Mon AlloCiné
Deux en un
Note moyenne
4,1
16 titres de presse
  • Chronic'art.com
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Première
  • Studio Magazine
  • Aden
  • aVoir-aLire.com
  • Le Figaro
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Le Point
  • L'Humanité
  • MCinéma.com
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Positif

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

16 critiques presse

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

Contrairement aux apparences, la grandeur du cinéma des Farrelly s'impose de film en film, non au prix de la rupture ou du passage en force, mais d'une épure, d'une sensibilité et d'une douceur désormais parfaitement sublimes.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

De façon jubilatoire, les frères Farrelly réinventent le fantasme universel du double parfait.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Philippe Garnier

(...) ce qui sera déploré par certains (les Farrelly, mous de la gâchette et leur coeur de pierre tourné en guimauve) n'est que leur dessein originel, et Deux en un, film dans lequel les "infirmes" sont les humains les plus convaincants, représente leur plus bel accomplissement.

Première

par Nicolas Schaller

Moins scato mais plus drôle et touchant que d'habitude, Deux en un est de loin le meilleur film du duo car débarrassé des problèmes de rythme et d'unité dont souffraient les précédents.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Magazine

par Thierry Chèze

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Aden

par Philippe Piazzo

Gags en série, filles accortes, et Cher en monstre (sacré) des studios : le regard noir des frères Farrelly dans toute son efficacité, mais transcendé par un Matt Damon (l'un des deux frères) qui donne aux cinéastes ce qui leur manquait jusqu'ici : la justesse.

aVoir-aLire.com

par Jennifer Homère

(...) le film ne sombre jamais dans la facilité de l'humour outrageant, voire méchant, un piège difficile à éviter compte tenu du sujet (...) Deux en un est loin d'être une succession de gags ininterrompus, il se révèle surtout une surprenante leçon sur la persévérance et la difficulté à vaincre les préjugés.

Le Figaro

par Brigitte Baudin

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

Le Figaroscope

par Brigitte Baudin

Bobby et Peter Farrelly sont des experts es comédies (...) ils explorent avec drôlerie un thème cher à leur coeur : celui de la fratrie. C'est plein d'humour, de tendresse. Sans vulgarité.

Le Monde

par Isabelle Régnier

En tant que figures cinématographiques, les siamois offrent un nouveau levier à ces deux joyeux réalisateurs iconoclastes pour tordre une fois de plus le cou aux idées reçues d'une société qui relègue à la marge tout ce qui excède les normes qu'elle a fixées.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par François-Guillaume Lorrain

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Humanité

par Vincent Ostria

De cette situation invraisemblable, les Farelly ont tiré une superbe histoire d'amour fraternel, pleine de gags toujours un peu limite, mais également " déchirante " (...)

MCinéma.com

par Camille Brun

Deux en un s'étire parfois un peu lourdement. Mais comment en vouloir aux réalisateurs ? Les deux frères fous ont une idée à la seconde et Deux en un est, avec sa tendresse et son amertume qui courent tout au long de l'histoire, globalement irrésistible.

Télérama

par Louis Guichard

(...) les cinéastes sont en train de réussir leur passage à l'âge de raison. A leurs premiers faits d'armes, méchamment potaches (...) succèdent des comédies plus consensuelles en surface, mais toujours profondément insolites et identifiables avec, en plus, une tendresse dénuée de mièvrerie.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

par François Bégaudeau

Avec Deux en un, les Farrelly se convertissent à la social-démocratie de la différence, au régressif sympa, continuant de proposer leurs anomalies à la sphère conventionnelle, mais n'insistant pas devant un refus.

Positif

par Fabien Baumann

Le message du film est le suivant : "C'est cool, d'être siamois ! "

La critique complète est disponible sur le site Positif
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top