Mon Allociné
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran" et de son tournage !

Un conte, une fable, un film...

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran est l'adaptation d'un court livre d' Eric-Emmanuel Schmitt, paru en 2001, deuxième volet d'une trilogie intitulée "de l'invisible" et qui succède à un premier opus baptisé Milarepa. L'auteur qui définit son histoire comme "une fable, une leçon de vie, un voyage initiatique" a également écrit l'adaptation de son propre ouvrage de concert avec François Dupeyron.

Grand retour pour Omar Sharif

Après quelques années d'absence, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran marque le grand retour d' Omar Sharif, seulement aperçu dans Le 13è Guerrier de John McTiernan en 2000. Véritable légende du cinéma, le comédien qui s'était peu à peu éloigné des studios faute de projets satisfaisants a été conquis ici par le sujet du film et a réussi à convaincre François Dupeyron, d'abord un peu réticent et croyant rencontrer un homme blasé qu'il pouvait être Monsieur Ibrahim.

Monsieur Schmitt

Célèbre pour ses pièces de théâtre écrites et montées pour des comédiens de légendes comme Alain Delon avec Variations Enigmatiques ou Jean-Paul Belmondo avec Frédérick ou le Boulevard du Crime, Eric-Emmanuel Schmitt a également collaboré au scénario de Temps de chien de Jean Marboeuf et adapté Le Libertin d'après sa propre pièce de théâtre avec la complicité de Gabriel Aghion.

La part autobiographique

Lorsqu'il a écrit Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, l'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt s'est souvenu de son grand-père. "Il n'était pas épicier, ni musulman, mais c'était un homme immobile. Il était sertisseur, explique l'homme de lettres, il avait la parole toujours signifiante, même ses silences en disaient long". C'est cet équilibre entre souciance et simplicité que Schmitt et François Dupeyron ont voulu retranscrir à l'écran.

Un prince dans l'épicerie

"Il fallait un prince dans l'épicerie "explique Eric-Emmanuel Schmitt, "et Omar Sharif qui représente pour tous Lawrence d'Arabie et Le Docteur Jivagoincarne avec majesté Monsieur Ibrahim"."Pour moi", ajoute le dramaturge, "c'était vraiment l'interprète idéal ".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Radin ! (2016)
  • Les 7 Mercenaires (2016)
  • Brooklyn Village (2016)
  • Morgane (2016)
  • Juste La Fin Du Monde (2016)
  • La Danseuse (2016)
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016)
  • Aquarius (2016)
  • Victoria (2016)
  • Dogs (2016)
  • Bridget Jones Baby (2016)
  • Cézanne et moi (2016)
  • Frantz (2016)
  • Kubo et l'armure magique (2016)
  • War Dogs (2016)
  • Le Pape François (2015)
  • L'Odyssée (2016)
  • Deepwater (2016)
  • Brice 3 (2015)
  • Une autre vie (2013)