Mon AlloCiné
    Le Train
    note moyenne
    3,9
    221 notes dont 36 critiques
    17% (6 critiques)
    58% (21 critiques)
    17% (6 critiques)
    8% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Train ?

    36 critiques spectateurs

    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 833 critiques

    4,5
    Publiée le 5 avril 2014
    J'ai eu la bonne idée de regarder "The train" quelques semaines après "Monuments men", deux films qui traitent sensiblement de la même idée: la vie humaine vaut elle d'être sacrifiée pour des œuvres d'art aussi prestigieuses soient elles. Le constat est accablant: le film de George Clooney est une aimable plaisanterie, celui de John Frankenheimer un chef d'œuvre...
    kael1935
    kael1935

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 26 février 2011
    Quel Film ! Extraordinairement "divertissant". Sans doute l'un des plus grand film d'action. Une sorte de "Mission impossible" géant. Evidemment philosophique dans son propos "Identité, Nation, Patrimoine vs Vie humaine", finalement l'aspect le plus évident du film et pas forcément le plus fort. Ce qui frappe en 2011 c'est la force d'une mise en scène qui reste d'une modernité et d'une nervosité absolue, des cadres remplis avec lectures au premier comme au second plan (marque de fabrique de Frankenheimer dans la lignée d'Orson Welles : scène clé : exécution de "Papa Boulle"), rivalisant avec les blockbuster actuels. Lutte à la base "simpliste" (lisible) Nazis/résistants devenant exploration des motivations des acteurs de cette lutte pour se perdre finalement dans un duel d'homme à homme très "le train sifflera trois fois". Un film d'action incroyablement complexe sous son aspect simpliste et sa mise en scène "coup de poing". Un film de guerre à part. Un rythme incroyable, sans aucun temps mort. Un must ! Un quelque chose empêche de parler de chef d'oeuvre. Trop commercial, pas aspect intellectuel, Les années passant, le film s'il n'en devient pas un chef d'oeuvre, représente un sommet cinématographique absolu... Ce duel de deux nations à travers deux hommes devenant duel d'homme à homme fera l'objet d'un film raté plusieurs décennies plus tard : "the fourth war" (la quatrième guerre ou "powerplay" en dvd). Frankenheimer avait des "obsessions"... Un film raté à l'esthétique M6replay mais moins "navet" qu'il y parait. Intéressant.
    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 585 critiques

    3,5
    Publiée le 8 septembre 2010
    Un hommage aux cheminots ce film de guerre avec Burt Lancaster est une réussite. Le film montre le courage des hommes, qui malgré une libération imminente sont encore prêts à payer de leurs vies pour la France. Un bon film sur le patriotisme, méconnu.
    lilybelle91
    lilybelle91

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 842 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2013
    Un excellent film de guerre qui met en valeur les héros de la résistance ! Un grand film, porté par un casting 4 étoiles : Burt Lancaster, Jeanne Moreau, Michel Simon, suzanne Flon...
    Samuel G.
    Samuel G.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 367 critiques

    4,0
    Publiée le 4 décembre 2013
    Dans la ligné de "La Bataille du Rail" de René Clément, "Le Train" est un très bel hommage aux cheminots français ayant combattu avec honneur et courage face à l'armée d'occupation pendant la seconde guerre mondiale, bien souvent au péril de leur vie. Les séquences de bravoures s'enchainent, la reconstitution est fort réussite et la galerie d'acteurs est impressionnante. Très bon film.
    Benoit R
    Benoit R

    Suivre son activité 347 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    4,0
    Publiée le 22 août 2012
    Le Train (1964) est assurément l’un des meilleurs films (si ce n’est pas LE meilleur) de John Frankenheimer (Le Prisonnier d'Alcatraz - 1962). Initialement réalisé par Arthur Penn, très rapidement la relation s’est tendue avec Burt Lancaster, qui souhaitait un vrai film d’aventure (en plus d’incarner le personnage principal, il est aussi le producteur du film), ce dernier décida quelques jours après le début du tournage de le renvoyer au profit de John Frankenheimer). Le film nous replonge en pleine Seconde Guerre Mondiale, alors que l’armée Allemande est sur le point de capituler, Paris d’être libéré et que les alliés sont attendus d’un jour à l’autre, le colonel Von Waldheim (magnifique Paul Scofield), grand amateur d’art, décide de réquisitionner toutes les grandes toiles peintes par les plus grands artistes français (exposés au musée du Jeu de Paume). La conservatrice (Suzanne Flon) impuissante face à ce pillage de tous les fleurons de la peinture française (Gauguin, Renoir, Van Gogh, Manet, Picasso, Degas, Miro, Cézanne, Matisse, Braque, Utrillo, ...), véritable patrimoine de notre pays (!), décide de faire appel à des cheminots résistants (les toiles devant être convoyées vers l’Allemagne en train). C’est le chef de gare (le brillant Burt Lancaster) qui va devoir déjouer les plans des Allemands en attendant de pied ferme l’aide des alliés qui se fait attendre. 130 minutes au cours desquelles on découvre des actes de bravoures poignants, nous offrant même lors de certains passages, quelques fous-rires nerveux tant le suspense est à son comble (notamment lorsque les cheminots trompent les allemands en modifiant le parcours et le nom des gares). Très réaliste et impressionnant dans son traitement et sa mise en scène (comme en atteste cette spectaculaire collision entre deux locomotives), le film met à l’honneur les cheminots français (comme en atteste les remerciements au début du film) pour leur courage et leur bravoure. Véritable ode à ses défenseurs de notre patrimoine qui se sont sacrifiés pour quelques toiles peintes, des vies contres des toiles de maîtres, majestueusement retranscrit ici en noir & blanc et parfaitement interprétés par des acteurs franco/américains (signalons aussi la présence de Jeanne Moreau & Michel Simon).
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 066 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2013
    Après avoir pillé des tableaux de maîtres dans toute la France, un officier Allemand décide de les faire expédier par train en Allemagne, alors que Paris s'apprête à être libérée. La résistance s'organise pour faire rater le transfert. Des peintures valent-elles que des hommes se sacrifient pour elles ? C'est la question que se posent les deux ennemis du film, l'officier Allemand et le chef de la résistance. Le premier y voit une beauté artistique qui doit être préservée mais aussi conquise, le second y voit un symbole pour son pays et ses camarades. Ces deux personnages sont fort bien campés par Burt Lancaster et Paul Scofield, proche de la folie sur la fin. "The Train" se veut également comme un hommage aux cheminots, mais donne une image faussée de la population Française (image de la France résistante). Néanmoins, le courage de ces hommes y est montré de manière poignante. Par ailleurs, malgré des chutes de rythme, la réalisation de Frankenheimer est de qualité. Un bon film de guerre.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2014
    C'est passionnant de bout en bout avec Burt Lancaster, héros mythique du septième art, qui augmente la force de ce film. Film qu'il faut prendre au premier degré comme un formidable film d'aventure tourné dans un contexte terrifiant, surtout pour ceux d'entre nous qui ont connu l'occupation allemande. En vérité, il n'y a aucun rapport entre le l'histoire de Labiche et le contexte, ce que nous voyons est une allégorie à la fois pour les héros glorifiés et les soldats allemands caricaturés. Mais comme c'est un hommage mérité de toutes façons pour les cheminots français qui ont à leur manière freiné les ambitions de Hitler, ce film est plus que bienvenu. Chacun peut voir les locomotives B quelque chose occupent les premiers rôles de bout en bout et cela n'a pas de prix aujourd'hui. Michel Simon et Jeanne Moreau y font une apparition remarquée et les acteurs français se distinguent, notamment le chef de gare (Jacques Marin) et Didont (Albert Remi)le mécanicien de Labiche, deux acteurs comme il n'en existe plus. En deuxième degré, le problème de la résistance française du mois d' Aout 1944 est honnêtement abordé, chacun peut s'en faire une opinion au travers de cette histoire des tableaux volés grâce aux propos de Christine qui collent totalement à la réalité. Le train est un film à voir et à aimer, mais il ne peut être glorifié à cause de ce mélange des genres propre au cinéma spectacle mais trop caricatural face à l'histoire de France.
    Bernard M
    Bernard M

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 99 critiques

    4,0
    Publiée le 15 août 2016
    "Le train"(1964) de John Frankenheimer est un très bon film. Si le cinéma américain en fait toujours un peu trop notamment au niveau des scènes d'action, le fait d'être tourné en standard noir et blanc renforce la sobriété et la puissance dramatique de ce film. Et quelle belle brochette d'acteurs internationaux en tête desquels on trouvera Burt Lancaster ( qui tourna plusieurs films avec Frankenheimer) menant tambour battant ce film au rythme soutenu.Il est agréable de voir ou revoir Suzanne Flon, Jeanne Moreau , Michel Simon ou encore Paul Scoffield dans des seconds rôles taillés sur mesure.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2015
    Très bon film qui sonne authentique. Une bonne réalisation, une histoire très prenante et de la résistance pour que la France conserve ses chefs d'oeuvre de peinture. J'avais beaucoup aimé l'idée de départ de "Monuments Men" sans aimer le film. Celui-ci, même s'il a 50 ans, est une version bien meilleure mêlant de l'action, de la mécanique, du drame. Je regrette tout de même qu'il n'y ait pas quelques images d'archives ou un petit résumé historique sur le final.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 26 août 2012
    Célèbre film de guerre qui vaut le coup. La réalisation de Frankenheimer est excellente et le noir et blanc joliment contrasté. Lancaster le choix idéal pour ce rôle et les seconds rôles intéressants (Jeanne Moreau, Michel Simon et Paul Scofield). Le scénario est rempli d'actes de bravoure et de rebondissements.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    4,0
    Publiée le 12 décembre 2016
    Un film de guerre assez particulier puisqu'il s'attache à nous montrer la lutte menée par des cheminots afin de stopper un convoi qui transporte des toiles de maîtres. A la tête d'un tout petit groupe, Labiche (B. Lancaster, massif et convaincant) va aller au bout de lui-même pour avoir le dernier mot. Assez violent, le film ne cache rien des agissements des nazis avec son lot d'exécutions sommaires. Il y a de l'action bien sûr, assez impressionnante d'ailleurs pour l'époque (bombardements aérien, accidents de vrais train, sans maquette ni effets digitaux, fusillade), magistralement mise en scène par J. Frankenheimer. Les acteurs jouent juste et le scénario est d'une rare noirceur, avec un final terrible et un rythme qui décolle enfin un peu et qui prend aux tripes. Bon film qui mérite une reconnaissance un peu plus vaste. D'autres critiques sur
    yragael5
    yragael5

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 10 février 2007
    Un très bon tandem Frankenheimer-Lancaster. Des prises de vue sobres, et l'utilisation magistrale du noir et blanc dans un film de guerre qui nous tient en haleine de bout en bout. C'est une histoire dans laquelle, et pour finir, il n'y a pas de gagnant.
    thethythy
    thethythy

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 434 critiques

    4,0
    Publiée le 27 janvier 2007
    Ce film est un hommage au courage des cheminots français qui ont resistés à l'occupation allemande durant la seconde guerre mondiale. Si l'intrigue tient la route, le choix de Burt Lancaster comme personnage principal est très contestable dans le sens ou il ne fait pas du tout français moyen surtout lorsque les autres personnages sont joués par des acteurs français. Le choix du noir et blanc est justifié par le sujet grave du film et aussi par son aspect esthétique, bien que le réalisateur n'ayant pas la carrure d'un Orson Welles n'en a pas tiré tous les avantages.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 474 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2012
    Le colonel allemand Von Waldheim est chargé d'escorter des tableaux de grands maîtres français en Allemagne et le résistant et cheminot Labiche (un français joué par Burt Lancaster, attention !) est chargé quant à lui d'arrêter le train et de faire en sorte qu'il n'atteigne pas l'Allemagne avant l'arrivée des Alliés. La belle idée de ce film est de centrer toute l'action autour d'un train qui transporte des tableaux dont le héros se fiche éperdument tandis que le méchant sait apprécier ces œuvres d'art. Le conflit entre les personnages est réussi, l'un réussissant à oublier ce qu'il pense au profit de la victoire, aussi amère soit-elle. Car il y en a des morts pour des tableaux et c'est aussi la problématique que pose ce film savamment filmé par John Frakenheimer qui nous offre de très beaux plans et un noir et blanc collant parfaitement avec son histoire. Et malgré des débuts difficiles, une fois que Lancaster est dans le train, les rebondissements s'enchaînent et l'intérêt est là d'autant plus que Paul Scofield campe un méchant délectable et la séquence finale est très belle.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top