Notez des films
Mon AlloCiné
    Reds
    note moyenne
    3,8
    205 notes dont 30 critiques
    répartition des 30 critiques par note
    6 critiques
    9 critiques
    9 critiques
    4 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Reds ?

    30 critiques spectateurs

    leon&levieuxfusil
    leon&levieuxfusil

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 210 critiques

    3,5
    Publiée le 4 novembre 2010
    Un film plutôt long mais qui passe assez vite, les acteurs jouent très bien, et puis il y a Jack Nicholson ! L'histoire est pas mal, mais quand même un peu compliquée ! Le montage avec les "témoins" est spécial, mais pas déplaisant !!
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 416 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    5,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    Aujourd'hui, John Reed est l'unique Américain enterré sur la place rouge dans la nécropole du mur du Kremlin. D'ailleurs Lénine a lui-même signé la préface de son livre "Dix jours qui ébranlèrent le monde" où il revient sur la révolution bolchevique de 1917 qu'il a vécu sur place. Né le 22 octobre 1887, ce journaliste américain a œuvré contre la guerre et surtout pour les ouvriers, défendant le système soviétique aux USA et œuvrant pour le communisme. Il a aussi été marié à l'écrivaine féministe Louise Bryant. "Reds" revient sur sa vie de manière romancée et se concentrant sur la période située entre l'entrée en guerre des USA en 1917 et la mort de Reed. De manière générale, "Reds" revient sur une période et sur des thèmes très peu traités par le cinéma américain à savoir la révolution bolchevique ainsi que sa vision sur le territoire américain. Warren Beatty endosse les casquettes de réalisateur, acteur principal, producteur et coscénariste. À travers cette longue fresque, Warren Beatty nous passionne et nous plonge dans la vie de John Reed entre ses idéaux, sa vision du monde et de la vie, ses relations et son amour. Warren Beatty propose un regard sur les radicaux américains du XXème siècle et une certaine fascination pour la mise en place de la révolution bolchevique ainsi que la fondation de l'URSS. Il s'attarde sur l'espoir d'un changement et d'une autre vision que le système capitaliste américain. Mettant en scène les conflits politique et idéologique des USA de ce début de siècle, il s’intéresse aussi sur la vision "américaine", là où "communiste" est une insulte, comme en témoigne cette scène de procès avec Louise Bryant. Mais Beatty insiste aussi dans la dernière partie du film sur la dérive du système bureaucratique mis en place après la révolution en Russie. Pour mettre en scène son récit, Warren Beatty a l'ambition de jouer sur plusieurs tableaux en même temps. Tout en étant une longue fresque, il s'attarde sur l'aspect politique du film, tout en donnant de l'importance à sa vie sentimentale et en y ajoutant quelques témoignages donnant un côté documentaire au film. Et Beatty la maîtrise à merveille, sachant alterner entre le combat de Reed, sa relation avec Louise ainsi que les témoignages qui sont bien gérés, intéressants et ne cassant par le rythme du récit. Il s'appuie effectivement sur une grande richesse d'écriture que ce soit au niveau de la vie de John Reed ou des personnages qu'il met en scène. Ils sont tous intéressants et psychologiquement étudiés, et notamment le couple principal qu'il rend attachant, tout comme la relation qu'ils entretiennent, fragilement intense et bouleversante. Il place Reed et Bryant face à la vie et les choix qui en découlent, leur laissant la possibilité de vivre ensemble ou de garder leur liberté et de vivre dans le feu de l'action, conscient de participer à des événements importants et uniques avec toujours cette peur de "manquer le train". Mais c'est aussi à travers les personnages secondaires qu'il donne de la consistance à son récit et notamment l'écrivain cynique Engene O'neill ou le communiste américain Max Eastman. On ne s'ennuie pas une seule seconde durant les 184 minutes du film. Beatty retranscrit très bien toute la richesse et les enjeux du récit, les rendant tour à tour passionnant, poignant, profondément émouvant et intelligent. Toujours avec un souci de réalisme, il prend le temps de développer les personnages, de mettre en place plusieurs scènes intimistes mais ô combien intéressante et traitée avec justesse et de se concentrer sur ce qui l’intéresse. Visuellement "Reds" est superbe et ce grâce à une belle photographie ainsi qu'à une excellente reconstitution, que ce soit les intérieurs où Beatty a le souci du détail ou les extérieurs et notamment en Russie ou lorsque le couple principal est chez l'écrivain au bord de la plage. Devant la caméra, Beatty, lui-même militant de gauche, donne une certaine consistance à son personnage et a eu l'excellente idée de confier le rôle de Louise Bryant à la superbe Diane Keaton, ici de toute beauté et superbe dans le rôle de cette intellectuelle féministe. Jack Nicholson, Stuart Richman, Paul Sorvino ou encore Gene Hackman complètent un casting sans fausse note. Véritable ode à la liberté politique et de pensée, "Reds" revient sur un épisode méconnu de l'histoire américaine. Tout en justesse et subtilité, Warren Beatty signe un récit aussi intelligent que bouleversant autour des convictions d'un homme à vouloir changer un système qu'il considère comme défectueux tout en le plaçant face à la vie et les dilemmes qui en découlent, notamment ceux sentimentaux.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,5
    Publiée le 19 octobre 2009
    Magistrale film de Warren Beatty on ne s'ennuie pas pendant les 3 heures du film. J'adore ce genre de film historique sur les grandes personnalités, j'étais un peu déconcerté au début par le montage et les interventions de certains des protagonistes du film n'était pas une obligation a mon avis. Mais, ça reste une grande fresque sur la révolution russe.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 1513 abonnés Lire ses 5 483 critiques

    3,0
    Publiée le 26 septembre 2013
    L'acteur Warren Beatty se lance avec Reds dans un projet ambition et en plus d'interpréter le personnage principal du film il passe aussi derrière la caméra (ce n'est pas son premier film en tant que réalisateur), c'est un biopic sur un communiste Américain ayant réellement existé et étant le seul de sa nationalité à être enterré au Kremlin. Reds est un film intéressant, un bon voire un beau film mais juste un film intéressant alors qu'il aurait du être passionnant à regarder, nous emporter voire nous transcender pourtant la mise en scène est de qualité mais l'ensemble est un peu froid, manque d'émotion et surtout d'âme. C'est un peu trop carré par moment et Warren Beatty n'évite pas certaines longueurs (plusieurs passages de Reds sont souvent sans intérêt) mais surtout il consacre trop de temps à l'histoire d'amour au détriment de la partie la plus intéressante à mon avis du film, celle ou Reds se trouve en Russie face à la révolution bolchévique. Par contre Reds nous permet de découvrir une partie de l'histoire américaine plutôt méconnue et le communisme a eu aussi ses adeptes là-bas mais ce sont aussi des moments un peu bavard mais cela permet des dialogues assez savoureux ou fusionnent des idées, on a aussi l'intervention de véritables personnages de l'époque sous forme d'interview style documentaire (pas inintéressant et apportant une touche d'authenticité mais n'étant pas non plus indispensable). Niveau interprétation Diane Keaton et Jack Nicholson sont excellents, Warren Beatty dans la peau de Jack Reed est bon sans nous livrer une prestation impressionnante. Reds n'est pas un film raté mais passant un peu à côté de son sujet.
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 576 critiques

    3,0
    Publiée le 11 février 2019
    Une farouche reconstitution et une réalisation engagée de la part de Warren Beatty, très bien entouré par Diane Keaton. Tous deux enthousiastes face à la révolution d'octobre. Argumentée d'interviews, de différents intervenants de l'époque, cette structure renforce l'émancipation du couple et leur trajectoire, de façon pertinente. Cette structure surplombe l'ensemble du récit, finalement peu pertinent face à cette approche et à son traitement.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 31 octobre 2009
    Intéressant car le sujet et la période ont rarement été abordé par le cinéma américain, trop tabou. Malheureusement si le film est de qualité il s'égare dans de long passages sans force.
    In Ciné Veritas
    In Ciné Veritas

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 659 critiques

    2,0
    Publiée le 13 décembre 2017
    Dans son biopic du couple formé par les journalistes militants John Reed (Warren Beatty, acteur) et Louise Bryant (Diane Keaton), Warren Beatty, réalisateur, insère en plans fixes des témoignages anonymes contemporains face caméra et sur fond noir. L’identité de ces témoins n’est révélée que dans le générique de fin sans que la nature de leur lien avec les deux protagonistes ne soit indiquée. D’un intérêt variable et manquant de contextualisation, ces témoignages viennent interrompre la narration et, pour certains, empiéter sur la partie biopic de Reds. Critique complète sur incineveritasblog.wordpress.com
    philippecalland
    philippecalland

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    1,5
    Publiée le 12 février 2014
    Ils sont forts ces gens d'Hollywood. Comment raconter la vie d'un communiste idéaliste sans parler du communisme ni même de la révolution Russe ? Warren Beatty y arrive très bien. Il raconte une histoire d'amour avec quelques scènes édulcorées d'histoire en prétendant faire un biopic alors que rien des combats menés par cet idéaliste aux USA n'est sérieusement abordé. Le film est en définitive assez ennuyeux pour ceux qui auraient voulu voir une page de l'histoire du monde ou la vie d'un idéaliste. Mais si vous voulez voir une histoire d'amour Hollywoodienne qui dure 3 longues heures, pourquoi pas ...
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 111 critiques

    3,5
    Publiée le 2 juillet 2019
    Reds brosse un portrait fort pertinent de la figure de John Reed, militant communiste et journaliste actif dans la révolution russe de 1917, et fait cohabiter de manière équilibrée la vie d’artiste – c’est-à-dire celle d’un écrivain et essayiste engagé dans une puissante réflexion sur la notion de société et de vivre-ensemble –, la vie d’homme et la vie de révolutionnaire engagé dans la marche présente de l’Histoire en train de s’écrire. Warren Beatty parvient à mêler ces trois facettes avec élégance, prend trois heures pour reconstruire les liens tant politiques que sensibles aptes à revivifier le personnage. Inutile de dire que ces trois heures passent lentement, et que le passage de la sphère intime peu à peu contaminée à l’espace public, s’il déconcerte au début, finit par agacer, la faute à un dispositif programmé pour se répéter ad vitam aeternam. Notons d’ailleurs que le réalisateur n’hésite pas à sacraliser Reed au point de le peindre tel un Messie à la peau rouge : la bonhomie de Beatty, ici acteur et réalisateur, lénifie les âpretés que son personnage exigeait pourtant. L’interruption du récit par des interviews des véritables protagonistes ajoute à cette impression d’œuvre-propagande qui, néanmoins, a la justesse de renvoyer aux deux pays en présence leurs propres relents totalitaires et belliqueux. Reds aurait gagné en efficacité s’il avait su dégager sa figure de l’écrasant contexte dans lequel elle évolue pour mieux le faire naître de ses actions. À l’instar de Reed et du film lui-même, nous manquons de souffle.
    massicois
    massicois

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2010
    Histoire vraie d'un journaliste américain qui participe à la révolution bolchévique
    grosestrong
    grosestrong

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2006
    LE seul film grand public inspiré de la révolution d'octobre !! Nominé 12 fois aux oscars, ayant remporté 2 statuettes, il avait raté d'un cheveu celle du meilleur film, au profit des Chariots de Feu. Le film vient d'être réedité en zone 1 (vf incluse) avec un tas de bonus, mais dans la plus grande confidentialité, un crime pour ce chef d'oeuvre, qui traite du changement le plus radical qu'ait connu la société humaine. Inspiré des "10 jours qui ébranlèrent le monde", le film retrace la vie et l'engagement de John Reed, seul Yankee enterré au Kremlin, qui participa activement aux évènements de 1917. Warren Beatty (oscar meilleur réalisateur) y est admirable, en révolutionnaire passionné et bordélique, de même que Diane Keaton, dans une de ses meilleurs prestations, aux côtés d'un Jack Nicholson bien contrôlé, sans cabotinage, et de Maureen Stapleton, superbe (osc. meilleur second rôle feminin) On notera également les apparitions remarquées de Paul Sorvino et Gene Hackman. Le film commence en 1916, juste avant l'entrée en guerre des américains, John Reed se bat alors contre la guerre, et son engagement va l'amener à délaisser son rôle de journaliste figurant pour celui d'acteur engagé, au moment où éclate la révolution russe, qu'il rejoindra et accompagnera, jusqu'à sa mort... Certines répliques sont d'anthologie et tapent là où ça fait mal, mais la critique s'étend aussi aux révolutionnaires et à la dérive bureaucratique des dirigeants du parti, évitant ainsi la caricature de part et d'autre, même si certaines réflexions sur Lenine et Trotsky ont été rajoutées à l'oeuvre originale... Côté réalisation, on appréciera la participation de témoins de l'époque, déjà bien décrépis, qui apportent un côté réaliste, sans pour autant tomber dans le documentaire... Enfin, la musique est superbe avec le thème génial "I don't want to play in your yard... Si 3h heures de film politique ne vous effraient pas, courrez vous l'acheter !! Le meilleur film de W.Beatty !!
    anne f.
    anne f.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 30 critiques

    4,5
    Publiée le 7 mars 2016
    Un film monumental ! Le tourbillon de l'Histoire (la Révolution Russe) et une passion sublime entre deux intellectuels libertaires et communistes... J. Reed, journaliste (Warren Beatty) et Louise (Diane Keaton), écrivaine libertaire tiraillée entre ses idées et la conception fusionnelle et "bourgeoise" d'une vie à deux... Jane Fonda était pressentie pour le film, c'est Diane Keaton qui incarne le rôle, formidable, juste, sensible ! Malgré la longueur, on ne s'ennuit (presque) jamais (peut-être pendant les longues diatribes et délibérations du Kommintern où on croise Lenine, Zinoviev)... En second rôle, J. Nicholson est également parfait! C'est formidablement fait... Un vrai film culte !
    rdn23
    rdn23

    Suivre son activité Lire ses 24 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mai 2011
    Considéré, avec Lawrence d'Arabie et Autant en emporte le vent, comme l'une des dix plus grandes épopées par l'American Film Institute, Reds narre l'histoire du journaliste américain John Reed, ardent défenseur de la cause communiste, et de sa compagne Louise Bryant, écrivain et féministe. Profitant d'une excellente distribution (de Diane Keaton à Maureen Stapleton) Reds nous démontre le talent indéniable de Warren Beatty pour la réalisation. Un grand film qui mérite grandement d'être (re)découvert.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top