Mon AlloCiné
L'Etrange histoire de Benjamin Button
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Etrange histoire de Benjamin Button" et de son tournage !

Un budget !

Le budget de l'Etrange histoire de Benjamin Button s'élève à 150 millions de dollars, en raison de la longueur importante du film et des effets spéciaux coûteux.

Les réalisateurs éventuels

Le réalisateur du film Dans la peau de John Malkovich, Spike Jonze, fut pressentie pendant un moment pour mettre en scène L'Etrange histoire de Benjamin Button. De même en 1998, il fut question du metteur en scène Ron Howard, avec John Travolta dans le rôle titre.

Deux acteurs pour interpréter Button ?

Pour régler les problèmes techniques liés au veillissement de Brad Pitt, il avait été suggéré de changer d'acteur et de prendre Robert Redford pour interpréter Benjamin Button vieux.

Le système caméra Contour !

Pour transformer le visage de Brad Pitt, David Fincher a utilisé une technique très récente, un système caméra nommé "Contour", développée par la firme Apple en 2006 et plus précisément par l'ingénieur Steve Perlman. Il s'agit d'appliquer une poudre phosphorescente qui est invisible à la lumière sur le visage de l'acteur, puis à l'aide d'un système d'éclairage et de plusieurs caméras synchronisées, les ordinateurs se chargent de capter en 3D le visage de l'acteur.

Le maquillage

Le vieillissement progressif de Benjamin Button est assuré à la fois par les maquillages spéciaux de Greg Cannom et les effets visuels, supervisés par Eric Barba, collaborateur de longue date de Fincher. Pour assurer son rôle, Brad Pitt a nécessité cinq heure de maquillage par jour.

Un long tournage!

En raison de la complexité des effets spéciaux, le tournage de L'étrange histoire de Benjamin Button a duré 150 jours.

Et de trois

L'Etrange histoire de Benjamin Button marque la troisième collaboration entre Brad Pitt et le réalisateur David Fincher, après les films cultes Seven (1996) et Fight Club (1999).

L'adaptation d'une nouvelle

L'Etrange histoire de Benjamin Button est adapté d'une nouvelle de Francis Scott Fitzgerald, elle-même inspirée d'une pensée de Mark Twain : "La vie serait bien plus heureuse si nous naissions à 80 ans et nous approchions graduellement de nos 18 ans".

Une adaptation difficile

Adapter la nouvelle de Francis Scott Fitzgerald a été jugé trop ambitieux durant une quarantaine d'années. Pour cette raison, sa réalisation semblait relever du fantasme, jusqu'au jour où les producteurs Kathleen Kennedy et Frank Marshall s'en sont emparés.

L'ouragan Katrina

L'Etrange histoire de Benjamin Button a été tournée dans divers extérieurs, dont Montréal, les Caraïbes et La Nouvelle-Orléans, ville natale du personnage, à peine remise du désastre Katrina. "Nous avions décidé d'y tourner avant l'ouragan, et il y eut une période d'incertitude durant laquelle nous nous sommes demandés si nous y arriverions. Mais, deux jours après la catastrophe, la ville nous appela, nous encourageant vivement à persister. Le soutien inconditionnel de la municipalité et de la population, l'extraordinaire talent de nos acteurs et techniciens ont permis d'aplanir les problèmes logistiques. L'expertise de David dans les moindres facettes de la réalisation d'un film a permis à chacun de se faire une idée claire de la situation. Le tournage s'est donc déroulé sans accroc." raconte la productrice Kathleen Kennedy. L'Etrange histoire de Benjamin Button est le second film, après Déjà vu, à tourner à la Nouvelle-Orléans, depuis l'ouragan Katrina.

Rachel Weisz pressentie pour le rôle de Daisy

Au départ, le rôle de Daisy fut proposé à l'actrice Rachel Weisz qui refusa en raison d'une incompatibilité de son planning avec les dates de tournages.

Cate Blanchett est Daisy

David Fincher a choisi Cate Blanchett pour jouer le rôle de Daisy, la partenaire de Benjamin Button. Le réalisateur raconte l'avoir vue dans le film Elizabeth

Taraji P. Henson en mère adoptive

Queenie, interprétée par Taraji P. Henson, est la mère adoptive de Benjamin Button, elle le receuille après l'avoir trouvé, abandonné, devant la Maison de Retraite Nolan. L'actrice a été recommandé par la directrice de casting du réalisateur, Laray Mayfield, qui l'avait découverte dans Hustle & Flow. David Fincher raconte que "Nous avons tous été séduits par sa vitalité et son côté maternel. J'ai trouvé en elle toute la chaleur et toute la tolérance de Queenie". D'après Taraji P. Henson, "Queenie ne se voile pas la face devant la mort, elle sait comment s'y prendre avec elle, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Elle incarne aussi l'amour dans ce qu'il a de plus inconditionnel. Être capable de s'occuper d'un enfant qui n'est pas le sien à une époque où le racisme régnait en maître, pouvoir prendre en charge et aimer un petit blanc né dans des circonstances aussi extraordinaires, être capable de tout cela ... demande des qualités particulières."

Des thèmes familiers

L'Etrange histoire de Benjamin Button évoque des thèmes familiers : le bonheur de vivre et d'aimer, la douleur de perdre des êtres chers. Eric Roth et David Fincher ont souhaité que les émotions éprouvées par Benjamin Button puissent être au coeur de toute vie, que tout à chacun puisse s'y retrouver. "David et moi voulions que cette histoire puisse être notre histoire à tous – rien de plus qu'une vie d'homme. Ce qui affecte ce personnage hors du commun concerne en définitive chaque être humain" raconte le scénariste du film Eric Roth. "Ce film touche à des questions que nous nous posons dans notre propre existence", relève Frank Marshall, "J'ai rarement vu un film susciter autant de réactions diverses et personnelles. Un sexagénaire ou un septuagénaire le percevra certainement très différemment d'un spectateur de vingt ans."

Réalisme des décors et des costumes

Pour contribuer à la vérité humaine de l'histoire, l'équipe entière a travaillé dans une optique réaliste, "Même si le film tient de la fable, j'ai préféré pécher par excès de réalisme. J'ai refusé le côté "Il était une fois". Je ne voulais pas voir les acteurs décrocher. Ni le public. Ni le chef décorateur. Tout devait être conforme à la réalité historique : les lieux, les vêtements, les accessoires personnels..." confie David Fincher. Les costumes sont tous d'époques. La chef costumière Jacqueline West, se tourna vers les grandes icônes cinématographiques du vingtième siècle pour habiller Brad Pitt "J'ai utilisé Gary Cooper pour les années quarante, Brando pour les fifties, McQueen pour les sixties. Brad a le même genre de charisme, et je le savais en mesure d'assumer ces looks."

Dimension personnelle

Durant l'écriture du scénario, le scénariste Eric Roth a eut la douleur de perdre ses parents. Il confie que "Ces morts furent une épreuve qui me fit envisager les choses d'une autre manière. Je pense que les spectateurs seront réceptifs à ce qui m'a fait réagir dans l'histoire de Benjamin Button." Les premières rencontres entre Fincher

Brad et Tilda à nouveau réunis!

L'Etrange histoire de Benjamin Button marque la seconde collaboration de Brad Pitt et Tilda Swinton, réunis pour la première fois pour le film Burn After Reading des frères Coen

Retrouvailles "familiales"

Entre Brad Pitt et Jason Flemyng, il est toujours question de famille... En effet ce même Flemyng, qui interprète ici Thomas Button, le père biologique de Benjamin, tenait déjà en 2000 le rôle de Darren, un membre du clan de Manouches Irlandais O'Neil, dans Snatch. Clan O'Neil dont le plus éminent représentant n'était autre que Brad Pitt, alias Mickey O'Neil.

La fille de Brad Pitt au casting

La fille de Brad Pitt et Angelina Jolie, Shiloh Jolie-Pitt, fait une apparition dans le film. En effet, le bébé, âgé de 10 mois lors du tournage, "joue" la fille de Benjamin et Daisy dans le film.

Levi's habille Benjamin Button

L'équipe de L'Etrange histoire de Benjamin Button a beaucoup travaillé avec la marque de jean's Levi's pour obtenir des vêtements correspondants aux périodes traversées dans le film.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Suspiria (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Kursk (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
Back to Top