Mon AlloCiné
Mur
Note moyenne
3,9
17 titres de presse
  • Aden
  • Africultures.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Ciné Live
  • Le Monde
  • Le Point
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Positif
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Zurban
  • Studio Magazine

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

Aden

par La rédaction

Pas ou peu d'arguments, puisque tout est dit : les sionistes en sortiront persuadés que c'est là un missile d'extrême gauche téléguidé par Arafat. Les autres seront confirmés dans leurs convictions dans l'ombre sépulcrale de ce mur-cauchemar.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Africultures.com

par Benjamin Bibas, avec Sophie Berdah

Dans un monde où les valeurs fondatrices du droit international vacillent, il y a urgence à intervenir sur le réel autant qu'à le transcrire, il y a urgence à créer des objets aptes à susciter la mobilisation de toutes les personnes concernées. C'est ce que tente Mur, en proposant au spectateur un salutaire déplacement de sa faculté de juger.

La critique complète est disponible sur le site Africultures.com

Cahiers du Cinéma

par Philippe Mangeot

Mur oppose une identité qui relève autant de l'expérience intime que du point de vue critique : celle d'un être juif arabe. L'un des beaux partis pris du film consiste à ne jamais signaler de quel côté du mur on est, à retisser des liens entre les discours et les récits, à faire mentir le consensus israélien en receuillant chez les juifs et les palestiniens les mêmes formules, les mêmes constats, la conviction commune que le mur les enferme également et que violant la sécurité des uns, il menace celle des autres.

Chronic'art.com

par Jean-Philippe Tessé

Une visibilité différente, pour une situation qui l'est à l'extrême (visible), sans toutefois être simple à voir, tant la quantité et la passion des commentaires, tant l'urgence des angles de vue brouillent le regard, à nous qui voyons cela de loin. Simone Bitton semble prête à percer le mur qu'elle filme, tout autant qu'elle en constate l'impénétrabilité, le mystère et la puissance mortifère.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Ciné Live

par Grégory Alexandre

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Le Monde

par Thomas Sotinel

Le mérite politique de Mur est de filmer la réalité matérielle, tactile, de la chose et de justifier rapidement et fortement son titre - et pas de doutes, c'est un mur, quelque chose qui est construit pour séparer, pour empêcher. Rarement aura-t-on aussi bien rendu la sensation d'une terre de lait et de miel, l'harmonie d'un paysage travaillé par les hommes depuis si longtemps, représentation matérielle d'un espoir tout proche et pourtant hors d'atteinte.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Point

par La rédaction

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Entre contemplation et paroles le film de Simone Bitton évite la caricature et montre la réalité : un mur qui sépare.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Eric Libiot

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Libération

par Didier PERON

Le parti pris du documentaire de Simone Bitton est volontairement non pédagogique ; ici pas de commentaire contextualisant la mise en oeuvre de ce projet ruineux, un refus stratégique d'indiquer d'une séquence l'autre de quel côté du mur on se trouve. Comme il est dit à plusieurs reprises, la caméra "enregistre", en l'occurrence un processus architectural et politique nouveau, qui provoque un mélange de colère et de fascination, ses effets sur le paysage, la biologie bouleversée du territoire, sur la vie d'habitants encerclés.

MCinéma.com

par Yann Kerloc'h

Le film se conclut avec un psychologue, car là-bas, tout le monde est fou ou a peur de l'être, en premier lieu la réalisatrice, qui se fait ici l'écho des déchirements intimes. Mais la poésie des images finales donne de l'espoir. Car un mur branlant finit toujours par tomber.

Positif

par Françoise Audé

Mur relève d'un pacifisme généreux qui s'articule à l'option idéologique en jeu dans Route 181. Accédant au concept, au symbole, Mur en est un complément logique. Indispensable.

Première

par Sophhie Grassin

C'est du cinéma. Du cinéma de résistance, et le meilleur qui soit.

La critique complète est disponible sur le site Première

TéléCinéObs

par Bijan Anquetil

La force du film est avant tout cinémathographique: Grand prix au Festival du Film documentaire de Marseille, Mur montre comme on ne l'avait jamais filmé, la manière dont l'édifice défigure le paysage et clôt les horizons.

Télérama

par François Gorin

Sur le symbole du gâchis israélo-palestinien, un film fort.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Zurban

par Eric Quéméré

Loin des images choc du 20 heures, Mur a entre autres mérites celui de prendre son temps. Certaines séquences très longues nous permettent ainsi d'appréhender un peu le rythme de ces vies mises sous séquestre, qu'aucun mur ne parviendra jamais à étouffer totalement.

Studio Magazine

par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top