Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Solo
note moyenne
3,4
54 notes dont 14 critiques
0% (0 critique)
64% (9 critiques)
14% (2 critiques)
14% (2 critiques)
7% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Solo ?

14 critiques spectateurs

chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1036 abonnés Lire ses 10 087 critiques

4,0
En 1970, "Solo" de Jean-Pierre Mocky fait l'effet d'une bombe! Menè à un train d'enfer, c'est le premier film à chaud sur l'après-mai 68! En pèriode d'apaisement politique, Mocky met en scène un groupe de jeunes prêts à faire sauter la sociètè! Dans le style des thrillers amèricains, le film passe pour une provocation, parce qu'il n'est pas un film nostalgique, mais une oeuvre qui prêche la rèvolte au prèsent! il faut souligner la scène d'orgie qui ouvre "Solo" ne sert en fait que de repoussoir à l'auteur et lui permet de stigmatiser des personnages pourris et des profiteurs! Injustement mèconnue, "Solo" reste le film le plus intime de Mocky! Romantique, tendre et sincère, le film ne manque ni d'humour ni de charme, rythmè par la magnifique chanson de Georges Moustaki...
Mouton_noir
Mouton_noir

Suivre son activité Lire ses 16 critiques

1,0
C'est le premier film de Jean Pierre Mocky que je vois, et je suis bien déçue. Le bande originale de Georges Moustaki nous apporte une grande dose d'émotion, mais malheureusement elle ne comble pas le manque d'enthousiasme que j'ai pour ce film. Je suis outrée par les acteurs, je trouve qu'ils sonnent presque tous creux. En bref, il va falloir batailler pour me donner envie de voir un autre film de M.Mocky! (L'étoile est accordée à la musique de Moustaki, parce qu'elle est vraiment sublime)
fuck-les-modérateurs-allociné
fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 3 920 critiques

2,0
Il y avait de l'idée mais quelle faiblesse dans la réalisation.
bsalvert
bsalvert

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 2 878 critiques

2,0
Un film fait pour la télévision qui a l'avantage néanmoins d'avoir un scénario.
AMCHI
AMCHI

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 5 603 critiques

4,0
Si vous contentez de regarder le Mocky des années 1990/2000 il est compréhensible que vous trouviez ce réalisateur médiocre mais si vous avez la curiosité de voir ses films des années 70 et notamment Solo vous découvrirez un cinéaste tout à fait capable de faire un bon film et c'est bien le cas avec Solo. Polar gauchiste très prenant, bons dialogues et rythme bien soutenu avec cette histoire féroce. La belle chanson de Moustaki accentue le côté mélancolique et désespéré de Solo
Max Rss
Max Rss

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 536 critiques

4,0
Quand on pense qu'à l'époque, ce film s'est fait tacler parce qu'il était considéré comme un brûlot pro-anarchie, il y a de quoi se marrer. Parce que, l'une des forces de ce "Solo", c'est bien justement celle de ne pas prendre parti. Jean-Pierre Mocky flingue les deux côtés. Les bourgeois sont montrés sous la facette sombre : des gros porcs qui se tapent de la pucelle de quinze piges. La première scène est d'ailleurs une orgie qui se finit dans le sang. Les soi-disant anarchistes ? Ces jeunes prônant les valeurs de la révolution sont montrés comme des novices ,ne comprenant rien à ce qu'ils font et menant leurs opérations comme des manches. Clairement, Mocky n'a aucune sympathie pour les uns, ou pour les autres. L'autre force de ce film, c'est le personnage principal. Il a une motivation. Rien ne le fait flancher. Il a un but et il s'y tient. Que le spectateur approuve ou non son but, il a au moins un personnage à suivre, auquel se raccrocher et qu'il prend en sympathie pour sa détermination. Le final, lorsque l'on connaît les motivations du grand frère, n'en est que plus touchant. Même si on le sait prévisible. Voilà les deux grosses forces. Mais, il y a bien d'autres qualités. A commencer par Mocky lui-même. Certes, son jeu sonne parfois faux, et il n'est pas l'acteur qui a le coffre le plus bestial, cependant, il a une vraie gueule de cinéma. Une gueule qui colle parfaitement à ce personnage et à l'atmosphère dans laquelle se dernier évolue. Et puis, malgré une mise en place un poil longue, quand ça démarre, ça ne s'arrête plus. Ça file tout droit. Un très bon Mocky qui, en son temps, a récolté un beau succès public. Ça n'est que justice.
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 3 692 critiques

4,0
Je n'avais jamais vu de film de Mocky et je rattrape donc mon retard avec Solo et c'était vraiment bien. Déjà Mocky a un physique qui en jette, proche d'Alain Delon et franchement il porte le film sur ses épaules, il parle peu, il est droit, sans être forcément vertueux, mais surtout il ne se laisse pas faire lorsqu'il a un objectif à accomplir. Le film est une tragédie mélancolique. La musique de Moustaki, absolument sublime, faite de quelques notes de guitare et de quelques murmures, extrêmement lancinante, qui survient parfois à des moments inattendus où un autre réalisateur aurait préféré une musique créant de la tension, ne fait que renforcer cette impression de mélancolie. Ce qui est important ce n'est pas de savoir ce qui va se passer, ce n'est pas la course poursuite entre tous les personnages, c'est la tragédie qui se joue, ces personnages qui se cherchent sans nécessairement se trouver dans un monde violent ou rien n'a de sens... Ni les idéaux bourgeois, ni les idéaux anarchistes... Et c'est pour ça que le film est fort, il n'est pas spécialement anarchiste, pas forcément du côté des bourgeois, il est du côté de l'individu, il est du côté du grand frère qui veut retrouver son petit frère et le tirer des ennuis dans lesquels il s'est fourré. C'est donc sans suspens, mais avec beaucoup de beauté que Mocky gère son film, gère ses recherches... malgré sa courte durée, le film est lent, il se passe plein de choses, mais il reste lent... lent comme une marche funèbre, lent comme un type qui monte à l'échafaud... Et pour ça, parce qu'il prend le temps de se filmer lui-même, un acteur qui joue bien, le film prend corps, avant de devenir comme la musique de Moustaki, un murmure... mais un très beau murmure.
François CHAUPITRE
François CHAUPITRE

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

4,0
Tient bien la route à la 3ème vision. Tourné en 15 jours, avec un petit budget (maquette de paquebot dans une bassine, scènes d'intérieur de voitures en studio). Mais les idées restent d'actualité 41 ans après !
mazou31
mazou31

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 872 critiques

3,5
Thriller qui passait en 70 pour un brûlot dangereusement anarchiste… on se marre ! Il reste un bon film qui n'a pas très bien vieilli mais qui a le charme de son rythme d'enfer. N'y cherchons pas de réalisme ni de vraisemblance mais goûtons le romantisme sombre et le désabusement de J-P. Mocky, viel anar post-soixante-huitard plein de charme. Les acteurs, quasi amateurs à part Henri Poirier, tiennent la route comme ils peuvent.
Plume231
Plume231

Suivre son activité 544 abonnés Lire ses 4 607 critiques

3,0
Il y a beaucoup d'anarchisme dans ce polar et c'est tant mieux car il y a peu de chose à être plus jouissive que de voir des "respectables" bourgeois se faire dézinguer. Quelques répliques cinglantes et justes du personnage du commissaire viennent très bien compléter le tout avec quelques moments nerveux. Le truc un peu négatif, c'est que Mocky n'arrive pas être aussi percutant que dans ses comédies peut-être plus à l'aise dans l'anarchisme avec un vernis de légereté qu'avec un ton désespéré. La fin est en plus peu convaincante mais le leitmotiv de Georges Moustaki est très réussi et très bien intégré au film. Cela montre au moins qu'à une période, Jean-Pierre Mocky savait réaliser des films qui faisaient preuve d'une certaine ambition et d'une belle efficacité.
BlindTheseus
BlindTheseus

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 2 561 critiques

4,0
A movie speaking of infinite things like love and ambitions, and therefore one of the best jewel (even somehow forgotten) this director's made. So, to have a bourgeois mind can be good and the whole honestly reveals the hypocrisy and lies of a society , as the smooth and nice complaint soundtrack and those more or less shitty hippies with money but arrogant as the fanatics a generation wondering for its difficult future ambiguous sentences but just true "Cops are no romantic fools.": Taste is something we 'd not miss in your life; especially cuz as everybody knows its so hard to tackle it again....
benoitparis
benoitparis

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 273 critiques

4,0
Entre romantisme noir et illustration de l'impasse de l'idéal de la révolution violente (à la Dostoïevsky) juste après les évènements de 68. C'est à la fois un bon document sur une époque et un film dramatiquement prenant.
thethythy
thethythy

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 603 critiques

4,0
Un bon Mocky qui pour une fois est presque bien réalisé. En tout cas le scénario tient la route et les acteurs sont corrects. On cherche cependant à comprendre le message du réalisateur.
anonyme
Un visiteur
4,0
Mocky a réussi un film noir, très noir. Un bon polar comme L'albatros, peut-être l'un de ses meilleurs et surtout une interprétation de Jean-Pierre Mocky remarquable et émouvante. Bon suspense, donc bon film.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top