Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Profession profiler
Note moyenne
2,7
15 titres de presse
  • Brazil
  • Chronic'art.com
  • L'Ecran Fantastique
  • aVoir-aLire.com
  • Ciné Live
  • Première
  • Score
  • Cahiers du Cinéma
  • L'Express
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Ouest France
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Zurban

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

15 critiques presse

Brazil

par Alex Masson

Mindhunters démontre que le cinéma de Harlin est un erreur génétique dans le cinéma hollywoodien de grande consommation. Une voix à part encore capable d'avoir une grande gueule et de sales manières, lui conférant du coup des relatifs airs de liberté dans un cinéma de plus en plus formaté.

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

Le programme est parfaitement rempli, absolument décomplexé, et s'il n'atteint pas des sommets d'intelligence, il parvient à dégager la notion de popcorn movie de ses habituelles graisses. Ainsi soumis à son statut de pure machinerie, Profession profiler rayonne durablement, bête et superbe de simplicité.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

L'Ecran Fantastique

par Stéphanie Vandevyver

Malgré ses défauts, son manque d'audace en particulier, Mindhunters reste un thriller efficace sauvé par la maîtrise technique de son réalisateur, la qualité de sa photographie et le jeu sans excès de ses acteurs.

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

Une déclinaison facétieuse des "Dix petits nègres" d'Agatha Christie. Renny Harlin en fait une série B du samedi soir, pas détestable, mais un peu abêtissante et sans la moindre ambition scénaristique ou formelle.

Ciné Live

par Philippe Paumier

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Première

par Gérard Delorme

Il y a deux façons de voir ce film : s'amuser de l'invraisemblance fondamentale d'une intrigue qui aligne avec régularité les entorses à la logique ; ou considérer Renny Harlin comme un auteur maudit qui (...) règle ses comptes avec Hollywood à coups de métaphores critiques.

La critique complète est disponible sur le site Première

Score

par Anthony Wong

(...) malgré qulques scènes denses, dont un gun-fight sous-marin très inventif, et un suspense àau cordeau (qui sera le prochain?), on a l'impression d'assister à un cluedo à échelle humaine. Pas désagréable. Juste une série B classieuse.

La critique complète est disponible sur le site Score

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

Thriller en carton, Profession Profiler fait tomber Renny Harlin bien bas. (...) D'abord lancé comme un Fort Boyard sanguinaire (arrivée des candidats en hélico à la place du zodiac de Passe-Partout), le film s'écrabouille en zéderie de vidéo-club.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

L'Express

par Julien Welter

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Libération

par BAYON

D'une sottise de base américaine (...), ce nanard profilé FBI ne se laisse pas gober sans quelque veulerie ­ ou mauvaise foi (...) faute de suspense, d'histoire, et en tout cas du moindre profil (au sens de caractère).

MCinéma.com

par Aurélien Allin

Disons le tout net, ce film est une torture pour spectateur. Après avoir mis son public à terre avec un début risible de prévisibilité (...), Harlin ne cesse de lui donner des coups, alors qu'il gît encore au sol. Effets " bouh " par-ci, morale écoeurante par-là, rebondissements ratés... (...) Un véritable grand chelem du mauvais goût.

Ouest France

par La rédaction

Entre fausses pistes et effets éculés de montage et de bande-son, pas de quoi donner du caractère à une série B de routine.

TéléCinéObs

par Bernard Achour

Après un meurtre inaugural assez inattendu et une mécanique à suspense plutôt efficace, l'heure fatale des explications, bête à manger du foin, porte le coup de grâce involontairement hilarant.

Télérama

par Pierre Murat

L'humour évident du scénario se noie dans les clichés que Renny Harlin (Cliffhanger) manie au tout premier degré.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Zurban

par Olivier Pélisson

Bienvenue dans le nouveau naufrage de Renny Harlin. Fini la maîtrise de 58 Minutes pour vivre, bonjour le suspense à deux balles et le grand-guignol.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top