes, Bronson et Delon mais dans un film malheureusement très moyen. Jean Herman a galvaudé leurs talents, en leur faisant jouer des personnages aux caractères pré-formatés. Delon joue comme souvent, tout en intériorité, quant à Bronson, il joue un baroudeur avec une sacrée gouaille. De plus, le scénario manque de relief et la musique de François de Roubaix est mal utilisée. Seule la scène mythique de la tasse de café avec Bronson fait sortir le film de ces sentiers battus pour lui apporter un peu plus de profondeur.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 4 849 critiques

    2,0
    Publiée le 24 juillet 2010
    Il y a beau avoir les charismatiques Alain "la belle gueule" Delon et Charles "la gueule" Bronson Adieu l'ami est pourtant à mon grand regret un polar n'ayant rien de remarquable. Scénario touffu, longueurs inutiles, je suis relativement déçu et dire que cela faisait des années que j'espérais voir Adieu l'ami avec ses 2 acteurs que j'adore. Jean Herman (qui signe des romans sous le nom de Jean Vautrin) me semble plus à l'aise avec une plume à la main lorsqu'il signe Les aventures de Boro avec son complice Dan Franck que lorsqu'il tient une caméra.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 2 170 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2011
    un duo charismatique pour un film atypique, les deux stars s'échangent coup pour coup !!!!
    brianpatrick
    brianpatrick

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 724 critiques

    3,5
    Publiée le 9 septembre 2010
    La rencontre entre deux géant du cinéma, à savoir Alain Delon et Charles Bronson. Un histoire tirée d’un roman de Sébastien Japrisot. Un scénario intéressant et deux excellents acteurs.
    carbone144
    carbone144

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 402 critiques

    4,0
    Publiée le 16 septembre 2007
    Ce film qui n'est pas un monument du genre, n'en reste pas moins un petit chef-d'œuvre tout a fait original. Le duo Delon-Bronson est excellent.
    P-D
    P-D

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 50 critiques

    2,0
    Publiée le 4 mars 2014
    J'ai appris la date de la bataille de Waterloo. (C'était la petite chose utile du film, merci.) Il y a certains films comme ça qui vous attire par le casting. Après tout c'est rare de voir deux gros noms du cinéma de deux nations différentes attirer toute l'attention dans un même film. On en a eu, certes, des français rencontrer des britaniques, ne serait-ce que dans les James Bond, mais aurait-on pu avoir plus belle affiche que Alain Delon contre Charles Bronson ? C'est comme ci aujourd'hui on nous servait un Christian Bale contre Vincent Cassel qui est, pour moi, avec ma plus grande des objectivités, reste l'acteur français le plus respectable et réputé actuellement même si je suis loin d'être un grand fan de celui qui incarne la bête dans le naufrage "La belle se fait prendre par la bête", à moins que je n'ai pas vu le bon film. Le premier en revanche, reste le plus grand acteur du 21ème siècle, tu l'as sens ma grosse objectivité ? Bref, Charles et Alain dans le même film, c'était aussi inespéré que d'avoir un Pape qui ne soit pas mêlé de près ou de loin à certains trafics d'enfants. Et nous l'avons eu ! Pas le pape, le film. Stoppons la politique et les blagues vaseuses, et passons au film. Au FILM devrais-je dire, car quand des titans de l'écran se retrouvent face à face, on peut parler de monument historique. Et quel film ? Quel impact aura eu "Adieu l'ami" sur le cinéma français et même américain, par delà ses scènes de combats irréprochables, son casting en or, ses musiques à couper le souffle (et par conséquent l'envie de vivre), son scénario dur de l'oreille comme Deferre, cette enquête incroyable, son suspens céleste, sa mise en scène délicieuse et tout à fait charmante ? Est-ce que ce film d'une grandeur sans limite a-t-il eu la parfaite reconnaissance qu'il méritait ? Et qu'est-ce qu'il méritait ? Rien. Stoppons ici le sarcasme facile et les quolibets enfantins. Puisque ce qui est vendu comme un face à face, à savoir " l'un veut remplir le coffre, l'autre veut le vider ", ce qui nous laisse présager de longues minutes de tension entre Bronson et Delon, se résume à une franche camaraderie sympathique et vénielle, creuse, totalement vide, terne, inconsistante, futile, dérisoire, anodine, totalement inutile. Le film est composé d'une première partie absolument lassante, où l'on nous sert des passages d'une inutilité flagrante, où l'on nous installe nos personnages de façon quasi-aléatoire et bancale, nos personnages sont remplis de vide, on le sent déjà à plein nez, rien ne fera d'eux des personnalités dont nous nous rappellerons après la fin du générique (et quel générique !), et aussitôt le film achevé, on ne se souvient déjà plus du prénom, du caractère, des ambitions des personnages. Ils ne sont personne. E voilà que l'on passe trente-cinq longues minutes à s'intéresser à des gens qui ne nous intéressent pas. Et ça, j'ose vous le demander … est-ce bien raisonnable ? (dixit Desproges). Une fois arrivé le moment même du casse, on obtient un léger moment de tension, notre intérêt s'éveille, mais cela ne nous empêchera pas de tergiverser entre la décision de rire un bon coup des combats à coup de manchette et de bond en avant ou à vraiment nous intéresser à l'intrigue qui se dessine. Mais dès lors qu'à lieu la grande évasion (ellipse volontaire sur le seul passage intéressant du film), nous replongeons dans une monotonie profonde, profonde, profonde, et l'enquête de notre bon vieux policier n'arrivera pas à nous tirer de notre indifférence. Je vois déjà ici, finir ma triste vie, face à l'écran ici, je meurs et je languis. Oui, quand je m'emmerde profondément, il m'arrive d'improviser quelques alexandrins. Et quelle ne fût pas ma surprise quand je découvris que le pire m'attendait ? Oui, je suis passé outre les scènes d'action lamentables et nauséeuses, oui, je suis passé au-delà d'un Bronson doublé par Popeck, je suis passé par-dessus le suspens nase qui se résume à un seul moment : " Va-t-il faire déborder le contenu de son verre avec ses pièces ? ", mais je ne peux pas laisser passer le jeu d'actrice pitoyable de cette pouffiasse grimée et amorphe, et par-dessus tout, cette voix qui est pire que le pire des cauchemars. Elle retentit dans ma tête, hypnotisant anesthésique. Jamais je n'ai pu ingurgiter pareil somnifère que cette voix abattue. Et j'ai presque joui lorsque Delon lui envoie une mandale en pleine gueule. La justice se salit parfois les mains. Aussi, je ne peux pas penser à attribuer une bonne note à ce film grâce à sa fin, car s'il y a bien quelque chose que l'on retient d'un film, c'est son dénouement (quand il est existant). Là, j'ai rarement vu une fin aussi brutale et inutile. Entendons nous bien, par brutale je veux dire inadaptée, mal amenée, totalement ratée. Et je ne parle pas de la toute fin où Delon nous lâche un YEAAAAAAAAAAH inexpliqué. Avec tout le sérieux du monde, je dirai que le manque de suspens et d'un bon scénario surtout handicape grandement le film. Les actrices également. Et le manque de budget sans doute aussi. Ce film est indigne de ces deux acteurs qui ont leur renommée, Bronson et Delon ont tous les deux sorties de belles merdes indigestes mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne nous ont pas bluffés dans plus de films. Si la seconde partie peut être intéressante, elle est quasiment éclipsée par le début et la fin qui nous fera bailler plus de fois que devant l'interminable film de BHL dont NON, je ne citerai pas le nom maudit. Bon Film :) YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 859 critiques

    2,0
    Publiée le 13 juin 2018
    Un choc entre deux grandes stars qui fait pschitt! Adieu l'ami repose sur une histoire bancale et se laissera vite oublier.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1576 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2013
    Bronson-Delon: un tandem explosif!Charles Bronson n'a jamais tournè en Europe quand le producteur français Serge Silberman lui propose le rôle de Propp!Sur le tournage l'acteur ne s'entend pas avec le rèalisateur Jean Herman mais pourtant Bronson fait impression face à Delon!Le film est un tel succès que le grand Charles reste en Europe pour tourner le mythique film de Lèone "il ètait une fois dans l'ouest"!Un face à face cruel et feutrè qui donne tout son poids à cette rèalisation de bonne facture pour ce solide polar tournè à l'amèricaine avec un duo de choc...
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 4 367 critiques

    3,0
    Publiée le 21 janvier 2017
    Delon / Bronson, avant le ratage de Soleil rouge, Adieu l'ami est celui qui faut voir. Ici le duo se narguent mais au fond ils se respectent. Tous deux se retrouveront fait comme des rats à l'intérieur d'une pièce coffre-fort. En sortiront-ils ?
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 889 critiques

    2,5
    Publiée le 21 septembre 2009
    Les romans géniaux de Sébastien Japrisot donnent des films jubilatoires (L'Eté meurtrier, Un long dimanche de fiançailles...). Pourtant, lorsqu'il écrit directement pour le cinéma, comme ici, son sens du rythme s'évapore. Adieu l'ami n'est pas un chef d'œuvre, on s'ennuierait même par moment. Heureusement, Japrisot sait soigner la fin, comme souvent.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mai 2008
    A voir déjà pour l'affiche (Alain Delon et Charles Bronson, excusez du peu). A voir aussi pour les multiples facettes du film : le premier tiers est plutôt classique avec pas mal d'action, la seconde partie propose un huis clos très original, enfin dans le dernier volet il s'agit d'un film policier dont la fin surprendra.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 30 avril 2008
    Le film est plutôt bon malgré une réalisation assez moyenne et que l'on ne comprend pas trop la haine entre Delon et Bronson.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 168 critiques

    2,5
    Publiée le 26 décembre 2015
    Un très gros succés des années 60, qui réunissait deux grandes stars de l'époque ( Charles Bornson était aussi une star bankable, moins connu de la jeune génération ), pour un policier bien mené et efficace. Il faut aussi noter la présence la très belle et intriguante Olga Georegs Picot, qui n'a pas fait la carrière qu'elle aurait du faire. Un bon film d'aventure .
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 965 critiques

    3,0
    Publiée le 29 décembre 2012
    Mettant à l'affiche Charles Bronson et Alain Delon, «Adieu l'ami» est aujourd'hui devenu un petit classique du cinéma français. Les deux personnages principaux, qui ne sont pas vraiment bons amis vont pourtant être amenés à collaborer, pour ouvrir un coffre. Ce film est divisé en trois parties: la première reste assez classique, on va l'appeller la "partie préparation", la deuxième partie (la meilleure) est un huis clos original et étouffant et la troisième partie se présente sous la forme d'une enquête policière un peu mollassonne dont l'épilogue en surprendra plus d'un. Porté par un duo d'acteurs très inspirés, «Adieu l'ami» est un film convenable mais il est difficile d'en tirer des conclusions. A voir tout de même.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top