Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Fils du Mask
Note moyenne
2,1
14 titres de presse
  • Cinéastes
  • Zurban
  • aVoir-aLire.com
  • Ciné Live
  • L'Ecran Fantastique
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Mad Movies
  • MCinéma.com
  • Ouest France
  • Première
  • Score
  • Studio Magazine
  • TéléCinéObs

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

14 critiques presse

Cinéastes

par http://www.cineastes.fr/film/film.php?affiche=filsdumask

Les travellings rapides (omniprésents), les courtes focales déformantes, les gros plans écrasants contribuent à une vraie recherche esthétique propre à cet univers qui rend l'entreprise plutôt sympathique et lui attribue de justesse l'étiquette de nanar alors que celle de navet lui pendait au nez.

Zurban

par Véronique Le Bris

A part une déférlante d'effets spéciaux, ce délire survitaminé n'a d'autre ambition que le divertissement superénergisant... au risque de fatiguer.

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Visuellement il est laid, un véritable gloubi-boulga visuel aux couleurs acidulées qui essaient de retrouver l'esthétique des cartoons à la Tex Avery. Sur le plan du contenu, le film sonde les profondeurs du vide. Le scénario, famélique, n'est ici que prétexte à une déferlante d'effets spéciaux, envahissants et m'as-tu-vu.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Ciné Live

par Arnold

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

L'Ecran Fantastique

par Stephanie Vandevyver

Le premier [Mask] jouant d'avantage sur la parodie des films noirs, le second prenant le chemin des films familliaux [...] essaie de jouer sur les influences tex-averyenne sans jamais y parvenir. [...] décéption également du côté du casting.

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Dans cette suite dévitalisée, il manque le seul effet spécial marquant du premier opus : Jim Carrey. [...] Le produit est reciblé à l'intention des tout-petits, qui adoreront les contorsions enlaidissantes infiligées à un bébé par les effets numériques, comme dans les spots de pub...

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Julien Welter

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Mad Movies

par Arnaud Bordas

Survolté, hyperactif, épileptique, imcompréhensible à tous les niveaux, le fils du Mask ne dépasse jamais le stade de son idée de départ (bébé contre médor) et verse tout au long dans l'image appuyé et vain aux délires de Tex Avery et Chuck Jones, tout en foutant aux orties le rythme millimétré qui caractérisaient les cartoons des deux génies.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

MCinéma.com

par Anthony Clément

Déjà bien sonné par l'avalanche d'effets spéciaux redondants, on atteint alors les sommets de la soupasse commerciale destinée à fédérer les générations. LE FILS DU MASK, porté par des acteurs grimaçants, signe là sa propre caricature de film raté.

Ouest France

par La rédaction

Cette fantaisie n'a plus rien à dire. Elle tombe le masque de ses insuffisances pour laisser le champ libre à un déferlement d'effets spéciaux. Les ordinateurs se sont peut-être bien amusés, mais leur rire n'a rien de communicatif. Il serait plutôt fatigant.

Première

par Mathieu Carratier

Pas de Jim Carrey dans cette suite hystérique et demeurée, qui devrait même réussir à fatiguer le plus courageux des gamins. Achetez-vous plutôt un coussin péteur c'est franchement plus marrant.

La critique complète est disponible sur le site Première

Score

par Pete Wakefield

Ni la paralysie faciale de Jamie Kennedy, ni les pirouettes infographiques du bébé et du chien n'arrivent à égaler la présence comique et élastique de Jim Carrey.

La critique complète est disponible sur le site Score

Studio Magazine

par Patrick Fabre

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

TéléCinéObs

par Martine Noratz

On s'était laissé séduire par les impayables métamorphoses de Jim Carrey. On a eaucoup de mal à préter ne serait-ce qu'un peu d'intérêt aux mésanventures morphologiques de son clone bébé.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top