Mon AlloCiné
Fast & Furious : Tokyo Drift
note moyenne
2,3
10144 notes dont 668 critiques
18% (120 critiques)
16% (105 critiques)
11% (74 critiques)
21% (138 critiques)
17% (114 critiques)
18% (117 critiques)
Votre avis sur Fast & Furious : Tokyo Drift ?

668 critiques spectateurs

MaCultureGeek

Suivre son activité 737 abonnés Lire ses 1 061 critiques

4,0
Publiée le 26/08/2013
Beaucoup disent que Fast & Furious : Tokyo Drift est le plus mauvais film de la saga, le plus décevant. A cela, je dis non, il y a pire. Je sais bien que le casting du premier manque cruellement et que la surprise n'y est plus. De plus, beaucoup s'accordent à penser qu'un reboot/suite/sequel n'est pas utile. Mais prenez le cas du second épisode, 2 Fast 2 Furious, que je considère comme le moins bon et le moins utile de tous. Certes, Paul Walker faisait partie du casting, mais cela n'en faisait pas un bon divertissement. Et c'est Justin Lee, le futur réalisateur attitré de la saga, qui vient rectifier le tir. Il nous livre une relecture de la série qui tient la route et qui s'inscrit tout droit et logiquement dans la chronologie des Fast & Furious, nous montrant le destin final de deux personnages phares de la saga, que vous reconnaîtrez sans aucun doute. Le très talentueux Justin Lee nous livre une mise en scène nerveuse et collant parfaitement au style de la série jusqu'à une ultime course filmée avec fluidité et originalité mêlée de banalité. Le caméo final est vraiment réjouissant, me faisant immanquablement esquisser un sourire. C'est certes sans originalité aucune, mais cela divertit sans peine et nous fait passer un très agréable moment.
Mimit_le_vrai

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 503 critiques

2,0
Publiée le 06/02/2014
Les vingt premières minutes me laisser prévoir un bon film mais plus l'histoire avançait plus je me rendais compte qu'il ne se passerait pas grand chose. En effet j'ai trouvé le scénario vraiment faible. Dommage parce que les personnages sont attachants et je trouve sincèrement qu'il y avait un bon potentiel pour faire un bon divertissement. 8/20
gimliamideselfes

Suivre son activité 840 abonnés Lire ses 3 668 critiques

2,5
Publiée le 30/04/2013
Comme j'aime faire les choses de manière on ne peut plus logique et pour bien comprendre la psychologie plus que profonde de cette saga que les cinéphiles apprécient au plus haut point je me devais de voir les autres opus avant de voir le 6 qui va bientôt sortir et qu'en tant que gros beauf j'attends avec impatience. Du coup j'ai vu le 5 que j'ai vraiment aimé (pas comme un nanar), parce qu'il était cool, frais, vraiment fun, ça ne se prenait pas la tête et c'était bien filmé (enfin pas trop dégueu) et j'ai vu le 1 qui est une catastrophe absolue, c'était n'importe quoi. Je l'ai vu après avoir vu le 5 car je me disais, tiens mais elle est peut-être pas si nulle cette "saga". Là on est au troisième opus qui est clairement un spin off. Je pense qu'ils ont senti qu'ils faisaient n'importe quoi alors ils se sont dit bon on repart à zéro. Et franchement Justin Lin je vais finir par croire que ce n'est pas un si mauvais bougre. Parce que lors de la scène d'intro j'y étais. Un combat de coq bien débile mais bien filmé, plutôt cool. Et on a une belle démonstration que les filles ne s'intéressent qu'à celui qui a la plus grosse et n'ont pas d'âme. Et je me suis dit que finalement, j'allais passer un bon moment, pas si désagréable que ça. Et effectivement, le scénario est couru d'avance. Aucune surprise. Je pourrai même comparer ça aux films de danse qui me sont si chers. Le mec se viande au début, mais c'est quand même le plus fort et il bat tout le monde à la fin. C'est classique, pas original pour un sous, mais ça fonctionne, surtout que là le film ne part dans des fioritures qu'il ne maîtriserait pas. Genre ça n'essaye pas comme Sexy Dance 1 de faire du social. ça assume d'être de la merde et ça veut bien le faire. J'ai adoré cette façon de parler de leur véhicule motorisé à 4 roues comme de leur "ride", comme je pourrai parler de mon Johnson. Et ce serait intéressant de psychanalyser la femelle de cet opus qui dit que les mecs comparent toujours qui a la plus grosse, mais qui elle n'a pas eu de père et qui aime se mettre à l'intérieur d'un appareil solide et puissant. Freud serait aux anges. L'envie de phallus, Electre tout ça. On se tape pleins de clichés genre le japonais qui parle avec des métaphores, le noir qui fait forcément de la contrebande de trucs inutiles tout en étant le sidekick "rigolo"/affligeant, etc. Mais le plus du mieux du top, c'est le mec attention son oncle c'est un Yakuza. On ne rigole pas. C'est trop une racaille le mec. Ridicule. Et franchement malgré toutes ces facilités, que certaines blagues soient navrantes et le côté beauf qui me répugne forcément, j'ai trouvé ça sympa à suivre et par moments assez fun.
Louis DCiné

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 721 critiques

3,5
Publiée le 24/04/2013
Le premier film de Justin Lin pour cette saga est l'un des plus spectaculaires. Quand je veux revoir les meilleures courses de Fast and Furious, c'est souvent ce film là que je regardes (peut être grâce au drift bien représenté). Les bolides et les circuits sont bien choisis. Cependant, on reste sur un scénario classique. Le nouveau acteur n'est pas très convaincant. Ce troisième opus est en faite le tout dernier à voir de la saga.
Sylvain. V

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 371 critiques

3,5
Publiée le 19/04/2015
Mais qu'on t-il fait ? Ou est passé Vin Diesel ? Paul Walker ? Un Fast and Furious version japonaise, de nouveaux acteur, on peut pas dire que c'est le meilleur, heureusement, les scènes de courses poursuites et de rallye sont présente pour équilibrer le film. Justin Lin réalise, quand même, un bon film, bourré d'action. Au final, ce n'est qu'une petite pause de la saga, 2006 nous aura offert un Fast and Furious hors-saga, même si Vin Diesel apparait a la fin. 3,5/5 ***
Anthony Stark

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 122 critiques

3,5
Publiée le 20/03/2015
Beaucoup qualifient tout comme le 2, ce film d'être presque un navet. Encore une fois non! Bon certes, il est moins bien que les deux premiers(à mon goût), avec en plus un scénario limite niais, mais bon sang les courses sont de bonne qualité avec une nouveauté qui est le drift, et dans un Fast and furious( qui est à la base un film de bagnole et non pas un film pan pan à la expendables), on ne demande que ça! Côté acteurs, c'est vrai que l'on peut regretter Paul Walker et Vin Dieselspoiler: ( même si celui-ci fait une très courte apparition à la fin du film), car les acteurs ne sont pas vraiment crédibles. De plus, si on supprimait ce film de la saga, cela ne ferait pas de tache aux autres épisodes car celui-ci n'a vraiment rien à voir avec les autres, c'est carrément une autre histoire qui n'a rien à voir avec la principale. Même si le scénario est d'une très faible captivité, on se surprend tout de même a avoir du plaisir à suivre la tournure des événements dans ce film. bref un bon divertissement quoique en dessous des deux premiers films.
j e f

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 126 critiques

3,5
Publiée le 14/08/2014
Un bon Fast and Furious, mais je ne comprend pas pourquoi les fans de la saga ont dit qu'il est nul, il est bien je trouve, certes il n'a pas la même atmosphère que les deux premiers et Paul Walker et Vin Diesel ne sont pas dans le film spoiler: Le perso de Vin fait une courte apparition à la fin. Cette fois ci c'est Lucas Black qui est le héros du film et se débrouille bien, certes, son jeu d'acteur n'équivaut pas ceux de Paul Walker et Vin Diesel, mais bon on s'en doutait et le film se déroule à Tokyo comme le titre l'indique. Les scènes de courses de belles voitures sont très bien et dans un Fast and Furious, on ne demande que ça.
Chris46

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 916 critiques

3,0
Publiée le 26/05/2013
" Fast and furious Tokyo drift " 3ème volet de la saga " fast and furious " . Sean boswell ( Lucas black ) est un ados passionné par les courses automobiles . Suite à une bétise il est envoyer par sa mère a Tokyo chez son père pour que celui ci le remette dans le droit chemin . La bas il va découvrir un nouveau style de course automobile le " drift " . Il se prend alors de passion pour le " drift " . Il va faire la rencontre de Takashi alias " Dk " ( Brian Tee ) un champion de " drift " qui n'hésite pas à l'humilier lors d'une course . Humilié Sean n'aura alors qu'une envie devenir le meilleur drifteur pour prendre sa revanche sur DK et se faire respecter ... Ce 3ème volet de la saga " Fast and furious " est divertissant mais un peu décevant . Déja l'histoire ne fait apparaître aucun des personnages des épisodes précédents spoiler: ( mis à part à la toute fin avec le caméo sympathique de Vin Diesel ) . On part donc avec de nouveaux personnages . Ce film fait plus office de spin off centrer sur des nouveaux personnages que de véritable suite aux deux premiers films même si ce 3e opus sera finalement lié au reste de la saga plus tard ( sans trop en dévoiler ) . Ensuite le scénario est vraiment basique ( encore plus que les films précédents ) , rempli de clichés et n'est qu'un pretexte aux nombreuses scènes d'actions même si il est efficace avec cette ados passionné de course automobile humilié lors d'une course de " drift " qui souhaite prendre sa revanche sur celui qui l'a humilié un adversaire de taille . Cette rivalité entre ses deux coureurs automobiles est prenante et va donner lieu à de bonnes scènes d'actions spectaculaire . Les nouveaux personnages de ce volet sont caricaturaux et ont un peu le charisme d'une huitre ( surtout si on les compare avec les héros des deux premiers films Vin Diesel / Paul Walker ) mais ils sont crédible dans leurs rôles . Heureusement malgré ses défauts le film est sauver par une nouveauté de taille dans la saga à savoir les courses de " drift " ce qui va donner lieu à de très bonnes scènes d'actions spectaculaire , originale et efficace très divertissante dans les rues de Tokyo qui nous divertissent bien . De plus l'action se déroule ce coup ci à Tokyo et ce changement de décor est agréable et depaysant . Un 3ème opus un peu décevant mais divertissant . Le moins bon volet de la saga .
Roub E.

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 2 902 critiques

0,5
Publiée le 22/05/2013
Le plus mauvais volet d'une série bien basse du front. Aussi intéressant qu'un dimanche matin devant auto moto, aussi fascinant qu'un rassemblement tuning sur un parking de supermarché, aussi beau qu'une blondasse en surpoids dansant trempée de sueur sur une musique de Corti.
fandecaoch

Suivre son activité 385 abonnés Lire ses 2 229 critiques

4,0
Publiée le 03/06/2013
Fast & Furious : Tokyo Drift : Encore un épisode annexe (qui se situe après le 6 dans l’ordre chronologique) de cette série sans l’équipe de Vin Diesel (quoi qu’a a la fin, on a le grand plaisir de voir apparaitre Vin Diesel pour annoncer son grand retour). Sinon, parlons le film, premier film du réalisateur Justin Lin qui s’occupera de la série du 3 jusqu’au 6. Et pour ce film, la réalisation reste dans l’ensemble efficace mais pas aussi spectaculaire que dans le 2 pour les courses de voitures. C’est bien que il y est plus de prise de vue réel que de effets spéciaux mais c’est donc moins spectaculaire. Et le montage de certaines courses est trop rapide. Il y a que le final, la dernière course qui est vraiment énorme, intéressante et superbement bien filmé. Mais sinon, ça reste relativement bien mis en scène mais le réalisateur s’améliora au fil de la série. Ensuite niveau scénario, on retrouve encore des personnages annexes qui sont sympa a suivre mais on rien à voir dans la série et de reviendrons pas dans la grand réunion du 5. Il y a que Sung Kang (Han) qui reviendra. Mais sinon, les personnages sont intéressants à suivre, tout comme le scénario qui n’est pas exceptionnelle mais sympa. On a le droit à une sorte de Karaté Kid version voiture. Car, c’est un étranger qui arrive dans une nouvelle vile (Tokyo) et qui essaye de trouver sa place. Mais il se fait humilier car il a perdu une course car il maitrisé pas le fameux drift. Et donc, il va apprendre à connaitre la ville et le drift pour réussir à ce faire respecté et a avoir sa revanche. Donc, ça ma fait beaucoup penser a karaté kid ^^ en version fast an furious. Donc voila, l’histoire est sympa, on ne s’ennuie pas même si il y a moins d’humour et de course poursuit spectaculaire (a part la dernière). Mais l’ambiance de Tokyo est géniale, l’utilisation du drift (qui est le moteur du film) est bien utilisée donc ça marche bien. Coté acteurs, ils sont tous bon et convaincant même si certains de leur rôle est un peu sommaire et manque de charisme. Les acteurs s’en sort bien et joue bien leurs rôle. Voila, un épisode annexe sympathique et divertissent, pas le meilleur de la série mais il vaut le coup d’œil.
Ian Shaw

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 547 critiques

4,0
Publiée le 27/02/2013
Euh cet opus (« Tokyo Drift ») serait soi-disant le plus mauvais, le plus nul, le plus pourri, etc… Ouais bah j’ai qu’une chose à dire, vérifiez tous vos copies sur ce « Fast and Furious » alors. Alors déjà comparons les scènes de bagnoles en prise de caméras sur le premier « Fast and Furious » et de « 2 Fast 2 Furious » par rapport à celui-ci « Tokyo Drift »… Dans les deux premiers « Fast and Furious » les défilements de décors étaient très, très mal faits. Sa faisait très kitsch même à leur sortie en salle, donc forcément maintenant aussi, encore plus. Alors que dans cet opus « Tokyo Drift » le réalisateur Justin Lin a parfaitement bien fait défiler les décors étant très lisibles quand les véhicules sont en pleine course. Et même aujourd’hui ça reste encore très regardable. Quant aux acteurs/personnages… Ils ont, comment dire… de la profondeur, du sentiment, bref, de l’âme quoi… Par rapport aux deux premiers opus où c’était toujours de la pure arrogance souhait à chaque seconde du film. Ici pour le thème du drift en plein Tokyo… Sa en jette grave, c’est même d’ailleurs très beau à voir comme genre de conduite (et pourtant je ne suis vraiment pas fan de bagnoles normales, tunings, courses, etc… Je trouve que ça fait Jackie, mais bon… Là ça envoi quand même hein. Pour la B.O… Brian Tyler a vraiment mis la main sur le thème du film dans son parfait concept. Bref, sans trop m’étendre sur le film, il reste d’une très grande réussite même si ouais il faut l’admettre le scénario reste très banal et alors « banal » ne veut forcément pas dire « mauvais »… Ouais, ouais ce film, étant malgré, un peu prétentieux, reste néanmoins très cool à regarder par son aspect conceptuel du « drift ».
Quentin E. V.

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 1 018 critiques

0,5
Publiée le 21/02/2017
Quel est le rapport avec les deux précédents opus ? En plus de Vin Diesel, on perd Paul Walker, le personnage central de la saga et l'on nous pond une histoire invraisemblable à Tokyo... Ce film a failli ruiné toutes suites potentielles Fast ans Furious. Allez savoir pourquoi elle a quand même continué mais elles auront au moins compris les erreurs à ne plus faire. un conseil : Passez directement au 4, évitez celui-ci !
Stephenballade

Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 1 124 critiques

3,5
Publiée le 15/01/2017
Pour continuer dans les courses sauvages entre bolides customisés sans que ce soit répétitif, on change radicalement d’endroit et donc de personnages. La saga "Fast and furious" prend un nouveau virage sous la direction de Justin Lin pour nous parler d’un sport auto spectaculaire : le drifting. Le budget a encore augmenté, sans doute principalement pour obtenir des véhicules encore plus impressionnants par leur cylindrée et par leur niveau de tuning, en plus du changement total de décors. Au bout de trois épisodes, on peut raisonnablement penser que les voitures représentent les actrices principales. D’autant plus que Justin Lin a apporté sa patte dans la mise en images, par des effets de style comme les ralentis, ou en donnant une dimension plus grande à l’action imminente avec par exemple ce plan reculant nocturne sur Lucas Black qui observe la vue, debout à côté de sa voiture. Ainsi, une voiture en plein effort ne se contente plus seulement de décoiffer, elle est belle ; malgré la maîtrise du pilote, la manœuvre est dangereuse, mais elle est magnifiée. Et pourtant, on sent qu’une page s’est tournée car sans savoir en définir les raisons, "Fast and furious : Tokyo drift" est bel et bien différent de ses deux prédécesseurs. Peut-être parce qu’il a une allure de spin off… Quoiqu’il en soit, une fois la circonspection passée, on se laisse peu à peu prendre par cette nouvelle intrigue. En tout cas, ce n’est pas grâce à Lucas Black car lui aussi semble avoir du mal à rentrer dans le film. Son interprétation désincarnée montre un personnage rebelle qui se désintéresse de tout mis à part la mécanique et le pilotage, muni d’un seul neurone qui le conduit à accepter les défis virils plus ou moins machistes. Un vrai abruti, en somme. Aussi son jeu d’acteur parait inexistant, mais peut-être est-ce voulu, car plus le film avance, et plus Lucas Black montre des qualités qu’on ne peut plus lui enlever. Si son jeu s’est (à mon sens) amélioré, c’est aussi grâce à la bonne prestation de Brian Tee. Certains pourraient lui reprocher un jeu trop poussé tant son personnage parait plutôt cliché (notamment lors des penchements de tête), mais je dois avouer que ce jeune acteur donne de la matière au scénario que je qualifierai de simple (extrêmement simple, voire carrément maigre), et le marque de son empreinte tant il a une présence folle. Entre les deux, se trouve Nathalie Kelley avec son petit regard fixe limite strabique qui en ferait fondre plus d’un. Et puis nous avons un personnage mystérieux, Han, interprété par un Sung Kang lui aussi d’une présence incroyable, mais dont le jeu est plus en finesse. Alors bien sûr le scénario est cousu de fil blanc, et parsemé de clichés, comme entre autres ce jeune black qui fait du marché noir en vendant de tout et de n'importe quoi. N’oublions pas que "Fast and furious : Tokyo drift" est un film américain… et comme la quasi-totalité des films américains, les américains sont plus forts que tout le monde, y compris dans un sport né à Tokyo. Mais cela fonctionne, et finalement on se prend à espérer que le scénario ne sorte pas du chemin de la prévisibilité. Car c’est aussi une question de moralité. Enfin si on veut. Quant aux incohérences, j’en ai moins vu que dans l’épisode précédent ? A vrai dire, je n’en ai même pas vu du tout, hormis ce véritable petit miracle qu'est la dispersion de la foule sur la trajectoire des bolides engagés dans une folle course poursuite dans cette immense fourmilière qu'est Tokyo. J’avoue ne pas avoir cherché la petite bête non plus. Et franchement, osez dire que vous en avez cherché vous aussi. Car "Fast and furious : Tokyo drift" s’inscrit dans la continuité des deux autres opus dans le sens qu’il reste dans le divertissement pur et dur. Mais un divertissement qui fait tâche ensuite quand on prend du recul après avoir regardé le quatrième puis le cinquième épisode. Et nous ne sommes pas les seuls puisque les scénaristes qui ont suivi se sont creusé les méninges pour essayer de trouver à ce "Fast and furious : Tokyo drift" une vraie place dans la saga, enfin disons assez logique. Donc oui il est tentant de noter ce "Fast and furious : Tokyo drift" de façon sévère. C’est d’ailleurs l’épisode qui a fait le moins d’entrées en France, comme quoi… Et pourtant, il reste un bon divertissement si on accepte volontiers les clichés et les psychologies typiquement adolescentes un peu niaises, et qui offre l’avantage de se laisser regarder complètement indépendamment de la saga. Avec un drifting bien rendu, c’est peut-être pour ça que c’est l’épisode le plus diffusé à la télévision.
HKS

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

4,0
Publiée le 06/07/2014
Pour le grand public ce fast and furious est nul: Vin Diesel et Paul Walker sont absents, l'intrigue est totalement différente des deux premiers films et c'est rempli de voitures "bling-bling" ou "tuning" diront-ils. Et bien je vais vous dire, ce film n'est clairement pas adressé à eux mais plutôt à ceux qui aiment et qui s'intéressent un minimum à l'automobile. Parce que oui pour ces gens-là (dont je fais parti) ce film est une pure tuerie remplie de courses-poursuites mémorables. J'ai beau l'avoir vu une dizaine de fois, certains passages me font toujours sourire. Bref, un fast and furious comme on en fait plus, maintenant que la saga s'est tournée vers l'action pure.
Primera P.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 75 critiques

3,5
Publiée le 20/10/2013
Je ne suis pas fan de la saga , est des gens viennent et me disent que Tokyo Drift est le plus mauvais de la saga , la je suis choqué , ils aiment le dernier épisode de celui-ci est n'aime cette épisode , que j'ai franchement aimé , pas kiffer comme les films de Spielberg , Tarantino et Nolan ... mais je crois bien que c'est le meilleur de la saga , des notes vraiment abusé je trouve , du coup je sais plus ou va le monde .
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top