Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith
note moyenne
4,2
58042 notes dont 3155 critiques
58% (1829 critiques)
23% (724 critiques)
4% (133 critiques)
7% (210 critiques)
4% (133 critiques)
4% (126 critiques)
Votre avis sur Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith ?

3155 critiques spectateurs

Henrico
Henrico

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 912 critiques

4,0
Publiée le 29/06/2018
Afin d’éclairer les cinéphiles, qui par pure esprit perfectionniste, compte tenu de l’imminence du huitième épisode, souhaiteraient se remettre en mémoire l’ensemble de la série, voici quelques conseils. Premièrement : évitez les extrêmes. Faites-vous raconter les 1er et 6ème! Ou lisez-en les synopsis. En dépit de leur éloignement dans le temps, ces deux épisodes ont ceci de commun qu’ils introduisent archi maladroitement un élément stylistique pourtant présent harmonieusement, en quantité et qualité, dans l’ensemble: le grotesque. Abondamment et grossièrement traité par Lucas dans le 1er, Marquand le fait de manière permanente, et tout simplement pitoyable dans le 6ème. Dans le 1er, il se matérialise par la présence de Jar-Jar Binks. Outre, l’aspect exagérément dégingandé du personnage, sa voix et son langage en anglais sont une espèce de Pidjin plutôt ridicule. Son équivalent dans la version française est tout aussi ridicule. Il s’agit d’un langage « Petit-Nègre » que l’on retrouve chez certains personnages noirs dans « Tintin au Congo ». Outre ces choix malheureux, le film pêche par un scénario alambiqué (nombreux méandres et rebondissements) ou les retournements de situations ne sont pas présentés de façon claire (entre autre : qui est réellement à l’origine des clones ? Pour quelle finalité ?). Pour ce qui du 6ème, Marquand fait entrer sans finesse le grotesque dès le début, de manière archi relou par le biais des gardes cochons de Jabba. Et ne parlons pas du dénommé Jabba lui-même ! Lucas, heureusement, dans sa reprise, corrige cet aspect lourdingue du jabba de Marquand, l’affine (au propre comme au figuré), et le crédibilise. Le comble du grotesque raté revient à la présence des Ewoks, dont on peut noter, à l’écran, plusieurs défauts de maquillage, et dans l’intrigue, plusieurs incongruités. Dispensés des deux gênants extrêmes, les cinéphiles pourront donc à loisir se (re) plonger dans l’excellence des épisodes 2, 3, 4 et 5. Les deux derniers pour les extraordinaires performances des acteurs, surtout celle d’Alec Guiness, et l’ingéniosité palpitante du scénario. Pour ce qui est des 2 et 3 èmes épisodes, Lucas se surpasse. Sachant qu’il n’a pas le charisme d’acteurs tels que Guiness, Ford ou Hamill, il charge les dialogues d’une langue très travaillée, et construit un scénario Shakespearien. Pour ce faire, il puise dans l’histoire gréco-latine, (émergence et apogée des Républiques) et dans l’histoire contemporaine, (américaine, en l’occurrence). Donnant un ensemble extrêmement bien réussi. Le 7ème volet est honorable, le 8 est tout simplement assommant.
Coralie A.
Coralie A.

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 19/06/2018
Certes, ce film n'est pas parfait mais tout chef d'oeuvre n'est pas parfait (il a énormément de défauts, comme des scènes manquantes, des raccourcis, des scènes de trop, de la CGi pas toujours au top et je ne ferais pas de remarques sur certains scènes un peu "mal-jouées" même si je trouve que c'est plus un problème de script et enfin le sous-traitement du personnage de Padmé qui aurait pu être bien meilleur), mais c'est ce qui le rend unique et à mes yeux le meilleur de tous les Star Wars (mon 5 étoiles est peu objectif même si ce film mérite une bonne note). On y découvre des personnages plus complexes, imparfaits malgré ce que l'on peut penser et ce qui est exiger d'eux, humains avant tout, humanité mis à l'écart par le fameux Code Jedi. Les personnages gagnent en maturité, en nuance (Anakin et le côté obscur, Obi-Wan face à son ancien Padawan dans le duel final et son incapacité de le tuer, le Conseil en général, guère "Jedi" dans ce-dernier opus de cette trilogie : le duel Mace Windu et le Chancelier). Tout ce qui faisait la République chute avec la fin des Jedi, bien que sa chute était déjà amorcée avec l'arrivée de la Guerre des Clones. Ce film met en place la fin d'une période de paix et de règne des "gentils" et marque le début d'une ère de guerre et de règne par les "méchants", en route pour retrouver un nouvel équilibre des années plus tard (même si tout recommence dans la nouvelle trilogie). Il n'y avait pas d'équilibre avec la suprématie des Jedi, il n'en n'y aura pas avec celle des Sith suite au massacre des Jedi commis par Anakin (ou devrais-je dire Dark Vador) sous les ordres de l'Empereur. La saga Star Wars suit la vie d'Anakin Skywalker qui passera du côté lumineux au côté obscur de la force dans ce film pour enfin ramener l'équilibre dans l'épisode 6, après avoir expérimenter les deux, donnant à ce film toute son importance dans cette saga. Petit point bonus pour la musique qui, comme chaque Star Wars, est assurée par l'excellent John Williams qui signe une fois de plus une superbe BO qui apporte beaucoup au film, accentuant d'autant plus le côté tragique ou épique. Bref, j'aime ce film.
Mathieu B.
Mathieu B.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 413 critiques

4,0
Publiée le 17/06/2018
J’aime beaucoup l’Attaque des Clones mais je dois avouer que ce 3ème épisode est mon préféré de la saga Star Wars. On y découvre notamment les conditions dans lesquelles Anakin Skywalker bascule petit à petit du côté obscur de la force et devient Dark Vador. Les jedis prennent une terrible déculottée grace au plan machiavélique mis en oeuvre par Dark Sidious qui trahit tout le monde pour se retrouver seul au pouvoir. Seul petit bémol, la prestation de Hayden Christensen que je trouve très moyen comme acteur... et c’est dommage car le reste du casting est excellent avec Ewan McGregor, Natalie Portman, Ian McDiarmid et Samuel L. Jackson. Les effets spéciaux sont époustouflants mais je trouve que les batailles au sabre laser auraient mérité un peu plus de réalisme dans la gestuelle. Je cherche la petite bête me diront certains mais il le faut bien.
Mickey M
Mickey M

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

4,5
Publiée le 11/05/2018
Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith, troisième épisode de la Prélogie, est pour beaucoup LE meilleur Star Wars. Et je dois dire qu'il a aussi été mon Star Wars préféré pendant longtemps. Mais en prenant un vrai recul sur le film, cet épisode souffre de toute une partie de l'histoire qui n'est là que pour rajouter de l'action : - L'introduction : Commençons par le commencement. Contrairement à AOTC, La Revanche des Sith commence sur de l'action. Commencer un film sur de l'action nous projette directement dans le film, c'est pourquoi il est toujours intéressant d'utiliser cette technique dans un Star Wars. Ajouter à ça une bonne dose d'humour Anakin/Obi-Wan, et nous somme conquit directement par le film. Après j'aurai préféré une réalisation plus vertigineuse "caméra plongée/contre plongée etc... Même si la réalisation est déjà moins plate que AOTC. L'arrivée dans le vaisseau : Ensuite il y a de l'action, cette fois filmée de manière complètement banale. Anakin et Obi-Wan continuent leurs blagues. Toute cette scène est bien à voir, même si à mon 1 000 ème visionnage je commence à m'en lasser... Combat Anakin/Obi-Wan vs Dooku : le combat est étonnamment bien filmé, mais ça ne sauvé pas le manque de charisme total du méchant, qui s'est enfui dans le précédent opus. Ce qui me saoule avec ce combat, c'est le manque de tensions. L'on sait que Anakin et Obi-Wan vont survivre puisqu'on les a vu dans l'épisode 4, et le méchant n'est tellement pas développé que l'on s'en fout de son destin. Bon après le combat reste beau à voir, est la finalité est intéressante car elle pousse Anakin au bord de l'obscurité. Du coup on aurait pu assombrir la luminosité quand Anakin tue Dooku (pour représenter le côté obscur). Transition jusqu'à Grievous : Anakin refuse de laisser Obi-Wan dans la galère et décide de l'aider ("son sort ne sera pas différent du notre"). Cette scène a un réel impacte quand on prend du recul sur le film. Anakin réalise une belle preuve d'amitié en acceptant de mettre sa vie en danger à profit d'Obi-Wan. Ce qui rend leur séparation encore plus tragique. La suite en revanche... De l'action pour de l'action, avec une réalisation qui aurait pu être beaucoup plus ambitieuse (plongée sur le vide etc...). Ensuite arrive Grievous, qui est le pire antagoniste jamais fait dans Star Wars car il ne sert à rien. Arc Grievous : A quoi sert tout ce délire ? Tout cet arc ne sert littéralement à rien ! Regardons les faits : 1) Grievous capture Anakin et Obi-Wan, ce qui ne sert à rien puisqu'il parviennent à lui échapper. 2) Il s'enfuit sur Utapau, ce qui ne sert à rien puisqu'il se fait tuer. 3) Entre temps, il n'a rien fait d'impactant sur le scénario. Et puisque ce méchant n'est pas du tout développé, cet arc est, en plus d'être inutile, complètement oubliable. En plus toutes ces scènes sont mal réalisées, notamment la course entre Obi-Wan et Grievous. Dommage, car c'est un perso qui a de bonnes idées (sa collection de sabre laser). Aller soyons honnête, cet arc à quand même une utilité, celle d'amener Obi-Wan sur Utapau, pour qu'Anakin soit seul est bascule du côté obscur. Sauf que si le but n'était que de faire ça, ils auraient juste pu écrire sur le script "Obi-Wan va chercher une pizza" c'était pareille ! La vérité, c'est qu'on nous a présenté un nouveau Bad Guy, on a créé tout un arc sur lui, juste pour qu'il y est de l'action, pendant que l'histoire patine de l'autre côté, entre Anakin-Palpatine-Padme. Lucas a tellement eu peur d'avoir de mauvais retour comme pour les 1 et 2, qu'il s'est mit en tête de rajouter de l'action là où il n'y en a pas besoin. Romance Anakin/Padme : Étonnamment, contrairement à AOTC, La romance est plutôt bien fichue. Alors ok, les dialogues au début ne sont pas ouf, mais le contexte est tellement plus intéressant que dans le 2 (Les enfants qu'il faut élever en cachette, mettre à feu et à sang la galaxie pour sauver celle qu'il aime). La fin de leur histoire est émouvante, les dialogues sont mémorables, et la musique magistrale (I'm so sorry / A path I can't follow). Également la scène juste avant le combat Windu/Sidious, est superbement bien réalisé. On sent leur souffrance d'être loin l'un de l'autre. Le fait que tous les 2 regardent le paysage, qu'ils pleurent tous les deux, et qu'ils font les mêmes actions en même temps établie (aux yeux du spectateur) une connexion entre les deux personnages. C'est au cours de cette scène que Anakin va plonger dans la noirceur du côté obscur. C'est quand même dingue de voir que Lucas a réussi à sauver sa romance pourtant complètement foirer dans le 2. Une ovation ! Dark Plaeguis : Bah voilà, c'est possible de faire évoluer son univers ! En une scène, ils ont fait évoluer l'univers, améliorer la relation Anakin/Palpatine, pousser Anakin encore plus vers le côté obscure et développer le passé de Palpatine. Par contre quelqu'un peut m'expliquer pourquoi ils sont allés dans un aquarium ? Combat Windu/Sidious : Le combat commence et déjà ça ne va pas : Pourquoi les Jedi meurent sans essayer de se défendre ? Ils ont eu leur formation au moins ? Le combat continu et le jeu des acteurs est juste risible (regardez les visages des acteurs, ridicule !). Et Dark Sidious perd tout son charisme dès ses premiers instants (il supplie son adversaire de l'épargner, puis le tue sans hésitation un instant après, en se vantant de ses pouvoirs alors qu'on a clairement vu qu'il ne cassait pas des briques). L'ordre 66 : C'est là que le film commence vraiment. La musique est excellente, la réalisation est bien, la scène dans le temple est magistrale. L'on voit que les clones sont des pros et non des Bambi (comme dans les 4,5,6). La décadence est en marche et les Jedi meurent un par un. On voit qu'un travail de réal à été fait : l'image est plus sombre, les scènes se passant souvent de nuit, où dans des endroits peu lumineux (Mygeeto, Mustafar). Et pour ceux qui affirment encore que le 5 est le Star Wars le plus sombre : Pourquoi ? Parce que la rébellion est en difficulté ? À ce compte là c'est Star Wars 8 le plus sombre alors, puisque la résistance est morte est que Luke est mort. Dans le 3 on a : Destruction des Jedi, naissance d'un régime totalitaire, fin de la démocratie, soumission de la galaxie. Le retour d'Obi-Wan : Obi-Wan revient et se rend compte que son ancien Padawan a basculé du côté obscur. Il n'y a que moi qui trouve cette scène mal jouée ? Je trouve la réaction d'Obi-Wan complètement incohérente. Imagines, tu apprends que ton meilleur ami a fait un attentat, comment tu vas réagir ? Sûrement pire qu'Obi-Wan, qui a l'air surpris et un peu triste, sans plus. Les retrouvailles Anakin/Obi-Wan/Padme : cette scène est juste magistrale. La musique est magnifique, les décors aussi, les dialogues inoubliables et le règlement de compte Anakin/Obi-Wan est culte. Le combat final : Après un beau règlement de compte, les deux amis s'engagent dans un combat sanglant. En parallèle, un Yoda VS Sidious intéressant (les 2 Big Boss dans un combat technique) sauf qu'encore une fois... Zéro tension ! Autant Obi-Wan v Anakin est un combat dramatique car l'on sait que c'était des amis. Alors que là, qu'est ce qu'on en a à faire de ce combat ? Grâce à la trio on sait que Yoda va survivre, Sidious va survivre, et puisque les deux n'ont aucun attachement émotionnel (rivalité ou autres) ce combat est, dans le contexte, là que pour cuter le beau combat, c'est à dire Anakin vs Obi-Wan. Au cours de ce duel, Obi-Wan tente une dernière fois de raisonner Anakin. La leçon d'Obi-Wan : Cette scène est une des meilleurs scènes du film, l'on ressent les émotions des personnages, et leurs états d'esprits (Obi-Wan en deuil après avoir perdu son ami, et Anakin rempli de haine, notamment le "je te hais !" devenu culte). L'on ressent aussi du dégoût lorsque Anakin est littéralement réduit en cendre. Obi-Wan prend le sabre d'Anakin, qu'il donnera plus tard à Luke... Mort de Padme/Naissance de Vador : Quelle idée de génie ! Depuis l'épisode 2, ces personnages évoluent en même temps, mais alors faire mourir Padme et faire naître Dark Vador en même temps, c'était juste du génie ! L'idée va même plus loin : - Anakin est mort, Padme est morte (fin de la Prélogie) - Naissance de Dark Vador, Luke et Leia (début trilogie originale) Et puis la scène est belle, la musique est belle, la première respiration de Vador est culte. Fin du film : La vraie fin du film est : l'enterrement de Padme/Vador devant l'étoile noire(meilleur scène du film). Et même si j'adore voir Obi-Wan donner Luke à sa famille sous les deux soleils, qui me rappellent ma scène préférée de tous les Star Wars (Luke devant les deux soleils, scène riche de sens), il faut avouer que cette scène est plutôt une intro à l'épisode 4 qu'une fin à l'épisode 3. Conclusion : Star Wars : Episode 3 - La Revanche des Sith est sans doute le meilleur Star Wars, mais il aurait pu être bien meilleur si Grievous n'avait pas été. Ce Star Wars est un excellent film... Dont je me suis lassé avec le temps. Il a le mérite d'être une introduction parfaite à un monument du cinéma, un grand film, mais aussi à un grand univers qu'est La guerre des Etoiles
Vincent B.
Vincent B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 34 critiques

5,0
Publiée le 07/05/2018
Certainement le meilleur star wars pour longtemps tout y est du décor aux acteurs et le moment clé de l histoire ...
Cyril J.
Cyril J.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 615 critiques

4,0
Publiée le 21/03/2018
Même si la 1ere trilogie aura marqué mon cœur d’ado, la seconde est clairement celle que je préfère. Plus amère, sombre, dramatique, illustrant bien plus pédagogiquement la perdition d’un héros et d’un monde, la réalité politique, psychologique et douloureuse, j’ai parfois l’impression qu’elle s’adresse aux mêmes anciens gamins devenus adultes qui regardaient autrefois la 1ère trilogie. Plus pensés pour durer, les thèmes ont heureusement eu l’intelligence d’être intemporels et les évolutions des personnages plus profondes, bien sûr en restant dans un cadre de space-opéra destiné à la jeunesse, dans un style malheureusement bien plus télévisuel. Mis à part une ou deux énormités, la cohérence de la saga est entière. La tragédie familiale reste la charpente de l’histoire, de laquelle dépendra le sort de l’univers gouvernable, les aboutissements des enjeux vers la 1ère trilogie sont respectés, l’harmonie scénaristique des personnages aussi, ainsi que les conditions spatiales, militaires, technologiques. L’art Jedi reste intègre, quant à l’apprentissage et aux limites de la Force, avec en prime une actualisation bienvenue de l’esthétique et de la voltige. On retrouve les cérémoniaux scéniques, les petites phrases, l’explosion finale, et même l‘incompréhensible choix de minets blonds sans charisme pour jouer le jeune héros. Mais le meilleur se révèle derrière son scenario propre, dans sa brillante pédagogie adressée aux enfants comme aux adultes. Politique d’abord, avec l’enseignement simplifié de la mise en place classique d’une dictature. Un, une montée organisée de troubles et de révoltes conduit à une dangereuse instabilité. Deux, la création d’une armée devient légitime, avec toute la gouvernance et l’esprit qui va avec. Trois, après des années de guerre, de souffrance et de revanches où personne ne sait plus où il en est, le besoin d’ordre exige l‘arrivée d’un pouvoir despotique sous les applaudissements des foules. Humaine à présent. Car c’est de l’étincelle intime que naissent les incendies d’une vie. La peur, handicap fondamental de l’homme, imbibe un héros doué d’une excellence potentielle mais au passé pollué par les tourments de l’esclavage, du puçage électronique et de la mort de sa mère. Exploitée par Dark Sidious, véritable et machiavélique chef d’orchestre de la trilogie, sa phobie de perdre celle qu’il aime en fait un être torturé et impatient, affamé de pouvoir préventif, dont ses actes et pensées, créatrices, engendrent finalement le drame redouté et induit le suicide de sa propre humanité.
Jū-Nana Gō
Jū-Nana Gō

Suivre son activité Lire ses 31 critiques

5,0
Publiée le 20/03/2018
C'est l'achèvement de la seconde trilogie et pour moi c'est ici que ça aurait du s'arrêter. La troisième trilogie de Walt Disney n'a vraiment pas lieu d'être quand on voit le travail et la passion fourni sur les 6 films originaux malgré que La Revanche des Sith n'est pas mon favori des 6, il est vachement bien foutu pour l'époque au niveau des effets spéciaux, commencer le film directement en pleine bataille spatiale ça fait plaisir mais malheureusement ceux qui ont vu la première trilogie connaissent le destin de Anakin.
Théa K.
Théa K.

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

5,0
Publiée le 05/02/2018
Juste parfait... Hayden Christensen est un acteur prodige vraiment dommage que certains ne puissent pas le voir. C’est un très très très très bon film à la hauteur de toutes mes attentes !! Action, émotion et suspens sont présents du début à la fin !
renardx12 ..
renardx12 ..

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

5,0
Publiée le 27/01/2018
Le meilleur de la Saga ou l'un des meilleurs Quasiment parfait et referme bien cette histoire merveilleuse crée par G.Lucas La postlogie n'existe pas :p
Marc D.
Marc D.

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 27/01/2018
Il y a 13 ans de cela, sortait Star Wars : épisode 3 - La revanche des Sith, un film sur lequel était fondé beaucoup d'attentes, et qui avait pour but de laver l'honneur de la saga Star Wars qui avait été bien sali par "La menace fantôme" et "L'attaque des clones".Et le moins qu'on puisse dire, c'est que cet épisode à su donner une très bonne conclusion à une Prélogie qui avait mal commencé avec deux épisodes vraiment pas terribles.Il y a certes eu quelques grincheux pour pester contre lui, sous prétexte que c'est un épisode de la Prélogie, mais pour moi cet épisode de Star Wars est juste très bon. C'est le meilleur Star Wars sorti au cinéma depuis "L'Empire contre attaque".Et pour vous donner une petite idée de l'estime que j'ai envers cet épisode, je le classerais 3ème meilleur Star Wars juste derrière "Un nouvel espoir" et "L'empire contre attaque" ( qui est d'ailleurs mon préféré ).Mais néanmoins l'épisode 3 n'est pas exempt de défauts. Tout d'abord parlons des dialogues. Lucas n'a jamais été un professionnel des dialogues, tout le monde le sait. Mais il aurait quand même pu faire un effort ! Les dialogues des scènes romantiques sont banals, plats, voire même un peu grotesques.Mais maintenant parlons du général Grievous ! C'est un méchant sans le moindre charisme qui au final n'est qu'un lâche ( Mace Windu le dit lui-même ! ).Il fuit devant Anakin et Obi-Wan, et le refait lorsqu' Obi-Wan l'affronte seul ! Un autre des points négatifs, est le duel au sabres lasers entre Palpatine et Mace Windu qui est très mal chorégraphié.Et les derniers points négatifs sont, le "Non" prononcé par Vador à la fin, qui à mon sens, le ridiculise, et la romance entre Anakin et Padmé qui est toujours aussi niaise. Mais quand on oublie ces quelques défauts, "La revanche des Sith" s'avère très bon ! La musique de John Williams est magnifique, les effets spéciaux sont très bien faits et beaucoup mieux faits que ceux des deux épisodes précédents qui étaient dégueulasses ! Les acteurs jouent tous très bien, le scénario est très bien écrit et original, et les nouvelles planètes sont superbes et originales. Mais le point fort de cet épisode est sa scène d'introduction qui est juste immersive et sa réalisation. Certaines scènes restent dans les mémoires comme celle de l'ordre 66 ou la mise à sac du temple jedi. Et les combats au sabres lasers sont très bien chorégraphiés pour la plupart. Pour conclure, "La revanche des Sith" est un très bon Star Wars qui conclut de façon magistrale et spectaculaire une Prélogie qui avait très mal commencé. Je le recommande vivement aux fans de "La Guerre des étoiles".
jean f
jean f

Suivre son activité Lire ses 9 critiques

5,0
Publiée le 16/01/2018
quel final épique !!! le meilleur de la saga ( pour moi ) beaucoup d'action mais surtout le basculement d'annakin est réussi bravo Georges Lucas et aux acteurs géniaux puis il se passe plein de choses ( spoilers : fin des Jedi mort de Doku et de grievous ) et c'est aussi un épisode sombre et triste ( d'habitude je n'aime pas mais c'est cool ) ... que la force soit avec vous
supalgui
supalgui

Suivre son activité Lire ses 21 critiques

4,5
Publiée le 07/01/2018
Pour moi le Star Wars le plus abouti tant au niveau du scénario, des acteurs, des effets spéciaux et aussi la BO magistrale.
Biertan64
Biertan64

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 572 critiques

3,5
Publiée le 30/12/2017
La revanche des Sith nous permet de faire la liaison entre les deux trilogies. Je n'ai jamais été un fan absolu des Star Wars, qui font à mon gout un peu trop "jeu vidéo" avec leur déferlement incessant d'effets spéciaux, de combats aux lasers et de poursuites en vaisseau spatial au milieu de la galaxie. Mais la saga fait partie de la culture populaire avec en tête d'affiche Dark Vador et son "je suis ton père". Et cet épisode s'inscrit dans l'univers Star Wars (plus que le précédent, plus facultatif) car à la fin tout est en ordre pour expliciter la trilogie des années 77-83. Et j'ai apprécié cette mise en place du puzzle pendant la deuxième partie.
Jean-luc G
Jean-luc G

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 354 critiques

3,0
Publiée le 27/12/2017
Séance de rattrapage en famille - plutot sympa avec les petits-enfants - mais en vf et petit écran - moins sympa obviously !. Quand on connait très mal la saga, à part la musique,les sabres-lasers et que "la force est en toi", on comprend malgré tout l'importance de cet épisode. Les décors sont inventifs, même si on a déjà un gout de déjà vu, quand on connait les Indiana Jones et le Seigneur des anneaux. Probablement un paradoxe, car la série des stars war est probablement celle qui a popularisé les effets spéciaux au cinéma. Le scénario sombre n'est pas non plus hyper sophistiqué, et les caractères un peu superficiels. Pas de trace d'humour dans cet épisode. Ca manque au menu. Il fallait le voir, c'est fait, mais au final Blade runner me semble bien au-dessus en qualité globale. TV 1 - décembre 2017.
The Popcorn Machine
The Popcorn Machine

Suivre son activité Lire ses 30 critiques

4,5
Publiée le 26/12/2017
Ce troisième volet de la saga Star Wars m'a vraiment captivée par sa puissance dramatique : assister à la lente mais semble-t-il inévitable éclosion de Dark Vador a quelque chose de profondément glaçant, bref c'est du beau spectacle !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top