Notez des films
Mon AlloCiné
    Old Boy
    note moyenne
    4,2
    18665 notes dont 1185 critiques
    répartition des 1185 critiques par note
    631 critiques
    331 critiques
    77 critiques
    73 critiques
    38 critiques
    35 critiques
    Votre avis sur Old Boy ?

    1185 critiques spectateurs

    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 231 critiques

    5,0
    Publiée le 2 septembre 2015
    Old Boy est un film virtuose. Voilà. C'est beau, c'est violent, c'est un peu confus mais on s'en fout. Le scénario est digne d'un grand film, légèrement fantastique, totalement grandiose, totalement sombre. La morale n'existe pas. Park Chan-Wook est un génie. Les mouvements de caméra, les plans séquences, la musique, le jeu de Choi Min-Sik, tout est parfait. Un sans faute orchestré autour d'une histoire horrible. Voilà bien longtemps que je n'avais pas pris une claque aussi violente en cinéma. Un film incontournable.
    chrisbal
    chrisbal

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 3 novembre 2015
    On se demande ce qu'a bien pu faire le personnage principal pour mériter un tel traitement...c'est ce qui tient en haleine jusqu'à "la" révélation, qui pour ma part semble quand même un peu disproportionnée par rapport à la faute commise. Il n'en demeure pas moins que le scénario est terriblement efficace pour faire arriver le "bourreau" à ses fins. Un film bien pervers et malsain avec une bonne dose de suspens et des destins brisés....le tout sur un thème très délicat.
    Marco i.
    Marco i.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 13 août 2015
    interdit aux moins de 16 ans c'est la moindre des choses pour ce chef d'oeuvre extrèmement traumatisant
    Sajin Komamura
    Sajin Komamura

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 29 juillet 2015
    Un chef d’œuvre absolu. Tension, mystère, émotion. Acteurs parfaits, scénario en béton, musique magnifique, mise en scène de Park Chan Wook dans toute sa splendeur. Un film intelligent, émouvant, violent doté d'une inventivité incroyable. Je vous conseil vivement ce film. Il s'agit sans doute du meilleur film de tout les temps, et je pèse mes mots. Il DOIT être vu ! Une perle de cinéma.
    Florian Malnoe
    Florian Malnoe

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 288 critiques

    4,5
    Publiée le 2 août 2015
    L'approche du thriller psychologique, tout dans la suggestion, donne à ce film une réelle force. C'est un parti pris différent des autres polars coréens plus explicites et carrés comme "J'ai rencontré le diable". "Old Boy" perd donc en dynamisme de mise en scène pour gagner en subtilité (narrative notamment), en étude de caractère et en peaufinage d'écriture, comme celui-ci du personnage principal, acteur exceptionnel (comme toujours). En effet, Chan-Wook Park ce concentre parallèlement sur l'après séquestration pour en souligner tous les ravages et stigmates, ainsi que sur le thriller d'enquête à suspense pur et dur. Il retranscrit à merveille les affres d'Oh Dae-Soo, ce dernier alors tiraillé entre ces envies vengeresses et son besoin de connaître le pourquoi du comment, et ceux de l'antagoniste principal. Ce qui donne lieu à un scénario complexe sur la dualité, presque à l'alambiqué, mais très bien travaillé, à un suspense minutieusement établit, tout ceci flirtant entre le burlesque pour les scènes d'action, et entrant dans le total sérieux pour les émotions et les thématiques amenées spoiler: (comme la consanguinité inconsciente ). Le cinéaste coréen n'explicitant pas plus que ça cette dernière, préfère en souligner toute sa perversité et son caractère glauque (le twist final) ainsi que les rapports de causes à effet qui en découleraient ; toute l'idée géniale de la révélation résidant une fois dans spoiler: l'inversement des rôles : le désir de vengeance devenant la proie de celle-ci. Ce qui me fait encore constater que les coréens sont vraiment excellents pour jouer sur le caractère subversif, et même éthiques moralement parlant, des codes du genre. La mise en scène, elle, renfermant d'ailleurs une poignée de scènes bien cultes (comme le poulpe réellement mangé vivant) est mécanique, comme pour mieux souligner que toute cette recherche de vérité par Oh-Dae-Soo est vaine car son bourreau le faisant jouer avec le temps. La bande-son brillante, apporte quant à elle énormément au film et est emprunte de poésie et de légèreté, ce qui tranche avec le contexte du film, et souligne les ruptures de ton avec lesquelles joue le réalisateur. Techniquement, la scène de bastonnade dans le couloir filmée en plan-séquence achève de nous convaincre que ce film est abouti aussi bien d'un point de vu fond que formel. "Old boy" est en somme un film d'une grande densité et richesse de part la multitude de tons et de genres abordés et la multitude de qualificatifs qu'ont pourraient en en retirer. Une grand film, rare, abouti, subtil, précieux.
    Tristan Z.
    Tristan Z.

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,5
    Publiée le 26 juillet 2015
    vraiment géniale un chef d'œuvre devenu culte une histoire intense original avec des moments assez raffiné je kiff choi min zik dans ce film dommage que le remake de Spike Lee a salie sa réputation ps: je savais pas que a l'origine le film était inspire de la bande dessine sortie en 96
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 juin 2015
    Un Classique Instantané.Le Réalisateur Park Chan-Wook livre un Long Métrage Étourdissant et Sanglant qui a marquer les esprits du Public et la Presse a l'unanimité dans les années 2000. Pour Commencer la Réalisation est Vertigineuse tout en étant maîtriser avec virtuosité grâce notamment a des Plans Séquences tout particulièrement stupéfiants.Ensuite le Scénario est a la fois Machiavélique et Surprenant qui est conçu par ailleurs comme un immense Puzzle tout en réservant son lot de Rebondissements incroyables dont un Final Monumental qui parvient a laisser bouche bée,ajouter a cela des séquences d'une Violence inouïe tout en étant insoutenable pour les ames sensibles sans oublier quelques touches d'humour et d'émotion qui sont accompagnée de Répliques devenus Mémorables ainsi qu'une BO absolument Envoûtante qui sert le long métrage avec brio. Enfin le Casting quasi inconnu est excellent avec une mention spéciale pour l'acteur Choi Min-Sik qui incarne a le perfection le rôle de cette Homme retenu prisonnier pour une mystérieuse raison et qui en ressort littéralement transformer a jamais. En Résumer, Old Boy est un Uppercut Cinématographique a la fois Malsain,Romantique,Choquant et Poétique dont on en ressort pas indemne aet qui arrive a entrer au rang des plus grands films des années de ces derniéres décennies comme on aimerait en voir plus souvent.
    Illustre
    Illustre

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mai 2015
    Ce scénario mystérieux est simplement magnifique, le film est une énigme et la fin absolument inattendue. Bravo
    Oyashiro-Sama
    Oyashiro-Sama

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 102 critiques

    3,5
    Publiée le 27 mai 2015
    J'ai enfin vu ce film tant réputé. Je dois dire que j'en sors un poil déçu; je pense que j'en attendais trop. La fin, ou plutôt le pourquoi de cette vengeance m'a paru légère, même si la méthode et le résultat pervers m'ont plu. Un film qui sort des habitudes, qui propose quelque chose de différent. De bons acteurs, une bonne ost, un peu de violence. Les 2heures passent bien, et on vraiment envie de voir la fin, qui est expliqué dans le film. Un bon film, qui mérite d'être vu. 3,5/5
    Freddy R.
    Freddy R.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 26 janvier 2016
    Chef d'œuvre ! Plan magnifique, violence extrêmement bien réalise, scénario comme il est très rare d'en voir. Un twist à la perfection. Rien a redire
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,0
    Publiée le 28 avril 2015
    « Old Boy », l’extinction de la lumière, la résurrection de la mort et de l’excès. Car pour son quatrième film, le coup de Park Chan Wook raisonnera jusqu’à Cannes, et il marquera la plaie au fer rouge. L’histoire d’un homme enfermé pendant quinze ans dans un endroit mystérieux, emprisonné pour des raisons qui le sont d’autant plus et qui se retrouve sans attache lors de sa libération, couverte par un suicide et un poulpe encore vivant lorsqu’il entre dans sa bouge. Il doit réapprendre qui il est, se débrouiller dans le monde extérieur, guidé par le désir de la vengeance. Et il est clair que « Old Boy » marque de plein fouet. Outre son histoire attirante, le ton malsain et quasiment insolent qu’il emploie engage un degré zéro de pudeur et une envie ferme d’en découdre. Loin d’une simple fable de vengeance, le film accumule les intrigues, les questions justes et les répliques exaltantes avec une ingéniosité déconcertante, affirmant ainsi un style libre et audacieux sans équivoque. Largement mélancolique et alliant la pure cinématographie à la poésie totale, Park Chan Wook parvient à faire dans le subtile sans perdre le sens du rythme ni sa folie vivifiante, son sens de l’humour dosé au gramme près et la sublime BO qui accompagne le récit. Car « Old Boy » est un poème sanglant, ou chaque chose sert, un film qui exalte, tout en mettant mal à l’aise, une énigme où chaque ambiguïté dégage quelque chose de fort et consumé, un poulpe dont les huit tentacules gesticulent à l’image du protagoniste coupé en deux. Improbable, baroque, trash, la rivière coule et s’y noie la vie, partant d’un reflet pour finir comme un chien à se couper la langue, celle dont on a un peu trop usé, celle qui sous la rage intérieur de la mise en scène, dicte un film bouleversant et implacable. Dans un aspect sombre qui domine littéralement les décors, presque toutes les scènes marquent à grand renfort de chocs. Après tout, qui est le fautif ? Qui est le déclencheur initial de ce poème barbare aux vers brisés et enfermés qui déploie le drapeau de la vengeance, un drapeau rouge vif, peint avec les entrailles de ce qu’il reste d’une vie brisée. Inévitablement tragique, logiquement viscéral, de quoi exploser un cœur.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 139 abonnés Lire ses 319 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2015
    Deuxième film de la trilogie Vengeance de Park Chan-Wook, Old Boy est un film virtuose en tout point. Un très grand moment de cinéma, si bien maîtrisé que ça en donnerait presque le tournis. Une longue valse mortelle. Le personnage d'Oh Dae Su est au début un personnage pour qui l'on éprouve de l'empathie, et de la rage. La façon dont film Chan-Wook ne fait qu'accentuer cela et c'est un point très fort. Tout le film est construit sur un schéma de jeu de pistes assez cruel et de manipulations qui enlève peu à peu à Oh Dae-su tout espoir de retrouver son libre arbitre. Intelligemment, Park Chan-Wook prend le parti de nous révéler le visage du tortionnaire relativement tôt. Ce n’est donc pas le « Qui? » qui nous intéresse mais le « Pourquoi? », et surtout comment tout cela va finir. La narration est encore une fois un modèle du genre, jouant d’ellipses bien senties qui ne choquent jamais, mais plus que ça c’est vraiment la mise en scène et le montage qui mettent une grosse claque. Chan-Wook enchaîne les plans de malade, que ce soit à la grue, en caméra portée ou dans des travellings hallucinant. Personne ne peut remettre en cause la technique, il démontre une maîtrise rare avec comme point culminant ce plan séquence central qui donne des frissons. Chaque plan est utile au récit, et représente une esthétique vraiment incroyable. Tout cela est accompagné d'un scénario irréprochable vacillant entre la voix intérieur de Oh Dae Su, les métaphores et les situations cauchemardesques et oniriques. Niveau interprétation c’est également du grand art, Choi Min-sik et Yu Ji-tae sont habités par leur rôle, les émotions sont bien présentes, les motivations de chacun compréhensives. Bref il n'y a pas vraiment grand chose à reprocher à Old Boy. Sa révélation finale fait preuve d'une grande force et le point culminant niveau émotion. Beaucoup semblent avoir pourtant été mécontents, mais moi ce fut une grosse claque. C'est du grand cinéma maîtrisé, qui dose magnifiquement les flash-back, les ellipses, les plans métaphoriques, les combats. Tout ça à travers une écriture en béton. Du grand art.
    Henri Q.
    Henri Q.

    Suivre son activité 2 abonnés

    4,0
    Publiée le 27 avril 2015
    Pouvez-vous seulement imaginer l'état des flatulences lorsque vous passez quinze ans dans un appartement minuscule sans sortir un seul instant ? Elles imprègnent inévitablement les murs, les carrelages, le lit, les draps et votre mental. Alors, lorsque vous relâchez l'auteur de ces pets dont la teneur moisissante a lentement mais sûrement augmenté au fil du temps, il faut vous attendre à une explosion. C'est ce que montre ce film magnifique : une vengeance sublimée par des intestins en furie où tout participe à un festival de pets parfois moqueurs, déchireurs, rusés, timides, toussés, et mêmes coliques dans les derniers instants. C'est d'ailleurs ce qu'on pourra peut-être reprocher au long-métrage : aller trop loin dans sa dernière partie qui nous terrifie par sa cruauté et qui nous rappelle à quel point le pet moisi peut dévaster notre intégrité physique. Néanmoins, bravo !
    Nicolas K
    Nicolas K

    Suivre son activité 90 abonnés

    4,0
    Publiée le 8 avril 2015
    Une esthétique magnifique, et d'une violence redoutable. Park Chan-Wook réalise son meilleur film dans cette trilogie sur la vengeance. Choi-Min Sik dans son meilleur rôle, totalement transfiguré. Conseil : ne regardez jamais le remake de Spike Lee.
    MemoryCard64
    MemoryCard64

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,0
    Publiée le 8 avril 2015
    Que dire ? Ce qu'a fait Park Chan-Wook est vraiment impressionnant. Pour une fois qu'on a un synopsis très intriguant qui ne s'essouffle pas par la suite ! Le film pose une ambiance et est relativement lent pour un thriller mais a aucun moment on ne s'ennuie. On est happé dans cette histoire de vengeance et les deux heures passent à une vitesse folle. La réalisation se hisse sans effort au niveau d'excellence du scénario. Le réalisateur fait appel à une montagne d'idées et d'astuces visuelles pour donner des informations au spectateur, pour transmettre au mieux les sentiments des personnages ou pour sublimer les scènes violentes (vive la musique classique). Chaque plan a été profondément réfléchi et cela se voit. Soyez quand même prévenus, le film est assez violent et mise beaucoup sur la suggestion. Si c'est loin d'être une boucherie complète, il y a quand même des passages sanglants. J'émettrai quand même quelque réserves sur les deux/trois facilités scénaristiques au début de l'histoire, bien qu'elles soient justifiées par la suite. J'ai eu également du mal à croire totalement au scénario. Il est un peu tiré par les cheveux par moments et cela jure avec le ton sérieux de l'ensemble. Une fois le visionnage terminé, il n'y a plus aucune surprise concernant le fait qu'Old Boy est le porte-étendard du cinéma sud-coréen. Il faut au moins avoir vu une fois ce monument de cynisme et de violence.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top