Mon AlloCiné
    Cure
    note moyenne
    3,8
    204 notes dont 26 critiques
    23% (6 critiques)
    42% (11 critiques)
    23% (6 critiques)
    0% (0 critique)
    8% (2 critiques)
    4% (1 critique)
    Votre avis sur Cure ?

    26 critiques spectateurs

    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 421 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2010
    Dans un style ressemblant quelque peu au " Seven " de David Fincher, Kiyoshi Kurosawa nous offre avec " Cure " un thriller possédant une histoire bien agréable à suivre, car il propose sur certaines séquences une ambiance sombre qui lui vaut d'être parfois à la frontière du fantastique et du paranormal. L'histoire parle d'un officier de police ( le très convaincant Koji Yakusho ), qui enquête sur une série de meurtres étrangement similaire. Par la suite, le policier arrêtera sur les lieux même du dernier meurtre, un jeune vagabond amnésique ( Masato Hagiwara qui est pour moi la grosse révélation de ce film ) qui possède d'inquiétant pouvoirs hypnotiques et qui force des personnes à commettre des crimes.Commence alors un jeu de piste intéressant et assez passionnant entre le l'inspecteur et le jeune homme. La mise en scène de Kiyoshi Kurosawa est donc assez troublante et glauque, et il nous propose quelques séquences bien réussi et angoissante, ce qui fait que l'on se trouve devant une bien sympathique découverte. Un très bon opus de la part de ce cinéaste japonais.
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 175 critiques

    5,0
    Publiée le 5 février 2007
    Il ya si peu de choses dans Cure, qu'on se surprend à y éprouver et à y attendre des choses dont le film est dépourvu, sans que celà décoive ou exacerbe. L'hypnose réelle auquelle convie kurosawa est une inquiètante plongée dans la pulsion du malaise, celle qui lie l'être au néant lovecraftien, et pose un imposant jalon dans la cour du film degenre à vocation cette fois-ci métaphysique. Un bien gros mot pour un si petit filmdiront certain. Mais ce film ambitieux ne se laisse pas facilement interprétè tant il revêt de mystère insondable. Le glauque sert ici d'objet fascinant jamais de repoussoir obscène qui engage à contrecoeur. CEux qui s'y plongeront connaitront un rare frisson consummant, car attention la science de ce petit madadayo est lancinante et dévore adroitement le corps. Mémorable.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 4 835 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Cure bénéficie d'un bon début, il commence comme un thriller puis il vire vers du fantastique mélangé à une critique de la société japonaise mais il souffre surtout d'un scénario tarabiscoté, le film devient ainsi ennuyeux.
    babar3
    babar3

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 532 critiques

    5,0
    Publiée le 5 octobre 2011
    Tres bon film fantastique, ou le méchant est un homme qui fait ressortir les arrières pensée de ses victimes pour quel commette un crime. Yakusho est sublime et Kurosawa au sommet.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 359 critiques

    3,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    Cure est un bon film policier de Kiyoshi Kurosawa. L’histoire n’a rien d’originale, mais le scénario a été plutôt travaillé et la mise en scène du réalisateur est irréprochable. Le film est rythmé et les acteurs comme Koji Yakusho, Masato Hagiwara ou encore Tsuyoshi Ujiki sont corrects dans leurs rôles. Bref, ça se regarde.
    betty63
    betty63

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 315 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2011
    Quand je regarde un film, je me tape de savoir quel style a emprunté le cinéate, l'essentiel est que ce film doit me transporter dans un monde qui n'est pas le mien. Et là, Kurosawa a bien frappé. C'est bien joué, le clair-obscur apporte ce qu'il faut de suspense et le tout est bien ficelé. J'ai bien aimé. Arigato gosaimashita !
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 536 critiques

    4,5
    Publiée le 11 septembre 2013
    Inoubliable thriller horrifique et fantastique autour de cette idée enivrante que l'hypnose est un dévoreur d'âmes... Pour le héros, l'équation est à peu près la suivante : les voies du "saigneur" me resteront impénétrables tant que je n'aurai pas à mon tour basculé dans l'irrationnel, dans ce que je me refuse à accepter...
    Squizzz
    Squizzz

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 261 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2012
    Le cinéma asiatique a toujours su offrir des thrillers dignes du plus grand intérêt. Cure n’échappe pas à la règle, et va même au-delà en s’amusant avec les codes du genre (asiatiques et américains), tout en effleurant en permanence le registre du surnaturel. Dès ses premières minutes, le film a de quoi intriguer le plus averti des amateurs de thriller. Si l’officier Takabe enquête sur la classique série de meurtres marqués d’une empreinte qui les relie incontestablement (une croix gravée dans le cou des victimes), il n’est pas ici question de la simple recherche d’un tueur. Déjà parce qu’il n’y a pas un tueur, mais des tueurs, tous différents à chaque crime, et parce que ceux-ci passent tous aux aveux sans souci. Kurosawa reprend donc un certain nombre des codes du genre mais pour les transcender. Les policiers ne vont, par exemple, pas jouer un rôle primordial durant la première partie du film, où Kurosawa préfère prendre directement le spectateur à partie. Il apporte les premiers éléments de résolution de l’énigme, à travers une succession de meurtres dans lesquels il en montre un peu plus à chaque fois. Ce procédé permet d’introduire un vrai climat de tension que le film ne lâchera plus jusqu’à la fin, et de faire accepter une histoire très proche du surnaturel. Les flics ne vont entrer en jeu que plus tard, pour chercher à comprendre le pourquoi de toute cette affaire. Le film bascule alors dans un thriller psychologique et philosophique, qui vient sonder le psychisme humain. Chaque personnage se retrouve alors confronté à sa propre image, et la fin du film se transforme en une sorte de quête personnelle de l’officier. Comme nombre de ses paires asiatiques, Kurosawa s’avère un génie de la mise en scène. Les plans sont parfaitement cadrés, la photographie parfaitement glauque. Il apporte un soin tout particulier au son, vecteur indéniable d’une tension parfaite dans les thrillers. Ici les bruits des vagues et du vent rejoignent ceux des trains et des voitures. Cette ambiance sonore crée à la fois un côté angoissant, mais plonge également le film dans une sorte de flottement, de sorte qu’on à l’impression que tout se déroule dans une bulle (et ce même si une partie de l’action se passe en ville). Une atmosphère qui colle parfaitement à la dimension presque fantastique du récit Le réalisateur appuie cet aspect à travers plusieurs personnages (dont celui de la femme de l’officier) à l’aspect spectral qui ne sont pas sans rappeler les traditionnels fantômes du cinéma japonais. La demeure de la séquence finale tend quant à elle du côté de la classique maison hantée, plus américaine cette fois. Kurosawa empreinte aussi beaucoup aux thrillers américains. Les séquences dans l’appartement du « sérial killer » possèdent notamment un côté très Seven. Le réalisateur ne fait cependant jamais de son film une simple succession de références, mais les intègre magnifiquement dans une œuvre qui possède son identité propre. Autant par son scénario que par sa mise en scène, Kurosawa prouve qu’il est un grand amateur du cinéma de genre, au point de réussir à lui donner une nouvelle dimension. Une petite merveille trop peu connue, qu’il serait dommage de ne pas découvrir. Mes autres critiques sur le-monde-de-squizzz.fr
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    0,5
    Publiée le 10 février 2009
    Voici le "Derrick" japonais. Il ne se passe rien, on connaît le meurtrier dès le début, on s'emmerde. L'atmosphère est là, OK, mais suffit-elle a tenir le spectateur éveillé jusqu'à la fin. La réponse est bien évidemment non. Et honnêtement, je ne mets pas zéro étoile pour compenser les quatre étoiles d'autres internautes, genre "Ah les neuneux !". Non, ce film les a touchés mais moi j'y suis malheureusement resté insensible. A moi il me casse les couilles ce malade-mental qui fait répéter bêtement toutes les questions qu'on lui pose, au début c'est troublant, au bout d'un quart-d'heure ça devient grossier. Donc au final je dis "merde".
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 332 critiques

    3,0
    Publiée le 26 avril 2010
    La constance des films de Kurosawa est troublante. Mêmes qualités, mêmes défauts, même rythme, même ambiance. Après avoir vu trois de ses films, j'ai furieusement l'impression que c'est un cinéaste qui reste prisonnier de ses thèmes et qui ne parvient pas a trouver de nouvelles sources d'inspiration ou a différencier le moyen de les exprimer. Ce film, le plus ancien de ceux que j'aie vu, a la même élégance stylisée et dégage une même pesanteur. Efficace, mais frustrant, les explications données aux spectateurs sont bien maigres. Dommage, parce que ce triller fantastique avait un fort potentiel, et on reste vraiment sur sa faim.
    Jaz M.
    Jaz M.

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    4,0
    Publiée le 30 août 2010
    Une ambiance particulière , une intrigue " hypnotisante ", un Casting franchement réussi, et un réalisme certain. Cure est un film a voir absolument, un très beau Film.
    scual38
    scual38

    Suivre son activité Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 18 janvier 2007
    Un excellent thriller à l'atmosphère etouffante. Du trés trés bon en tout point de la part de cet excellent réalisateur. A ne pas manquer et si vous aimez regardez aussi tesis d'un autre excellent réalisateur (aménabar).
    Nemesis-paul
    Nemesis-paul

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 62 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2009
    Un très bon polar tordu et glauque comme savent si bien le faire nos amis asiatiques, avec pour thème un ancien étudiant en psychologie, devenu fou et ayant d'inquiétants pouvoirs hypnotiques qui lui permettent de pousser des gens à commettre des actes criminels...très bon twist final.
    Cezar
    Cezar

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 25 octobre 2011
    Je n'ai jamais croisé quelqu'un qui ait vu ce film, pour moi c'est un must, ça vous enferme dans un placard froid en plein bad trip, vous aurez peur d'ouvrir votre robinet pendant quelques jours...
    poneyexpress10
    poneyexpress10

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 50 critiques

    5,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    C'est un film envoûtant, « envoûtement de l'âme » dit on de l'hypnose au Japon au début du siècle. C'est un thriller fantastique psychologique, avec un tueur hors norme. Le tueur est « ? » une question. Il est vide et entraîne ses victimes à se laisser aller à la confidence. Chacune de ses victimes devient tueur. Parce qu'en chacun il porte de la colère. Il suffit de trouver le noeud originel de cette violence intérieure et de la révéler, de la faire remonter et cette violence aboutira au meurtre. Le meurtre est signé d'un X, comme le signe qui projette à l'intérieur d'une hystérique, l'endort, et la met en contact avec son moi profond. Le X est aussi une inconnue dans une équation. C'est aussi en mathématique une variable: c'est la porte qui ouvre l'intériorité, celle qui fait passage et mouvement, flottement, la connexion s'opère, l'opération se joue. Il y a tant à dire sur les virtualités de sens que recèlent l'écriture du film, le film dans sa réalisation fait passer du rêve à la réalité, nous montre des séquences totalement insolites, nous transporte d'un lieu à un autre, du conscient au subconscient, il flotte dans une atmosphère d'étrangeté onirique, un cauchemar languide.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top