Mon AlloCiné
    Juge et Hors-la-loi
    note moyenne
    3,4
    78 notes dont 25 critiques
    8% (2 critiques)
    36% (9 critiques)
    24% (6 critiques)
    28% (7 critiques)
    4% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Juge et Hors-la-loi ?

    25 critiques spectateurs

    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 2 108 critiques

    3,5
    Publiée le 5 mars 2015
    Lors de la mise en chantier de ce western picaresque, Huston a 65 ans, c’est dire qu’il aborde la dernière partie de sa carrière. Déjà franc-tireur dans sa jeunesse, le vieux réalisateur n’entend plus qu’on lui dicte sa conduite. Alors que le genre est moribond aux Etats-Unis, ne survivant plus qu’en Europe avec l’avènement de Sergio Leone, il nous concocte un western complètement iconoclaste, plus dans la lignée de « Plus fort que le diable » que de celle des films historiques qu’il a entrepris à l’aube des années 1960. C’est Paul Newman qui accompagne Huston dans cette folle entreprise. « Juge et Hors la loi » montre bien la conception de la vie que devait avoir le cinéaste, faite d’un mélange souvent détonnant d’ordre et d’anarchie. A travers cette communauté qui se fonde autour de Paul Newman despote improvisé, c’est toute l’histoire de l’Ouest qui s’invite à la porte du village. Le chemin de fer tout d’abord qui fait que l’Ouest ne sera plus jamais complètement sauvage et le pétrole enfin qui fait entrer brutalement le pays dans l’ère industrielle. Le juge Roy Bean qui a crée sa propre loi sera dépassé par un associé plus adapté que lui à l’époque qui s’annonce. Quand il reviendra du néant il choisira de mourir avec ses idées plutôt que d’affronter un monde qu’il ne comprend plus. Il n’aura même pas l’occasion de rencontrer la fameuse Lily Langtry sorte de Sarah Bernardht américaine qu’il aura passé sa vie à vénérer et à attendre qu’elle visite un jour son village à l'occasion d’une tournée. Devenue réalité en la personne de la très belle Ava Gardner cette visite alors que le pauvre Bean est passé à trépas montre bien la vacuité de nos existences. C’est pour cette raison, semble nous dire Huston qu’il faut veiller tout le long de notre court passage sur cette terre à vivre sans entraves nos passions. Précepte qu’il s’est appliqué à lui-même avec le plus grand soin. Le film est parsemé de rencontres insolites qui ajoutent encore à l’incongruité du métrage, que ce soit Anthony Perkins , Stacey Keach, Ava Gardner ou Huston lui-même. Tel était John Huston,
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    1,5
    Publiée le 11 septembre 2014
    Le personnage qu'est ce juge était certainement assez intéressant pour être porté à l'écran,cependant le scénario de John Milius est loin d’être aussi intéressant que son personnage. On se demande même comment John Huston à fait pour mettre en scène un scénario aussi faible et décousu. Le ton humoristique qu'a insufflé Milius est lamentablement nul,trop lourd il tombe toujours à plat,c'est grossier et grotesque par instant. Juge et hors-la-la ne dégage pas grand chose si ce n'est un profond ennui.
    BMWC
    BMWC

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 635 critiques

    4,5
    Publiée le 14 février 2013
    "I'm justice, sons of bitches !" : la sauvagerie de l'Ouest américain a-t-il été mieux résumé que dans cette phrase lancée par le grand Paul Newman dans le jubilatoire "Juge et Hors-la-loi" de John Huston...
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2014
    La dernière chose que l'on puisse reprocher à ce western unique en son genre c'est d'être conventionnel. Car "Juge et hors-la-loi" est un western tellement décalé que même Sam Peckinpah dans ses moments les plus extravagants n'est pas allé aussi loin. Tout paraît barje dans ce film, l'histoire, la narration et surtout les personnages. L'humour ne fait pas dans la finesse, certains moments sont volontairement sur-idéalisé mais tout cela ne sert qu'à masquer la vision très noire qu'à le cinéaste de l'homme. Le casting vaut à lui seul le coup d'oeil. Paul Newman impeccable et très nuancé dans un rôle peu reluisant, Victoria Principal très étonnante dans son premier rôle au cinéma et les autres acteurs, Jacqueline Bisset, Ava Gardner (dans une scène très émouvante), Anthony Perkins, Roddy McDowall, Stacy Keach, Ned Beatty, John Huston lui-même ainsi qu'un brillant comédien ours ne font qu'ajouter leur pierre à l'édifice. Un western pas du tout comme les autres .
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2014
    Ce film n'est pas digne de John Huston, c'est à la fois un assemblages d'événements inventés sans cohérences et un pensum. Paul Newman n'est en aucun cas crédible contrairement à Walter Brennan dans le film de Wyler de 1940. Il ne reste à retenir que la caricature de l'histoire vraie, bruno l'ours et Ava Gardner qui illumine mais bien trop tard le final. Comment est ce possible? Sans doute une mésentente entre le scénariste et le réalisateur comme cela se produit parfois et que le producteur ne s'interpose pas. Dans ces conditions ne parler que des séquences critiquables n'est guère intéressant tant elles sont nombreuses. Visiblement l'influence des westerns italien s'est faite sentir et Ruy Bean, véritable légende américaine, n'a rien à y faire. Quand même : réunir Jacqueline Bisset, Victoria Principal, Ava Gardner pour un tel résultat,quel gâchis! Une scène décrit parfaitement l'ambiance du tout : celle dans laquelle John Huston lui même rencontre le juge, lui raconte n'importe quoi et lui laisse sans aucune raison son ours. Sacré Huston!
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 2 564 critiques

    4,0
    Publiée le 5 avril 2010
    Le western est un genre dont on se passerait bien parfois, cependant celui-ci étant doté de classiques récurrents avec sa ville scindé en deux et ces possédants refusant tout débat d'idées sinon mélange; on est plutôt séduit d'autant plus que les vrais antihéros ne sont pas, pour une fois, les vils chefs mais leurs lieutenants avec bien entendu un sheriff seul en un climat putride. Culte.
    mistermyster
    mistermyster

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 251 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2012
    Curieux film, très curieux film, Ava Gardner le traverse du début à la fin, mais n'a que 3 minutes de présences effective. On oscille entre le bon et le moins bon, le jubilatoire et le mauvais, le film marque son époque, sa différence, Newman est parfait dans son rôle, il cabotine, il transgresse les idées reçu, pour enfin nous offrir un film curieux; vraiment curieux.
    BoBdeNiro
    BoBdeNiro

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 101 critiques

    2,5
    Publiée le 14 janvier 2017
    Une distribution de choix ne donne pas forcément un film de qualité... Paul Newman est une erreur de casting (Le truculent "juge" Roy Bean aurait mérité un acteur plus cabotin), et nous ne dirons rien de plus sur la grotesque apparition de Ava Garner... Le scénario est un fourre-tout bordélique racontant l'histoire (enjolivée) de ce desperado vengeur qui décide de rendre la justice dans une contrée sans foi ni loi; les personnages de passage se succèdent sans réelle cohérence ni intérêt et notre pauvre Newman peine à nous convaincre et à nous sortir de notre torpeur... Un mauvais western donc, cette légende de l'Ouest méritait beacoup mieux.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 066 critiques

    3,5
    Publiée le 13 janvier 2019
    John Huston s'inspire ici (très) librement de Roy Bean, bandit autoproclamé juge au fin fond d'un Texas sans foi ni loi. Il nous livre ainsi un western original, mêlant comédie et romance, en grande partie grâce à ce fameux juge. Violent, adepte des pendaisons, sachant autant charmer que châtier, admirateur jusqu’au-boutiste d'une chanteuse qu'il n'a pourtant jamais vu ni entendu : voilà un personnage haut en couleurs ! Celui-ci est interprété par un Paul Newman en grande forme dans ce rôle hors norme, et aussi imprévisible que l'intrigue (qui se contente de proposer une chronique). Outre les seconds rôle sympathiques (Anthony Perkins, Ned Beatty...), la mise en scène est souvent inspirée, et le scénario aborde entre autres deux thèmes déjà traités dans le western : la civilisation de l'Ouest (ici assez violente tout de même !), et sa modernisation suite à l'essor du pétrole. Le tout avec un certain cynisme et un humour noir, qui font de "The Life and Times of Judge Roy Bean" un film très appréciable.
    Samir T
    Samir T

    Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 8 mai 2019
    Le film démarre bien avec un début de scénario intéressant qui promet de bons moments, mais il ne tarde pas à osciller entre le très bon et le médiocre, si ce n'est l'insensé, question comédie. Finalement on n'y voit aucun rythme ni uniformité, surtout vers la a fin avec des choses auxquelles on ne s'attend pas forcément.
    TCovert
    TCovert

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 383 critiques

    4,0
    Publiée le 25 décembre 2009
    The Life and Times of Judge Roy Bean est un western très atypique de John Huston, metteur en scène légendaire. Le film se balade dans différents genres à commencer par la comédie en nous gratifiant d'un tas de répliques cultes, mais le film nous emmène aussi dans le drame et bien sûr dans le film "historique" puisqu'on décrit un personnage ayant réellement existé. Bizarrement le film fait penser à une bande dessinée de part ses personnages et ses situations (pour l'anecdote, une BD entière est consacrée à Roy Bean dans la série des Lucky Luke). Paul Newman excelle dans le rôle de juge à l'accent texan prononcé et utilise tout son charisme au service du personnage, on retiendra aussi les petits seconds rôles d'Anthony Perkins, John Huston, Jacqueline Bisset et Ava Gardner et du côté de la musique Maurice Jarre s'en sort très bien.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 24 décembre 2010
    Le film démarre en trombe peut être trop d'ailleurs car ensuite il ne se passe plus grand chose du moins ça suit son cours sans grands événements. La qualité des images est là, au niveau historique on reste tout de même dans la légende cependant la tradition est remarquablement perpétué par des Bush et consorts.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 28 juin 2013
    Le juge Roy Bean, célèbre personnage de l'Ouest américain immortalisé entre autres par Morris et Goscinny en 1959, n'a fait l'objet que de deux adaptations au grand écran : en 1940, dans Le Cavalier du désert avec Walter Brennan et Gary Cooper, un film agréable mais un peu loufoque, et dans ce singulier western de John Huston en 1972. Il existe une troisième version, une parodie nullissime de Jean Girault en 1970 qui ne mérite même pas d'être visionnée. En revanche, John Huston réussit certainement la meilleure composition sur le sujet en mettant en scène une brochette de stars, toutes connues du grand public, avec Paul Newman en chef d'orchestre. On peut citer Jacqueline Bisset, Ava Gardner, Anthony Perkins, Roddy McDowall, Stacy Keach et John Huston dans un petit rôle, manie qu'il affectionnait dans certains de ses films, un peu comme Alfred Hitchcock. Cette œuvre, si elle n'atteint pas les sommets, n'en demeure pas moins une fiction attachante sublimée par le talent du grand Paul Newman, dans une composition humoristique délirante permettant de passer un agréable moment, sans plus.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1502 abonnés Lire ses 8 648 critiques

    3,0
    Publiée le 4 juillet 2013
    « Si cette histoire ne s’est pas passèe comme cela, eh bien, elle aurait dû »..."The Life and Times of Judge Roy Bean" n'est pas un chef d'oeuvre de John Huston! Juste un bon western revisitè par le metteur en scène de "Fat City" dans lequel le barbu Paul Newman tient excellemment le rôle du juge Roy Bean, un des personnages les plus ènigmatiques et mèconnus de l'Ouest dont les mèthodes sont radicales et très personnelles! L'insolite Anthony Perkins y interprète le rèvèrand LaSalle, dans la distribution y figure aussi John Huston (lui-même) en vieux trappeur ermite, Tab Hunter, Jacqueline Bisset et Ava Gardner dans le rôle de l'amour platonique du juge! A noter que le scènario est de John Milius (futur rèalisateur de "Conan the Barbarian") et la musique signèe par le grand Maurice Jarre! ça fait beaucoup de monde dans une seule et même affiche, tournè dans un Ouest dèsabusè et parodique, avec pas mal de rebondissements, bien que l'histoire de "The Life and Times of Judge Roy Bean" soit assez dècousue...
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 474 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    3,0
    Publiée le 21 décembre 2013
    Pour ce western iconoclaste écrit par John Milius, John Huston s'intéresse à l'histoire de Roy Bean, ancien hors-la-loi qui s'autoproclame juge et qui participe à l'essor d'une ville dans laquelle il tient un rôle important. Si beaucoup de faits historiques sont détournés dans le film, il n'empêche que le cinéaste prend un malin plaisir à mettre en scène ce juge friand de pendaison et adorateur absolu d'une artiste qu'il n'a jamais vu. Dans le rôle principal, Paul Newman est forcément excellent et cabotine, entouré de très bons seconds rôles. Le principal défaut du film est de ne pas avoir d'arc principal solide, se reposant trop sur les différentes choses qui arrivent au personnage en évitant la dramatisation. L'ensemble s'en retrouve donc bancal même si on ne boudera pas notre plaisir devant cette histoire pas comme les autres qui nous réserve de belles scènes (dont plusieurs irrésistibles avec un ours).
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top