Mon AlloCiné
Les Lois de l'attraction
note moyenne
3,2
3695 notes dont 334 critiques
36% (121 critiques)
23% (76 critiques)
7% (22 critiques)
17% (57 critiques)
10% (33 critiques)
7% (25 critiques)
Votre avis sur Les Lois de l'attraction ?

334 critiques spectateurs

Tom H.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 62 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/01/2014

Oui oui c'est bien la jeunesse occidentale qui s'emmerde. J'étais quand même curieux de voir comment Avary allait se débrouiller pour adapter un (très bon) roman de Bret Easton Ellis, quand je vois que le film American Psycho avec Christian Bale était pas vraiment terrible, j'avais peur pour celui-là (qui était pour moi déjà plus dur à adapter, dans le roman on suit plusieurs personnages et c'est parfois très confus) mais non le film ne s'en sort pas trop mal. Même si je suis un peu déçu du choix de casting, qui a être crédible j'aurais pris un acteur qui ressemble à Christian Bale pour jouer son frère (mais je crois qu'Avary s'en fout, ça doit bien être son genre, il a sans doute pris un blond pour emmerder). Rien à dire, c'est trippant. Ça se regarde, ça s'admire !

CarloBrigante

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 60 critiques

4,0Très bien
Publiée le 23/12/2013

Bret Easton Ellis a toujours eu la réputation d’être un écrivain dont les romans déjantés et déstructurés sont inadaptables au cinéma. Mary Harron s’y est essayé deux ans plus tôt, avec la mise en images d’American Psycho, et si elle n’a pas démérité, elle n’a réussi à mettre le fameux adage au placard. C’est donc avec surprise que Roger Avary, éternel second de Quentin Tarantino transforme ici l’essai, et avec panache qui plus est ! Cette réussite est le fruit de plusieurs facteurs, qui combinés arrivent à retranscrire la folie ambiante dont les romans d’Ellis sont imprégnés : - Facteur 1 : la narration en « chapitres » qui ne se suivent pas de façon logique permet de mieux apprécier certaines situations, ou de comprendre leur côté pathétique ou tragique - Facteur 2 : Si la plupart des acteurs s’en tirent bien, je tire mon chapeau à James Van der Beek, qui prend un malin plaisir à casser l’image de Dawson Leery qui lui colle malheureusement à la peau (notamment le regard de lévrier). Sa prestation dans la peau d’un Sean Bateman trash et pathétique est jubilatoire. Clifton Collins est aussi excellent en cocaïné incontrôlable. - Facteur 3 : la bande-son est géniale, avec de nombreux morceaux de bravoure, comme la musique d’introduction sur des images qui défilent en marche arrière. - Facteur 4 : certains plans de caméra sont vraiment audacieux… Les lois de l’attraction est un film à l’image de son réalisateur : politiquement incorrect, avec des scènes trash à la pelle, mais jamais gratuites, pour peu qu’on prenne le temps d’y réfléchir. Avery veut nous montrer que le comportement erratique des jeunes américains trouve sa source dans un milieu gangréné par les conflits d’intérêts, les trahisons, les déceptions amoureuses, ou les frustrations en tous genres. Il y arrive plutôt bien, et c’est avec plaisir que l’on suit les tribulations de ces jeunes.

dominique L.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 182 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/07/2013

Très bonne mise en scène originale, excellents dialogues, narration intéressante. Ton très léger, sarcastique, drôle, sensuel. Le scénario n'est pas terrible pourtant. Je vous le recommande vivement, même si un peu décevant à la fin.

Babalooo13

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 279 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/05/2013

j'ai vu ce film un nombre incroyable de fois. la realisation est moderne et dynamique. les personnages sont charismatiques, la BO est au top (j'ai acheté l'album). pleins d'acteurs plus ou moins connus. du tout bon.

Adrien C.

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 11 critiques

3,5Bien
Publiée le 11/03/2013

Très bonne adaptation du roman de Bret easton ellis, les acteurs sont bons, la fin est je pense une petite allusion à american psycho Spoiler: quand Sean arrive à la soirée du début du film et que l'on voit couché avec la fille et finalement ca revient avec sean qui reouvre les yeux avec sa bouteille d'alcool. Est il victime du même problème que son frère ?

MoOf M.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 20 critiques

4,5Excellent
Publiée le 11/03/2013

J'ai du voir au moins 15 fois ce film et je ne m'en lasse toujours pas , les scènes sont aussi bien les unes que les autres , des acteurs au top , de l'humour au drame , bref ce film tirait d'un livre est une reussite !!! 4,5/5. à voir !!!

Oktav2

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 233 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/01/2013

revu ce film au cours d'une rétrospective au cinéma le saint germain des prés, ce film est proche du chef d'oeuvre. C'est en tous les cas assurément un film qui restera dans le temps et c'est bien la meilleure adaptation d'un roman de ellis. L'écriture est magistrale, la réalisation épouse à merveille le style de Ellis, multipliant les points de vue des personnages, croisant et décroisant à l'infini les trajectoires et les parcours de ces âmes errantes. La scène d'ouverture (la 1ère soirée) est unique en son genre, tout comme bcp d'autres scènes dans le film. On sent Roger Avary totalement baigné et inspiré par l'oeuvre de Ellis, mais aussi aidé par son talent de scénariste; Ce n'est pas pour rien que les 2 meilleurs films de tarantino, réservoir dog et pulp fiction, sont coécrits par Avary. Ne cherchez pas plus loin pourquoi les films suivants de QT ont moins de personnalités et semblent raconter tjrs la même histoire.

Clément T.

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 70 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/01/2013

2ème film de Roger Avary, et nettement mieux que Killing Zoé ! Ici, la réalisation est beaucoup mieux travaillée, les acteurs sont très bon (surtout James Van Der Beek), et l'histoire est vraiment originale et captivante (merci Bret Easton Ellis). A voir !

Lepouceducoin

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 783 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/01/2013

Un mélange de Sexe Intentions, de Trainspotting et d'un teen movie à la American Pie : mettez tout ça ensemble et vous obtenez "Les lois de l'attraction". Du coup, vous imaginez le résultat un peu hallucinant que ça peut engendrer, avec les caricatures en plus : sexe, drogue, alcool, jeunes à la dérive, suicide, homosexualité... Tout ça dans le même film. Les images vont de pair : flashbacks à n'en plus finir, marche arrière, avance rapide, histoire qui défile à toute vitesse à la manière de "Bref"...(c'est d'ailleurs un des meilleurs moments : le voyage de Victor en Europe vers la fin de film). Pour le scénario, on s'y perd un peu, on est mal à l'aise mais la dernière demi-heure est pas mal du tout et permet de rester sur un avis positif. Avant cela, il faut se farcir des étudiants déjantés qui jouent pas trop mal, mais surtout James Van Der Beek (le frère de Patrick Bateman d'"American Psycho")...A noter que l'affiche en dit pas mal sur le film...A ne pas mettre entre toutes les mains quand même...

Palmeria

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 715 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/11/2012

Roger Avary était certainement le bon réalisateur pour adapter le roman de Bret Easton Ellis. Il essaie d'imposer son style de mise en scène, très marqué sur la première demi-heure du film, tout en restant fidèle à l'esprit du film. Il parvient parfaitement à faire ressortir la couche superficielle de ses personnage, perdus et incapables de savoir comment ils entendent vraiment mener leur vie. On y trouve parmi eux le savoureux personnage de Sean Bateman, aussi cynique mais heureusement un peu moins détraqué que son frère Patrick.

HuGoo78

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 390 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/10/2012

C'est original tant au niveau de la narration que de la mise en scène. Ainsi qu'un certain humour dérisoire, noir. Après c'est pas non plus géant mais c'est un bon film.

Romain G Réal

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 15 critiques

4,5Excellent
Publiée le 10/10/2012

Les lois de l'attraction reste pour moi une belle œuvre cinématographique. Certes Roger Avary s'attaque à un sujet qui a déjà été exploité, mais ce qui est très fort c'est qu'il ne tombe pas dans les clichés qu'on a l'habitude de voir dans les american pie. Je dois avouer que les 45 premières minutes je ne savais pas vraiment ou voulait en venir le réalisateur. Ce qu'il faut c'est rester accrocher, et ne pas décrocher. Le réalisateur de Killing Zoe nous livre un très bon moment ou se mélange flash-back, images accélérées, et personnages complètement disjonctés (mais qui restent néanmoins très touchant). La réalisation est parfaite. Le montage est juste incroyable. La BOF rien à dire la dessus parfaite.Comédiens très bon. Ceci n’est pas un film pour ados attardés, mais il a une véritable construction du début à la fin. Un film que je vous recommande.

Dr.Reid

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 405 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/10/2012

Aucun rapport avec les films pour ados "alcool, sexe et blagues relous", ici il s'agit d'un film bien plus substantiel où l'on retrouve plusieurs têtes connues du petit écran. Par une réalisation originale qui en renforce l'aspect déjanté et dérangeant, le film nous plonge de manière décousue dans le quotidien d'une jeunesse à la dérive. A voir.

Malevolent-Reviews

Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 3 061 critiques

4,5Excellent
Publiée le 10/07/2012

Le teen-movie sous acide version Roger Avary est une petite merveille d’humour noir et de mal-être omniprésent. Sexe, drogue, rock’n’roll, homosexualité et suicides sont donc le quotidien de ces jeunes adolescents dans un campus typiquement américain. Quasiment interprété par des acteurs du petit écran, le film surprend par son scénario déstructuré, la réalisation hors-normes du toujours aussi cinglé Roger Avary (split-screen se fondant en un seul et même plan, générique de début mis à l’envers…) et la musique envoutante du groupe Tomandandy, entremêlée de titres judicieusement sélectionné pour être en parfaite adéquation avec les images ("Sunday Girl" de Blondie, "Faith" de George Michael ou encore, plus surprenant, "L'Ami Caouette" de Serge Gainsbourg). Le long-métrage se regarde avec passion et, tels des voyeurs sans vergogne, nous assistons à la descente aux enfers d’adolescents quelconques dans leur vie au final trépidante. Une merveille tirée du roman culte de Bret Easton Ellis dont cette adaptation est une belle réussite.

Mike G.

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 263 critiques

4,5Excellent
Publiée le 14/06/2012

Qui a dit que les romans de Bret Easton Ellis étaient inadaptables ? Après un American Psycho osé d'une réalisatrice qui a donné son meilleur rôle à Christian Bale, voici que Roger Avary se plie à la tâche du non moins barré Rules of attraction. Personne d'autre que ce "génie fou" tel que l'a surnommé B.E.E aurait été capable de capter avec autant de justesse ce qui ressort du livre, d'y inculquer une forme qui fait honneur à l'écriture furtive de Bret, et même d'en transcender les écrits. Car, si le livre est probablement le moins bon de la bibliographie de l'auteur américain, nul doute que l'adaptation est l'une des meilleures de l'histoire du cinéma. L'éloge serait trop osée si le résultat n'étais pas aussi prodigieux. Le film est un condensé d'ingéniosités constantes, qui n'apparaissent pas superficielles ou prétentieuses mais en parfait accord avec le discours du scénario. D'une séquence d'introduction d'anthologie rythmée à deux cent à l'heure en passant par des split screens inspirés et une scène de suicide un coup touchante et un coup hilarante, le sublime se fond dans le cadre. Avary a même le culot de finir le film de la même manière qu'Ellis finit ses phrases, en oubliant les points. Le génie du réalisateur transfigure littéralement la vie de Camdem pour nous livrer une expérience universitaire diabolique dans tous les sens du terme. Un profond regard porté sur des jeunes à la dérive, dont les apparences glaciales ne cachent que des hurlements internes. Un des personnages se prend pour un vampire, et le film se résume à cela, une chasse constante, des morsures furtives, une nuit interminable et une peur chronique du soleil, et du sommeil. Rien ni personne n'entrave cet enchaînement de séquences toutes aussi jouissives les unes que les autres. Un casting de premier choix donne aux personnages Ellisien l'ampleur qu'ils méritent, comme Victor, héros du futur Glamorama, qui a le droit à un passage qui résonne encore dans mes oreilles, vibrant avec autant d'intensité après deux, trois ou quatre visionnages. Ou encore Shanny Sossamon qui est là dans un registre qui lui sied à merveille, séduisante et complexe comme jamais. D'une vie d'égoïsme se créer un partage ahurissant que seuls nous autres spectateurs parvenons à apprécier sans remords. C'est une véritable expérience, à prendre avec le sourire ou non, à creuser ou non, mais une expérience qui est sûre d'une chose : vous faire prendre votre pied comme jamais. Rogery Avary glisse sur l'image ce que Ellis glisse sur les pages, et le film glisse dans notre gorge comme une pilule d'ecstasy, psychédélique et brûlante, qui nous retourne à l'envers et nous fait en demander plus. Toujours plus.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top