Mon Allociné
Rashômon
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Toshirô Mifune - 12
Rebellion : photo Toshirô Mifune Rebellion : photo Toshirô Mifune Rebellion : photo Masaki Kobayashi, Toshirô Mifune Rebellion : photo Masaki Kobayashi, Toshirô Mifune Les Sept Samouraïs : photo Akira Kurosawa, Isao Kimura, Takashi Shimura, Toshirô Mifune
Masayuki Mori - 4
Nuages flottants : photo Hideko Takamine, Masayuki Mori, Mikio Naruse Nuages flottants : photo Hideko Takamine, Masayuki Mori, Mikio Naruse Nuages flottants : photo Hideko Takamine, Masayuki Mori, Mikio Naruse Nuages flottants : photo Hideko Takamine, Masayuki Mori, Mikio Naruse
Machiko Kyô - 4
La Porte de l'enfer : Photo Machiko Kyô La Porte de l'enfer : Photo Machiko Kyô La Porte de l'enfer : Photo Machiko Kyô La Porte de l'enfer : Photo Kazuo Hasegawa, Machiko Kyô
Takashi Shimura - 1
Les Sept Samouraïs : photo Akira Kurosawa, Isao Kimura, Takashi Shimura, Toshirô Mifune

Commentaires

  • Nelly M.

    Ce que ce film annonce sous ses trombes d'eau dans un décor à pleurer, cadre complètement avec l'époque présente alors qu'il a été fabriqué en 1950 par Kurosawa, seulement cinq ans après l'horreur atomique Hiroshima/Nagasaki suivie de la capitulation japonaise. Grinçant encore plus si on le relie à la nouvelle qui l'inspira, traitant d'un épisode de paix relative (de 794 à 1185). Le discours aligne cynisme, trash inclus (ce rire de nourrisson qui tricote des pattes !), doute et honte d'avoir douté, désir d'amusement assorti de transgression, retour au partage en attendant le prochain carnage. Duplicité et cupidité y figurent, la lubricité aussi tempérée par l'éclairage à distance du cinéaste, plus intéressé par la folie quel qu'en soit le levier. Magnifiques plans en vrille sur plusieurs versions toutes ayant leur lot de vraisemblance sauf qu'il y en a une seule de juste à une toute petite subtilité près. Le fait qu'on en sorte regonflé à bloc après exercice réflexif justifierait réhabilitation totale auprès de la jeunesse moyennant bref cours d'histoire avant projection.

  • beautifulfreak

    Un film novateur pour l'époque, avec un principe de narration morcelée. Un spectacle intelligent à voir et revoir, chaque vision enrichissant le spectateur d'une compréhension nouvelle.

  • Cypri3n

    L'un des meilleurs films de tous les temps...

  • B-Lyndon

    Une splendeur, un poème de tout instant, rythmé, dynamique, bouleversant, nourrie par l'espoir.

  • Sh?kiin?

    Chaque scène est bien filmée. Ce film a le mérite d'avoir fait connaître le cinéma japonais internationalement. Toshirô Mifune est mémorable.

  • Vie Russe Six

    Un film de prime abord austère, d'une rare profondeur, mais difficile à comprendre en un seul visionnage.

  • FanAvatar09

    Une écriture d'une intelligence remarquable et un Toshirô Mifune déchaîné.
    5/5

  • Ozzmovies

    Une enquête prenante ou s’entremêlent 4 versions différentes. Cependant j'ai été gêné par le sur-jeu des acteurs (c'est l'époque et la culture japonaise qui le veut).
    3/5
    Mais on peut quand même dire qu'Akira Kurosawa était très en avance sur son temps.

  • lucas b.

    Décidément j'adore Akira Kurosawa.

  • Maximemaxf

    Premier Akira Kurosawa, un excellent mélange de vrai et de faux avec un Mifune qui fait bonne impression et une idée de départ superbement exploité et mis en évidence. Mais le surjeu de certains comédiens (comme Machiko Kyo) devient par moment très lassant à supporter, même pour le contexte japonais du film.
    4.5/5

Voir les commentaires