Mon AlloCiné
Bad Santa
Note moyenne
3,3
28 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Ciné Live
  • Elle
  • L'Humanité
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Première
  • Rock & Folk
  • Rolling Stone
  • Studio Magazine
  • Télé 7 Jours
  • TéléCinéObs
  • Zurban
  • Zurban
  • Chronic'art.com
  • Le Figaro
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • L'Express
  • Mad Movies
  • Positif
  • Télérama
  • Aden
  • Fluctuat.net
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Libération
  • Studio Magazine

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

28 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

On attendait beaucoup du nouveau long métrage de Terry Zwigoff qui avait fait sensation avec son formidable Ghost world (...) Avec Bad Santa, Zwigoff accentue la misanthropie et démolit un conte de Noël avec une méchanceté réjouissante et un sens de l'humour dévastateur. On rit immédiatement, et une fois qu'on est parti, on ne peut plus s'arrêter.

Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Elle

par Elizabeth Quin

Baume au coeur pour tous ceux que l'homme en rouge met en boule, revanche pour les mal embouchés ou les idéalistes énervés par le mercantilisme de Noël, cette comédie noire produite par les frères Coen ressemble à un futur film culte. (...) La farce est un peu courte et épuisante de vulgarité, mais il y a quelque chose de jouissif dans cette voix dissonante.

La critique complète est disponible sur le site Elle

L'Humanité

par Jean Roy

Tout cela est joyeusement conduit et le rire fuse volontiers, même si en-dessous de la ceinture, jusqu'au moment où, virant au tendre, le film tente de devenir plus profond qu'il n'avait commencé. (critique cannoise)

Libération

par Ange-Dominique BOUZET

Avec l'allumage des premières vitrines de Noël et autres colifichets sapinesques, voici l'antidote pour tous les allergiques. (...) En débris humain à fausse barbe, Billy Bob Thornton brille comme une flaque d'alcool sous les étoiles, mais il n'est pas le seul : tous les acteurs sont formidables là-dedans. Sans oublier John Ritter, impayable en cadre commercial dépassé par les événements, suintant d'hypocrite onctuosité "politically correct".

MCinéma.com

par Camille Brun

Parents, n'allez pas voir Bad Santa accompagnés de vos petits ! Le nouveau film de Terry Zwigoff (...) n'est pas pour les enfants et leurs rêves de Noël. Il en est même l'antidote absolu ! Bad Santa, c'est le moyen, hilarant, jubilatoire et très " politiquement incorrect ", pour les grincheux que nous sommes, de survivre à l'esprit mielleux des fêtes de fin d'année...

Première

par Mathieu Carratier

Après son très beau Ghost World, on n'attendait pas vraiment Terry Zwigoff aux commandes d'un film comme Bad santa, véritable boule puante jetée à la gueule de "l'esprit de Noël" si cher aux Américains. (...) Un film qui tache et frappe sous la ceinture avec un grand sourire vicelard: difficile donc de ne pas en adorer chaque minute.

La critique complète est disponible sur le site Première

Rock & Folk

par Christophe Lemaire

"Bad Santa" est une comédie vraiment barzingue qui n'hésite pas à se laisser aller dans une folie anarchique que libératrice.

Rolling Stone

par Mathilde Lorit

Du vrai guignol génialement dialogué, dont le cynisme cache une vraie tendresse pour ces personnages de losers pathétiques. Cela dit, Terry Zwigoff ne cède (presque) jamais à la tentation du sentimentalisme: son Bad Santa est un modèle de mec trash, faisant hurler de plaisir les dames du rayon "grandes tailles", ou se pissant dessus à la suite d'une grosse cuite. Bref, un vrai conte de Noël...pour adultes !

Studio Magazine

par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Télé 7 Jours

par Gérard Lenne

Une farce grinçante, réjouissante, politiquement incorrecte en diable.

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

Sous ses airs débraillés, voilà donc un film parfaitement moral, ce qui n'est pas forcément un gros mot.

Zurban

par Charlotte Lipinska

Des situations improbables soutenues par des dialogues irrésistibles. Quatre vannes à la seconde, ça fuse et ça balance à qui mieux mieux. Des scènes trash et culottées qui savent aussi laisser place à l'émotion. Léger virage contrôlé par le réalisateur qui reprend vite sa route acide. (critique cannoise)

Zurban

par Charlotte Lipinska

Avec du comique de situation allié aux répliques les plus tordantes, Zwigoff ne se fout pas de la gueule du Père Noël. Mieux: il dynamite le mythe.

Chronic'art.com

par Alex Masson

Vu son quota de rigolade, Bad Santa n'est pas complètement une arnaque. Disons qu'il aurait été préférable d'en faire un film avec Adam Sandler signé par n'importe quel tâcheron.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Figaro

par Dominique Borde

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

Le Figaroscope

par Emmanuèle FROIS

Dommage que cette comédie rouge sang, à la nitroglycérine, se termine de façon rose bonbon. La satire devient guimauve. Les bons sentiments n'avaient pas ici leur place surtout lorsque les producteurs se nomment les frères Coen.

Le Monde

par Isabelle Régnier

(...) un message lénifiant, à la gloire de l'american way of life. Billy Bob Thornton et John Ritter donnent heureusement à leurs personnages une réelle présence et accomplissent, surtout au début du film, quelques moments de bon burlesque. (critique cannoise)

L'Express

par Christophe Carrière

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Mad Movies

par Fausto Fasulo

Voici typiquement le genre de projet qui, outre sa quasi instantanée sympathie, suscite aussi une certaine déception. Et bien oui, Bad Santa en est une, certe légère, mais néanmoins à signaler tant le potentiel de cette histoire aurait pu briller de mille feux devant la caméra d'un réalisateur plus inspiré. (...) On se dit alors que tombé dans les mains des Coen Bros. (...), Bad Santa aurait pu être la comédie de l'année...

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

Positif

par Yannick Dahan

Zwigoff, (...) a préféré s'effacer derrière son projet plutôt que d'imposer son point de vue. En résulte une mise en scène simplement démonstrative, certes efficaces, mais sans prise de risque, les seules tentatives notables étant à leur tour dictées par l'ombre des Coen. Dommage.

Télérama

par Aurélien Ferenczi

L'immense Billy Bob Thornton, qui endosse cette panoplie d'affreux, sale et méchant, tient le film, avec brio, sur une seule note (...). Sa prestation parvient à élever la deuxième fiction de Terry Zwigoff (...) plus haut que son ambition initiale constituer une anthologie du politiquement incorrecte avec verve langagière pas piquée des vers et conduite ad hoc.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Aden

par Philippe Piazzo

Parti sur les traces de John Waters (...), Terry Zwigoff semble d'abord tracer l'autoportrait rageur d'une Amérique qui a la gueule de bois, puis s'arrête en chemin. (...) Le cinéaste n'a pas encore trouvé un ton tout à fait personnel. Son père Noël est une ordure mais le film, fausse boule puante, a gardé son papier cadeau.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Fluctuat.net

par Jérôme Dittmar

Furieusement politiquement incorrect, Bad Santa enchaîne de scènes en scènes les meilleurs moyens de tourner en dérision toute vision idyllique de Noël et de son personnage bedonnant si innocent. (...) Seulement Bad Santa s'enlise, se répète, déplie certes sans retenue diverses situations excessives pour son personnage, mais ne peut s'empêcher de finir par devenir lassant, peu drôle.

La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

Les Inrockuptibles

par Alex Masson

Bad Santa est un Grinch pour adultes daltoniens. Du vert on passe au rouge, couleur de la rogne, celle de voir passer Terry Zwigoff de la tendre ironie de Ghost World à ces vannes molles. Sous un bel emballage, Bad Santa est un cadeau empoisonné.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Vincent Ostria

Zwigoff s'éloigne de l'esprit marginal de ses premiers films - comme le sensible Ghost World - avec cette commande supervisée par les frères Coen. Ce conte de Noël se voulant subversif finit par révéler un fond charitable annulant la provoc crado qui a précédé. (...) Bref, le vrai esprit gnangnan de Noël, mais en plus hypocrite.

Libération

par Olivier Séguret

L'acteur contre le personnage : lorsqu'un metteur en scène bascule vers cet écueil, le résultat est rarement convaincant, et Zwigoff n'échappe pas à la règle (...) Concilier un élégant filmage avec un très mauvais esprit : la promesse était détonante. Elle reste à l'état de bonne idée théorique. (critique cannoise)

Studio Magazine

par Sophie Benamon

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top