Mon AlloCiné
The Taste of tea
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Taste of tea" et de son tournage !

Genèse du projet

"Après Party 7, j'avais envie de raconter l'histoire d'une famille, raconte le réalisateur, et j'ai commencé par noter des idées éparses. J'ai su très tôt qu'une petite fille jouerait dans l'histoire un rôle-clé, qu'elle aurait des visions, que son grand-père serait un incorrigible baragouineur, etc. C'est seulement dans un second temps que j'ai synthétisé ces idées pour en tirer un récit tant soit peu linéaire."
Au lieu d'écrire ce scénario, en dessina le story-board, ainsi qu'il l'avait fait sur ses films précédents. "J'ai bouclé la première version en octobre 2002. J'ai procédé ensuite à quelques révisions, mais suis finalement revenu aux story-boards originaux."
"De temps en temps, Ishii Katsuhito me montrait une ou deux pages, mais c'est seulement face au story-board complet que j'ai eu une vue globale du projet", explique le producteur Kazuto Takida, associé de longue date du réalisateur. "Ce film se démarque légèrement de ses deux précédents. Il est plus personnel, tout en traitant de certains de mes thèmes favoris, dont la famille."

Le casting

Le casting de The taste of tea dura quatre mois, avec pour principal challenge la recherche des deux protagonistes, Sachiko et l'adolescent Hajime. Ishii Katsuhito avait des exigences très précises à cet égard : "Je ne voulais surtout pas de deux gamins mignons et exubérants, mais c'est ce genre qui affluait régulièrement aux auditions. Un vrai cauchemar!" Un mois avant le début du tournage, le réalisateur n'avait pas encore trouvé sa petite Sachiko... C'est alors que Maya Banno se présenta. "Je lui ai demandé de prendre un air sombre et de me donner une interprétation "adulte" de son personnage, ce qu'elle fit merveilleusement bien. Le résultat m'a comblé."
Après plusieurs mois d'auditions, Ishii Katsuhito engagea Takahiro Sato pour incarner le naïf et impressionnable Hajime. Ce choix surprit jusqu'au producteur Kazuto Takida : "Sato est l'adolescent urbain type, alors que nous recherchions depuis le départ un petit provincial mal dégrossi. Mais, dix années de collaboration avec Ishii Katsuhito m'ont appris à lui faire confiance."
Un uniforme de lycéen et une simple coupe de cheveux suffirent à transformer l'acteur : "Je dois tirer mon chapeau à Ishii Katsuhito. Cette métamorphose fut un instant magique. Je ne pense pas que Sato se soit connu un tel potentiel. Aujourd'hui, je vois presque en lui l'Antoine Doinel d'Ishii Katsuhito."
Pour le rôle de l'oncle, Ishii Katsuhito se tourna très naturellement vers l'un de ses interprètes favoris, l'acteur, musicien et réalisateur Tadanobu Asano, qui a collaboré à tous ses films ainsi qu'à ses nombreux autres projets. "Il possède une présence incroyable et dégage une grande autorité, devant comme derrière la caméra", explique le réalisateur. "Tadanobu Asano fait partie intégrante de notre équipe, et je pense que sa sensibilité est très proche de celle d'Ishii Katsuhito", ajoute Kazuto Takida.

Le décors

"Je pensais tourner à Okutama, où j'avais fait du canot, mais l'espace y était trop confiné. J'ai donc demandé au régisseur d'extérieurs de passer au peigne fin la région de Kanto.",raconte Ishii Katsuhito.
Après trois mois de vaines recherches, Ishii Katsuhito fournit à son producteur délégué un dessin où il avait représenté une ville imaginaire, la résidence Haruno dans ses moindres détails, et le cours d'eau voisin. Deux mois plus tard, celui-ci revint avec une série de photos de Motegi, une bourgade de la préfecture de Tochigi. "Miracle! Cela correspondait très exactement à mon dessin. J'ai su que rien de fâcheux ne nous arriverait en ce lieu."

Katsuhito, fan d'animation

Fan de dessins animés, Ishii Katsuhito a participé à la création d'animations traditionnelles (2D) ou infographiques (3D) et a rendu hommage à cet art dans ses films. C'est encore le cas dans The Taste of Tea, via une séquence animée de deux minutes, réalisée en style japonais traditionnel par Takeshi Koike, du studio Madhouse. Fidèle collaborateur d'Ishii Katsuhito, l'animateur/réalisateur Takeshi Koike a travaillé avec lui à la séquence d'ouverture de Party 7 et à la série de courts métrages Trava. L'anthologie Animatrix des frères Wachowski lui a rendu justice en l'incluant parmi les artistes les plus représentatifs de l'animation contemporaine. L'hommage de The taste of tea à cet art est encore enrichi par la brève et amusante prestation du réalisateur Hideaki Anno, dans le rôle d'un... réalisateur de dessins animés. Connu pour sa série "philosophique" Neon genesis Evangelion, Hideaki Anno se partage, comme Ishii Katsuhito, entre fiction et animation.

Le goût du thé

Questionné sur la signification du titre, Ishii Katsuhito nous livre cette explication : "Les Japonais consomment chaque jour diverses variétés de thés. Parfois plus qu'ils n'en sont conscients. Bien que cela ne semble pas jouer un rôle important dans leur vie, cela leur est nécessaire. Lorsque je me remémore mon enfance, je me revois en train de boire des litres de ce breuvage, dans les lieux ou contextes les plus divers, sans prêter la moindre attention à son goût. Les Haruno ont cette même habitude. Sans doute pour mieux affronter les petits problèmes récurrents et passagers qui les affectent tous, et que le temps finira bien par résoudre. Voilà pourquoi ce titre me semble approprié." Et le producteur Kazuto Takida de conclure : "The taste of tea est un film sur l'instant et l'éternité, sur l'essence du temps et son rôle dans notre existence, sur ces entre-deux où nous ne sommes ni particulièrement actifs, ni particulièrement alertes, mais qui font l'intérêt d'une vie..."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Us (2019)
  • C'est ça l'amour (2018)
  • Shazam! (2019)
  • Walter (2018)
  • Rebelles (2018)
  • Dumbo (2019)
  • Captain Marvel (2019)
  • Mon Bébé (2018)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Dernier amour (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Escape Game (2019)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Du Miel plein la tête (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • Convoi exceptionnel (2018)
Back to Top