Mon AlloCiné
    Les Visiteurs du soir
    note moyenne
    3,5
    415 notes dont 43 critiques
    28% (12 critiques)
    19% (8 critiques)
    26% (11 critiques)
    12% (5 critiques)
    14% (6 critiques)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Les Visiteurs du soir ?

    43 critiques spectateurs

    Galoupiotte
    Galoupiotte

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 74 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juillet 2013
    Un beau film qui aurait sans doute lorgné du côté des chef d'œuvre nonobstant la prestation calamiteuse d'Alain Cuny qui est autant acteur que moi trapéziste.
    Faustaleph0
    Faustaleph0

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Je sais la poésie n'est plus à la mode. Il est de bon ton de mépriser la légèreté et l'élégance et de l'appeler mièvrerie. Quand on voit le succès remporté par des confitures à la tisane comme "Titanic", on cherche en vain une cohérence. Dans "Les visiteurs de soir", aucune violonnade pour nous arracher deux trois larmes. Prevert est au-dessus de ça. Il évite le coeur, il préfère toucher l'âme. Ce n'est pas un film, ce n'est pas une histoire, ce ne sont pas des personnages ; c'est une morceau de poésie arraché au temps.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 2 108 critiques

    1,0
    Publiée le 11 août 2012
    Film culte de Carné tourné pendant l’occupation. Je n’avais jamais cherché à le voir tant les quelques extraits entrevus laissaient présager d’un film se voulant poétique mais au final un peu surévalué. Mais il y avait la présence d’Arletty et du grand Jules Berry incarnant le diable. Enfin MK2 nous proposait pour les fêtes une version avec moult bonus explicatifs. Je n’ai donc pas résisté. Ma crainte était fondée. A part quelques moments de grâce, Alain Cuny et Marie Déa font sombrer le film dans une platitude qui n’a d’égale que leur jeu compassé. Le propos de cette histoire de diable mis en échec par l’amour est un peu courte et il a fallu que les critiques y voient une dénonciation voilée du nazisme (Berry symbolisant Hitler) que Carné et Prévert n’ont jamais confirmée, pour masquer l’indigence du scénario. Les décors de Trauner par contre sont magnifiques et le château d’un blanc éclatant est une superbe trouvaille. Pas étonnant que les tenants de la Nouvelle Vague aient sauvé ce film du grand autodafé qu’ils ont déclenché à propos des films des grands anciens qu’étaient, Becker, Autant-Lara ou Decoin,tant le jeu de Cuny et de Déa n’aurait pas déparé leurs films les plus hermétiques. Je suis sans doute un peu sévère mais dans le style féerique « La Belle et la Bête » de Cocteau ou « Peter Ibbetson » d’Henry Hatahway volent six mille pieds plus haut. Cela n’enlève rien au talent de Carné et Prévert à qui l’on doit les plus beaux films de l’avant-guerre.
    Jean-Sébastien T.
    Jean-Sébastien T.

    Suivre son activité 9 abonnés

    1,0
    Publiée le 28 décembre 2017
    On a peine à le croire, et pourtant contrairement à ce que clame la politique des auteurs, ces derniers, aussi brillants soit-ils peuvent se planter. On a peine é croire que le duo Cané-Prévert est pu réaliser un tel ratage. Le rythme est lent, l'histoire peu prenante voire mièvre mais c'est surtout au niveau du casting que l'on touche le fond, l'interprétation d'Alain Cuny est épouvantable et marque le film du tache indélébile, Marie Dea n'est pas terrible non plus, quant au grand Jules Berry, il amuse un peu puis se perd dans des oraisons interminables et sans intérêt. Et Arletty ? Le rôle ne lui convient pas, on l'a connu tellement mieux. Bref on serait au théâtre quand les acteurs reviennent à la fin pour saluer, nous les aurions sifflés. Mais considérons ce film comme une parenthésé dans la brillante carrière de Carné, trois ans plus tard il se rattrapera haut la main en signant ce chef d'œuvre immortel que sont 'les enfants du Paradis".
    brunocinoche
    brunocinoche

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 497 critiques

    4,0
    Publiée le 23 décembre 2012
    Avant tout une magnifique Arletty dans une nouvelle association mythique de Carné et Prévert. De plus , un côté fantastique assez rare dans le cinéma français de l'époque n'est pas pour déplaire et Jules Berry en diable est plus que truculent. Par contre, le jeu des jeunes premiers est franchement daté mais quelle scène finale!
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 23 août 2008
    Malgré un coté désuet le mélange du fantastique et de la poésie, associés au jeu superbe des acteurs donne au final un très beau film un peu à la manière de la belle et la bête.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    3,5
    Publiée le 7 novembre 2010
    Dommage que le rythme et le jeu des acteurs rendent aujourd'hui la vision de ce conte moyenâgeux ennuyeuse car ses dialogues écrits par Prévert en font une belle poésie mais c'est surtout la métaphore qu'y fait Carné de l'occupant nazi à travers la venue du diable afin de contourner la censure de l'époque qui fait de cette fable qui a mal vieillie un des grands classiques du cinéma français.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 783 abonnés Lire ses 4 998 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Même si je dois me faire lyncher par tous les cinéphiles, je ne mets que trois étoiles a ce film car même si c'est un grand classique et que quelques scènes et même certains acteurs sont inoubliables (Fernand Ledoux, Alain Cuny, Arletty...) on ne peut s'empêcher d'être parfois ennuyé et lassé de quelques moments, bien que la mise en scène de Carné soit superbe.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 952 critiques

    1,0
    Publiée le 10 avril 2014
    Film sur l'époque médiévale réalisé en France. Sauf qu'il n'a rien à voir avec les superproductions hollywoodiennes. Pas de batailles ni de sièges de châteaux. Lorsqu'au générique on aperçoit le nom de Prévert au scénario, on commence à deviner d'avance l'ambiance du film, et le ton de l'histoire. C'est une histoire d'amour. Ronflante et étirée au possible. Tout est en lien avec le style de Prévert : les acteurs citent leur texte comme au théâtre sur un rythme lent, dans un langage trop appuyé, et dans des jeux très creux et neutres. Ce qui rend le film très long et anormalement allongé. Mais est-ce que l'histoire a tout de même un fond ? même avec des dialogues moyens ( "la première fois que je vous ai vu j'ai su pourquoi vous étiez venu". Passons. ), le thème reste l'amour et n'apporte rien d'extraordinaire. Il n y a que la séquence finale qui est intéressante : les amants changés en pierre, mais dont le coeur continue de battre, prouvant que l'amour est éternel, déjouant le diable déguisé en seigneur qui disparaît. Au niveau artistique, on s'amusera encore et toujours des décors carton-pâte extrêmement lisses. Carné a semble t-il voulu faire référence aux Riches Heures du duc de Berry mais en noir et blanc cela passe mal pour des miniatures colorées. En somme, rien de magnifique et de sensationnel. Histoire banale, personnages et jeux plats, réalisation presque neutre et scénario moyen qui ne convient pas d'être adapté au cinéma.
    Rodolphe R.
    Rodolphe R.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 26 octobre 2016
    film étrange, personnages enigmatiques. ambiance unique . petit chef d'oeuvre de carné avec Arletty en homme méconnaissable et jules berry en diable malicieux
    Spec-Omega
    Spec-Omega

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 338 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2011
    C'est un film intéressant, on y trouve plusieurs niveaux de lecture. Le premier est celui du Bien et du Mal. Personnellement, je trouve que c'est ce qui met de l'animation, surtout quand on commence à trouver le film un peu longuet (fin de la première heure) et que le Diable arrive enfin. Un autre niveau de lecture concerne l'Amour, avec un grand A, celui qui aliène, qui ne fait penser qu'à l'autre. Le Diable le remet parfois à sa place de manière terre-à-terre (heureusement). Un autre niveau encore, quand on replace le film dans son époque (l'Occupation) : et l'on tente de déchiffrer la métaphore (les Allemands, les Français : le régime de Vichy, ceux qui suivent, ceux qui profitent, ceux qui résistent). Par dessus le tout, on saupoudre de fantastique, on note l'intelligence de Carné pour contourner certains problèmes techniques. On s'amuse de certaines poses d'acteurs. On écoute avec attention ce que le Diable a à nous dire. Les dialogues sont vraiment bien troussés (merci m'sieur Prévert). Je trouve qu'il manque tout de même un peu de rythme. Bref, on peut s'y retrouver, 70 ans plus tard... Chapeau !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 1 031 critiques

    1,5
    Publiée le 27 décembre 2014
    Que sauver de ce désastre ? Quelques trop rares sourires d'Arletty, l'arrivée de Jules Berry avant qu'il ne se mette à pérorer, quelques décors, quelques plans, les éclairages et deux trois idées à droite et à gauche. Mais sinon, l'interprétation de Marie Déa est ridicule, celle de Cuny une véritable honte pour quelqu'un qui se prétend acteur, c'est lent, peu intéressant, les dialogues sont artificiels et mièvres, les chansons soporifiques. Un ratage complet et incompréhensible de la part de Carné et de Prévert.
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 440 critiques

    1,0
    Publiée le 7 juin 2007
    Parmi les scénarios écrits par Prévert, celui-ci est peut-être le plus inconsistant. Dans les dialogues écrits par Prévert, celui-ci est sans doute le plus indigent. Une histoire d'amour banale, qui dure, dure... L'arrivée du diable (Jules Berry) permet un réveil salutaire, mais ce diable pérore, et pérore encore. Restent, comme toujours avec Marcel Carné, quelques belles scènes, mais cette incursion dans le cinéma fantastique n'est pas une réussite: ni réaliste, ni poétique, excepté peut-être la première chanson du troubadour: Démons et merveilles, vents et marées Au loin la mer s'est retirée
    foch1800
    foch1800

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 132 critiques

    3,0
    Publiée le 19 septembre 2010
    J'ai aimé tous les prévert-carné sauf "les visiteurs du soir"; c'est très lent et pas vraiment intéressant. Seul Jules Berry sauf le film des baillements, Cuny et Ledoux sont incroyablement mauvais.
    hugojiraon
    hugojiraon

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 253 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2011
    Un film vraiment captivant et beau , les decors et paysages sont sublimes et j'ai aimé les dialogues qui sont a la fois soutenus et modernes . Un grand film
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top