Mon AlloCiné
Nos meilleures années
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Nos meilleures années" et de son tournage !

Une commande de la Raï

Le producteur Angelo Barbagallo déclare à propos de la genèse de ce film qui fut d'abord un feuilleton télévisé en quatre parties : "L'idée de La Meglio gioventu est née en compagnie de Sandro Petraglia et Stefano Rulli, à la demande de la Rai qui voulait mettre en oeuvre une production reposant sur des critères différents des standards habituels. Nous voulions raconter en six heures une histoire se déroulant sur une longue période, une histoire dont le souffle, les situations et les personnages seraient à la fois ceux du roman de formation et du récit populaire. Un défi susceptible d'être relevé uniquement si nous réussissons à trouver un compromis entre ce que nous voulions raconter -notre vie en Italie durant ces quarante dernières années- et un langage certes simple mais prenant du point de vue émotif."

Un gros budget

Réalisé pour la télévision, ce film a disposé d'un budget de 6 500 000 euros. Le tournage a duré 24 semaines dans 240 lieux différents avec parfois deux mille figurants lors des scènes de foule.

La version cinéma

Le tournage c'est fait en 16 mm, puis la pellicule a été transférée sur un support numérique pour la diffusion télévisée en plusieurs épisodes. A l'occasion du Festival de Cannes, une version de 6 heures en 35 mm a été tirée du support numérique.

Tournage et montage

Roberto Missiroli, qui avait déjà travaillé avec le réalisateur Marco Tullio Giordana sur Les Cent pas, a commencé le montage alors que le tournage n'était pas terminé. Il était installé dans un immeuble qui sevrait également de décor pour la maison de la famille Carati.

A la fin des années soixante

Les scénaristes Stefano Rulli et Sandro Petraglia souhaitaient depuis longtemps faire un film sur les années 70, une période décisive dans leur vie et ils ont décidé de débuter le récit juste avant 1968. Stefano Rulli explique : "Nous avons choisi de faire démarrer notre histoire en 1966 parce que cette année préfigure 68 dans sa phase la plus vitale, généreuse, innocente. Avant la politique.(..) 1968 demeure de toute façon une année cruciale pour la génération née au lendemain de la guerre comme Marco Tullio et nous deux. Et, en Italie, 1968 a souvent été retracé de manière caricaturale, notamment par notre classe politique . Les jeunes d'alors sont dépeints à l'instar de "staliniens" qui se "rangent" une fois devenus adultes."

Le titre

"La Meglio gioventu", littéralement "La Meilleure jeunesse", est le titre d'un recueil de poèmes en frioulan de Pier Paolo Pasolini et aussi d'une chanson de chasseurs alpins italiens. Ce titre a été choisi pour le film parce qu'il renvoie à une jeunesse qui veut rendre le monde meilleur.

Prix Un Certain Regard 2003

En sélection officielle à Cannes en 2003, ce film a reçu le Prix Un Certain Regard-Altadis.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Au Poste! (2018)
  • Frères de sang (2018)
  • Kursk (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Capharnaüm (2018)
Back to Top