Notez des films
Mon AlloCiné
    Chemins de traverse
    Note moyenne
    4,0
    20 titres de presse
    • Aden
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Positif
    • Studio Magazine
    • aVoir-aLire.com
    • Ciné Live
    • Le Nouvel Observateur
    • Brazil
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Point
    • MCinéma.com
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Chronic'art.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    20 critiques presse

    Aden

    par La rédaction

    Le film semble ainsi se dérouler simplement, mais se gorge peu à peu d'une intensité invisible. Sans nous en rendre compte, nous voilà de plus en plus proches de ce père. De plus en plus en phase avec le mouvement de révolte de son fils. Bouleversés, quand les deux arrivent enfin à faire un vrai pas l'un vers l'autre. C'est simple ? C'est beau.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Manuel Poirier enveloppe magnifiquement les pauvres frasques de Victor dans l'ennui pur et triste de son fils. Au long de cette errance qui pourrait être minable, il trouve des notes rares de chagrin et d'amour, de détresse et de pardon.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Bientôt, sur les quais du port de Brest, Victor retrouve son fils, et Chemins de traverse, son vrai sujet, le lien indestructible qui unit deux êtres voués à se gâcher mutuellement la vie, par besoin, par amour...

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Dans Chemins de traverse, Sergi est très simple, fragile, émouvant. Il pleure et il rit en même temps, comme en Bretagne, quand il pleut sous le soleil.

    Les Inrockuptibles

    par Amélie Dubois

    Manuel Poirier signe ici son plus beau film.

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    Manuel Poirier a réduit les bandes de copains de Western ou de À la campagne au duo père-fils, gagnant en épure plusieurs arpents de profondeur. Il émonde en passant bavardages et paysages au profit de ce qui compte.

    Positif

    par Jean A. Gili

    Avec Chemins de traverse -beau titre pour souligner combien les voies du coeur ne peuvent être de grands boulevards au tracé rectiligne, mais empruntent forcèment les méandres des "routes secondaires" (...)- Manuel Poirier réalise un film tout de pudeur, de sous-entendus, d'allusions furtives à une relation conflictuelle qui peu à peu se résout dans la compréhension réciproque.

    Studio Magazine

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    aVoir-aLire.com

    par Marianne Spozio

    Un partage plein de sensibilité, de pudeur et d'humanité dans lequel on accompagne bien volontiers Manuel Poirier.

    Ciné Live

    par Philippe Paumier

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    (...) quand il se souvient que l'émotion vraie n'est jamais sollicitée, Poirier fait mouche à nouveau, à petites touches, sans faire de bruit, comme par mégarde, juste comme on aime.

    Brazil

    par La rédaction

    La finesse du réalisateur de Western semble s'être usée sur les routes de France. On ne lui en veut pas, mais on est un peu triste.

    Cahiers du Cinéma

    par Charlotte Garson

    Même passée à travers la trame du roman espagnol Carreteras secundarias, la trinité errance-exil-abandon chère à Manuel Poirier revient comme dans un jeu de cartes mal battu. Mais ce retour opère cette fois sur le mode du dérisoire, enserrant dans les costumes étriqués de Victor le rythme même du film.

    Le Point

    par La rédaction

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    MCinéma.com

    par Hugo de Saint Phalle

    On aimerait s'attendrir, on aimerait sourire, mais ça ne prend pas. Reste le dernier plan du film, où enfin les sentiments se dévoilent. La scène est belle mais c'est un peu tard...

    Première

    par Sophie Grassin

    On glisse le long de ces Chemins... comme sur des sentiers déjà balisés. Jusqu'à la scène finale (beaucoup) trop appuyée.

    TéléCinéObs

    par Elodie Lepage

    Un peu lent, Chemins de traverse distille son émotion par petites touches, sur la longueur.

    Télérama

    par Aurélien Ferenczi

    Film modeste, certes, aux bonnes intentions flagrantes, qu'on regrette de ne pas aimer davantage.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Chronic'art.com

    par Jean-Philippe Tessé

    (...) la rengaine peinarde d'un cinéma en retard sur tout plus que flâneur, résigné peut-être à son état lymphatique, fier en tout cas de sa proximité avec ses demis portions de personnages.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top