Notez des films
Mon AlloCiné
    Jason et les Argonautes
    note moyenne
    3,5
    902 notes dont 71 critiques
    répartition des 71 critiques par note
    20 critiques
    25 critiques
    18 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Jason et les Argonautes ?

    71 critiques spectateurs

    darthbebel
    darthbebel

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 636 critiques

    4,0
    Publiée le 30 mars 2010
    Beaucoup moins impressionnant que dans mes souvenirs d'enfant! Il reste tout de même de bonnes scènes, mais il y a un problème de rythme.
    Apollinaire
    Apollinaire

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 141 critiques

    2,5
    Publiée le 7 novembre 2009
    Jason et les argonautes est l'une des plus belles adaptations des légendes de la mythologie Grecque. Jason est contraint de trouver la Toison d'or pour retrouver le trône que son beau-père à dérober à son père il y a 20 ans de cela. Il embarque avec les plus puissants des guerriers de la Grèce, dont Hercule, vers Colchide. On retiendra les nombreuses créatures que Jason affrontera avec ses compagnons, le titan Talos ou encore les harpies ! Les effets spéciaux sont absoluments grandioses et valent à eux seuls le visionnage de ce grand film réalisé par Don Chaffey. L'aventure est prenante avec un beau et charismatique Jason. On regrettera une fin de film un peu bâclée. Divertissant !
    gamorreen
    gamorreen

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 384 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juin 2009
    je l'ai revu au ciné et je dois avouer que ce n'était pas aussi fort que dans mes souvenirs d'enfant...
    elod2008
    elod2008

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 129 critiques

    0,5
    Publiée le 30 mai 2008
    Film très ennuyeux et dont la qualité et les effets spéciaux sont nullissimes !
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 3 256 critiques

    4,5
    Publiée le 31 décembre 2012
    Quand on regarde le film dans le détail on peut s'apercevoir très rapidement de la multitude de ses défauts dont le plus flagrant est l'amateurisme du jeu de certains acteurs qui ont parfois l'air de réciter leurs courts dialogues en lisant un panneau tenu par un assistant . Le film a pour tout dire l'air un peu fauché. Mais la magie des trucages du grand Ray Harryhausen emporte tout sur son passage. Si Todd Armstrong est un Jason franchement pâlot, la truculence de Laurence Naismith en Argos maître de vaisseau roué , de Nigel Green en Hercule épicurien et de Niall Mac Ginnis en Zeus débonnaire ajoute une bonne humeur à l'ensemble qui nous fait passer un excellent moment. Il est assez jouissif de voir le juge Fulton de la série "Amicalement vôtre" en culotte Pampers agiter sa musculature un peu gélatineuse pour secouer un Jason parfois un peu à la traîne. Le film est aujourd'hui devenu culte et représentatif de ce qui ce faisait de mieux en matière de trucages avant le bond en avant des années 80 sans parler de l'apport des effets spéciaux d'aujourd'hui. Comment expliquer que certains films actuels à grand spectacles nous ennuient alors que "Jason et les Argonautes" nous réjouit encore ? Sans doute par la griserie actuelle des studios qui à force de surenchère technologique, perdent un peu de vue que "trop d'effet tue l'effet". A noter la présence d'Honor Blackman la première coéquipière de John Steed dans "Chapeau melon et bottes de cuir" et de la très sensuelle Nancy Kovack au faux air de Gina Lollobrigida. Il convient aussi de souligner la prestigieuse collaboration de Bernard Herman, le compositeur à titrer d'Hitchcock.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 140 abonnés Lire ses 3 262 critiques

    4,0
    Publiée le 29 octobre 2015
    Un très grand film porté par les effets spéciaux de Ray Harryhausen, le maître. Notamment au travers de cet extraordinaire combat contre les squelettes qui pour l'époque et encore aujourd'hui reste fantastique. L'histoire possède quelques faiblesses dans sa réalisation et son écriture un peu légère. Mais Jason et les Argonautes fait partie des classiques des péplums aventures.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 361 critiques

    4,0
    Publiée le 5 janvier 2020
    Jason et les argonautes, sorti sur les écrans en 1963, est un film important pour moi car il a bercé ma petite enfance. Je me souviens qu'il passait souvent à la télévision, la plupart du temps pendant les vacances et que mes parents me donnaient toujours le droit de le regarder. C'est donc avec beaucoup de tendresse que je me rappelle ces aventures exotiques et peuplées de monstres en tous genres. Du coup, il ne faut pas attendre une grande impartialité de ces quelques lignes qui resteront, j'en ai bien peur, fort partisanes. En effet, j'aime le souffle épique qui se dégage de ce voyage tumultueux dans lequel s'engage le héros et son équipage. Chaque nouvelle étape les expose à des dangers tous plus improbables les uns que les autres et c'est l'occasion de découvrir l'incroyable travail de Ray Harryhausen, le grand spécialiste des « effets spéciaux » de l'époque. Évidemment le résultat peut paraître risible, aujourd'hui... mais la délicieuse nostalgie qui se dégage des animations image par image donne à ce film un petit goût d'éternité et le place parmi les grands classiques qu'il faut absolument redécouvrir. Un pur bijoux que je suis bien content d'avoir ajouté à ma collection.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 3 124 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juin 2015
    Un régal de cinéphile. Une histoire palpitante et de l'aventure formidable. Une touche du passé avec des scènes de bagarres où les effets spéciaux sont incroyables. Grande réussite
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 688 critiques

    4,5
    Publiée le 10 mars 2014
    Même 50 ans après sa sortie, "Jason et les Argonautes" reste une claque artistique indéniable. Le film s'inspire librement du mythe des "Argonautes" et de leur quête de la "Toison D'Or". Grosse production D'Aventure/Fantastique basé sur la mythologie Grecque, les effets spéciaux sont rentrés dans l'histoire du 7em art grâce à l'hallucinant travail du visionnaire et avant-gardiste "Ray Harryhausen" considéré comme le grand maître de l'animation en volume (Image par image) en raison de sa contribution dans le domaine du trucage au cinéma. Un univers "Péplum" atypique, une reconstitution exemplaire, des personnages charismatiques, des affrontements de légendes, des créatures mythologiques stupéfiantes, une pointe de romance, "Jason et les Argonautes" ne laisse aucuns temps morts. La séquence du combat final entre les "Argonautes" et les squelettes (D'Une durée avoisinant 3 minutes), aurait demandé plus de 4 mois de travail à "Ray Harryhausen" et reste la scène "Culte" du métrage. "Jason et les Argonautes" restera un monument historique du "Blockbuster" à l'ancienne dont certaines récentes productions devraient clairement s'inspirer !
    Ludøvic S
    Ludøvic S

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 504 critiques

    3,0
    Publiée le 23 avril 2014
    Oui, ce film a vieilli, mais pas complètement. Les effets spéciaux font encore leur petit effet, c'est plutôt le jeu des acteurs qui fait daté. L'histoire est assez classique et "simpliste" avec même un fin très abrupte : à peine le combat contre les squelettes terminé que c'est terminé.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 26 janvier 2013
    « Jason et les Argonautes » est en quelques sortes un vieux blockbuster, mais à son époue il avait probablement le même impact sur le grand public, que peut l'avoir son jeune cousin « Le Choc des Titans » par exemple. Armée d'effets spéciaux assez incroyables pour l'époque, cette fresque épique est un vrai déluge d'action qui entraîne le spectateur dans une histoire homérique. Bienvenue au temps des Grecques et des Dieux, des créatures mythologiques et des héros, tout est ici fabriqué pour être épique, mais ça marche car tout est impressionnant. Les moyens mit en place pour donner les lettres de noblesse au genre du divertissement, sont assez colossaux. La grande qualité du film réside d'ailleurs dans cette mise en scène qui travaille non pas sur le spectacle à grand renfort, mais plutôt sur la gestion de son budget, et visiblement il est géré de façons judicieuses car rien n'est superflu dans le film. Côté casting ce n'est malheureusement pas aussi bon, les acteurs semblent avoir quelques difficultés à entrer dans leurs personnages. « Jason et les Argonautes » est donc un de ces films expérimentaux, il mérite d'être vu pour son travail technique.
    keating
    keating

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 582 critiques

    5,0
    Publiée le 9 février 2015
    Excellent divertissement mythologique, maitrisé de bout en bout ! Evidemment, on pense surtout aux effets spéciaux monumentaux pour l’époque de Ray Harryhausen, et ses monstres géniaux, le tout amplifié par une bande-son d’enfer signée Bernard Hermann. En plus des spectaculaires combats contre les monstres, les humains sont très réussis aussi, dans un récit initiatique dont le héros sera guidé par les Dieux, mais apprendra au final à devenir un homme pouvant vaincre l’hydre sans leur aide ! Sans doute l’une des utilisations les plus intelligentes de la mythologie grecque au cinéma.
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 851 critiques

    4,0
    Publiée le 11 octobre 2018
    Un très bon péplum à l'ancienne, avec un scénario librement adapté : dans la Grèce antique, pour reconquérir le royaume de son père Éson usurpé par son demi-frère Pélias, Jason doit rapporter à ce dernier la fabuleuse Toison d'or qui se trouve en lointaine Colchide. Il s'embarque à bord du navire Argo avec toute une équipe de héros, les Argonautes. À la fois aidés et contrariés par des dieux et déesses rivaux, ils vont être confrontés aux éléments déchaînés et à des créatures plus monstrueuses les unes que les autres : le colosse Talos, les deux horripilantes Harpies, les rochers broyeurs Symplégades, une hydre (un horrible dragon à sept têtes) ainsi qu'à une armée vindicative de terribles et agiles squelettes. Mais Jason va connaître l'enchantement amoureux sous les traits de Médée, vaincre les obstacles et rapporter la Toison d'or. "Jason et les Argonautes" est librement inspiré de la mythologie grecque. Réalisé par l’anglais Don Chaffey, ce péplum est devenu l’archétype du film d’aventure et reste marquant par ses extraordinaires effets spéciaux signés Ray Harryhausen, qui anime de façon spectaculaire des monstres et autres créatures malfaisantes. Bien évidemment, ces effets spéciaux peuvent faire sourire aujourd’hui mais on ne peut qu’être frappé par leur pouvoir de frapper nos esprits. Et comme le fait remarquer l’historien Jacques Lourcelles, leur maladresse relative donne aux créatures une certaine fragilité et par la même une certaine humanité. L’inventivité est remarquable, la mise en scène est parfaite. De l’ensemble, se dégage une indéniable poésie qui donne à ces aventures une dimension supplémentaire et unique. C'est un film incontournable dès que l'on s'attelle à la découverte de l'univers mythologique cinématographique. Celui par lequel il faut commencer. "Jason et les Argonautes" est l’œuvre d'un personnage décisif dans l'histoire des effets spéciaux, Ray Harryhausen, successeur de Willis O'Brien (à la barre des effets de "King Kong" de Cooper) et précurseur de Denis Muren (le patron d'ILM) qui entama une nouvelle ère en révolutionnant le monde du cinéma avec les dinosaures de "Jurassic Park". Tout ce qui fait la magie de ce film et son ampleur dramatique, ce sont les marionnettes de Ray Harryhausen, si expressives, si puissantes et si vivantes. Aujourd'hui, on les regarde comme des objets curieux sans se rendre compte que c'est ça qui nous intéresse dans le film. En effet, le scénario est très léger, il s'agit d'un péplum ou d'une fresque de fantasy. Le ton d'humour est omniprésent et c'est tant mieux, cela laisse le champ libre au pouvoir fascinant des figurines. D'autant plus qu'un mythe n'a pas à être filmé avec pesanteur et grandiose pour être épique. Les acteurs sont bons et adoptent à merveille ce ton sympa et épuré qui caractérise l'ensemble du long-métrage, et on sent que le réalisateur a voulu avant tout élaborer un film amusant; en témoignent les scènes sur Olympe avec la fameuse partie des Dieux qui sont on ne peut plus comiques sans aller chercher dans le caricatural/grossier. Les rebondissements arrivent rapidement et le déroulement de la trame reste classique, avec trahison, amour et quête initiatique. Les moments les plus marquants sont sans conteste la fuite face au Titan de bronze, le combat contre l'Hydre et bien sûr la bataille finale diablement rigolote contre les squelettes. Toutes ces séquences sont spectaculaires en prime, et on adore tous ses monstres dès qu'on a posé les yeux sur eux. Pourrait-on reprocher la fin un peu vite expédiée ? Au contraire, je dirais que c'est parfaitement calculé : on coupe pile quand on sait que c'est fini et qu'on s'est bien éclaté sans rajouter d'inutiles blabla qui ternissent un poil notre plaisir. Tout en promettant une suite bien sûr. Un joli bijou digne d'un travail d'orfèvre, une pépite à déguster au plus vite ! Reste que le film a assez mal vieilli...
    Jahro
    Jahro

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 684 critiques

    3,0
    Publiée le 29 avril 2015
    La mythologie grecque reste un trésor inestimable pour l’art ; le septième d’entre eux ne fait pas exception. A la recherche de la légendaire toison d’or, Jason, héritier du trône en exil, réunit la crème des jeunesses athéniennes et prend place à bord du navire Argo sous protection de la déesse Héra. Si l’acteur principal a le charisme d’une huitre, la vraie star du métrage, au-delà de quelques bons seconds rôles, c’est évidemment Ray Harryhausen, alors empereur du stop-motion et grand pape des effets spéciaux. Déjà à l’œuvre sur Gulliver et Sinbad, il gravit encore ici un nouveau palier dans l’animation. Hydre, titan, harpies, armée de squelettes, le spectateur assiste à un feu d’artifices de truquages sidérants pour l’époque – et la caméra de Don Chaffey, qui ne fera pas grand-chose à relever d’autre, apparait bien fade en comparaison. Ancêtre lointain de Jurassic Park, Les argonautes est un effort de stricte récréation, une brochure vantant les innovations techniques menées au nom de la magie visuelle. Si aujourd’hui il est clair que son âge se fait grandement sentir, révélant à tous le script mince et les faiblesses de la mise en scène, il n’en reste pas moins une date dans la grande histoire des mystifications, un objet pour un musée du progrès cinématographique : c’est tout de même rare.
    alouet29
    alouet29

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 512 critiques

    2,5
    Publiée le 27 août 2016
    Le film est ancien, les scènes de combat sont hachées et les effets spéciaux risibles,mais il faut le voir comme un symbole tant l'histoire est bien faite et le scénario construit de manière progressive.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top