Mon AlloCiné
    Les Looney Tunes passent à l'action
    Note moyenne
    3,6
    16 titres de presse
    • Aden
    • MCinéma.com
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Le Monde
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Le Figaroscope
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Libération
    • Positif
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Après Panic sur Florida Beach et Small Soldiers (...), il prolonge son entreprise de déconstruction de la société du spectacle... camouflée en trépidant divertissement ! Gags à cent à l'heure, poursuites dingues, clins d'oeil à la pelle (...) Dérision à tous les étages et jubilation assurée.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    MCinéma.com

    par Guillaume Tion

    Drôle, rapide et peuplé de personnages ayant marqué notre enfance... pourquoi se priver ? C'est Noël.

    aVoir-aLire.com

    par Richard Vantielcke

    En bref, comme dans un cartoon traditionnel, on n'attend rien de l'histoire, tout est dans le comique de situation et dans ce registre, Les Looney Tunes... remplit sans problème les termes du contrat.

    Cahiers du Cinéma

    par Vincent Malausa

    (...) une équipée de tunes revanchards (...) pliant le film à leurs règles. C'est le paradoxe de cet intrigant Looney Tunes, où la frénésie de tout détruire abrite aussi une éclatante santé permettant au film de retomber in extremis sur ses pieds.

    Chronic'art.com

    par Vincent Malausa

    On peut voir dans ce Looney tunes un joyeux bâclage, une explosion de la commande, prise par-dessus la jambe, poussée à son point de rupture, mais aussi cela : l'amer Joe Dante a toujours de l'énergie, fut-elle cabossée par les échecs successifs et desséchée par l'aigreur, à revendre. On reste preneurs.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Arrivé à son terme, Les Looney Tunes passent à l'action laisse une sensation d'euphorie mélangée d'épuisement, comme si Joe Dante avait brûlé toutes ses réserves d'énergie pour prouver - à lui-même, aux "suits", aux spectateurs - que, malgré les études de marché, on peut encore s'amuser en faisant du cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Première

    par Christian Jauberty

    Fidèle à l'esprit dingue et joyeusement impertinent des cartoons, Dante entretient un rythme infernal qui fait largement passer quelques dérapages techniques et le caractère échevelé d'une intrigue qui nous entraîne d'Hollywood à Paris en passant par Las Vegas et l'espace.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    TéléCinéObs

    par Olivier Bonnard

    Un régal : Joe Dante crache méchamment dans la foule, tout en multipliant les clins d'oeil cinéphiles (...) Si le postulat est sous-exploité - le film s'affaisse dès lors qu'on quitte les studios de la Warner (...) -, l'ensemble est suffisamment mordant pour célébrer comme il se doit le retour d'un Joe Dante devenu trop rare.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Le Figaroscope

    par Brigitte Baudin

    Il y a, bien sûr, la savoureuse satire du monde du cinéma hollywoodien. Mais cela n'est pas nouveau ni suffisant. L'histoire manque un peu de consistance et le temps est long.

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Un petit Joe Dante, toujours pétillant et référentiel, mais un chouïa à côté de la plaque.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Denis Rossano

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Tous se livrent une joyeuse poursuite, parodiant au passage James Bond (avec Timothy Dalton) et égratignant pour rire le système des studios hollywoodiens. Rien de tel que Joe Dante pour associer impertinence et nostalgie cinéphile.

    Libération

    par La Rédaction

    Pas désagréable cette resucée de Roger Rabbit, mais à quoi bon exactement (...) Pas le plus essentiel des Joe Dante.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Frank Garbarz

    (...) le scénario (pur prétexte) piétine dès le premier quart d'heure et le rythme s'essoufle aussi vite. Dommage d'avoir placé l'insolent Joe Dante aux commandes de ce produit calibré (...)

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Télérama

    par Bernard Génin

    Refaire Qui veut la peau de Roger Rabbit ? avec uniquement le bestiaire de la Warner (Bugs Bunny et Daffy Duck en tête), pourquoi pas ? A condition de faire aussi bien. Hélas, malgré force clins d'oeil à l'histoire du cartoon (Le Monde de Nemo est déjà cité !), le scénario vire au marathon hystérique même pas drôle.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top