Mon AlloCiné
Seize bougies pour Sam
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,2
167 notes dont 29 critiques
3% (1 critique)
31% (9 critiques)
34% (10 critiques)
17% (5 critiques)
7% (2 critiques)
7% (2 critiques)

29 critiques spectateurs

floramon

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 686 critiques

3,5Bien
Publiée le 12/11/2016

Le film est sympa, il se laisse regarder mais il se passe pas grand chose , il y a quand même quelques longueurs, mais il est agréable à regarder tranquillement.

Horcruxeboy

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 195 critiques

3,5Bien
Publiée le 08/03/2016

Petit plaisir coupable par le réalisateur de Breakfast Club, qui enchante, fait rire et enchaîne les scènes d'humour sensibles et de sentiments adolescents, au scénario sans fausses notes. D'une fraîcheur, qui sait traverser les décennies.

Lilair33

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 38 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 21/01/2016

Un teen movie qui a mal vieilli et qui ne parle indubitablement plus du tout à la génération d'aujourd'hui. L'histoire d'amour n'en ai pas une puisqu'il n'y a pas d'histoire et l'humour est un brin lourdingue. La morale est quelque peu limite (tiens je te passe ma nana défoncée vu que j'en ai plus besoin. Fais en ce que t'en veux, elle s'en rendra pas compte) et surtout pas assez corrosif pour en rire. Bref le seul intérêt du film est de voir les débuts d'un certain John Cusack et d'Anthony Michael Hall.

Yannickcinéphile

Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 3 892 critiques

4,5Excellent
Publiée le 05/01/2016

Je poursuis ma rétrospective John Hughes avec un nouveau superbe film. Quel réalisateur dans son genre ! Un véritable orfèvre qui cisèle ses comédies avec une rare maestria. 16 bougies pour Sam n’est pas le plus connu des films du réalisateur, et pourtant c’est une vraie belle bouffée d’air pur, qui, comme souvent chez Hughes, doit déjà à son sublime casting. On retrouve les habituelles du réalisateur, Hall, Ringwald en particulier. Cette dernière est toujours aussi charmante, fine dans son jeu, c’est un véritable régal de naturel, de fraicheur, de délicatesse, de subtilité, c’est une actrice dont je regrette énormément une carrière en dent de scie. Elle est épaulée par d’autres interprètes talentueux, parfaitement dirigé, et toujours dans des rôles qui leur conviennent bien. Hall est totalement à sa place, comme Schoeffling d’ailleurs, Haviland Morris est excellente, Watanabe très drôle, sans parler des adultes. Et encore une fois je peux apprécier chez Hughes le fait de choisir des personnages archétypaux, mais jamais caricaturaux ou cliché. Le beau gosse n’est pas qu’un benêt, le geek n’est pas qu’un pauvre timide… et ça c’est juste merveilleux dans un film avec des ados ! Le scénario est toujours d’une grande finesse. Hughes nous propose un humour fin, des gags inventifs, l’émotion est toujours affleurante, la tendresse aussi, le bonheur, certains trouveront sans doute ce film trop propret, mais c’est ce qui fait le charme et la personnalité du cinéma de ce réalisateur. Il est toujours positif, et il faut le dire, il ne cède jamais à la mièvrerie, propose un rythme étourdissant ici, et c’est presque du vaudeville par moment, mais de très haute volée. Il n’y a rien à redire, c’est plus qu’emballant, c’est prenant, et même si on n’aime pas spécialement le genre, on est dans une pépite drôle, touchante, et d’une étonnante vérité le plus souvent. Visuellement l’univers de Hughes est là encore présent à chaque coin. Les décors sont simples mais très appliqués, avec toujours ce sens du détail qui par certains aspects me rappelle le cinéma de Wes Anderson. Bien sûr en moins excentrique, mais rien n’est laissé au hasard, et la photographie est toujours aussi belle. Le tout servi par une mise en scène magique dans l’intime, et non moins punchie quand il le faut, tandis que la bande son est un régal. Là-dessus c’est une constante heureuse du cinéma du réalisateur. En conclusion 16 bougies pour Sam est un film magistral, que je trouve délicieux à suivre, et d’une poésie rare. C’est un film qui fait aimer la vie, la famille, l’amour, qui donne à voir le meilleur côté des gens et de l’humanité avec une subtilité, une tendresse et une drôlerie rare. Encore une fois merci M. Hughes, et vous êtes la confirmation malheureuse que les meilleurs partent souvent les premiers. 4.5 car un peu en dessous de Breakfast Club, mais 5 dans le cœur.

dai72

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 164 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/10/2014

Une comédie intéressante, surprenante, qui a pris un léger coup de vieux quand même mais ça se regarde facilement, sans déplaisir, la scène du mariage étant absolument dantesque et originale. On ne rit pas à chaque situation mais ce n'est ni ennuyeux, ni manqué. Tout le monde pourra se retrouver dans un des personnages parcourant différents moments. Un film dont j'avais beaucoup entendu parler, je pourrai dorénavant en parler également et en dire le bien que j'en pense !!

zhurricane

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 102 critiques

2,5Moyen
Publiée le 25/08/2014

Juste avant The Breakfast Club, John Hughes sort sont premier film, qui est aussi culte que le second. Même si je l'aime un peu moins que ce second. En effet il y a un peu plus de stéréotypes. Justement la force de ce film c'est savoir poser des personnages qui servent d'identification pour le spectateur, avec cela dit en terme négatif des personnages un peu trop cliché. Après le film a peut sentir le vieux pour un spectateur d'aujourd'hui, cela dit c'est tout le charme du film: vestes, coiffures rétros et le bal. Mais c'est aussi la limite, car pour aujourd'hui on peut dire que sa manque de peps et que c'est trop classique.

Crow75019

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 76 critiques

3,5Bien
Publiée le 25/03/2014

Premier film de John Hugues en tant que réalisateur, Seize bougies pour Sam doit se voir comme l'ébauche d'un style qui fera la joie des jeunes générations pendant plus de 10 ans. Hugues qui fut en quelque sorte précurseur du Teen Moovie marquait pleinement ici les thèmes chers a son œuvre. Je pense bien évidemment a la mise en valeur de l'enfant et / ou de l'adolescent prônée par la maturité de personnages qui font toujours autorité 30 ans plus tard et qui n'ont rien a envier (bien au contraire !!) a ceux dépeints de nos jours dans les production du même genre. Bien que Sixteen Candles ne soit pas parfait, il garde valeur d’icône pour une génération bercée par des films cultes tels Breakfast Club, Une Créature de Rêve ou La folle journée de Ferris Bueller. Par rapport a ses petits frères cultes, celui ci manque un peu de folie (heureusement Anthony Michael Hall est enormissime !!!) n’évite pas l’écueil de clichés lourdingues et malgré une durée assez réduite peut paraitre longuet car s'égarant assez clairement de son postulat (Hugues lui même oublie trop facilement l'anniversaire de Sam...) Ce qui ressort de ce visionnage dans le retro c'est la nostalgie d'une époque ou on ne prenait pas les lycéens que pour des débiles obsédés sexuels, une époque ou il y avait un minimum de matière en background des légèretés de bluettes adolescentes... Merci Mr John Hugues car même si ce film la n'est pas votre meilleur il m'a donné de féroces envies de me replonger dans votre œuvre !

Alasky

Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 595 critiques

4,0Très bien
Publiée le 10/03/2014

Super teen movie des années 80 avec au menu les clichés du genre, c'est-à-dire la fille mal dans sa peau, le mec le plus populaire du lycée, le clan des loosers, les fêtes d'ados typiques des US, le bal de promo.. Tout ça reste prévisible mais pas inintéressant. Bon film !

brqui-gonjinn

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 955 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/02/2014

Pas de doutes, les années 80 étaient une autre époque. De nos jours trop peu de divertissements, qu'ils soient cinématographiques ou télévisuels, traitent de l'adolescence avec autant d'intelligence et de subtilité, il faut dire que John Hughes est un véritable maître en la matière. Il montre d'ailleurs l'étendue de son talent dès son premier essai, grâce à la compréhension de l'humain et de ses comportements dont il fait preuve et qui nourrit des histoires capables d'être à la fois universelles et intemporelles. La jolie Samantha a aujourd'hui 16 ans, problème, les membres de sa famille sont tellement obnubilés par le mariage de sa sœur qu'ils en oubli de le lui souhaiter, c'est pour elle le début d'une journée riche en émotions... Avec ce passage à la réalisation, John Hughes dévoilait les prémices d'une filmographie entièrement tournée vers un jeune public et dont "Breakfast Club" devint l'œuvre phare. Techniquement le résultat est forcément moins abouti que ce véritable modèle du genre et il est regrettable d'y découvrir un final assez mal maîtrisé, laissant planer une légère déception. Néanmoins, "Seize bougies pour Sam" garde un charme particulier, de part son ambiance et son style typique du cinéma des 80's et grâce à de jeunes comédiens plein de talent. Comme la rafraîchissante Molly Ringwald ou encore Anthony Michael Hall dans un numéro véritablement hilarant d'ado quelconque fonctionnant à l'humour et trop mature pour son âge. Un bonheur de comédie romantique pour teenagers.

zvock083

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 3 878 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 04/12/2013

Après avoir vu et aimé Breakfast Club je me suis laissé tenter par Sixteen Candles malheureusement celui ci ne m'a pas convaincu c'est un film assez moyen avec une histoire déjà vu et trop prévisible pour être intéressante.

olly C.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 350 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 16/09/2013

Ce qu'il y a de sympa dans ce film, c'est que le playboy a du respect pour le looser. Je n'en dis pas plus, mais ce sont les situations les plus surréalistes qui donnent du charme à ce film teenage 80's à 200%

CeeSnipes

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 1 698 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/06/2013

Après la saga Vacation, John Hughes s’attelait à la partie la plus importante de son œuvre, le film en milieu estudiantin. Et pour l’occasion, il se trouvait derrière la caméra pour la première fois de sa carrière. Seize Bougies Pour Sam est un film profondément sympathique, grâce à ses personnages tous bien troussés (même Sam, qui, sous ses abords pénibles dans les premières scènes, évolue plutôt bien au fur et à mesure que le métrage avance) et tous bien interprétés par des jeunes acteurs qui n’ont pas forcément eu la carrière qu’ils méritaient. Si Anthony Michael Hall l’a eu (avec même une série en premier rôle, Dead Zone), les autres ont surtout vécu pendant l’époque John Hughes, justement. C’est dommage. Le film est plutôt rythmé, amusant de bout en bout et on retrouve des figures connues des films précédents écrits par John Hughes comme le jeune fils de la famille gouailleur et sarcastique, l’adorable nerd et la jolie fille vicieuse. Malheureusement, le film dérape une ou deux fois, avec une réplique très mémorable du beau gosse du film ”She’s drunk. I could rape her two or three times” en parlant de sa copine du moment (qui se fera par ailleurs quelque peu violer, justement, par le nerd). Mais bon, tout ceci est de l’humour et des mots un peu mal choisis plus qu’autre chose. Il n’empêche que c’est une vraie erreur de la part de John Hughes. Seize Bougies Pour Sam est un bon film, voire même un très bon film, que certaines maladresses ne peuvent vraiment égratigner pour les fans de Hughes. Les autres oublieront très vite ce bon moment.

http://lecritiqueurfou.blogspot.fr/2013/06/seize-bougies-pour-sam-sixteen-candles.html

chrischambers86

Suivre son activité 1181 abonnés Lire ses 9 994 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/04/2013

Premier long-mètrage rèalisè par le regrettè John Hughes, "Sixteen Candles" repose sur une intrigue assez banale mais enrichie de notations intelligentes et surtout pleines d'esprit! Les gags sont souvent excellents et les interprètes, très attachants, notamment la belle Sam alias Molly Ringwald (son personnage suffit à nous la faire aimer dès les premières minutes) que l'on avait pu voir en 1985 dans le cultissime "Breakfast Club" du même Hughes, metteur en scène qui s'ètait spècialisè dans la peinture des adolescents! Une rèussite de haute facture qui sent bon les annèes 80 où les acteurs et la rèalisation sont parfaits, à l'unisson! Venez donc souffler ses seize bougies en compagnie de Sam...

Roxane R.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 7 critiques

0,5Nul
Publiée le 12/02/2013

Ce film est rempli de clichés, il me semble avoir compté 5 bons "il sait même pas que j'existe..." , l'héroïne "boude" tout le long du film, il n'y a aucune intrigue (donc bon point pour vous qui lisez ça: impossible à spoiler tant la fin est attendue) et pour le côté "comédie", je dirais qu'il est tout simplement inexistant. Puis bien sûr il y a une part vraiment improbable (attention, pas dans les sens surprenant mais bien quasi-irréaliste). Enfin bon, si vous avez vu ce film ou que vous comptez malgré tout le regarder, vous verrez rapidement à quoi je fais allusion. Cependant, ce film reste, un classique américain dans la catégorie "comédie romantique" au même titre que Quand Harry Rencontre Sally ou bien encore N'Oublie Jamais. Donc à regarder dans un intérêt plutôt "culturel" (si on peut dire ça comme ça) que divertissant.

Michael Corleone99

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 292 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 08/07/2012

Seize bougies pour Sam ou plutôt Sixteen Candles est un bon film qui possède un certain style, et un charme particulier qui me rappelle Breakfast Club, un film du même réalisateur... A voir avec de bons acteurs (surtout Molly RIngwald), et de moins bons comme Justin Henry et d'autres qui n'apportent rien au film. Bon film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top