Mon AlloCiné
    La Beuze
    Note moyenne
    2,7
    16 titres de presse
    • L'Express
    • Première
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • MCinéma.com
    • Nova
    • Aden
    • Chronic'art.com
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Libération
    • Studio Magazine
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    L'Express

    par Stéphane Brisset

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    Première

    par Stéphanie Lamome

    LA BEUZE est donc loin d'être un délire de potes seulement accessible aux fumeurs de joint patentés. Scénaristes et réalisateurs ont fait preuve de plus d'inventivité que dans la plupart des récentes comédies françaises pour teenagers.

    Ciné Live

    par Emmanuel Cirodde

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    Gloubiboulga aux vertus hilarantes, pot-pourri des références culturelles d'une génération élevée devant Casimir, La Beuze jongle avec les codes et les mythes des années 1970, 1980, 1990.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Parisien

    De LA BEUZE, film culte, à la bouse, la frontière est ténue. Pourtant, dans cette invitation à la consternation - les gags sont épais comme de la corde de chanvre - il y a sans nul doute matière à décrypter une époque.

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Course-poursuite banale entre deux benêts, des dealers, des flics et des nazis argentins, ce film est avant tout un projet musical, un vaste tissu de clips déconnants, conçu par des requins du show-biz pour rééditer le coup juteux de Stash Stash.

    MCinéma.com

    par Benjamin Braddock

    Youn pourrait bien être le Mike Myers français. Il ne lui reste plus qu'à trouver des projets moins bâclés.

    Nova

    par Alex Masson

    En attendant de savoir si Youn est un grand comédien, on pourra apprécier ici une vraie sincérité d'acteur.

    La critique complète est disponible sur le site Nova

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Un peu de fumette, quelques hallus (...), de la musique et les trémoussements de Michaël Youn, des gags qu'on voit venir de loin... L'accompagnement idéal pour un gobelet de pop-corn.

    Chronic'art.com

    par Yann Gonzalez

    Si l'on sourit deux ou trois fois devant des situations à la Wayne's world, l'ensemble se rétame péniblement, les répliques tombent à plat, et l'intrigue mêlant bimbo aguicheuse et gangsters à la noix se délite régulièrement pour s'achever dans un bâclage total, sans que cette confusion potache ne fasse jaillir en nous la moindre once de plaisir vicelard.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Le Nouvel Observateur

    Las, le présentateur hystérique du "Morning Live" a troqué sa nudité et son mégaphone contre un emploi de brave type dans un scénario écrit avec les pieds par un escouade de tâcherons.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    L'enjeu de cette comédie policière inconsistante, truffée de digressions vaseuses -en fait de simples clips-, semble plus se trouver du côté de l'industrie du disque que du côté du cinéma.

    Libération

    par Didier Péron

    Ex-animateur disjoncté des matins de M6 (Morning live), Michaël Youn n'a pas perdu de temps. Disques, spectacle, film, bientôt probablement un livre, une marque de vêtements, un restaurant parisien, une franchise d'exploitation de la betterave : il applique à la lettre le programme dit du "braquage de banque" : prends l'oseille et tire toi...

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Télérama

    par Aurélien Ferenczi

    L'absence de gags, les embarras d'une intrigue emberlificotée n'amènent qu'à une conclusion : pour mieux délirer, amis auteurs, offrez-vous une meilleure "beuze"...

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top