Trust
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 78 notes dont 15 critiques  | 
  • 11 critiques     73%
  • 1 critique     7%
  • 3 critiques     20%
  • 0 critique     0%
  • 0 critique     0%
  • 0 critique     0%

15 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
soniadidierkmurgia

79 abonnés | Lire ses 2116 critiques |

   4 - Très bien

Il est toujours triste de revoir "Trust me" en pensant que la toute jeune et fraîche Adrienne Shelly qui illumine le film s'est faite bêtement assassinée en 2006 par un artisan venu travailler dans un appartement voisin du sien tout juste âgée de 40 ans. Dans son deuxième film avec Hal Hartley l’héroïne a mûri et son visage encore enfantin a pris de la gravité. Deux paumés de la vie habitant dans le même quartier voient leurs destins se croiser. Lui, miné par la domination de son père avec qui il vit seul depuis la mort de sa mère est un génie de l’électronique qui refuse de se laisser embrigader dans le système de consommation qui piège tout bon américain moyen. Comme toujours dans ses démonstrations, Hal Hartley a le bon goût de forcer le trait de manière poétique ; ainsi pour imager la mauvaise fabrication des téléviseurs imposée par le système capitalise qui veut que les produits soient rapidement rattrapés par l'obsolescence programmée on voit une queue de quidams avec leur téléviseur dans les bras devant le magasin du réparateur. Cette façon de démontrer par l’absurde est typique du jeune réalisateur qui copie ainsi le style de Tati. Par le plus pur des hasards Matthew (Martin Donovan) rencontrera Maria (Adrienne Shelly) qui vient de causer accidentellement la mort de son père après qu’elle lui ait annoncé sa grossesse. Accueilli par la force des choses dans la famille de Maria après avoir fuit la demeure paternelle suite à une ultime dispute il servira de lien entre les trois femmes (la mère et ses deux filles). Après bien des retournements les deux jeunes finiront par unir leurs destins et fuir cette banlieue où ils n’arrivaient pas l’un et l’autre à grandir. Film sur l’incommunicabilité entre les êtres, « Trust me » est dans la droite ligne de « l’incroyable vérité » avec ce ton si particulier et ce jeu si détaché des acteurs qui font tout le charme de cette mixture envoûtante que seul Hartley sait nous préparer. Hal Hartley est résolument un cinéaste du désenchantement malgré tout habité d’un optimisme sur la capacité de l’homme à s’en sortir par l’amour et l’amitié.

Hans Grüber

6 abonnés | Lire ses 156 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Passé vingt ans, il y a de l'espoir pour tous les Leopold Stotch, dit Butters.


rupert_pupkin

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Je ne suis pas loin de m'associer à ceux qui parlent de Trust comme de leur film préféré. C'est en tout cas et sans aucun doute l'un des plus beaux films que j'ai jamais pu voir. Je l'ai revu avant-hier, et hier aussi. J'ai du le voir plus d'une dizaine de fois. C'est le genre de film qui donne envie de croire au cinéma. Parce que le metteur en scène y croit. Il croit au pouvoir de la mise en scène, au sens du cadrage, à la précision des dialogues, à l'importance du jeu des acteurs, au travail sur la musique et sur le son, à l'intelligence. Etrangement, cette totale maîtrise débouche sur de la poésie pure. Comme on dit, A VOIR ABSOLUMENT. Bon comme je n'arriverai pas à exprimer ici tout le bien que je pense de ce film, "i quit".

Renaud Jacquet

5 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film absolument magnifique. Personnellement, si vous aimez le cinéma indépendant, "trust me" est pour vous. J'ai bien du le voir 5 fois...

Parkko

55 abonnés | Lire ses 2017 critiques |

   3 - Pas mal

Hal Hartley pourrait être un réalisateur qui va m'intéresser. En tout cas "Trust me" est plutôt pas mal. Il y a une sorte de folie douce, de liberté dans son œuvre qui me plait pas mal. On se situe dans une tradition assez propre au cinéma américain qui est de s'intéresser à deux ou trois personnages qui ne parviennent pas à s'adapter dans l'american way of life, le film étant donné un pastiche de l'Amérique moyenne, sur ses moeurs, ses coutumes, ses habitudes. Déjà moi c'est un thème qui m'intéresse et Hal Hartley y apporte une touche personnelle en proposant un traitement à la fois mélancolique, et à la fois complètement déjanté. Le film oscille continuellement entre cette frontière, ce qui le rend à la fois étrange, indéfinissable et intriguant. Après je ne suis pas fan du film dans son ensemble. En effet, je trouve qu'il y a des passages où je le trouve un peu malhabile, un peu lourd. Hal Hartley perd là un peu de son charme malheureusement. Certaines scènes, certaines histoires, certains passages m'ont laissé un peu de marbre. Mais quoiqu'il en soit, Trust Me m'a donné envie de continuer à regarder d'autres films de Hal Hartley, qui est un cinéaste complètement inconnu en fait.

Nowherestar

1 abonné | Lire ses 62 critiques |

   3 - Pas mal

La rencontre improbable entre un trentenaire désabusé et violent et une ado désenchantée, avec des personnages secondaires aussi improbables que délirants, le tout dans dans une ambiance absurde et décalée, . C'est la réussite de Hal Hartley: réaliser une comédie douce amère où la folie de ses personnages est proportionnelle au monde compliqué dans lequel nous vivons. C'est aussi une critique de la société où tout écart est condamné, et où chacun vit avec ses névroses. Un film léger et agréable dans lequel l'absurdité des personnages n'est que le reflet (exagéré) de la réalité.

Fabienne A.

0 abonné | Lire ses 3 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

J'ai découvert Trust à la télé, ça devait être en 95... Quel choc ! Aux premières images, je me suis dit "mais qu'est-ce que c'est que ce film débile...". C'est marrant de se dire qu'arrivée au générique de fin, je n'arrivais plus à lever les fesses de mon canapé, totalement scotchée sur l'écran et sur cette musique prenante... sur ces dernières images... Et voilà, c'était le film culte de toute ma vie. Moi qui avait failli arrêter 1h30 plus tôt. Quelle ironie ! Depuis, j'ai essayé de voir tous les Hal Hartley dont je suis grande fan. Trust doit être vu. Tout est calibré chez Hal Hartley. Les plans, les dialogues, aucune place à l'improvisation car comme il le dit lui-même, pour lui, les dialogues sont telle une chorégraphie. Et c'est bien cela. On sent que chaque mot est choisi, posé là, et qu'il ne faut pas en mettre un à la place d'un autre. Chaque réplique surprend, nous prend à contre-pied, nous fait sourire du coup, c'est ça qui passionne chez Hal Hartley. Il y a un côté assez surréaliste dans ses films. Le sujet de l'amour n'y est traité comme dans aucun autre film. On attend des mots, des répliques qui n'arrivent jamais. J'aime les personnages de Hal, déjantés à leur manière mais tout de même attachants. Trust ne se décrit pas, ne se raconte pas, il faut le voir tout simplement. Il y a un mois environ, grâce aux rencontres cinématographiques du 93, je me suis retrouvée dans une petite salle de cinéma où était diffusé Trust, et je l'ai vu pour la première fois au cinéma, après peut-être l'avoir vu une dizaine de fois chez moi... Quel grand moment d'être là, parmi autant de fans de Hal Hartley, venus voir spécifiquement ce film, à la bobine bien abîmée et qui sautait tout le temps (lol). Et surtout, voir Hal Hartley lui-même, présent car 4 jours de ce festival lui était réservés. Et il était là, devant nous à quelques mètres pour répondre à toutes nos questions... Quel grand moment inespéré ! Hal Hartley himself dans ce petit cinéma de Montreuil en train d'introduire Trust... Surréaliste :)

stillpop

35 abonnés | Lire ses 1444 critiques |

   3 - Pas mal

Je sais que je l'ai vu, mais je n'ai plus de souvenirs précis, mais je ne désespère pas, un jour en France, quelqu'un aura l'idée de faire une rétrospective Hartley, et j'y serais.

malikittin

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

je ne vais pas raconter l'histoire. il FAUT voir ce film. Je l'ai vu il y a deux ans et j'y repense souvent, c'est un Bijou injustement méconnu. C'est un chef d'oeuvre. Faites le découvrir.

freduline

0 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Trust me est depuis sa sortie mon film préféré. Parce qu'il raconte une rencontre improbable entre deux personnes un peu cassées. Parce qu'il tient de l'ours mal léché génial et qu'elle est une pompom girl déchue qui va revoir intégralement son mode de vie. Parce qu'instantanément, ils vont se reconnaitre et s'épauler. Parce qu'ils ont les mêmes tyrans domestiques à la maison. Parce que c'est un ode à l'amour sans glamour.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné