Mon AlloCiné
Escalier de service
Escalier de service
Date de sortie 16 août 1954 (1h 34min)
Avec Etchika Choureau, Danielle Darrieux, Robert Lamoureux plus
Genre Comédie
Nationalité français
Spectateurs
2,814 notes dont 5 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Une bonne raconte quelques épisodes de sa vie professionnelle.
Distributeur -
Voir les infos techniques
Année de production 1954
Date de sortie DVD 15/04/2011
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage -
Budget -
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur N&B
Format audio Mono
Format de projection 1.33 : 1
N° de Visa 15199

Regarder ce film

En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 12.89 €
Escalier de service
Escalier de service (DVD)
neuf à partir de 17.00 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Acteurs et actrices

Etchika Choureau
Rôle : Marie-Lou
Danielle Darrieux
Rôle : Béatrice Berthier
Robert Lamoureux
Rôle : François Berthier
Sophie Desmarets
Rôle : Mme Dumény
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

Baptiste Hegel
Critique positive la plus utile

par Baptiste Hegel, le 08/09/2006

4,0Très bien

Nul doute qu’’Escalier de Service’, outre pour les purs inconditionnels de Louis de Funès, n’évoque encore... Lire la suite

JR Les Iffs
Critique négative la plus utile

par JR Les Iffs, le 29/10/2017

2,5Moyen

Comédie à sketches. Une "Bonne" raconte à un ami sa vie dans quatre familles françaises bien différentes. Les liaisons entre... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
20% (1 critique)
20% (1 critique)
40% (2 critiques)
0% (0 critique)
20% (1 critique)
Votre avis sur Escalier de service ?
5 Critiques Spectateurs

Photo

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1954, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1954.

Commentaires

  • Vie Russe Six
    Attention "spoiler" d'une des scène.Notre femme de chambre se retrouve embauché quelques temps dans une maison bien étrange. Les occupants froids et sinistres cachent un secret qu'elle ne tarde pas à découvrir. Elle découvre qu'elle travaille pour le bourreau (vous savez, le monsieur, allez savoir pourquoi les bourreaux sont toujours des messieurs, qui jusque dans les années 70 en France était chargés de la façon la plus légale du monde de couper des têtes. Elle comprend enfin les insinuations des commerçants du coin. On sourit jaune à la remarque d'un des client : "Allez va , c'est pas si grave, c'est un métier comme un autre, et puis ça n'empêche pas d'aimer les bêtes". Ben oui évidemment. D'ailleurs les nazis aimaient bien leurs chien...
Voir les commentaires
Back to Top