Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Entre les murs
note moyenne
3,4
7015 notes dont 1009 critiques
25% (257 critiques)
29% (296 critiques)
10% (104 critiques)
13% (136 critiques)
8% (82 critiques)
13% (134 critiques)
Votre avis sur Entre les murs ?

1009 critiques spectateurs

Aymeric Defosse
Aymeric Defosse

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 140 critiques

5,0
Publiée le 17/06/2015
(…) D'une remarquable intensité, du premier au dernier plan (…)
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 892 critiques

2,0
Publiée le 27/05/2015
Le film m'avait bluffé jusqu'au jour où j'ai appris que ce n'était que de l'improvisation. Cela a ôté tout intérêt pour moi.
Tom le Cinéphile
Tom le Cinéphile

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 35 critiques

5,0
Publiée le 25/10/2014
Ce film magnifiquement bien joué est puissant, émouvant, drôle et regorge d'une réelle beauté. Il mérité sa palme d'or!
MC4815162342
MC4815162342

Suivre son activité 236 abonnés Lire ses 1 487 critiques

4,5
Publiée le 10/10/2014
Entre les murs ne m'avais pas plus tenté que ça à sa sortie, et puis les années ont passé et j'ai eu envie de le voir, sans forcement me presser, et voilà qu'un jour il passe à la tv, ce soir c’était il y'a quelques jours, donc de toute évidence j'en ai profité. Et quelle surprise, une plongée fascinante dans le milieu scolaire, et surtout une plongée fidèle à la réalité, Cantet dont je n'ai vu aucun film à part celui ci bien sur ne tombe jamais dans le cliché et n'en fait jamais trop, son écriture est soigné et sa réalisation à l'épaule rend le tout très immersif, seul les deux derniers plans sont en plan fixe, les seuls scènes où l'on découvre la classe vide et chamboulée par la fin de l'année scolaire, une chose qui peut paraître anodine comme ça mais qui moi m'a marqué, ce coté vide justement, durant tout le film la caméra bouge comme si c’était un documentaire, comme si le cameraman était présent dans la classe, on ressent la vie dans cet endroit clos, et une fois que les élèves ni sont plus la pièce redevient un lieu vide, sans vie, je tenais à le dire, pour certains ce sera rien et beaucoup n'y feront surement pas attention mais moi j'ai senti quelque chose de spécial à ce moment là. Bref, Cantet ne tombe donc jamais dans le cliché, à aucun moment on ne ressent la banalité du propos ou encore la facilité, les problèmes abordés durant ce film arrivent souvent dans la vraie vie, c'est pour cela qu'on se croirait presque devant un documentaire, avec un sujet important et universelle car les enfants c'est la vie, c'est l’enchaînement logique de la vie, leur éducation est importante, bien que je ne sois pas à 100% d'accord avec le système scolaire, je ne suis pas 100% du coté des élèves non plus, et moi en tant que récent élève ce film m'a ouvert les yeux sur le coté professeur, car quand on est gosse on s'en fout totalement du prof, on lui fait même la misère parfois sans penser à notre futur et encore moins à lui, et dans ce film on nous plonge en grande partie du coté des proviseurs, et François Bégaudeau qui incarne son premier rôle au cinéma est tout simplement impeccable, une vraie révélation ce gars, il a un potentiel de dingue, ...je viens de m'apercevoir à l'instant que le livre dont est tiré ce film a justement été écrit par cet homme, un écrivain donc, je ne savais pas du tout, et du coup il a participé également à l'écriture du scénario et a joué le premier rôle, et bien je dis chapeau, car se lancer comme ça ce n'est pas évident, un grand bravo à lui et surtout aux jeunes enfants qui jouent dedans, car ils sont tous incroyables, il n'y a pas d'autres mots, encore chez certains adultes j'ai trouvé des défauts au niveau du jeu d'acteur mais chez les gamins il n'y a strictement rien à redire, un grand bravo à eux aussi qui font la force de ce film. Film qui évoque des sujets durs, les enfants qui se font frapper par leurs parents s'ils se comportent mal, les élèves turbulent et j'en passe, je ne vais pas faire la liste, ce sujet renferme des questions qu'il ne faut pas prendre à la légère, et comme un collègue du site "Jimbo Lebowski" le dit: "Entre les murs" est réellement un film nécessaire qui devrait être diffusé dans toutes les écoles françaises." Je suis complètement d'accord avec ça, au lieu de bassiner les jeunes avec des punitions affligeantes et qui n'aident en rien dans leurs développements, autant les divertir avec un film constructif et intelligent, m'enfin bon, vu dans quelle société on vit c'est pas prêt d'arriver. Pour résumer, un film prenant, très bien construit et jamais ennuyant, le dialogue qui prône dans ce film est intelligent, vrai et surtout utile, la mise en scène plus que réaliste de Cantet est irréprochable, la musique inexistante ne fait que laisser la place à l'important et au réalisme du sujet, et le casting est une réelle réussite. A voir, incontestablement !
Critique de Monique Pantel dans Europe 1
Critique de Monique Pantel dans Europe 1

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 354 critiques

4,0
Publiée le 31/08/2014
Eh ben je suis entrée là-dedans d'un seul coup, et j'ai aimé ces garçons et ces filles de la classe de quatrième d'un lycée dit difficile. Ils sont tous vivants. Ils sont drôles, ils sont émouvants, attachants, jamais lassants. Ils sont formidables et on les aime tous. Tous, tous tous. Même les deux filles qui se prennent pour une princesses, le professeur de français (qui est merveilleux, qui est un vrai professeur, François Brégaudeau) il les traite de p****** et il a raison. Mais les autres sont formidables, et on marche, et on les aime.
Knight Walker
Knight Walker

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 125 critiques

5,0
Publiée le 08/06/2014
Cette fâcheuse réalité tabou dont personne n'osait vraiment évoqué sans prendre des pincettes a maintenant été diffusé sur grand écran. Bravo Laurent Cantet pour avoir dirigé ce film brillant et par la même occasion pour nous avoir offert un merveilleux tir groupé de différents problèmes sociaux qui seront abordés tout le long du film. Une approche réaliste dérangeante d'un lycée de banlieue et plus particulièrement d'une classe qui mène la vie dure à ses différents enseignants. Notamment à leur professeur de français qui essayera de les aider et les motiver pour qu'il réussissent leurs études, il fait preuve d'une détermination quasi-sans faille qui portera ses fruits au fil d'un combat quotidien qui engendre des rivalités ado/adulte. Une authenticité se dégage de ce film filmé quasiment à la manière d'un documentaire, une façon de faire qui touchera et surtout émerveillera bon nombre de spectateurs. Pour le réalisé Laurent Cantet employa de nombreux acteurs amateurs collégiens mais aussi professeurs pour retranscrire au mieux l'ambiance d'une classe tel que la leur; voilà le début d'une longue liste que l'on pourrait donner pour justifier son comportement maniaque et son don pour l'anecdotisme qui a grandement contribué à apporter toute la véracité que le film dispose. Le film est par ailleurs, tiré d'un roman, écrit par François Bégaudeau, si ce nom vous parle ne serait-ce que vaguement c'est tout à fait normal car c'est l'acteur qui incarne le prof de Français dans le film; rôle qu'il puisse de sa propre expérience car il s'en est grandement inspiré pour écrire son ouvrage. Alors oui, ce film n'a pas fini de faire grincer des dents et ce pour la bonne raison que Cantet a viser juste, un sujet qui dérange en plein cœur de l'actualité ça ne risque pas de plaire à tout le monde surtout à l'Education Nationale qui n'a pas fini de discrédité et de conspué le film. Très beau film français qui a de plus, raflé la Palme d'Or provoquant des réactions unanimes sur une vérité qui effraie, pour moi c'est un chef d'œuvre, je termine cette critique en vous montrant un petit exemple d'une enseignante de banlieue visiblement complètement abattue et dépité à la vue du film : ''Je crois profondément, après avoir vu le film, que la Palme d’or fait le jeu de l’extrême droite. En effet, ‘’Entre les murs’’ jette le discrédit sur l’école publique en montrant des professeurs névrosés et des élèves issus de l’immigration, crétins. Indirectement, le film laisse sous-entendre qu’il faudrait privatiser l’école "
Jahro
Jahro

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 678 critiques

4,5
Publiée le 17/05/2014
Laurent Cantet met en scène François Bégaudeau, prof de français indulgent en prise avec une quatrième turbulente du XX°. On a dit beaucoup de mal de cette inattendue Palme d’Or, qu’il était excessif, romancé, qu’il incitait au conflit social ou tournait au laxisme. Moi, je vois une sorte de Cercle des poètes pas encore apparus, une fable scolaire déguisée en documentaire, qui aborde chaque aspect de l’enseignement en laissant la chance à tous les points de vue. L’élève est parfois dissipé, effacé, goguenard, appliqué ; l’instit est strict, ou compréhensif, volontaire, ou simplement épuisé. Et tandis qu’ils échangent, dans l’écoute ou l’opposition, dans le respect ou le défi, le proviseur tente de maintenir un semblant d’unité depuis l’ombre de son box isolé. Pour tenir les deux heures, le réalisateur accompagne les éléments les plus forts dans leurs espoirs, leurs doutes, leurs efforts et leurs dérapages, démonte un système alternatif où les règles des adultes s’exacerbent dans la violence et l’excitation des premiers émois, où tout va très haut, très vite mais ne marque jamais bien longtemps. On se croirait dans Strip-tease, mais c’est bien un film, juste, en retenue, sans doute également nécessaire. Ici chaque acte a ses causes, chaque avis ses raisons, chacun a sa part et personne n’a tout faux. Les papas violents, les mamans couveuses, les proches indifférents, les maîtres esseulés, la nation chahutée, la culture du quartier, l’énergie explosive de ces adultes en devenir mais surtout en cours de construction. Simple dans sa forme mais complexe en son fond, la démonstration est rare. Et majeure.
maxime ...
maxime ...

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 454 critiques

5,0
Publiée le 17/03/2014
Je l'est vu il y'a quelques années au moment même ou j'étais lycéen, et mes profs étaient de sacré incapable prétentieux avec de beaux discours qu'eux même n'appliquaient pas ( j’extrapole ils ne l'étaient pas tous quelque uns sortaient du lot, un ou deux pas plus ! ), enfin bref je n'étais pas vraiment objectif. Sa ma rappelé mes années collèges ou on étaient aussi con, peut être pas autant car là ils sont véritablement pas aidé les pauvres ... On se prend d'affection pour ces profs plus particulièrement pour François Marin et il faut reconnaître que c'est vraiment un boulot de merde. Sa n’empêche que mes profs reste des ignares et des incompétent et que j’espère qu'il n'ont pas vu Entre les Murs car ce serait encore un bon prétexte pour eux de se victimisé. D'un point de vue cinéma, c'est vraiment bien mis en place même si le propos prend beaucoup d'importance et il est facile de se faire happé par le déroulement en délaissant le visuel.
Stéphane D
Stéphane D

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 1 326 critiques

4,0
Publiée le 26/11/2013
Le film réussit le miracle d'obtenir un récit plutôt structuré dans cette "spontanéité orientée" des élèves. Les scènes de classe sont souvent magiques, pleines d'authenticité et on est touché par cette relation entre le professeur et ces jeunes en difficulté. Heureusement c'est 80% du film car les scènes entre professeurs, bien que parfaitement utiles sur le papier souffrent curieusement plus de l'amateurisme des acteurs. Extrêmement emballé et assez proche du chef d'oeuvre dans le domaine.
Angela Ki La
Angela Ki La

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 586 critiques

5,0
Publiée le 12/11/2013
Et si on se faisait une palme d’or ? Pas celle qui vient de sortir, mais une vieille palme de…2008 ? Déjà ? Le temps passe vite dira-t’on. « Amazing film ! » disait Sean Penn. Avec lui, et les membres de son jury, il fallait s’attendre à tout, même à ça. Palme d’or ! Où Cantet nous montre que la téléréalité c’est de la merde, et la remplace par autre chose, le « cinéma réalité », le terme Néoréalisme étant déjà pris. Vraie salle de classe, vrais élèves, vrais profs ? Vrais conflits ? Plans courts, rapides, allers-retours, gros plans, impossibilité de la communication ? Portraits de groupe criants de vérité, car ça ne joue pas à l’acteur, ça vit l’instant, on est acteur. Improvisation ? Non improvisation ? Au montage, ça a une sacrée gueule. Ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans une salle de classe dans collège difficile, vont en prendre pour leur grade. Prof démuni, plein bonne volonté mais avec peu de moyens, choc de classe sociale et de cultures permanent. Où on voit que l’école n’enraye pas la spirale de l’échec, mais privilégie au contraire l’élite, et choisit, au mérite. Et le prof a déjà abandonné sans même sans rendre compte. Et ça passe par le non-dit, la caméra de Cantet nous « dit » tout. Toute la journée devant un tableau noir, est-ce la solution ? Telle est la question. Et fille que personne n’avait remarquée jusque là, qui apparaît à la fin pour un aveu cinglant, et la fameuse réplique de « la pétasse », qui revient comme un boomerang ! Chef d’œuvre sur l’apprentissage en forme de docu fiction in situ. Faîtes confiance à Sean, il a eut du nez, et son jury aussi. PS : A ne pas confondre avec La journée de la jupe, qui traite du même sujet, mais côté satire, humour noir cynique.
dominique L.
dominique L.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 182 critiques

5,0
Publiée le 01/07/2013
Un film aux allures de documentaire réaliste, sensible qui rend hommage avec talent au travail de professeur.
Timothé Poulain
Timothé Poulain

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 506 critiques

4,0
Publiée le 09/05/2013
Un film rare à l'intensité inoubliable. On y découvre des profs qui croient en leur métier face à des élèves perdus entre l'enfance et l'adolescence. Dans cette année scolaire que nous présente Laurent Cantet, se mêlent les doutes, les rêves et surtout l'espoir. Un vrai beau film donc, bien, très bien interprété qui nous laisse comme un goût de croyance en l'Ecole. La Palme d'Or n'est pas galvaudée !
Benjamin R.
Benjamin R.

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 240 critiques

5,0
Publiée le 09/05/2013
Un film vraiment passionnant, qui pose un regard fin sur l'univers de la scolarité des adolescents, et qui amène à se poser les bonnes questions. Tous les personnages sont intéressants et l'évolution de l'intensité se fait vraiment ressentir ; néanmoins, certaines scènes auraient mérité un accompagnement musical, même si l'absence de celui-ci est compréhensible.
heathledgerdu62
heathledgerdu62

Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 612 critiques

5,0
Publiée le 08/05/2013
un très beau film sur l'éducation , très réalisme de la société , de la banlieue , des jeunes têtes à claques mauvais élèves au collège !!! Ce faux documentaire est une très belle adaptation du roman sur un professeur dans un lycée confronté à des élèves "difficiles" !!! Bouleversant !!! Il mérite sa palme d'or controversée !!!
Hotinhere
Hotinhere

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 555 critiques

4,5
Publiée le 22/04/2013
Voyage à l'intérieur d'une classe de 4e dans un collège de banlieue parisienne, qui aborde de façon réaliste, émouvante et drôle tous les sujets importants de la vie à l'école. Le génie de Laurent Cantet et des comédiens, tous géniaux, c’est qu’on ne sait jamais si on se trouve dans un documentaire ou dans un film. D’ailleurs je ne sais toujours pas ! Palme d'Or 2008.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top