Mon Allociné
Che - 1ère partie : L'Argentin
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Benicio Del Toro - 123
Wolfman : Photo Benicio Del Toro Traffic : Photo Benicio Del Toro Traqué : Photo Benicio Del Toro A perfect day, un jour comme un autre : Photo Benicio Del Toro, Tim Robbins Sicario : Photo Benicio Del Toro, Josh Brolin
Demian Bichir - 68
Les Huit salopards : Photo Demian Bichir Les Huit salopards : Photo Demian Bichir, Samuel L. Jackson Les Huit salopards : Photo Demian Bichir Photo Demian Bichir, Diane Kruger Photo Demian Bichir, Ramon Franco
Santiago Cabrera - 61
Photo Howard Charles, Luke Pasqualino, Santiago Cabrera, Tom Burke Photo Colin Salmon, Howard Charles, Luke Pasqualino, Santiago Cabrera, Tom Burke Photo Howard Charles, Luke Pasqualino, Santiago Cabrera, Tom Burke Photo Howard Charles, Santiago Cabrera, Tom Burke Photo Howard Charles, Hugo Speer, Luke Pasqualino, Peter Capaldi, Santiago Cabrera
Julia Ormond - 58
Photo Julia Ormond, Sean Teale Photo Julia Ormond Photo James Marsters, Julia Ormond Photo Jenna Dewan Tatum, Julia Ormond, Mädchen Amick Photo Jenna Dewan Tatum, Julia Ormond, Mädchen Amick, Rachel Boston

Commentaires

  • Tristan Le Guillou

    Benicio Del Toro incroyable mais biopic en demi-teinte: trop a la gloire de Che Guevara. Son côté sombre (assassinat,etc...) n'est pas assez abordé à mon goût.

    Retrouvez toutes mes critiques ciné sur :
    http://tristanleguillou.blogs....

  • elriad

    le cinema de Soderbergh a toujours été ambitieux et le dyptique consacré au grand héros de la révolution cubaine qui permit de chasser Batista ne déroge pas à la rêgle. Benicio del Toro ne joue pas la Che, il est le Che. Et même si parfois le film reste un peu trop didactique, manquant parfois de clarté, il n'en reste pas moins un véritable témoignage sur celui qui allait oser remettre en question la suprématie hégémonique des Etats-Unis et tout en se battant pour le peuple, n'a jamais oublié que la liberté de celuici passait aussi par son alphabétisation...

  • Myki La gachette

    Comme dit elriad : Benicio del Toro ne joue pas la Che, il est le Che.

  • Tonydu59

    Est ce qu'on apprends des faits, des dates en le regardant ?

  • ecchie girl

    Pourquoi ils ont pas prit Liam Nesson pour jouer Fidel Castro ?

  • Themistocle_480

    C'est exactement ce que je me disais: vu leur ressemblance physique, Neeson aurait fait un excellent Fidel Castro! Sinon quelqu'un qui a vu le film pourrait-il me dire si il est réussi d'un point de vue historique: en clair, y apprend-t-on quelque chose de consistant sur Che, la Révolution cubaine et la dictature communisme? Ce sont des sujets sur lesquels j'aimerais m'instruire et j'hésite à voir le film...

  • Jean-Pol Cardin

    Excellent film...y viva la revolución= 5 étoiles.

  • quetedugraal

    Une grande fresque sur cette icône qu'est devenue le "che" magnifiquement interprété par Benicio del Toro.

  • Themistocle_480

    Je vais répondre à ma propre question étant donné que personne n'a daigné le faire à ma place. Oui, le film vaut le coup, il est intéressant et instructif, on en apprend beaucoup sur le contexte économique, l'idéologie et la personnalité du Che et la guerilla castriste. C'est bien reconstitué, très bien écrit, prenant et réaliste. à voir. 4/5

  • Themistocle_480

    Les points négatifs ne sont quand même pas absents. On note, pour la forme, une photographie assez décevante (malgré de belles scènes de guérilla et des flash forward très esthétiques), due à des gros plans trop rares et à une caméra trop mole (que de plans fixes!), une musique oubliable et très discrète, alors qu'on aurait aimé quelque chose de plus épique (ça colle à la sobriété de l'ensemble cependant). Dans le fond, une idéalisation du Che: son côté extrémiste, ses épurations (est-ce montré dans le second épisode?), et ne parlons même pas de ses sympathies stalinistes, maoïstes, de ses tendances homophobes: le réalisateur de retient que le héros romantique, humaniste, courageux et érudit, ce qui, cette fois, colle beaucoup moins bien à la sobriété et à l'allure documentaire du film.

  • SuperMadara

    Une première partie très intéressante historiquement , une leçon d'histoire passionnante et un très bon casting mais un style plein de longueurs. Ma critique complète sur http://lesnouvellespenseesdesu...

  • Stringer.Bell

    5/5 juste pour l'interprétation de Benicio Del Toro.

Voir les commentaires