Mon AlloCiné
    Le Couperet
    Note moyenne
    4,3
    24 titres de presse
    • Chronic'art.com
    • Cinéastes
    • Elle
    • Le Figaroscope
    • Le Point
    • L'Express
    • Libération
    • Ouest France
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • aVoir-aLire.com
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • L'Humanité
    • Paris Match
    • Première
    • Rolling Stone
    • Télé 7 Jours
    • Zurban
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    Socle souvent indigeste de ses films, l'intrigue est un modèle de construction et de fluidité [...]Costa-Gavras trouve en José Garcia un partenaire de choc, à mi-chemin entre l'Actor's studio et une légèreté comique assez bluffante (...) Bon boulot de groupe.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Cinéastes

    par Marie-Pauline Mollaret

    A mi-chemin entre le "thriller social" et la farce à l'ironie mordante, Le Couperet sait ménager ses effets [...] José Garcia compose un personnage à la fois inquiétant (...), un peu risible (...) et extrêmement touchant.

    La critique complète est disponible sur le site Cinéastes

    Elle

    par Elisabeth Quin

    Il existe, à mon sens, cinq raisons majeures d'aller voir Le Couperet. L'intrigue implacable (...) L'interprétation neutre, blanche, inquiétante de José Garcia (...) La meilleure adaptation à ce jour d'un roman du grand Donald Westlake (...) La mise en scène précise et survoltée (...) Le culot du projet (...).

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Le Figaroscope

    par Guillaume Tion

    Pari gagné grâce à un José Garcia brillant. [...] Pour la performance de Garcia, son sujet oblique, et malgré quelques longueurs, on peut aller voir ce COUPERET sans hésiter.

    Le Point

    par Olivier De Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Express

    par Eric Libiot

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    Libération

    par Ange-Dominique Bouzet

    Forcé de resserrer le roman implacable de Donald Westlake dont il s'est inspiré, Costa-Gavras en nourrit le questionnement moral par une sorte de subversion fantastique, distillée en filigrane [...]

    Ouest France

    par La rédaction

    (...) toute l'efficacité de son entreprise tient dans l'habileté qu'il met à nous impliquer dans le scénario. Grâce à des interprètes qui nous rendent proches de cette histoire.

    Studio Magazine

    par Patrick Fabre

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

    TéléCinéObs

    par Gilles Verdiani

    On peut tirer un grand film d'un excellent roman. Costa-Gavras le rouve en adaptant avec son coscénariste Jean-Claude Grumberg, un livre de Donald Westlake. [...] José Garcia, tout en colère retenue, lui apporte son charme et sa vitalité de comédien aux abois.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    aVoir-aLire.com

    par Nicole Maïon

    Costa-Gavras met l'ultralibéralisme dans son collimateur et nous livre un thriller social implacable.

    Ciné Live

    par Sandra Benedetti

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Emmanuelle Frois

    Costa-Gavras (...) mène bien son jeu. Et José Garcia incarne à la perfection ce serial cHômeur killer.[...] Garcia arrive à rendre humaine cette folie, ces failles d'où surgissent doutes, peur glacée et tremblements.

    Le Monde

    par Jean-Luc Douin

    Costa-Gavras est plus convaincant lorsqu'il esquisse un portrait à la Fritz Lang de son justicier fou [...] Outre le talent de José Garcia à camper ce personnage sans le rendre antipathique, on retrouve dans Le Couperet l'attachement de Costa-Gavras pour les histoires de famille. [...]

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    L'Humanité

    par Michael Melinard

    Si l'on peut regretter une mise en scène parfois tapageuse et l'irruption d'un humour grand guignol pas toujours du meilleur effet, le film reste une belle réussite. [...] José Garcia trouve sans doute son meilleur rôle depuis Extension du domaine de la lutte. Le comédien confirme sa maîtrise du registre dramatique.

    Paris Match

    par Alain Spira

    Dans ce conte moderne, la résonnance du sujet fait trembler, même si la mise en scène en état d'urgence est un peu démonstrative. Le plus vient d'une distribution impeccable, qui réunit des valeurs sûres comme José Garcia en gentil-méchant, Karin Viard, Olivier Gourmet. Et confirme le talent d'Ulrich Tukur et d'Yvon Back [...]

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Olivier De Bruyn

    [...] José Garcia incarne la déraison effrayante de son personnage (effrayante car logique) avec une sobriété remarquable [...] Costa-Gavras conjugue avec bonheur lois du film noir et analyse acérée de la très sauvage modernité néolibérale.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Rolling Stone

    par Grégory Alexandre

    Une ambiance qui évoque certes Houellebecq mais aussi L'Emploi du temps de Laurent Cantet (même double vie du personnage central, même glaciation des rapports humains), mais avec l'humour (très noir) en plus, et surtout, le cynisme comme étendard.

    Télé 7 Jours

    par Gérard Lenne

    C'est à la fois un polar à suspense et un virulent pamphlet social que Costa-Gavras a tiré de l'étonnant roman de Donald Westlake (...). On saluera la performance d'un José Garcia habité par son personnage, bien entouré par Karin Viard et Olivier Gourmet.

    Zurban

    par Véronique Le Bris

    Si Costa-Gavras n'est ni le premier à décrire la spirale du chômage, l'enfermement et la folie qui peut en résulter, ni le plus subtil, le traiter sous l'angle du polar devrait lui valoir plus qu'un succès d'estime. [...] Son point fort reste son regard critique sur les dérives et les contradictions de la société libérale [...]

    Cahiers du Cinéma

    par Emmanuel Burdeau

    Costas-Gavras n'a pas réalisé un film de plus sur l'image qui desincarne et l'économie qui déshumanise, il a capté la férocité de quelques corps rebelles, il a saisi le spectacle multiple d'une mascarade. Bien-sûr, c'est au bout du compte à peine plus gai, mais tellement plus riche.

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    (...) José Garcia porte le film avec l'abattage impressionnant qu'on lui connaît mais aussi la subtilité nécessaire pour composer un personnage à la fois sympathique et ignoble, froidement logique et chaudement maboul. [...] Costa-Gavras ne fait pas dans la dentelle et pratique plutôt le surlignage épais [...] que l'ellipse élégante.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Télérama

    par Pierre Murat

    C'est la curieuse osmose entre un polar, dont Costa-Gavras respecterait les règles à la lettre, et un pamphlet social, genre où il se sent à l'aise depuis longtemps. Par moments, il a la patte un peu lourde [...] La grande intelligence de Costa-Gavras, c'est, évidemment, d'avoir choisi José Garcia pour interpréter Bruno.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top