Mon AlloCiné
Before Sunset
Note moyenne
4,0
17 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Brazil
  • Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • MCinéma.com
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Positif
  • Studio Magazine
  • TéléCinéObs
  • Zurban
  • Cahiers du Cinéma
  • Score
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Nicolas Bardot

Dans les lumières déclinantes de Paris, Richard Linklater orchestre son romantisme de porcelaine, éperdu et sans lendemain.[...] Après les lassitudes et les blessures des jours, Before sunset joue sa mélodie discrète, et donne goût à un certain bonheur.

Les Inrockuptibles

par Nelly Kaprièlian

Before Sunset est plus qu'une petite comédie romantique [...]. C'est un objet étrange, fragile, désarmant, un hybride qui mixe la comédie romantique avec la tragédie amoureuse [...]. Film au charme atypique qui ne craint pas de jouer sur tous les registres.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Première

par Christian Jauberty

Les dialogues sonnent remarquablement juste [...]. Le film est un vibrant témoignage de la passion de ses auteurs, de leur désir d'ajouter un chapitre à une aventure humaine entamée il y a dix ans.

La critique complète est disponible sur le site Première

Brazil

par Alex Masson

Verbeux ? Oui, un peu. Mais curieusement très touchant quand Linklater parvient à isoler les deux comédiens dans une belle intimité qui sied à la tonalité de désillusion qui enrobe le film.

Ciné Live

par Grégory Alexandre

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Le Figaroscope

par Emmanuèle Frois

Voici la suite de Before Sunrise.[...] Ethan Hawke et Julie Delpy sont follement bien accordés. C'est frais, émouvant, romantique et très bavard.

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) contrairement à la plupart des sequels, Before Sunset existe dans la pleine conscience de cet état, et c'est ce qui fait de ce tout petit bout de film [...] un objet plus dense qu'il n'y paraît au premier abord. [...] Sous l'euphorie romantique des retrouvailles pointe la peur du vide, qui produit – c'est mathématique – un doux vertige.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

MCinéma.com

par Aurélien Allin

(...) une pièce délicieuse de romantisme intelligent, qu'il serait dommage de ne pas déguster.

Ouest France

par La Rédaction

La suite de Before sunrise avec toujours Ethan Hawke et Julie Delpy dans une comédie tournée en temps réel. Un badinage amoureux qui ne manque pas de charme, si l'on rentre dans le jeu de son formalisme.

Paris Match

par Alain Spira

L'émotion s'installe dès que l'assommant bavardage laisse place à une interrogation plus sincère.[...] Ethan Hawke et Julie Delpy [...] se livrent à un délicieux numéro de séduction, tout en s'exposant de façon intime. Richard Linklater sort des sentiers battus pour filmer l'essence même d'une relation amoureuse. Et le charme opère.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Jean-Loup Bourget

C'est un film charmant, qu'aurait pu signer Rohmer, mais il lui faut un spectateur intelligent, un peu comme un psy qui sait voir au-delà des schmas classiques pour reprérer les symptômes vraiment individuels (...) l'action est filmée en temps réel, souvent en longs plans-séquences, sans champs-contrechamps, ce qui veut dire que, malgré les apparences, les dialogues ne peuvent guère être improvisés, mêmes s'ils sonnent juste parce qu'ils ont été écrits par les interprètes.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Magazine

par Patrick Fabre

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

TéléCinéObs

par Gilles Verdiani

(...) la vivacité des dialogues et l'aisance des comédiens emportent le film comme une brise de printemps. Futile et charmant.

Zurban

par Véronique Le Bris

Des dialogues justes et ciselés, une émotion intense, ces retrouvailles en temps réel ont l'élégance d'un amour passager ou d'affinités beaucoup plus durables et la dureté d'une vie passée à se rater. Le tout dans une lumière rasante d'une fin d'après-midi, magnifiée par un subtil noir et blanc.

Cahiers du Cinéma

par Richard Linklater

Cinéaste du bavardage, Richard Linklater donne ici de son style l'expression la plus dicrétement radicale. [...] Et aussi convenus que soient les dialogues, mous les travellings, peu consistant le film, il vaut notre attention pour au moins deux choses : sa restriction à une flânerie, la détente du cinéaste et des deux comédiens (et coscénaristes). Alors que le souci de la vitesse monopolise encore une grande partie du cinéma, c'est faire preuve de malice que prendre pour traiter une course contre la montre, le parti de la décontraction.

Score

par Bob Alcazar

(...) une (petite) heure et vingt minutes de blabla faussement improvisé, cette fois en temps réel.

La critique complète est disponible sur le site Score

Télérama

par Louis Guichard

Les retrouvailles prennent donc la forme d'une visite express de la capitale, quelque peu disneylandisée par des halos lumineux de fin d'après-midi. En dépit de cela, un vrai charme opère (...), une tension mélancolique filtre. Les visages des comédiens, non plus juvéniles mais encore jeunes, suggèrent une urgence qui s'ajoute à celle de l'avion à prendre, bien rendue.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top