Mon AlloCiné
    Le Dernier des géants
    note moyenne
    3,6
    145 notes dont 29 critiques
    10% (3 critiques)
    48% (14 critiques)
    41% (12 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Dernier des géants ?

    29 critiques spectateurs

    ludovicpeltier
    ludovicpeltier

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 151 critiques

    5,0
    Western crépusculaire et très émouvant. John Wayne tourne son dernier film. Le titre Le Dernier Des Geants est un de ces westerns auquel on s'attache très vite. Bref un très bon film...
    tietie007
    tietie007

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 161 critiques

    5,0
    Film hommage, le dernier des géants met en scène des monuments du cinéma américain, John Wayne et son fidèle compère John Caradine mais aussi James Stewart, Lauren Bacall. Un film testament, le dernier du Duke qui marque la fin d'une époque.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    3,5
    Ce film testament et non seulement celui d'une époque mais surtout celui d'un acteur qui a été la figure emblématique du western américain. John Wayne tourne ici son dernier western,il est atteint du cancer tout comme son personnage et tout comme lui il sait qu'il va droit dans la tombe. La seule façon de mettre un point final à sa carrière et de le faire de la meilleure des façons qui soit,c'est à dire arme à la main pour le personnage et devant la camera pour John Wayne. Don Seigel et le réalisateur qu'il faut pour mettre ces anciennes gloires du western que sont Wayne et Stewart pour un dernier tout de piste,il sait apporter le ton juste aux personnages.
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 411 abonnés Lire ses 317 critiques

    4,0
    Alors qu'il lutte contre ses problèmes de santé, John Wayne insiste pour tourner son dernier film au cinéma dans l'adaptation du roman The Shootist où il incarne un as de la gâchette sur le déclin atteint du cancer. La mise en abyme est assumée au point que Don Siegel reprend en ouverture d'anciennes images des plus grands classiques de l'acteur et les juxtapose de façon à ce que les adieux faits à la légende de l'Ouest présentée dans Le Dernier des Géants soit le John Wayne que le grand public a toujours connu. Une proposition forcément très parlante qui cumule au fil de son histoire les rencontres entre stars du même calibre et passages mélancoliques faisant le bilan des 50 ans de carrière du comédien . Qu'il y a-t-il de plus fort symboliquement parlant que de voir James Stewart, figure emblématique du western, jouer franc-jeu avec son ami en lui avouant qu'il va mourir et qu'il aimerait avoir la même trempe que lui? Comment ne pas se sentir proche de ce tireur hors-pair quand il fait tout son possible pour partir dignement en tant qu'homme délié de son image au lieu de devenir un vestige du passé dont les actes seront mal interprétés? Un aveu testamentaire ou une fin de parcours longtemps voulue pour le rôle qu'il a tenu pendant des décennies, les deux hypothèses sont possibles. Regorgeant de moments bien pensés et respectueux, Le Dernier des Géants fait un bel au revoir à un monstre sacré du septième art. Un colosse s'en est allé mais ses empreintes resteront à jamais gravées dans le sol.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1472 abonnés Lire ses 8 623 critiques

    3,5
    Le cinèma a rarement donnè de rôle aussi fort à ce gèant du cinèma qu'ètait John Wayne! Le cas est unique car il confie un dernier rôle à un acteur malade et vieillissant! La rèalitè rejoint la fiction! Le film s'ouvre sur toute une sèrie d'extraits en noir et blanc d'anciens films où l'acteur incarnait des personnages de cowboy! Ainsi, on peut repèrer au passage les extraits de "Rio Bravo" et "El Dorado". Le vieux cowboy va dèmontrer à un bandit de grand chemin qu'il n'est pas encore fini...Autour du Duke, le rèalisateur Don Siegel rassemble une plèiade de stars comme Lauren Bacall, Ron Howard, James Stewart, Richard Boone et John Carradine! Film crèpusculaire, "Le dernier des gèants" dèmontre que le vieil Ouest est mort avec son emblèmatique reprèsentant, John Wayne...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 909 abonnés Lire ses 2 629 critiques

    3,5
    Encore un film que je voulais voir depuis longtemps, j'en attendais pas mal du dernier film de John Wayne, où pour la dernière fois il reprend son personnage qu'il a tant joué, le type qui sait manier les armes et qui a un sens de la justice et de l'honneur très américain (mais je l'aime bien malgré tout). C'est une forme d'adieu. Et qui rêver de mieux pour mettre ça en scène que Don Siegel ?Alors j'aurai cru le film plus énervé, quelque chose où pour en finir Wayne va buter tous les méchants de la ville ou un truc comme ça. Cependant le film est assez calme, limite sans intrigue, on suit juste jour à jour Wayne qui se fait vieux et qui a de plus en plus de mal à vivre et qui cherche le moyen de faire les choses biens.Je dois dire que la moustache c'est ultra laid et que même Wayne ne peut pas porter ça sans avoir l'air ridicule, et que le film est un peu lent, je m'attendais peut-être pas à autant de quotidien, de petites choses. Après ce n'est jamais chiant et ça instaure le ton du film, une marche funèbre.Parce que j'ai été assez touché par la fin, pas tant par ce que qu'elle montre, mais plutôt par ce qu'elle représente, le passage à une autre époque. Toutes les thématiques du western crépusculaire sont là. Les premières voitures sont arrivées, les "shootist" ne sont plus les bienvenues (quelque part ça fait un peu penser à Rambo). Et en fait le film ne m'a pas plu tant que ça, c'est correct, mais je trouve que ça manque un peu d'ampleur (un paradoxe) et pourtant j'ai vraiment adoré ce qui se disait en filigrane durant tout le film sur la mort.Il n'y a plus de distinctions qui sont à faire entre Wayne et son personnage, Wayne était aussi atteint d'un cancer au moment du tournage du coup, pour une fois, je trouve qu'on sent Wayne sans filet (pas qu'il joue différemment de d'habitude), on sent que quelque chose peut mettre à mal sa figure de héro et ce n'est pas un autre être humain.Toute la relation avec Bacall est très belle aussi et c'est là-dessus que le film réussit, sur le non dit, l'implicite, alors que je trouve le reste du film malgré tout trop plat. Le dernier regard de Wayne à Bacall est sublime et là on attend qu'il se passe un truc, il faut qu'il se passe un truc... Fort.
    dragon_ryu
    dragon_ryu

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 487 critiques

    4,0
    Don Siegel comme à son habitude emballe un film carré doté d'une histoire solide voir même brillante. Le film est une réflexion à plusieurs niveau, très pertinente et intelligente. Évidemment c'est avant tout un film sur la mort, tout le monde doit y passer un jour même les plus solides et c'est pas pour rien que le héros de l'histoire est un redoutable pistolero craint par beaucoup de monde et qui est devenu une légende de l'ancien ouest, c'est pour nous montrer que face à une mort inévitable, on est tous pareille, on a les mêmes peurs et les mêmes interrogations. Autre réflexion que suscite le film, les mythes de l'ouest américain et la manière dont la presse, le peuple, les "témoins", s'accaparent de la légende pour la modeler selon leurs fantasmes et la manière dont les vautours rodent autour du mythe pour essayer d'en tirer un bénéfice avant qu'il ne casse sa pipe, réflexion mise en abime par le choix de l'acteur principal, John Wayne, lui même une légende du western qui s'approche de la fin de sa carrière et de sa vie. Il en reste pas moins un très beau film, intelligent, interprété par des acteurs rodés (Ron Howard nominé par un golden globe pour son rôle).
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 127 abonnés Lire ses 2 419 critiques

    3,0
    Entourés d'un casting imposant, où l'on retrouve John Wayne, Lauren Bacall, Ron Howard ou encore James Stewart, le réalisateur Don Siegel nous propose un bien sympathique western car il possède une mise en scène suffisamment énergique pour que l'on ait pas le temps de s'ennuyer. Par contre, il est vrai que l'histoire n'est pas forcément toujours très intéressante.
    Tony cooper
    Tony cooper

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 58 critiques

    3,5
    6 années après avoir réalisé un western "sierra torride" avec Eastwood, Don Siegel décide de remettre ça, cette fois-ci avec une autre énorme pointure : John Wayne, la légende. Ce film est un adieu de ce magnifique acteur, qui à cette époque est touché d'un cancer. Etonnant car le film met en scène tout justement la dernière semaine d'une légende de l'ouest qui est en phase terminale d'un cancer... On ne peut être qu'ému avec ce dernier film cet adieu d'un acteur incroyable, alors forcément on manque de subjectivité en analysant cette oeuvre. Dans le film le héros meurt le jour de son anniversaire, étrangement John "THE DUKE" Wayne est décédé une quinzaine de jours après son véritable anniversaire à l'age de 72 ans. Bref, c'est touchant, en plus pour son adieu au 7ème art John nous a livré une prestation magnifique et très touchante.
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 855 critiques

    4,0
    Une œuvre touchante voir émouvante qui clot la longue carrière de John Wayne en 1978 (l'acteur décédera en 1979, je crois) sous forme d'un hommage par le réalisateur Don Siegel !! Le roi des cow-boys incarne un vieux hors la loi qui est une légende dans l'Ouest pour son passé qui apprend par son médecin qu'il a un cancer et en fin de vie. Il s'installe à une résidence sous un faux nom mais sera vite identifié dans le patelin par le fils de la maitresse de maison qu'il sympathise ainsi qu'avec sa mère puis la nouvelle se répet pendant les sept jours qui suivent. Don Siegel a sortit l'artillerie pour le dernier film de John Wayne, il y a au casting Lauren Bacall, James Stewart, John Carradine, Richard Boone, je jeune Ron Howard et à la musique Elmer Bernstein. Un long métrage qui allie humour, sympathie, un peu d'action et une fin qu'on pourrait qualifier de logique. John Wayne termine sa carrière d'acteur avec classe et attachement de même que les acteurs secondaires qui sont excellents. Les fans seront comblés.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 271 critiques

    4,0
    Beau film, western crépusculaire, un peu comme un requiem. Très émouvant dans le sens où le personnage tout comme son acteur principal sont tous deux malades dans ce film. C'est un peu comme si John Wayne jouait son propre rôle, et c'est la dernière fois que l'on voit ses beaux yeux bleus au cinéma.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 761 abonnés Lire ses 4 985 critiques

    4,0
    Un western a part. C'est le dernier film de John Wayne, et c'est un film qui marque la fin d'une époque. En effet, les héros sont fatigués, et désormais, Wayne doit se battre contre la maladie. C'est un beau film, grave et puissant, qui provoque de belles émotions, grace égalment a la qualité des interprètes autour de Wayne, comme Baccall, Ron Howard, qui était un très bon acteur, Carradine, ou encore Boone et Stewart biensur. Mais ce film n'en oublie pas pour autant les codes du western, avec un magnifique affrontement final. Un grand moment.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 437 abonnés Lire ses 3 529 critiques

    4,0
    Ce film a une force émotionnelle particulière, puisque notre héros est interprété par John Wayne alors qu'il était lui-même atteint d'un cancer dont il succombera en 1979. Un mixte étonnant entre "L'homme qui tua Liberty Valance" et "Mon nom est personne" (1973) sans le génie de ces grands classiques mais avec un capital sympathie et nostalgie qui apporte assurément un supplément d'âme et d'émotion. Un bon western comme un adieu du grand Duke qui vaut surtout pour l'évident film testament mais pas que...
    pierrebarrow
    pierrebarrow

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 28 critiques

    4,0
    Dans cet ultime western, Don Siegel offre à John Wayne le dernier et le plus beau rôle de sa carrière. Un véritable hommage.
    Freaks101
    Freaks101

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 601 critiques

    3,5
    Dernier tour de piste pour John Wayne avec cette mise en abîme émouvante, l’acteur étant au moment du tournage atteint d’un cancer tout comme son personnage. Il c’est également entouré d’un casting 4 étoiles composé de vieilles et de jeunes gloires : Lauren Bacall, James Stewart, John Carradine, Richard Boone et Ron Howard…. Pourtant la star et Don Siegel ne s’entendirent pas vraiment sur le tournage, le rythme de certaines scènes en pâtis un peu. Cela reste tout de même un bel hommage crépusculaire proche par moment dans sa thématique du « Impitoyable » de Eastwood.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top