Mon AlloCiné
    Le Gaucher
    note moyenne
    3,6
    179 notes dont 36 critiques
    17% (6 critiques)
    39% (14 critiques)
    17% (6 critiques)
    19% (7 critiques)
    6% (2 critiques)
    3% (1 critique)
    Votre avis sur Le Gaucher ?

    36 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 790 abonnés Lire ses 5 022 critiques

    4,0
    Publiée le 19 avril 2008
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce "Gaucher" n'est pas vraiment pas un western comme un autre!! En effet, on se sent dès le départ étonné et surpris par le rythme qu'a instauré Arthur Penn à l'ensemble, mais aussi par sa manière de construire le film, que ce soit à travers des personnages à contre-courant de ceux que l'on pouvait alors voir, que par une démystification de cet Ouest d'habitude si conquérant et triomphant. On pourra alors regretter que Penn veuille parfois aller trop loin, si bien que le film part parfois vers des sentiers peu cohérents, et empêchant alors l'ensemble d'être totalement réussi. Pourtant, nul doute que le reste de sa mise en scène est impressionnante, que ce soit par sa photo crépusculaire que par sa manière de filmer ses héros, entre fascination et désespoir, rendant alors ces derniers quasi-inoubliables, notamment grâce à une prestation tout à fait hallucinant d'Hurd Hatfield dans un second rôle. Le résultat est assez stupéfiant.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2015
    Alors qu'un cow-boy, William "Billy the Kid" Bonney semble errer dans le désert, c'est à ce moment-là qu'il rencontre un éleveur anglais qui va lui proposer un boulot et le traiter comme son égal. Mais lorsqu'il est assassiné, William ne voudra pas en rester là... Pour sa première réalisation, Arthur Penn dépoussière l'ouest et le mythe de Billy the Kid en braquant sa caméra sur ce personnage ambigu et torturé. Il met en scène un jeune homme un peu naïf, insouciant, farceur, attachant même mais assez fin tireur et dangereux, capable de tuer de sang-froid uniquement par vengeance pour une personne qu'il a peu connue. En nous faisant ressentir ses failles via ses divers changements d'humeur, Arthur Penn le rend de plus en plus fascinant. Évitant tout manichéisme, le futur metteur en scène de "Miracle en Alabama" rythme bien son film à travers une trame classique mais efficace et surtout passionnante car totalement axée autour du personnage de Billy the Kid. Il instaure une atmosphère oscillant entre obscurité et mélancolie, n'oubliant pas quelques touches d'humour tout en captant à merveille les simples moments de bonheur et/ou de joies. Face à Billy, il met en avant des personnages consistants, apportant chacun leur contribution au récit, que ce soit Pat Garrett, Celsa, Charlie ou Moultrie et étudie les rapports entre les personnages, notamment ceux qu'entretiennent Pat et Billy. Bénéficiant d'une belle et épurée photographie en noir et blanc, Arthur Penn donne un côté crépusculaire à son oeuvre. Sa réalisation, plutôt simple, est efficace et permet de faire ressortir la complexité des personnages. Peu avant "La chatte sur un toit Brûlant" de Richard Brooks, Paul Newman explose totalement en Billy the Kid, cassant les codes du western dans ce personnage auquel il donne un côté farceur tout en étant un tueur implacable et face à lui, les autres interprétations sont impeccables, notamment John Dehner, sobre à souhait, dans le rôle de Pat Garrett. Quelle entrée en matière pour Arthur Penn dans le monde du cinéma ! Celui qui sera par la suite reconnu et plébiscité (à juste titre) pour des œuvres comme "Bonnie & Clyde" ou "Little big Man" s'approprie le mythe américain de Billy the Kid et offre une vision crépusculaire, torturée et mélancolique du western.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2015
    On peut se demander s'il s'agit vraiment d'un western tellement le film est éloigné des codes du genre, mais après tout qu'importe ? Paul Newman campe ici un jeune type très primaire aux réactions quasi imprévisibles, ce qui nous change des héros habituels, droits dans leurs bottes (On est à 100 lieues des films avec John Wayne). Malgré quelques pitreries un peu lourdes, le film est passionnant et bien réalisé et bien interprété. Passionnant.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 867 critiques

    4,0
    Publiée le 23 octobre 2015
    Une version de l'histoire de Billy the kid, la légende, porté à l'écran par le talentueux metteur en scène Arthur Penn !! Bien sur, "Le gaucher" est inférieur en terme de qualité à ces films du cinéaste qui suivront comme "Little Big Man", "La poursuite impitoyable" ou "Bonnie and Clyde" qui sont à mes yeux des chefs d'œuvres mais ce film date de la fin des années 50 et Arthur Penn n'en était qu'à ses débuts et cette variation de la vengeance et de la violence se suit passionnément. William, dit Billy, veut venger son patron assassiné sauvagement et sans défense par quatre hommes dont Billy a vu leurs visages et veut venger avec deux amis partant sur leurs traces. Il fera connaissance avec un certain Patt Garrett (dont certains cinéphiles connaissent la version de Sam Peckinpah. Billy est bon enfant de comportement mais à force de tuer ces cibles, iil devient tueur sans scrupule. Une œuvre que j'ai bien aimé du début à la fin, la réalisation est correct, il y a une bonne intrigue et la musique est captivante. Paul Newman est excellent de justesse et de sobriété dans le role principal et les acteurs qui l'entourent sont remarquables/ Avis aux amateurs.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 304 critiques

    3,5
    Publiée le 4 mai 2016
    Première réalisation d’Arthur Penn, « le Gaucher » est un western à contre-courant de ce qui se faisant alors à l’époque. William Bonnet, dit Billy The Kid, en est le personnage principal, dont le rôle initialement écrit pour James Dean, échu à la mort tragique de ce dernier, à Paul Newman. Une étonnante performance de l’acteur dans une version (trop ?) théâtrale et non-conformiste, brillamment mise en images. Intéressant.
    Frédéric M.
    Frédéric M.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 101 critiques

    2,5
    Publiée le 3 mai 2016
    Western assez moyen dans son jeu d'acteurs. Le personnage de Billy The Kid est très vitre rendu antipathique et derrière on comprend mal sa motivation de vouloir venger un homme avec qui il a discuté 10 min et semble moins attentif à ses vrais amis proches..
    Shinji99
    Shinji99

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 617 critiques

    4,0
    Publiée le 4 décembre 2010
    Très bon western sur le légendaire Billy The Kid ! Paul Newman incarne le personnage à la perfection et la première réalisation d'Arthur Penn est à applaudir.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 2 448 critiques

    3,5
    Publiée le 25 octobre 2012
    Même s’il manque à mon goût quelque peu d’action, cette biographie consacrée au légendaire Billy the Kid s’avère bien intéressante à suivre. Côté casting, on retrouve un Paul Newman qui campe avec tout son talent le rôle principal et John Dehner est épatant dans le rôle de Pat Garrett. Ajouter à cela une très belle mise en scène de la part d’Arthur Penn et la présence d’une très plaisante musique que l’on doit a Alexander Courage et vous comprendrez que ce western mérite clairement le détour.
    fresh-BUZZ
    fresh-BUZZ

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 687 critiques

    1,0
    Publiée le 18 juillet 2012
    Un très mauvais western, malgré sa modernité évidente. Un film qui se concentre essentiellement sur la psyhologie du Kid, il en oublie les codes du western. Le scénario est très mauvais, les personnages sont bien établis, mais manque d'épaisseur et de charismes, les acteurs sont bons, mais sont souvent énervant, la miseen scène est plate et sans intérêt, la photographie est affreuse. Un film qui avez toute les possibilités pour être un classique, mais l'espoir retombe vite. Dommage, à oublier.
    DivinMarquis
    DivinMarquis

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 232 critiques

    2,5
    Publiée le 8 août 2013
    (VIDEO) Mise en scène poussive (cela dit, intéressant de mettre le Peckinpah juste à côte...). Direction d'acteurs franchement hésitante. Newman, ouais, d'accord (mais pas aussi lumineux qu'un Redford au même âge, si ?)
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1562 abonnés Lire ses 8 725 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2009
    Avec "The Left-Handed Gun", Arthur Penn fit des dèbuts fracassants en introduisant pour la première fois des techniques de la tèlèvision dans une biographie de Billy the Kid qui pèrimait et sur la forme et sur le fond les versions antèrieurs de King Vidor et David Miller! Pour un coup d'essai et d'après un scènario de Leslie Stevens, "The Left-Handed Gun" fut un coup de maître ou Paul Newman, violent, farceur, et naïf, y gagna dèfinitivement ses galons de vedette! D'emblèe, on est pris: un homme èpuisè, portant une selle dans une prairie ècrasèe par le soleil, un bruit de carabine qu'on arme et l'homme qui s'arrête...Tous les èlèments de la tragèdie sont en place! Dans cette oeuvre ambiguë, reprenant les attributs du genre en les dèpoussièrant à la manière des annèes 60, le cinèaste prèpare "The Left-Handed Gun" avec minutie, tout ça en vingt-trois jours de tournage! Tournè dans des conditions assez inhabituelles, il repère les futurs emplacements de sa camèra et remanie le scènario en sollicitant sans cesse l'avis de Newman! Penn oppose alors la lègende westernienne, accentuant le fait que Billy the Kid ètait un vèritable hèros de "comics", à un style cinèmatographique rèsolument moderne et qui bouleversait les normes du western de l'èpoque! Le jeu même de Newman, tour à tour dangereux et blagueur, fascinè par sa notoriètè et insconcient, contribue à ces ruptures de ton, la scène d'anthologie de la danse de Billy, après la mort de Tunstall, ètant à ce titre un moment tout à fait ètonnant! Une date dans l'histoire du western et un jalon dans la reconquête de la psychologie de l'histoire...
    spider1990
    spider1990

    Suivre son activité 644 abonnés Lire ses 1 564 critiques

    2,5
    Publiée le 26 août 2010
    Le film montre l'aventure de Billy le kid, mais on voit en ce personnage un gamin qui n'a pas grandi et l'acteur ne tient pas très bien ce rôle. On voit la vengeance et le respect du combat au pistolet. On aurait préféré pus de suspense et les combats au pistolet ne sont pas vraiment intense. Ils auraient du faire une biographie plus complète sur sa vie et couper plusieurs passages comme ils ridiculisent un peu l'acteur Paul Newman.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 576 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2009
    Bien avant les autres, pour son premier film le réalisateur Arthur Penn a demythifié l'Ouest américain avec ce western où les personnages, loin du manichéisme de la plupart des autres films du genre, sont au contraire complexes et frustrés. Paul Newman n'a aucun mal à retenir l'attention par sa présence non seulement grâce à son immense charisme mais aussi par la perfection qui se dégage de son interprétation faisant bien ressortir le côté infantile, dangereux et imprévisible de son personnage. Il est, en outre, très bien secondé par les acteurs John Dehner et Hurd Hatfield. Un western suffisamment inhabituel pour qu'on s'y intéresse.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    2,5
    Publiée le 27 avril 2013
    "Le Gaucher"(1985)fut un véritable bal des débutants,entre un réalisateur néophyte aux idées déjà bien arrêtées(Arthur Penn)et un acteur principal qui démarrait à peine sa carrière à pourtant 33 ans(Paul Newman,en remplacement de James Dean,décédé entre-temps). Ce western moderne avant l'heure étonne par son approche psychanalytique du personnage de Billy le Kid,jeune chien fou évoluant sur le fil entre inconscience et coups d'éclats. Un gamin qui veut assouvir sa vengeance après avoir vu son père de substitution se faire abattre par 4 gangsters. Il les poursuivra jusqu'au Mexique avec l'aide du sage Pat Garrett,sans trop se soucier de l'amnistie alors déclarée ou des remords de ses camarades. Le film adopte un rythme languissant,à contre-courant des canons de l'époque. Les armes n'y sont dégaînés que rarement. La mythologie de l'Ouest en prend un coup. Paul Newman ne m'a franchement conquis dans ce rôle,jouant l'écorché vif avec trop de manières,et rendant ce Billy the Kid presque indéfendable. La suite de ce carrière sera heureusement d'un autre acabit,au niveau de l'interprétation.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 481 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    5,0
    Publiée le 16 janvier 2014
    Pour son premier film, Arthur Penn reprend la célèbre figure de Billy the Kid et dépoussière son histoire de manière intelligente, remettant en cause tous les mythes construits autour du personnage. Il offre ainsi à Paul Newman un rôle marquant qui propulsa l'acteur au rang de star. Newman est en effet formidable dans le rôle de William Bonney, hors-la-loi naïf, insouciant mais également dangereux, prêt à tout pour venger un homme qu'il n'a quasiment pas connu mais qui lui offrait une figure paternelle. Au fur et à mesure du film, son personnage se révèle de plus en plus fascinant, plein de vie mais côtoyant la mort de plus en plus près car n'ayant nul part où aller. La mise en scène, au superbe noir et blanc, est magnifique et le scénario de Leslie Stevens est truffé de riches idées comme celle de la scène dans laquelle un homme qui a lu les livres qui faisaient de Billy une figure mythique se retrouve confronté au vrai Billy et lui déclare ''Vous n'êtes pas lui". Cette scène, brillante, résume parfaitement la démarche du film, l'un des premiers à remettre en cause la psychologie des personnages du genre.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top