Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Inglourious Basterds
Note moyenne
3,7
23 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Chronic'art.com
  • L'Ecran Fantastique
  • Paris Match
  • Positif
  • Télérama
  • Charlie Hebdo
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • L'Humanité
  • Libération
  • Marianne
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Dvdrama
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Télé 7 Jours
  • Filmsactu
  • Impact
  • TéléCinéObs
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

23 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Tarantino signe un film ludique et jubilatoire.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Chronic'art.com

par Vincent Malausa

Admirable de simplicité, fulgurant d'aisance et de spontanéité formelle, Inglorious basterds est le film le plus plein et le plus réconfortant réalisé par QT depuis Jackie Brown.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

L'Ecran Fantastique

par Jean-Pierre Andrevon

(...) oeuvre au scénario bétonné, porté par un art de la mise en scène au cordeau.

La critique complète est disponible sur le site L'Ecran Fantastique

Paris Match

par Christine Haas

Avec un récit surprenant et des dialogues décoiffants, Tarantino mélange la guerre, l'horreur, le western spaghetti pour concocter une belle oeuvre pop art et signer sa plus vibrante lettre d'amour au 7e art.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Grégory Valens

Entre ses mains, le film de guerre, genre qu'il n'avait jamais abordé, devient une autre "tchatche" (...). Une réinvention de l'Histoire, entre Lubitsch et Guitry.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Télérama

par Jacques Morice

(...) c'est un concentré magistral de Tarantino. (...) Si l'on ne se comprend pas, reste encore une langue commune: le cinéma. (...) Chapeau, Quentin. Beau geste, schöner film, happy end.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Charlie Hebdo

par Jean-Baptiste Thoret

Tarantino exploite mieux que jamais les deux versants de sa croyance absolue dans les pouvoirs du cinéma. D'un côté, en affinant son style (...) de l'autre, en prêtant au 7ème Art la capacité fabuleuse et naïve de rectifier le cours de l'Histoire (...)

La critique complète est disponible sur le site Charlie Hebdo

Le Monde

par Jean-Luc Douin

Miner les genres hollywoodiens par le fun, réinventer le monde par le cinéma bis (...) : cette démarche a fait le style de Quentin Tarantino, sa gloire. Elle est jouissive quand il la maîtrise totalement (...)

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

par Marie Sauvion

C'est drôle, violent, surprenant, sidérant.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Humanité

par Dominique Widemann

Tarantino réinvente sans entraves le film de guerre et nous fait découvrir le grand acteur Christoph Waltz.

Libération

par Philippe Azoury

Inglorious Basterds est un défi lancé à Hollywood : une fois n'est pas coutume, tout est présenté d'emblée comme faux, abracadabrant, ridicule, d'un comique déplacé, aux variations grotesques.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Marianne

par Danièle Heymann

(...) Inglourious Basterds, Terriblement malin, faussement naïf, sporadiquement violent, mystiquement cinéphile et indiscutablement divertissant, ressemble furieusement à un film de Quentin Tarantino. C'est sa limite et c'est sa gloire.

La critique complète est disponible sur le site Marianne

Première

par Gérard Delorme

(Pour) Plus inspiré que dans ses deux précédents films, Tarantino use de ses dialogues pour faire monter la sauce (...) Dans sa seconde moitié, le film trouve un rythme idéal.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Fabrice Leclerc

Voir le site de Studio Cinélive.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Dvdrama

par Nicolas Schiavi

Tarantino ne retrouve jamais la puissance narrative et formelle des débuts du film. Même s'il reste un fin dialoguiste et un directeur d'acteurs hors pair, le cinéaste tourne beaucoup trop autour du pot.

La critique complète est disponible sur le site Dvdrama

Le Journal du Dimanche

par Carlos Gomez

Tarantino s'amuse à faire du cinéma et ça se sent. Mais pour la première fois, on note des signes clairs d'essouflement de son inspiration.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

Du film dans son ensemble, il est possible de dire tout et son contraire : qu'il est puéril et brillant, drôle et lassant, superficiel et vertigineux. (...) Tarantino n'innove plus guère, il suit les mêmes recettes, mais ce sont les siennes, et il est le seul à savoir les exécuter.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Eric Libiot

Inglourious Basterds est à l'image de ces extrêmes : du plaisir, de la frustration, du plaisir, de la frustration... Jusqu'à ce que fin s'ensuive.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Avec cette relecture décalée du film de guerre, Tarantino dynamite une fois de plus les canons en vigueur. Mais, cette fois, le feu d'artifice n'a pas le brio ni le temps ni le tempo auxquels il nous a habitués.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

Filmsactu

par Kevin Prin

Nous voilà face à un film très creux, (...) anodin et qui s'oublie pratiquement dès la sortie de la salle. Un triste sort lorsqu'on parle d'un film de Quentin Tarantino...

La critique complète est disponible sur le site Filmsactu

Impact

par Fausto Fasulo

(...) Tarantino, dont le sérieux n'est visible que dans les brillantes premières minutes (...) laisse très rapidement place à une succession de saynètes au comique bavard, tournées dans des décors de carton-pâte rendant instantanément caduque toute velléité de réalisme historique.

TéléCinéObs

par La rédaction

Quelle déception ! De film en film, Tarantino semble régresser. (...) Où est le réalisateur de "Pulp Fiction", qui maîtrisait son scénario avec précision ? "Inglourious Basterds" dure 2 heures 28 minutes, et laisse pourtant un goût d`inachevé.

Première

par Gaël Golhen

(Contre) ni plus ni moins qu'une série Z indigne qui ne se soucie même plus de son public. (...) c'est navrant, théorique et vide, globalement soporifique et surtout sans chair.

La critique complète est disponible sur le site Première
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top