Mon AlloCiné
    La Vérité nue
    Note moyenne
    3,4
    30 titres de presse
    • Brazil
    • MCinéma.com
    • Positif
    • The Hollywood Reporter
    • aVoir-aLire.com
    • Ciné Live
    • Paris Match
    • Rolling Stone
    • Télé 7 Jours
    • Zurban
    • Zurban
    • Chronic'art.com
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • L'Humanité
    • Première
    • Score
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Libération
    • Variety

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    30 critiques presse

    Brazil

    par Eric Coubard

    Ce film noir, somptueux et séduisant explore le côté obscur et décadent de la célébrité, de la fortune et du succès (...) La vérité nue est une merveilleuse boîte de Pandore ouverte qu'il ne faut fermer sous aucun prétexte.

    La critique complète est disponible sur le site Brazil

    MCinéma.com

    par Aurélien Allin

    (critique cannoise) (...) des performances d'acteurs tout en variations et ambiguïtés, servant à merveille un propos dense et envoûtant, dont on n'aura de cesse de fouiller la profondeur.

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Egoyan a paré son film des couleurs mélancoliques d'un passé révolu qui a sacrifié pour toujours l'espérance de beaux lendemains.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    The Hollywood Reporter

    par Ray Bennett

    (critique cannoise) En élaborant, à partir du roman de Rupert Holmes, une somptueuse fable sur le cirque du show-business et la duplicité, Atom Egoyan signe un grand film policier, habile et sexy.

    aVoir-aLire.com

    par Catherine Le Ferrand

    Egoyan poursuit toujours ses fantômes dans les méandres troubles d'un univers qui n'appartient qu'à lui (...) Egoyan nous a habitués à ces univers troubles, où l'on se cherche à travers l'autre, où l'on ferme à demi les yeux pour tenter de croire que les choses sont autrement.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Ciné Live

    par Marc Toullec

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Paris Match

    par Christine Haas

    (...) Atom Egoyan broie du noir avec jubilation et une grande élégance visuelle.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Rolling Stone

    par Grégory Alexandre

    Un film aussi déroutant sur la morale du secret qu'il est cinglant - on n'a pas dit "clinquant - de beauté.

    Télé 7 Jours

    par Laurence Tournier

    (...) le cinéaste fait d'un film noir une réflexion mélancolique et complexe sur la société du spectacle (...)

    La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

    Zurban

    par Véronique Le Bris

    (critique cannoise) Le duo Kevin Bacon-Colin Firth fonctionne à merveille (...) Le rôle de la journaliste est en revanche moins crédible. Malgré ce petit bémol et une musique plus que pesante (...) ce brillant exercice de style, bien rythmé, reste très agréable à suivre.

    La critique complète est disponible sur le site Zurban

    Zurban

    par Charlotte Lipinska

    Le sujet méritait plus de soufre et l'on reste au bord d'un gouffre dans lequel on ne demande qu'à tomber. Reste un tandem d'acteurs épatants (...)

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    (critique cannoise) (...) le film se perd dans sa complaisance à reconduire sans génie les codes du genre (...) C'est encore avec les scènes de sexe que le cinéaste se montre le plus à l'aise (...) Comme en plus les acteurs assurent (Kevin Bacon, vraiment très bon), Where the truth lies l'emporte aux points.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    La Vérité nue est juste un exercice de style hollywoodien, anecdotique et inutilement sophistiqué.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Monde

    par Florence Colombani

    (critique cannoise)(...) l'exposition est ce que le film a de plus réussi, en grande partie grâce à la composition puissante de Kevin Bacon (...) Mais plus l'enquête de Karen avance, moins le mystère paraît digne d'intérêt.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Bernard Achour

    (...) les va-et-vient chronologiques font mousser le suspense de façon terriblement artificielle (...)

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Le Parisien

    par Alain Grasset

    (...) film curieux et fascinant (...) ce long-métrage vaut par ses remarquables interprètes masculins (...)

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Le Point

    par Olivier de Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Une relecture du film noir virtuose, mais qui souffre d'un déficit de suspense et d'incarnation.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Humanité

    par Dominique Widemann

    (critique cannoise) Where the Truth Lies peut (...) apparaître comme une vaste manipulation, d'autant que l'action et ses retournements sont menés avec une efficacité toute hollywoodienne. Les acteurs, choisis à la perfection pour leurs emplois respectifs, réalisent ce qu'il est convenu d'appeler une performance (...)

    L'Humanité

    par Jean Roy

    (...) le film d'Atom Egoyan traite d'un de ses sujets fétiches, le secret (...) un sentiment de relative déception, d'un film mineur qui prend davantage sens dans le contexte de l'oeuvre que par lui-même.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Première

    par Gérard Delorme

    (...) La Vérité nue est un film étrange, fascinant et inconfortable.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Score

    par Audrey Zeppegno

    Bluffant dans leur tandem de stars équivoques rogées par la célébrité, Kevin Bacon et Colin Firth déflorent brillamment la candeur d'Alison Lohman (...) manque de fantaisie d'une intrigue classique rondement menée, peut-être...

    La critique complète est disponible sur le site Score

    Studio Magazine

    par Jean-Pierre Lavoignat

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    Télérama

    par Louis Guichard

    (critique cannoise) Si le film n'a pas la profondeur ni la finesse de touche de [ses opus majeurs], il recèle deux bons numéros d'acteurs (...) et assez de scènes réussies pour remplir ce contrat, jamais aussi explicite auparavant chez Egoyan, de "film d'auteur de genre".

    Télérama

    par Louis Guichard

    Atom Egoyan s'empare d'un polar américain à succès en soignant l'emballage... et le suspense.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Antoine Thirion

    Le cinéma fait son beurre de récits sur l'âge d'or hollywoodien, prise dorénavant la phase sombre et confidential, remet en scène ses corps embaumés dans le technicolor (...) dans un film par ailleurs nullement préocupé par le travail et le rire, seuls ingrédients inépuisables du grand Hollywood.

    La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    (...) l'épaisseur un peu balourde de mécanismes qui se veulent intellectuellement sophistiqués laisse la dimension banalement feuilletonesque et policière prendre le dessus. Le résultat est décevant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Libération

    par Didier Péron

    (critique cannoise) (...) le lent processus visant à décomposer les apparences et à télescoper dans un big bang émotionnel le désir de pureté et la dépravation fondamentale n'accouche d'aucun trouble mais distille un ennui vaguement distingué.

    Variety

    par Todd McCarthy

    (critique cannoise) La révélation finale est, curieusement, plus pausible que tout ce qu'on nous a présenté auparavant. Surtout, il manque à Egoyan, longtemps chéri des cinéphiles, le peps qu'on attendrait de cette peinture du show-biz des années 50 (...)

    La critique complète est disponible sur le site Variety
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top