Mon AlloCiné
    Il était un père
    Note moyenne
    5,0
    8 titres de presse
    • Le Figaroscope
    • Le Point
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Libération
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    8 critiques presse

    Le Figaroscope

    par Françoise Maupin

    Certes, Il était un père est un film inédit d'Ozu, mais il n'en est pas pour autant une oeuvre mineure. Bien au contraire. (...) C'est aussi une oeuvre bouleversante sur un thème bien occidental : l'incommunicabilité des êtres.

    Le Point

    par François-Guillaume Lorrain

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Express

    par Julien Camy

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    L'Humanité

    par Jean Roy

    Pour qui n'aurait encore jamais vu un film d'Ozu et souhaiterait l'approcher à cette occasion, il suffira de quelques plans pour se convaincre qu'il y a là du cinéma (...) À l'occasion, on ne manquera pas de mémoriser le découpage de la dernière séquence pour le restant de ses jours. Il n'est pas interdit de la considérer, dans sa sobriété, comme une des plus éblouissantes de l'histoire du septième art.

    Libération

    par Philippe Azoury

    (...) on est face à quelque chose que le cinéma, en 1943, n'avait pas encore filmé : un père et un fils qui se parlent, d'égal à égal (...) Leurs obsessions ne tiennent qu'à un fil (le temps qui passe). Mais la façon dont Ozu les regarde tous les deux échanger ce lien essentiel n'a pas d'égal.

    TéléCinéObs

    par Philippe Piazzo

    Du grand cinéma, et ça fait du bien.

    Télérama

    par Aurélien Ferenczi

    Avec une stupéfiante économie de moyens, il décrit la trajectoire de ce père qui, peu à peu, lâche prise, passe d'adulte triomphant à vieillard effacé. Parcours dont tout le monde peut avoir été le témoin, et que quelques-uns d'entre nous s'apprêtent à vivre.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Zurban

    par Addison de Witt

    Ce film fut tourné en pleine Seconde Guerre mondiale. Le gouvernement exigeait alors des sujets patriotiques. Mais Ozu n'en fit qu'à sa tête, livrant une première version de son sujet préféré: les rapports d'un être vieillissant avec son enfant unique. (...) Les copies restaurées sont loin d'être parfaites, mais les vrais amateurs d'Ozu ne manqueront pas l'évènement.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top