Mon AlloCiné
Anthony Zimmer
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Anthony Zimmer" et de son tournage !

Sophie Marceau en femme fatale : un rôle sur mesure ?

Etonnament, l'actrice ne se considère pas comme une grande séductrice. Bien au contraire : "Chiara se sert de la séduction comme d'une arme (...). C'est un personnage assez loin de moi, je suis beaucoup plus spontanée et démonstrative ! Je ne suis pas aussi à l'aise que Chiara avec ma sensualité. Même si parfois, certaines photos peuvent donner une autre image, ce n'est pas vraiment ma nature. J'ai plutôt été élevée comme un garçon manqué. Avec les années, j'apprends à accepter ma féminité, mais je n'en jouerais pas pour autant. Je préfère de loin être séduite que séduire."
Elle raconte également comment elle s'est peu à peu glissée dans la peau (ou plutôt les vêtements) du personnage : "Pour Chiara, il a fallu que je mette des jupes un peu moulantes et que je roule des hanches. J'ai joué la sophistication. C'était amusant ! Mon père m'a découverte pour la première fois en jupe le mois dernier ! Un vrai choc pour lui !"

Yvan Attal et Sophie Marceau : une vraie rencontre

Au cinéma, il est rare que les scènes du film soient tournées dans l'ordre, par commodité le plus souvent, tout s'organise en fonction des décors. Ici, au contraire, pour la séquence de la rencontre entre les deux personnages, au début du film, les acteurs comme les personnages ne s'étaient jamais vus. Yvan Attal témoigne : "J'ai vraiment découvert Sophie Marceau sur ce film. Nous nous sommes rencontrés comme les personnages et le même jour qu'eux, dans ce train qui filait vers le sud. J'ai senti une connivence immédiate et la sensation que notre couple de cinéma allait fonctionner"
Jérôme Salle nous explique son choix : "Autre point qui m'intéressait, Yvan n'avait jamais joué avec Sophie. Pour leur première scène, j'ai filmé leur rencontre, dans le train, lorsque Chiara repère François et décide de le séduire. C''était vraiment le début de leur relation. Sophie est une femme exceptionnelle et il fallait en face d'elle un acteur et un homme qui tienne la route ! Yvan nous a amené tout cela."

Un premier film ambitieux

Jérôme Salle, co-scénariste de Trouble, et réalisateur d'un court métrage, passe au long avec Anthony Zimmer. Pour ce premier film, il s'est entouré d'un casting prestigieux et d'une équipe rôdée. Il nous raconte cette expérience : "C'était un premier film assez lourd, même si le tournage a été extrêmement agréable. Je compare la réalisation d'un film à la conduite d'une voiture surle verglas ! (...) C'est donc à la fin du tournage que j'ai ressenti une émotion personnelle. Pendant le tournage je me disais que j'avais une chance incroyable. J'étais avec des comédiens exceptionnels, entouré par une équipe talentueuse et efficace. Chaque matin, j'étais heureux de me rendre sur le plateau et de tourner."

Sophie Marceau séduite

Sophie Marceau trouve que : "Jérôme ressemble à son film. Sous des dehors maîtrisés, lisses, il cache beaucoup d'émotions contenues, de doutes. C'est quelqu'un de très pudique, de sensible. Il a écrit un thriller hitchcockien qui vous traîne de bout en bout, mais c'est aussi un film sur la perte de l'autre, sur l'identité et sur ce que l'on cache de soi. Tous les personnanges portent des masques, tous ont quelque chose à dissimuler et le fait qu'ils ne soient pas sincères au même moment complique encore leurs relations. "

Un tournage intense

Le réalisateur raconte : "Le fait que tout aille vite ne m'a pas laissé le temps de me poser des questions ou d'avoir trop de doutes. J'ai eu peu de temps de préparation et le tournage n'a duré que neuf semaines. C'était dense ! Les plans étaient très préparés mais ma priorité, une fois sur le tournage, reste les comédiens. Je vérifie toujours l'image grâce à un petit combo portable, ce qui me permet de rester près d'eux. Je déteste crier les indications. Je trouve cela indécent. Dans une journée, nous réalisions, jusqu'à dix-sept plans ce qui, compte tenu du côté soigné de l'image faisait des journées bien pleines. Mais l'équipe a suivi, travaillant vite et bien. Nous étions tous là pour capter toutce que nous donnaient les acteurs."

Sami Frey enthousiaste

Malgré une longue carrière éclectique derrière lui, personne n'avait proposé à Sami Frey ce type de rôle :"Jouer un policier, je ne l'avais jamais fait, j'ai aimé que ce soit un policier aux mains nues, sans signe extérieur de pouvoir". Il nous explique comment le réalisateur lui a présenté le projet : "Jérôme est venu me prposer de lire son scénario dans un théâtre où je jouais en tournée. J'ai trouvé sa démarche sympathique et rare. Il n'a pas parlé de l'intrigue, mais surtout du personnage qu'il me destinait. Le contact a été simple et chaleureux."
Il ajoute :"Le fait d'avoir Yvan Attal et Sophie Marceau pour partenaires a aussi été déterminant dans mon choix d'accepter. J'ai aimé la rencontre avec Sophie et Yvan."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Suspiria (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Kursk (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
Back to Top