Mon AlloCiné
Revolver
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Revolver" et de son tournage !

Genèse du projet

Revolver repose sur une idée, celle de l'arnaque suprême. "Je suis fasciné par les ruses et les escroqueries, explique Guy Ritchie, mais celle-ci était tellement audacieuse, tellement radicale, qu'elle m'attirait plus particulièrement. La formule de l'arnaque est tout à fait simple : piéger les gens en s'appuyant sur leur cupidité. On peut tous se faire arnaquer mais à quel moment est-ce qu'on s'en rend compte et jusqu'à quel point est-ce qu'on se laisse faire ? Ensuite, le grand défi de ce film a été d'enrober ce concept intellectuel dans une intrigue haletante avec beaucoup d'action car d'un point de vue visuel un concept n'est pas forcément très intéressant. Il est important que le film assure sur le plan du divertissement. Ainsi, j'ai mis trois ans à écrire ce film alors que Snatch ne m'avait pris que trois mois. A la base, c'est un film simple mais l'enrober dans une structure narrative s'est avéré compliqué."

Pourquoi ce titre ?

Guy Ritchie s'explique sur l'origine du titre Revolver : "Non seulement j'aime ce titre mais j'aime aussi le concept de se retrouver dans un jeu qui n'arrête pas de tourner jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'on est en fait dans un jeu, et que c'est cette prise de conscience qui nous permet d'évoluer. Le film est construit sur une formule de jeu : où commence le jeu ? Où s'arrête-t-il ? Qui arnaque et qui se fait arnaquer ?"

Retrouvailles Guy Ritchie / Jason Statham

Pour ses retrouvailles avec le film d'arnaque, sept ans après Arnaques, crimes et botanique et cinq ans après Snatch, il paraissait tout naturel que Guy Ritchie fasse de nouveau appel à son acteur fétiche Jason Statham. A son sujet, le réalisateur déclare : "C'est un acteur d'un très grand potentiel et il incarne ce que je veux voir quand je vais au cinéma. Jason est toujours partant pour faire les cascades. Moi, je le lui interdis au cas où il se casserait quelque chose, ce qui pourrait foutre en l'air huit semaines de tournage."

Une drôle de préparation pour Jason Statham

Jason Statham se souvient de sa préparation au rôle de Jake Green : "Avec Guy, on faisait quelques combats pour brûler un peu d'énergie et puis on allait s'installer dans un pub pour en parler pendant des heures, en décortiquant les différents niveaux du scénario. On peut en parler pendant des heures mais la condition préalable, c'est avoir l'esprit bien ouvert. Pour moi, c'était très instructif."

Une ambiance "imaginaire"

Contrairement à ses films précédents (Arnaques, crimes et botanique, Snatch), Guy Ritchie a énormément tourné en studio dans le but de créer un environnement "transcontinental". C'est pour cette raison que l'équipe de production a souvent utilisé la technique de "l'écran vert". Mais comme l'explique le réalisateur, "je ne suis pas plus que ça attaché aux effets spéciaux. Mon boulot est de faire des films intéressants et divertissants. Je ne me préoccupe guère du format ou de la technique à utiliser pour arriver à ce résultat. Je voulais que le film soit beau tout simplement."

La scène de l'ascenseur

Guy Ritchie se souvient du tournage de la scène de l'ascenseur, où Jake se confronte à son ennemi interne, comme celui qui lui a procuré le plus de plaisir. "Je l'ai tournée trois fois, raconte-t-il. Au départ, il y avait quatre lignes de dialogue. Une fois dans l'ascenseur, on a passé deux heures à délirer avec Jason, pour lui soutirer le plus possible. Je me suis rendu compte qu'on avait trouvé un truc très intéressant. A la fin, j'aurais pu le filmer pendant trois quarts d'heure en train de se gueuler dessus."

Tournage à Londres et sur l'Isle de Man

L'action de Revolver se déroule dans un no man's land. "C'est une destination imaginaire qui est censée être un point de rencontre entre Est et Ouest, quelque part au milieu de l'Océan Atlantique", explique Guy Ritchie. Avec cette idée en tête, le réalisateur a fait de Londres et de l'Isle de Man les principaux lieux de tournage de son film.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Suspiria (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Kursk (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
Back to Top