Mon AlloCiné
    C'était demain
    note moyenne
    3,5
    361 notes dont 51 critiques
    16% (8 critiques)
    33% (17 critiques)
    41% (21 critiques)
    10% (5 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur C'était demain ?

    51 critiques spectateurs

    Roy Batty
    Roy Batty

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 90 critiques

    3,5
    Publiée le 2 octobre 2014
    "C'était demain" est un bon film, qui met aux prises H.G. Wells (Malcolm McDowell) et Jack l'éventreur (David Warner) dans le futur. J'ai vraiment beaucoup apprécié la première partie, lorsque Wells découvre le monde moderne, ce qui entraîne de courts mais bons passages humoristiques. Par contre, dès que l'histoire d'amour commence, le film perd un peu de rythme et la fin vole de facilités scénaristiques en incohérences à mon goût ( spoiler: en lisant le journal du 10, Wells aurait du savoir que la fille ne pouvait pas avoir été tuée, étant donné qu'elle avait voyagé dans le futur avec lui ; et à la fin, lorsque le gardien du musée n'intervient pas alors que l'alarme s'est déclenchée, c'est un peu gros ). De plus, les effets spéciaux, bien que peu nombreux, ont beaucoup vieilli. Néanmoins, malgré ces quelques défauts, le film est plaisant à suivre, en particulier grâce aux acteurs (Malcolm McDowell et David Warner sont formidables), une mise en scène impeccable et une très bonne musique du grand Miklós Rózsa.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    3,5
    Publiée le 13 mars 2017
    Curieusement, je ne m’étais jamais lancé dans le visionnage de ce film, car j’avais peur d’assister à un spectacle peu prenant. En clair, le sujet ne me botté pas. Et finalement c’était déraisonnable, car C’était demain est un film agréable, pas parfait certes, mais avec de réelles qualités. D’abord, le casting. McDowell surprend dans ce rôle de héros naïf, amoureux et déterminé, projeté dans un monde qu’il ne connait pas. Il trouve l’équilibre juste entre le comique « pataud », et le sérieux qui permet tout de même au métrage d’assumer son statut de thriller fantastique (bien qu’il y ait peu de fantastique en fait). Toutefois, très bon, je dois dire que la petite surprise c’est Mary Steenburgen. Je connais assez peu cette actrice, mais ici elle frappe fort, et sa prestation est d’une grande subtilité. Il y a un côté tantôt détaché, tantôt très investi, et elle m’a parfois déconcertée, pour mon plus grand plaisir je dois dire. Car elle est aussi très charmante, et cela, en paraphrasant le héros, en étant « laide ». C’est fort, mais il faut avouer qu’elle n’a pas forcément un physique canon, mais elle est craquante quand même. Enfin, terminant le trio, David Warner est un méchant tout trouvé, et il se fait visiblement très plaisir dans son rôle ! Le scénario est ludique et bien mené. On pouvait craindre un truc burlesque, mélangeant trop de références, et finalement c’est fluide et efficace. Ca manque un peu de moments forts, et le film tend un peu trop à délaisser le caractère « horrible » du tueur, au profit d’une histoire d’amour plaisante mais un peu convenue parfois, et d’un humour anachronique réussi mais qui nous éloigne relativement du thriller sérieux. En somme, il faut s’attendre à un film intelligent et prenant, mais qui dans son mélange des genres choisis tout de même une voix un peu légère qui ne vous oppressera pas beaucoup. J’ai passé un moment agréable de presque deux heures, mais un peu plus de tension, de suspens ou de « méchanceté » n’aurait pas été de refus. Formellement, en dehors d’effets spéciaux franchement dépassés, C’était demain est propre. Belle mise en scène, sans génie mais soignée, décors de qualité, même si l’essentiel du métrage se déroule à notre époque, ce qui sous-tend une reconstitution d’époque peu présente. La bande son est un peu discrète, mais globalement C’était demain est un film élégant, raffiné, esthétiquement académique et peu audacieux, mais qui n’a pas vraiment vieilli, hormis, comme je le disais, avec les fx discutables. En conclusion, si vous voulez passé un bon moment, avec des acteurs au top et un mélange des genres singulier, alors C’était demain est fait pour vous. Une de ces belles découvertes fantastiques que peut nous offrir le cinéma des années 70, même si ce n’est pas un incontournable. 3.5
    Monsieur-B
    Monsieur-B

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 101 critiques

    3,0
    Publiée le 21 novembre 2012
    Voici une vision assez originale de l'histoire de Jack l'éventreur. Ça change des éternelles enquêtes de Sherlock Holmes ou de tout autres personnages contemporains. Une réalisation sans fioriture, des effets spéciaux qui commencent à accuser leur âge (mais on pardonne) et un Malcom McDowel aussi à l'aise dans les rôles sobres que dans les personnages extravagants qu'il avait interprété dans Orange Mécanique ou Caligula. Par contre, quelle tête à claque cette Mary Steenburgen, avec son regard endormi et son air de ne jamais rien comprendre à ce qui se passe. C'est à se demander si c'est la même personne qui incarna Clara dans Retour vers le futur 3 quelques années plus tard. C'était demain est un bon petit film de série B, malheureusement oublié des rééditions DVD et des rediffusions TV…
    Kuku458882597
    Kuku458882597

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 122 critiques

    5,0
    Publiée le 10 novembre 2007
    Herbert Georges Wells, savant et inventeur de génie, présente un soir à ses amis, sa toute nouvelle invention, la machine à explorer le temps. Malheureusement pour cet homme, un de ses compagnons, est le sérial killer qui térrorise la ville depuis pas mal de temps et qui est appellé "Jack the ripper". Quelques minutes après la présentation de sa machine, Wells voit la police faire éruption chez lui, car ceux-ci croient avoir repérer le célèbre tueur. On découvre alors la malette de John Stevenson, pleine de sang. De plus il est introuvable dans la demeure. en desendant au grenier, pour savoir si le Doc s'y trouve. Wells voit sa machine réapparaitre miraculeuseument. Il comprend alors que Le chirurgien Stevenson a fui avec cette dernière en l'année 1979 et à San Francisco. Une course poursuite s'engage alors. "C'était demain" ou encore "Time after time" est un chef d'oeuvre du cinéma des années 70. C'est une éxpérience unique avec l'acteur Malcolm Mcdowell qui dans ce film change totalement de style. Il est drôle, touchant et très attachant. C'est un réalisateur méconnu qui fait de ce "Time after time", une éxpérience unique.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 980 critiques

    5,0
    Publiée le 28 novembre 2009
    un petit chef-d'oeuvre quelque peu tombé dans l'oubli et pour lequel une édition DVD serait le bienvenue. Le film nous conte l'affrontement entre HG Wells et Jack l'eventreur catapultés en 1970 par le biais de la machine à voyager dans le temps. C'est un savant cocktail de comédie, d'action, de romantisme et de fantastique qui nous est proposé grace à un scénario malin. De beaux moments d'anachronisme ainsi qu'une reflexion sur la montée de la violence incarné par un Malcom Mc Dowell idéaliste, gentleman et déphasé contre un Jack Warner/ l'eventreur tout à son aise dans le monde moderne. Un grand film
    Davidhem
    Davidhem

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 322 critiques

    5,0
    Publiée le 23 juillet 2010
    C'était demain est un somptueux cocktail d'action, d'aventure, d'humour et de fantastique signé par Nicholas Meyer. Le réalisateur décide de mêler deux mythes: Jack l'éventreur et la machine temporelle de H.G. Wells. Le film relate l'histoire de H.G. Wells qui poursuit Jack l'éventreur dans sa machine à avancer dans le temps et passe du Londres de 1893 à San Francisco de 1979. Le film tient à montrer l'optimisme affiché de H.G. Wells quant au futur où il prévoit la fraternité à tous les niveaux.Le réalisateur tient à montrer le choc des cultures et des époques. Wells découvre le fast food, les voitures, les avions, le téléphone, la télévision, le cinéma, les couverts, les femmes au travail. Nicholas Meyer insiste également sur l'évolution des moeurs sociales, la banquière suppliant Wells de l'embrasser et de coucher avec elle. Le scénario est très bien ficelé et ne souffre d'aucun temps mort, accumulant des situations comiques, des dialogues savoureux et quelques scènes d'action rondement menées. La musique qui accompagne le film colle à l'ambiance active du film. Malcolm McDowell campe un personnage à l'opposé de son rôle dans Orange Mécanique, naïf, courageux, gentil et drôle, David Warner endosse le rôle de Jack l'éventreur avec élégance et cruauté, Mary Steenburgen joue avec talent le rôle d'une femme épanouie. L'ensemble du film donne un résultat extrêmement plaisant qu'on prend plaisir à voir et à revoir!
    ALF.
    ALF.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 245 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2012
    Un film charmant. Tout d'abord l'histoire est tout à fait originale, cette idée de faire voyager H.G Wells dans le temps à la poursuite de Jack l'éventreur est très inventive. De plus on pourrait croire que l'on va y retrouver les mêmes clichés de la "découverte du futur" mais le film aborde cela d'une façon originale et n'en fait pas trop. Les effets spéciaux ont vieilli certes mais ce n'est pas l'important. Le personnage de Wells est vraiment attachant, incarné à merveille par le fantastique Malcolm McDowell qui nous surprend là on ne l'attendais pas; dans le rôle du gentil "sage" pour une fois, et il est très juste dans ce personnage. Seul point noir que je trouve au film; la fin très prévisible et trop facile. Dommage il y avait matière à faire quelque chose de plus original. Mais il n'en reste pas moins un film très sympathique.
    Mario M.
    Mario M.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juin 2019
    Magnifique, peu d'incohérence (voire aucune), mise en scène maîtrisée, scénario divin, interprétation savoureuse (et bon sang, comme Mary Steenburgen est délicieuse!) Un vrai bon film, un vrai pur agréable divertissement. À voir.
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 562 critiques

    3,5
    Publiée le 31 juillet 2013
    Un film prenant qui finit même par devenir captivant au fur et à mesure du cheminement. Il y a plus d'un rebondissement et on nous réserve quelques surprises malgré que la fin ultime soit un peu prévisible. Un thriller au savant mélange d'enquête, de science fiction et d'eau de rose. Ca ne vaut pas nos "visiteurs" et c'est dans un autre style, mais il bien et intéressant à voir! PS. pourquoi évoquer autant israel lors du voyage et choisir d'évoquer les Palestiniens à travers une "mauvais conduite".
    LEPELTIER E
    LEPELTIER E

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 142 critiques

    4,5
    Publiée le 3 février 2013
    Un scénario original et inventif , à voir d'urgence .
    FABULOEUF
    FABULOEUF

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 397 critiques

    4,0
    Publiée le 9 août 2007
    Le voyage dans le temps est un sujet fascinant et Jack le Tripier est aussi un sujet fascinant. Ce film ne pouvait donc pas être mauvais.
    Frédéric L
    Frédéric L

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 99 critiques

    4,5
    Publiée le 7 septembre 2013
    Excellent duel à travers le temps entre un David Warner impérial en tueur sadique et un Malcolm Macdowell qui n'a jamais été aussi bon depuis Orange Mécanique en HG Wells. Le décalage époque/personnage est amusant.
    Flotang29
    Flotang29

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 27 critiques

    2,5
    Publiée le 27 juillet 2015
    Je suis plutôt déçu, j'aime beaucoup les films évoquant les voyages dans le temps, c'est pour moi un thème valeur sûre.. Ici le scénario m'a paru alléchant, mais je n'ai au final pas été convaincu. Même si les voyages dans le temps sont toujours sources d'incohérences, là il y'en avait vraiment trop pour que ce soit crédible, y compris dans la partie plus "thriller" avec Jack l'Eventreur.. Trop de scènes "faciles" et clichées, la confrontation avec le monde du futur aurait pu être à mon sens plus poussée et subtile, et assurément plus drôle. Il faut également ajouter à cela l'histoire d'amour qui a fini par m'ennuyer. En bref, je l'estime intéressant à voir par curiosité mais ça s'arrête là.
    djacno T.
    djacno T.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 803 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mai 2013
    Bon divertissement mais un peu trop sérieux et prévisible. L'ensemble a un peu vieilli.
    lillois
    lillois

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 454 critiques

    2,5
    Publiée le 22 novembre 2010
    "C’était demain" rappelle à la fois "La machine à explorer le temps" de George Pal et la trilogie "Retour vers le futur". C’est encore plus vrai quand apparaît Mary Steenburgen, l’héroïne de la troisième partie de la saga de Zemeckis ! Herbert George Wells était un observateur optimiste, un avant-gardiste en ce qui concerne les progrès sociaux. Féru de sciences, il publia en 1895 un roman d’anticipation sur le voyage temporel. L’action du film précède d’ailleurs de peu l’écriture de ce livre afin qu’elle s’en fasse l’écho dans la réalité. Partant d’une hypothèse hautement crédible (que Jack l’éventreur soit une personne de la bonne Société), le récit gagne en étrangeté quand le meurtrier (interprété avec cynisme par David Warner) échappe à Scotland Yard grâce à une nouvelle machine. Testant sa propre invention à l’occasion, Wells (Malcolm McDowell) le suit afin de le ramener à son époque pour qu’il y soit jugé. Par un truchement scénaristique douteux, c’est aux Etats-Unis qu’ils sont projetés, en 1979. Les policiers modernes sont croqués avec méchanceté, on les prend vite en grippe. On ne peut pas dire que les anachronismes sur lesquels joue le réalisateur soient franchement amusants, d’autant que nos voyageurs sont instruits et pragmatiques, ce qui augmente leurs facultés à évoluer dans un monde qui n’est pas le leur. Ainsi la scène où Herbert va prendre un "repas écossais" laisse assez dubitatif. Fort heureusement, le concept est globalement bien exploité. Quel dommage cependant que l’intrigue finale repose sur ce qui semble être une incroyable incohérence ! Si la relation entre Amy et Herbert évite de justesse la mièvrerie, elle sert habilement à développer la réflexion sur la place de chaque homme dans le Temps. Les quelques effets visuels sont datés et peu convaincants (la disparition du véhicule est accompagnée de rais de couleurs psychédéliques indéniablement seventies). Malgré ceci, "Time after Time" demeure un honnête film fantastique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top