Mon AlloCiné
    Knock
    note moyenne
    3,8
    278 notes dont 43 critiques
    14% (6 critiques)
    40% (17 critiques)
    33% (14 critiques)
    12% (5 critiques)
    0% (0 critique)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Knock ?

    43 critiques spectateurs

    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 15 critiques

    3,5
    Publiée le 19 août 2019
    Un film français bien de son temps, un peu prévisible et répétitif. Les scènes durent souvent trop longtemps et donnent l’impression d’être au théâtre plus qu’au cinéma. Mais malgré ces petits défauts, ça fonctionne, grâce à un comique de situation très efficace, des dialogues parfaitement écrits et, surtout, des numéros d’acteurs mémorables. Un bon divertissement.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1514 abonnés Lire ses 8 666 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2019
    Tous les cinèphiles du monde entier vous le diront, Louis Jouvet ètait un immense acteur et marqua de son extraordinaire personnalitè toute une gènèration d'acteurs français! Dans ce classique du dèbut des annèes 50, l'acteur ressuscite le mythe "Knock" (la version muette de 1925 et surtout celle de 1933 avec le même Jouvet) et livre une nouvelle performance èblouissante dont il avait le secret! Avec lui, le cinèma français ne risquait pas de s'endormir avec quelques farces dèsopilantes au niveau des consultations et des idèes de mise en scène bien ancrèes dans la tête! L'interprètation inoubliable de Jouvet et les formidables seconds rôles (Deniaud, Pierry...) permettent de passer un excellent moment! Bref, une rèussite qui marche du tonnerre grâce au talent de ses acteurs d'antan et à ses rèpliques avoureuses qu'on ne prèsente plus aujourd'hui : « Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous grattouille ? »...
    alouet29
    alouet29

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 151 critiques

    0,5
    Publiée le 21 mai 2019
    Dans les années 50, le concept pouvait plaire, mais aujourd'hui tout cela parait vieillot et tellement suranné , désuet, triste et surtout tellement peu vraisemblable. Bien sûr, la critique sociale et l'ironie sont bien là, ... mais tellement lointaines.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 965 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mars 2019
    C'est vrai que l'on peut faire deux reproches de taille à ce "Knock". Le premier est que le film est quand même très théâtral, pour ne pas dire entièrement. Le deuxième, découlant du premier, la réalisation est tout ce qu'il y a de statique. Mais ça n'empêche pas le tout d'être incroyablement réjouissant. Parce que les atouts ne manquent pas. Tout d'abord, et c'est à Jules Romains qu'on le doit, le ton est résolument cynique, la critique de la médecine passe après. Ensuite, ce cynisme est conservé jusqu'à la fin. Lefranc n'a pas édulcoré le propos. Les dialogues ? Ils envoient le pâté en croûte. C'est un autre style qu'Audiard, mais quel orgasme auditif. Encore une fois, merci Jules Romains. Et "Knock", c'est aussi un acteur. Un acteur qui n'est autre que Louis Jouvet et qui est l'auteur d'une performance juste démentielle. Du très bon cinéma et pleinement fidèle à son support écrit.
    Rodrigue B
    Rodrigue B

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 98 critiques

    3,5
    Publiée le 15 janvier 2019
    Je n'ai pas encore eu l'occasion de visionner le remake avec Omar Sy, remake qui fut un échec commercial et qui n'annonce rien de bon. Dommage parce que le remake « Demain tout commence » était assez bien fait. Ici, l'original met en scène Louis Jouvet dans le rôle-titre, il y est grandiose ! Ce personnage maîtrisant plus les finesses de la langue française que la médecine lui colle à la peau! Il est très amusant de voir ses patients sortir de consultation plus mal que lorsqu'ils y sont rentrés, uniquement parce qu'il a su les convaincre d'un mal inexistant. Le film tend vers le triste constat : un mal inconnu n'est parfois pas un mal, il n'y a que lorsque nous en avons conscience que notre organisme se laisse aller, le mental ayant une influence directe sur le physique ! Dans la première partie du film, ce charlatan nous amuse, la deuxième partie nous sème plutôt le malaise, notre sympathie pour le personnage de Jouvet ayant transité vers un sentiment de nocuité. Très amusant de voir De Funes et Jean Carmet dans cette course au succès ! Succès semblant hors d'atteinte et qui leur sera pourtant supérieur à celui de Jouvet, star de l'époque ! Guy Lefranc donnera un rôle plus sérieux à notre De Funes bien-aimé dans le sympathique « La bande à papa » ! Lefranc réalise avec « Knock » son premier film et marque bien son entrée chez les grands ! « Peu » de films s'ensuivront mais il commencera une association avec le grand dialoguiste Michel Audiard et mettra en scène de grands comédiens : Gélin, Moreau, Roquevert, Mondy, Raynaud et j'en passe !
    brianpatrick
    brianpatrick

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 712 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2018
    C'est une idée très prometteuse, la pièce de théâtre a été écrite en 1920 et le premier film a été réalisé en 1923. Un film précurseur, un médecin de campagne se fait remplacer par un spécialiste du marketing médicale. Une idée originale qui reste d'actualité. C'est surtout l'interprétation de Louis Juvet qui marque le film, son empreinte sauve même le film. Sans son génie le film reste difficile à tourner et peut devenir un vrai nanar. Là dans ce film les acteurs et les actrices jouent bien et le film est bien réalisé.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 842 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2018
    Knock est une comédie grinçante et ironique, dans laquelle Louis Jouvet, une fois encore, nous régal.
    Uchroniqueur
    Uchroniqueur

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 236 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mars 2018
    Un grand classique du cinéma français récemment réadapté. Magnifique version avec Louis Jouvet où l'on voit le tout jeune Jean Carmet et l'encore inconnu Louis De Funès. Un film bien entendu bien fait, porté par de grand acteurs et permis grâce à la culture du travail bien fait du cinéma de cette époque.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 6 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2017
    Troisième adaptation cinématographique de la pièce de Jules Romains Knock ou le Triomphe de la médecine (1923), superbement porté par un Louis Jouvet qui avait déjà créé le rôle au théâtre, ce film est d'une drôlerie absolue – les dialogues sont absolument délicieux, et beaucoup d'entre eux sont devenus cultes – mais aussi d'une terrible actualité. En effet, l'histoire de ce médecin de campagne dont les patients ressortent plus malades qu'ils ne l'étaient en entrant évoque un aspect du monde d'aujourd'hui, dans lequel chaque être humain est un potentiel client et une possible vache à lait, dès lors que l'on fait naître en lui le besoin, la peur ou le désir. Le long-métrage est aussi une superbe réflexion sur le charlatanisme, les mouvements sectaires et décrit avec une grande intelligence la mise en place d'un système autocratique et les nécessaires complicités, plus ou moins conscientes, pour l'établissement de folles dérives. Brillant.
    Ma Livriotheque
    Ma Livriotheque

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2016
    Le docteur Knock arrive à St Maurice où il reprend le cabinet du docteur Parpalaid. Il est surpris du peu de malades dont s'occupe son confrère, mais il compte bien remédier très vite au problème... Louis Jouvet fait partie de ces figures nationales dont le nom orne souvent les frontispices des centres culturels de toute la France. Moi aussi j'ai eu ma salle Louis Jouvet, où je répétais corps et âme les pièces de théâtre dans lesquelles je jouais. Ainsi jusqu'à présent, Louis Jouvet n'était pour moi qu'un nom. Aujourd'hui, j'ai enfin découvert la légende. Qui de mieux pour représenter le personnage emblématique de Jules Romains ? C'est que Jouvet en a adapté des pièces de ce dernier ! C'est qu'il a passé des années à interpréter Knock ! La légende Jouvet, lequel n'a jamais été vraiment beau, donne un charisme époustouflant au personnage du docteur. Son phrasé est sublime, célèbre même. Son jeu et sa mise en scène donnent à la pièce une toute autre dimension, l'ensemble étant extrêmement réussi et presque jouissif. De petits ajouts apportent précisions et humour, tous deux très bien pensés. les scènes d'auscultation sont un peu longuettes, mais encore une fois l'atmosphère générale dégagée par le film frise la perfection. L'histoire gagne clairement en étant adaptée au cinéma, par rapport à une représentation théâtrale. Une excellente adaptation qui fait passer un très bon moment insoupçonné grâce à de très belles interprétations. livriotheque.free.fr
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 395 critiques

    4,0
    Publiée le 18 janvier 2016
    Un remake pour rafraîchir cette merveille serait très bien ! Car il y a de l'idée, entre la publicité que se fabrique le docteur pour avoir une clientèle et les maladies trouvées pour fidéliser ses patients. Les ordonnances sont également excellentes. Je suis surpris, par ailleurs, que le film ne se montre pas plus naïf. Le docteur Knock interprété par Louis Jouvet est un régal. Ses gestes, le ton de sa voix et les petites sonorités qu'il susurre à l'oreille de ses patients sont juste parfaits ! Il n'y a que les acteurs jouant les patients qui parfois surjouent mais c'est encore très bon ! Je recommande la patience d'attendre la 2e moitié du film qui se laisse voir plus facilement tant on a l'impression d'être face à son propre médecin. J'ai beaucoup aimé les scènes de consultations.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 4 mai 2015
    Deuxième adaptation des aventures du gourou de la médecine incarné toujours avec perfection par Louis Jouvet, "Knock" de 1951 fait partie de ces joyaux du cinéma français, non seulement grâce au talent déployé par tous ces acteurs d'époque (bien connus pour certains, Deniaud, Carmet, et même Louis de Funès), mais aussi par une vision restant d'actualité. Le Docteur Knock, ou l'art de trouver des malades là où il ne devrait justement ne pas y en avoir, et dans les situations les plus improbables, pour ne pas dire les plus burlesques. C'est donc avec ce regard typique et une aisance incomparable que Louis Jouvet sous les traits de son personnage entreprend d'apporter "l'âge médical" à Saint-Maurice, petite commune de la France de l'ancien temps (l'action se situant dans les années 20), à la différence de son prédécesseur le Dr Parpalaid plus réservé sur ses capacités en la matière. Ainsi, fort de son charisme et son aptitude à convaincre chacun de ses patients (y compris les plus retors...), Knock s'impose encore aujourd'hui comme un modèle du genre.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    2,5
    Publiée le 15 avril 2015
    Pièce de théâtre mythique signée Jules Romains, "Knock" a, également, eu les honneurs du grand écran à trois reprises… mais seule la dernière adaptation en date (tournée en 1951) a su traverser les époques. Il faut dire que les deux premières versions étaient muettes… ce qui n’aide pas vraiment à intéresser un public contemporain. Ce "Knock" de 1951 est donc l’unique adaptation cinématographique parlante de la pièce et, rien que pour ça, il mérite le coup d’œil. Pour le reste, force est de constater que la déception prend rapidement le pas sur l’excitation de la découverte. Il faut dire que le parti-pris de découper le film en une demi-douzaine de tableau fait perdre énormément d’énergie au film qu’il renvoie immanquablement à ses origines théâtrales. A ce titre, la mise en scène de Guy Lefranc est un modèle de paresse visuelle, tout juste bonne à rivaliser avec une captation de pièce de théâtre. Le seul apport serait presque les décors en extérieur… ce qui fait léger comme intérêt. On sent bien que le réalisateur n’a pas eu son mot à dire et qu’il a dû obéir au doigt et à l’œil de la star du film, Louis Jouvet, interprète du rôle-titre depuis des années, que ce soit sur les planches ou lors de la précédente adaptation muette de 1933. Résultat : le seul intérêt du film réside dans la prestation de l’acteur. Certes, Louis Jouvet est un monstre de charisme, capable de transcender les textes les plus plats par sa diction légendaire. Pour autant, "Knock" vient rappeler qu’un grand acteur peut être entravé par une mise en scène molle. L’absence d’efficacité de la réalisation, les longueurs qui viennent alourdir l’intrigue et l’omniprésence de Jouvet à l’écran (qui perd son statut de voleur de scène comme dans "Hôtel du Nord" ou "Quai des orfèvres") sont autant d’handicap qui rendent le film souvent ennuyeux, et ce malgré les dialogues de Jules Romains. Certes, on apprécie toujours cette histoire gentiment absurde de médecin faisant fortune malgré l’escroquerie dont il a été victime de son prédécesseur (avec des méthodes qui posent certaines questions déontologiques voire morales, d’ailleurs, qui sont clairement ignorées ici) et les dialogues devenus des classiques ("Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent". "Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous grattouille ?"…). Mais, une fois encore, la mollesse ambiante vient plomber la force comique du film… ce qui empire à mesure que le film avance. En effet, si les méthodes de Knock pour gonfler son chiffre d’affaires suscitent encore l’intérêt, celui-ci s’estompe considérablement lors de ses consultations et s’est carrément émoussé lors du retour de son prédécesseur au troisième acte. L’omniprésence de Louis Jouvet empêche, en outre, l’éclosion de nouveaux talents… et ce alors que le film compte, à son générique, Jean Carmet (méconnaissable et très limité dans son jeu) et le débutant Louis de Funès (3 secondes à l’écran). Tout au plus retiendra-t-on, la prestation de Jean Brochard en médecin sur le départ et de Pierre Bertin en instituteur inquiet des maladies pouvant s’attaquer à lui. Quant au final, il tombe comme un cheveu sur la soupe et pose plus de questions qu’il ne donne de réponse. Que retenir, dès lors, de ce "Knock" ? Qu’il a le mérite d’exister, ce qui permet de connaître la pièce ? Qu’il reste indispensable pour les adorateurs de Jouvet ? Certes, mais il n’en demeure pas moins que le film n’est pas la réussite attendue et qu’il ne peut même pas se prévaloir de l’excuse d’être un vieux film puisque "Quai des orfèvres" ou "Entre onze heures et minuit " sont plus anciens que lui et bien plus réussi !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 1 031 critiques

    3,5
    Publiée le 30 juin 2014
    Bien sûr la performance de Louis Jouvet est énorme et on s'en régale. Mais qu'est-ce que c'est théâtral ! Et du théâtre phraseux où l'on débite des tirades sans fins. On saura gré au réalisateur d'avoir tenté d'en faire un objet cinématographique en y incluant de vrais plans de cinéma (comme la distribution des assiettes), mais le problème est au niveau du scénario, qui transcrit, là où il aurait pu adapter. Et c'est vraiment dommage car le propos est fort, véritable démonstration du pouvoir de manipulation de n'importe quelle propagande. Tel quel ce film raté reste regardable, parce qu'il y a Jouvet !
    TheCinéPierre
    TheCinéPierre

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 19 critiques

    4,0
    Publiée le 16 octobre 2013
    Knock qui est l'un des derniers films ou joue Louis Jouvet tiens toutes ces promesses, Louis Jouvet est une fois de plus excellent, il a un charisme incroyable. Faut savoir que cette deuxième adaptation (car en 1933 on avait eu une première adaptation au cinema) donnait envie de la voir car la pièce de théâtre écrite par le grand Jules Romain en 1923 a été un succès énorme et a été jouée plus de 1500 fois ce qui nous met l'eau a la bouche. C'est une comédie satirique dans le genre de Molière qui dénonce un peu le charlatanisme de certains médecins ainsi que la crédulité des leurs patients, dans ce cas la c'est le docteur Knock qui va faire croire a la population du village ou il est venu s'installer que tout le monde est malade. Guy Lefranc adapte la pièce de théâtre extrêmement bien du début jusqu'à la fin et même si Louis Jouvet qui joue le rôle principal qu'il connait a la perfection vu que c'est lui qui a joué aussi dans les 1500 pièces de théâtre jouées et dans le premier film les autres acteur (entre autres Pierre Renoir) sont eux aussi a la hauteur. A noter les petits rôles des encore jeunes Jean Carmet et Louis de Funès. Tout de même un petit bémol, l'on voit Louis Jouvet qui a prit quand même quelques rides et qui n'est plus tout jeune (62 ou 63 ans) ce qui n'est pas quelque chose de négatif mais il est supposé jouer un jeune docteur de 40 ans et dans le film il fait bien plus de 50 ans du coup de ce cote la quand on y pense, ce n'est pas très crédible, ils auraient pu dire qu'il a 55 ans ou changer l'âge du docteur pour cette adaptation. Puis vu que la pièce a eu un succès impressionnant même si le film est déjà très bon j'aurais pu m'attendre a quelques chose d'encore plus transcendant. Enfin, très bon film, classique qui est toujours si même pas plus encore d'actualité aujourd'hui vu comment se comportent certains médecins maintenant. On prend beaucoup de plaisir a le voir du début jusqu'à la dernière seconde.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top