Mon AlloCiné
Agents secrets
Note moyenne
3,2
20 titres de presse
  • Studio Magazine
  • Le Figaro
  • Le Figaroscope
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Positif
  • Télérama
  • Aden
  • Ciné Live
  • Le Monde
  • L'Express
  • MCinéma.com
  • Première
  • Synopsis
  • TéléCinéObs
  • Brazil
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Fluctuat.net
  • L'Humanité

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

20 critiques presse

Studio Magazine

par Patrick Fabre

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

Le Figaro

par Emmanuèle Frois

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

Le Figaroscope

par Emmanuèle Frois

Cette fois encore, Frédéric Schoendoerffer ne tombe ni dans les clichés, ni dans l'imagerie du genre (...) Le couple Belluci-Cassel est à l'image du film, à la fois très humain et totalement désincarné (...) Seul bémol : l'histoire librement inspirée du Rainbow Warrior, dégraissée jusqu'à l'os, manque un peu de chair.

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Narration haletante, filmage ligne claire, acteurs au poil, sans second degré ni frime postmoderne. Ca n'invente rien, mais c'est un divertissement convaincant.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Didier Péron

L'ambiguïté morale des espions, leur éventuelle naïveté, le double ou triple fond des opérations menées au nom d'intérêts jamais bien compris, voilà qui fournit à Agents secrets une multiplicité de thèmes et d'angles d'attaque que Schoendoerffer et ses coscénaristes ont habilement tressés (...)

Positif

par Philippe Rouyer

On pourra toujours chipoter sur une idée trop appuyée, mais l'efficacité de la construction et l'évident plaisir des comédiens à jouer les espions emporent notre adhésion.

Télérama

par Frédéric Strauss

Très habilement, Frédéric Schoendoerffer fait tout en même temps. Il détricote le mythe de l'espion (...), et il tisse une intrigue dans laquelle le suspense va se nouer peu à peu. Il puise son inspiration dans des sources sûres (...), mais il ne s'enferme pas dans un réalisme de principe.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Aden

par Philippe Piazzo

(...) un bout du film part en quenouille - propos confus, personnages stéréotypés (...) - quand un autre se ressaisit, dans le genre musclé. On a du mal à rester de plain-pied pendant deux heures. De temps à autre, on marche vraiment, grâce aux comédiens.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Ciné Live

par Philippe Paumier

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Le Monde

par Jean-Luc Douin

Scènes de crimes (...) laissait espérer mieux que ce film d'espionnage conventionnel (...) On a beaucoup de mal à s'y intéresser aux personnages, sauf à celui que Monica Bellucci, vaillant petit soldat trahie, incarne sans glamour, hiératique, en anti-James Bond girl.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

L'Express

par Christophe Carrière

Voir la critique sur www.lexpress.fr

MCinéma.com

par Camille Brun

(...) si le scénario semble très renseigné, si la mise en scène, précise et maîtrisée, est irréprochable, cette histoire d'un individu qui refuse soudainement les règles du groupe a parfois du mal à nous faire frémir.

Première

par Ghislain Loustalot

Est-ce (...) un film au suspense insoutenable ? Visiblement non. Cela ne semble pas vraiment avoir intéressé Frédéric Schoendoerffer. Il faut plutôt chercher les clés de son film du côté du facteur humain (...) l'accent est mis non pas sur la psychologie pure et strictement professionnelle des espions mais sur leurs états d'âme.

La critique complète est disponible sur le site Première

Synopsis

par Virginie Apiou

Sans être totalement aboutie, l'histoire d'Agents secrets a le mérite de brosser un tableau véritablement noir de ce qui s'accomplit au nom de la raison d'Etat.

TéléCinéObs

par Olivier Bonnard

Moins un classique d'espionnage qu' un film sur la condition de l'espion, ainsi que l'indique le titre, programmatique. (...) Et le choix du couple Cassel/Bellucci, un peu trop glam' pour faire de crédibles espions, n'arrange rien. Le film fonctionne ainsi par intermittence, oscillant contamment entre le brillant (la scène de plongée de nuit, par exemple), et le grotesque.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Brazil

par La Rédaction

Réalisé sans grande originalité, très peu écrit, aussi palpitant qu'un sous-Mission impossible de plus, Agents secrets est bien fade, oscillant entre le terne et le transparent.

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

Entre vide du propos (agents secrets égalent pîeds nickelés) et grandiloquence de style (saut en parachute interminable sur fond de hard rock transgressif), le film en revient toujours à son statut de blockbuster rutilant et fier de lui.

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

(...) tout cela est sérieux, très sérieux, et Schoendoerffer demeure à ce jour le plus triste et le plus grotesque des régénérateurs du cinéma de genre à la française.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Fluctuat.net

par Manuel Merlet

(...) si le film se veut d'inspiration réaliste, il n'a pas le courage de s'éloigner du spectaculaire. Il ne parvient pas à s'affranchir des modèles anglo-saxons (...) La progression du récit, essentielle en ce domaine, se fait incertaine, au grand dam du spectateur, volé dans ses attentes.

La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

L'Humanité

par Vincent Ostria

Un remake pseudo-sérieux du Vanille, Fraise de Gérard Oury sur l'affaire du Rainbow Warrior. Déjà ridicule dans la réalité, l'histoire l'est plus dans la fiction. Par définition, un agent secret est censé être discret et y aller mollo sur les clowneries.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top