Bright Star
Bright Star
Date de sortie (1h59min
Réalisé par
Avec , , plus
Genre Drame , Romance
Nationalité Américain , britannique , australien
Presse   4,2 23 critiques
Spectateurs   3,5 pour 1 857 notes dont 336 critiques
Mes amis NEW
Mes amis |
Mes amis Découvrez l'avis de vos amis maintenant ! NEW
Mes amis
  pas d'avis de vos amis (pour l'instant)
Voir la bande-annonce
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Synopsis et détails

Londres, 1818. Un jeune poète anglais de 23 ans, John Keats, et sa voisine Fanny Brawne entament une liaison amoureuse secrète.
Pourtant, les premiers contacts entre les deux jeunes gens sont assez froids.
John trouve que Fanny est une jeune fille élégante mais trop effrontée, et elle-même n'est pas du tout impressionnée par la littérature.
C'est la maladie du jeune frère de John qui va les rapprocher. Keats est touché par les efforts que déploie Fanny pour les aider, et il accepte de lui enseigner la poésie.
Lorsque la mère de Fanny et le meilleur ami de Keats, Brown, réalisent l'attachement que se portent les deux jeunes gens, il est trop tard pour les arrêter. Emportés par l'intensité de leurs sentiments, les deux amoureux sont irrémédiablement liés et découvrent sensations et sentiments inconnus. " J'ai l'impression de me dissoudre ", écrira Keats. Ensemble, ils partagent chaque jour davantage une obsédante passion romantique qui résiste aux obstacles de plus en plus nombreux. La maladie de Keats va pourtant tout remettre en cause...

Récompenses
14 nominations
Secrets de tournage
8 anecdotes
Distributeur
Pathé Distribution
Box Office France
403 204 entrées
Année de production
2009
Budget
8,5 000 000 $
Date de sortie VOD
-
Date de reprise
-
Date de sortie DVD
19 mai 2010
Langue
Anglais
Date de sortie Blu-ray
3 novembre 2010
Format de production
35 mm
Couleur
Couleur
Format audio
Dolby Digital
Type de film
Long-métrage
Format de projection
1.85 : 1
N° de Visa
123588
Plus de détailFermer
  • Bright Star (Blu-Ray)

    Bright Star (Blu-Ray)
    Date de sortie: mercredi 3 novembre 2010

    Logo partenaire neuf à partir de 13,95 €
    Acheter
  • I Love You Phillip Morris (Blu-Ray)

    I Love You Phillip Morris (Blu-Ray)
    Date de sortie: mercredi 16 juin 2010

    Logo partenaire neuf à partir de 7,69 €
    Acheter
Haut de page
Bright Star Bande-annonce VO
577 698 vues
Interview 1 - Anglais
612 vues
9 vidéos sur ce film
Haut de page

Actrices et acteurs Bright Star

  • Abbie Cornish

    Abbie Cornish

    Rôle : Fanny Brawne

  • Ben Whishaw

    Ben Whishaw

    Rôle : John Keats

  • Paul Schneider

    Paul Schneider

    Rôle : Monsieur Brown

  • Kerry Fox

    Kerry Fox

    Rôle : Madame Brawne

Casting complet et équipe technique
Haut de page

Critiques Presse Bright Star

Note moyenne :   4,2 pour 23 titres de presse.
  •   Excessif
  •   La Croix
  •   Le Figaroscope
  •   Le Monde
  •   Le Nouvel Observateur
  •   Le Point
  •   Marianne
  •   Positif
  •   Télérama
  •   20 Minutes
  •   Cahiers du Cinéma
  •   Elle
  •   Le Journal du Dimanche
  •   Le Parisien
  •   L'Humanité
  •   Libération
  •   Première
  •   Studio Ciné Live
  •   Télé 7 Jours
  •   Brazil
  •   Les Inrockuptibles
  •   Ouest France
  •   TéléCinéObs
23 critiques presse
Haut de page

Critiques Spectateurs Bright Star

Critique positive la plus utile Par larac28
  4.5 - Excellent

Ce film sur l’ère pré-victorienne semble venir s’ajouter à la série des “raisons et sentiments” ou “orgueil et préjugés”, il s’en démarque par la modernité de la mise en scène, la pureté des déc... Lire la suite

Dernière critique la plus négative Par QuelquesFilms.com le 09 septembre, 2013
  2.5 - Moyen

Il faut d'abord saluer le projet de Jane Campion : réaliser un film centré sur la poésie et la célébration d'un amour presque platonique. Pas vraiment dans l'air du temps, en tout cas très loin des... Lire la suite

VS
Toutes les critiques spectateurs
  • 80 critiques     24%
  • 101 critiques     30%
  • 36 critiques     11%
  • 59 critiques     18%
  • 35 critiques     10%
  • 25 critiques     7%
336 critiques spectateurs
Haut de page

Photos Bright Star

24 photos
Haut de page

Secrets de tournage Bright Star

Une histoire d'amour à la "Romé et Juliette"
Secret de tournage sur Bright Star

Jane Campion, la réalisatrice de Bright Star, a été bouleversée par l'histoire d'amour vécue par John Keats et sa voisine : "J'ai lu une biographie de Keats écrite par Andrew Motion et j'ai été frappée par le moment où il rencontre Fanny. Je suis tombée amoureuse de leur histoire d'amour...", explique-t-elle. "J'étais fascinée et profondément émue par leur souffrance et par la beaut... Lire la suite

Il était une fois John Keats...
Secret de tournage sur Bright Star

Bright Star dépeint la passion entretenue par le poète romantique anglais John Keats et sa voisine. John Keats, né en 1795, est une figure emblématique du mouvement romantique du début du 19e siècle. Peu apprécié par la critique de son époque, il fut reconnu par ses pairs à titre posthume. Celui dont le style se caractérisait par un vocabulaire très élaboré et une sensualité prononcée meurt en 182... Lire la suite

8 secrets de tournage
Haut de page

Dernières news Bright Star

  • Mater / Zapper : votre soirée TV du dimanche 12 mai 2013

    Mater / Zapper : votre soirée TV du dimanche 12 mai 2013

    dimanche 12 mai 2013 - News - Chaînes
     
     

    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir ou ne pas voir. Au programme ce soi... Lire la suite

  • Le meilleur de l'année ciné 2010

    Le meilleur de l'année ciné 2010

    jeudi 23 décembre 2010 - Dossiers - Dossiers

    Tops et flops de l'année, événements marquants, espoirs, disparitions... Tout ce qu'il faut retenir de l'année cinéma, c'est par ici !

  • John Keats profite de "Bright Star" !

    John Keats profite de "Bright Star" !

    jeudi 25 février 2010 - News - Box Office

    Les écrits du poète John Keats sont en hausse depuis la sortie de "Bright Star", film qui lui est consacré.

9 news sur ce film
Haut de page

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de 2009Meilleurs films Drame en 2009

Haut de page
  • Clara N.

    Un film sublime de délicatesse et de poésie comme on en trouve rarement !

  • angelabassompierre

    registre littéraire et romantisme classique, avec du violon et des scènes qui font anglaises.
    lent et je ne sais plus si je l'ai vu à sa sortie, des moments, il me semble les avoir vus.

  • Veole

    N'y aurait-il pas comme une… erreur de casting, avec cette Abbie Cornish, qui serait plus à sa place dans une sitcom ? Elle est franchement insupportable, et aussi profonde qu'un poteau indicateur.

  • marcopolosse

    Lent ? oui. Romantique ? oui. Ennuyeux ? Jamais. Trop beau ? Certainement pas. Si certains sont réfractaires c'est qu'ils ne sont pas entrés dans l'univers de Keats car peut-être peu l'ont lu. Certes ce qui se lit n'est pas forcément facilement transposable en images mais je pense que Jane Campion a justement réussi cette transposition avec justesse. J'adore ressentir le temps qui passe, j'adore l'émotion qui suinte à tout instants. C'est un grand film sur l'Amour et sur un amour. C'est un film sur une passion dévorante et certaines scènes auraient même méritées d'être plus longues. Jane Campion ose le parti pris de ne jamais parler d'autre chose que de cette passion pure, de ne jamais détourner son regard et le notre de ce drame qui se joue et qui se magnifie jusqu'à la toute fin. Une poésie cela se lit, certes, mais cela se regarde aussi. Bright Star en est la preuve.
    ps : Une mention toute particulière à Abbie Cornish qui est une actrice exceptionnelle.

  • anne f.

    Pardon... mais je ne l'ai pas aimé ! Un enchaînement de chromos sans réelle profondeur. Les scènes manquent de "liant"... Des personnalités juste suggérées. Des acteurs assez peu convaincants. Le parti pris esthétisant devient peu à peu gênant voire un peu écoeurant. La forme prime sur le fond. Je me suis ennuyée comme rarement espérant l'issue (fatale !) rapide ! La joliesse des images ne justifie pas un film.

  • MiamSpray

    Un film superbe. Les images sont sublimes, les acteurs parfaits, et les poèmes sont un enchantement... c'est tellement beau ... presque magique. "un film qui rend irrésistiblement amoureux de l'amour"
    A voir en VO pour la poésie c'est encore mieux !

  • quetedugraal

    Très esthétique, mais quelques longueurs.

  • sapeur_lilie

    MAGNIFIQUE!! Un Chef d'oeuvre... Jane Campion sublime... C'est avec un gros chagrin que je viens d'éteindre mon lecteur dvd!
    http://cellequiaimaitsonpyjama...

  • Alicircus

    Je ne suis pas du tout d'accord avec toi , Kikilounette , pour le fait que ce soit une question d'âge! Car j'ai vus ce film à sa sortie ,et j'avais 15 ans & ce film ne m'a pas du tout ennuyée ! Je l'ai trouvé très beau au contraire & je suis encore moins d'accord avec toi lorsque tu le décris comme étant un film avec une " histoire d'amour niaise et ridicule comme on en voit dans tous les films "! Certes je peux comprendre que l'atmosphère longue et posée ne convienne pas à tous le monde (chacun ses gouts hein !) mais delà à dire que c'est niais et ridicule je ne comprend pas !

  • francketbebert

    film mortellement ennuyeux et interminables, succession de scenes sans relief enchainees a la queue leu leu. Il ne se passe rien. Enculage de mouches et branlette intellectuello-romantique. Non-fans de poesie, fuyez!

  • cecelight

    Autant je trouve qu'il manque de rythme, autant l'esthétique de ce film est phénoménale!

  • Noodles_

    La cinéaste de "La leçon de piano" s'intéresse à la relation entre le poète romantique anglais John Keats et sa muse, et montre notamment comment leur amour fut étouffé par les conventions sociales. Le problème, c'est que le film en devient aussi étouffant, et malgré quelques jolis passages, on finit par trouver le temps long et on aimerait bien qu'ils aillent enfin un peu plus loin que s'effleurer les mains et se faire des bisous dans l'herbe...

  • Pascal37

    L'interprétation, les décors et l'atmosphère n'arrive pas à compenser ce film d'une platitude très ennuyeuse et d'une lenteur fatigante à souhait. Très peu de chose à retenir, même la poésie n'arrive pas à ce mettre en avant. 1.5/5 !!!

  • Xyrons

    > mon avis sur le film ici :

  • donafriou

    La rencontre de deux personnes très vitales. Un homme sensible, d'une santé fragile. Une femme, très déterminée et confiante, d'une famille rangée. L'ambiance est très artistique, très "Barry Lyndon". A l'époque la mort était une expérience fréquente.

    Le film nous fait redécouvrir le côté tragique du romantisme et une figure de poète béni par un entourage aimant.

  • montivillier

    J'ai trouvé le début long mais ensuite, je le trouve prenant ... la fin est touchante avec le poème célèbre de John Keats. Le visuel du film est doux et frais, pour le son : la musique et les poèmes font tout !

  • Ladybirdstreet

    Le film traîne, traîne, et semble-t-il ne jamais s'arrêter. Certes, un jeu d'acteur mémorable, des scènes aux images exquises et colorées qui nous émerveillent ; pourtant la beauté et la réussite du film s'arrêtent là.

  • laloO_06

    J'ai trouvé que ce film était trop long et l'actrice principale trop imposante (et ne jouait pas très bien). Cependant, certaines scènes sont MAGNIFIQUES et en effet, la poésie est bien placée. Même si le film vaut le déplacement, il reste trop long et on devrait le raccourcir d'une bonne vingtaine de minutes!

  • Mégane B.

    --- Ce message a été censuré parce qu'il ne correspondait pas à la Charte AlloCiné. ---

  • AMBRE D.

    Je suis d'accord avec toutes les critiques positives écrites sur ce film que j'ai adoré et qui m'a beaucoup émue:c'est une petite bulle de poésie dans ce monde de brutes! Bravo à Jane Campion! Je suis par contre un peu surprise que l'on ne parle pas davantage des comédiens, à part Abbie Cornish, charmante jeune femme mais qui n'a pas une personnalité extraordinaire, contrairement à son partenaire, Ben Whishaw, qui lui, a un énorme talent; je dis bravo à Jane Campion de l'avoir choisi,car, sans lui , son talent et son physique de pur romantique, le personnage de Keats aurait été beaucoup moins attachant!

  • 2045wkw

    Le film sortira en DVD et Bluray le 19 mai. Pour les futurs acheteurs de blurays ( comme moi ), le boitier bleu d'ordinaire est remplacé par une couleur plus appropriée à l'univers de Jane Campion. Voici l'objet du désir :

    [img]http://multimedia.fnac.com/mul...[/img]

  • Rosedray

    Après avoir vu ce film que j'avais trouvé trop lent sur le moment, je me dit que maintenant, il était vraiment super. Oui, il était lent mais (...)
    Lire la suite sur mon blog => http://jedevoreleslivres.blogs...

  • aliceland

    Vraiment magnifique... c'est tout en délicatesse et en beauté. ça fait tellement du bien un film comme ça. les images magnifiques... les acteurs formidables. Abbie cornish est superbe, touchante et merveilleuse.

  • Floupye

    Très beau , beaucoup de sentiment ressenti, belle histoire...les acteurs font passer une émotion trés agréable..

  • ouapiti

    un film reussit,beau et delicat. ce film est souffle leger,qui nous emporte dans cette histoire d'amour .l'interpretation si pure des jeunes amants, la musique et la poésie font la force de ce film.

  • kikilounette

    Je pense que c'est une question d'age. Étant une adolescente, j'ai trouvé ce film extrêmement ennuyant. Je suis d'accord, c'est une belle histoire d'amour mais ça s'arrête la. Aucune action dans ce film. Rien. Juste cette histoire d'amour niaise et ridicule comme on en voit dans tous les films.
    Un film que je ne recommande pas.

  • bla-bla-plouff

    Qu'est ce que ce film est beau !! Mais qu'est ce qu'il est triste.

  • jocerandal

    Quand on rentre dans l'univers de Jane Campion, on sait par avance que celui-ci sera fait de poésie, de belles images, d'une lenteur où l'on se coule dans l'atmosphère et dans l'ambiance du 19 ème siècle. J'ai aimé, justement parce que l'on se trouve dans un univers particulier et qui nous change de ces films où tout va trop vite, où les images nous agressent en permanence.

  • Galmaril

    Il est évident que Jane Campion a un sens de l’image hors du commun. Les costumes, concoctés au petit point, sont aussi fascinants qu’un défilé de mode de Jean-Paul Gaultier. Les atmosphères sont envoûtantes, les paysages brumeux à souhait, la lumière quasi surnaturelle et les acteurs sont délicieux, pas de problème là-dessus. Mais tout ça au service de quoi ?
    Sur le plan sociologique, on nous démonte l’articulation entre la situation financière du jeune homme et sa prétention à mettre la jeune fille dans son lit. Intéressant, mais ça ne fait pas un film.
    Sur le plan littéraire, on sort de la salle avec le sentiment que toute la production poétique du grand Keats n’était finalement qu’un recueil de sous-titres pour ses émois amoureux. Là je m’insurge carrément. L’un dans l’autre, la tétralogie de science-fiction de Dan Simmons (Hypérion, la Chute d’Hypérion, Endymion et l’Éveil d’Endymion) rend un bien meilleur hommage à Keats.
    A voir, donc, en remplaçant la bande-son par une belle musique d’époque. Les Nocturnes de Chopin par Rubinstein, par exemple. Ils ne devraient pas être trop difficiles à se procurer : l’année dernière, l’Express nous avait fait le coup de l’intégrale à 2 euros scotchée au journal et cette année, c’est le Monde qui s’y colle. Il y a des œuvres, comme ça, qui doivent tomber violemment dans le domaine public en éclaboussant partout.

  • marcfieldfr

    Ennuyeux à mourrir

  • Chlorophyll

    Une merveille pour les yeux et pour les oreilles. Un long poème qui se déroule pendant deux heures doublé d'un enchantement visuel. Comme un grand tableau que l'on découvre, ainsi que l'a justement décrit la personne qui m'a accompagnée.

  • chipie53

    Très beau film. Avec de magnifiques scènes surtout celle où les papillons volent dans la chambre. MAis certains passages du film ressemblent un peu trop au film Orgueil et préjugé.Dommage! Mais je le conseil à ceux qui aime les belles histoires d'amour certes tragique . Alllez le voir !!!!vous ne serez pas déçu!!!

  • Nelly M.

    C'est surtout que Keats, le poète, est fauché... Tout s'articule autour de cette réalité, car s'il avait eu des sous, c'était mariage, peut-être procréation, voyages pour avoir de l'air, retours dans le giron féminin et la petite santé des poitrinaires, l'acteur incarne bien ce côté frêle d'un cérébral à côté de ses pompes... Jane Campion pose admirablement son décor, intercale des vers (assommants !) et s'attarde sur les atours résultants d'heures à coudre, Fanny est bien belle à suivre, la petite fille rousse aussi, la mère attentive. Nul n'est dupe, qu'en ce temps-là, les jeunes filles de la bonne société n'avaient que de l'espièglerie le temps de trouver leur galant. Donc, joli, pathétique, les chapeaux de "La Leçon de Piano" en plus transparents. Mais je n'ai ressenti que compassion, douleur froide, à la différence de "In the cut" qui avait le mérite de faire bouillir les sangs !

  • nana-kitty

    Dès le départ je m'étais mis en tête que cela allait être la même "ambiance" que Orgueil & Préjugé ou Jane, film romantique à souhait, alors je n'espérai rien de plus. Dans le genre j'ai vraiment aimé puis apprécié la performance de Ben Wishaw (que j'avais déjà remarqué dans l'adaptation du Parfum...) je lui trouve vraiment une allure de poète rêveur. Je suis même pressée que le film sorte en DVD pour pourvoir le voir et revoir.

  • Maykeiza

    Je rejoins un peu officiel76, je me suis bien emm... Pourtant, ce film avait tout pour me plaire, la BA m'avait complètement emballée, et c'est le genre de films que j'affectionne particulièrement, mais voilà... Sur le plan esthétique, c'est vraiment magnifique et très poétique mais je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire, et j'aurais aimé pourtant. J'ai trouvé ça long, ennuyant, mou, ça manque de rythme ou d'un je ne sais quoi... Pareil, j'ai trouvé Keats bien fade, Fanny un peu à baffer, et pas vraiment d'alchimie entre eux, je n'ai pas réussi à croire à leur histoire. Je n'ai même pas pleuré, c'est pour dire! Par contre, j'ai déjà vu bien plus niais que ça quand même. Et puis Raison et Sentiments, artificiel? :ouch: Je m'étrangle là :p

  • Manu75011

    Lisez ma critique et mon analyse complète sur :

  • officiel76

    je laisse ce type de romantisme à qui veut le vivre, je crois que jamais de ma vie je ne me suis autant emm....pendant une séance de cinéma; j'ai trouvé ça vieillot, lent, niais, statique, et souvent ridicule. le personnage de Keats a autant d'épaisseur qu'une page de pub dans Elle, et les costumes des femmes parachèvent le sentiment de ridicule de l'ensemble. J'aime pourtant bien les films d'amour en général mais là, vraiment, j'ai trouvé qu'on était dix degrés au dessous de la leçon de piano. mais bon si ça ressemble à raison et sentiments, ça ne m'étonne pas, j'avais trouvé ça super niais aussi...et terriblement artificiel.

  • hasyouwant

    Ca me va !

  • hasyouwant

    Vu ce film deux fois, une fois pour moi, une autre pour accompagner maman.

    Même si Bright Star ne m'a pas touché comme "la leçon de piano", ce film est planant parfois drole et émouvant. Vive Jane Campion, ce film est poétique à souhait et c'est chose trop rare au cinéma.

  • Athalie

    Perso je reste sur ma faim....

  • dream-lover

    Jai adoré ce film. J'ai pleuré comme une madeleine à la fin tellement leur amour est beau. C'est d'un romantisme énorme, qui donne envie d'avancer pour en rencontrer un de la sorte. Les acteurs sont beaux, exceptionnels. Les plans également. Vraiment, un de mes films favoris.

  • alastor78

    J'ai beaucoup aimé. Jane Campion traite le thème du premier amour avec tenderesse et même parfois avec humour, mettant en relief l'extravagance quasi exaspérante de l'amour passionnel de fanny et keats.
    L'héroïne est incroyablement attachante et travaillée et Abbie Cornish est une actrice exceptionnelle (il faut la voir dans Somersault aussi).
    Enfin la réalisation est magnifique, elle m'a beaucoup fait pensé à Mallick dans cette façon de s'attarder sur la nature et d'essayer le plus possible de faire appelle aux sens du spectateur, la vue bien sur, mais aussi l'ouïe.

  • crakinett

    La beauté d'un amour qui perdure, ça ramène aux choses simples de la vie et fait penser à un amour qu'on aimerait tous vivre.

  • astilbe

    ce film est une ode à la sensualité romantique... la douceur juvénile des traits de visage, les couleurs du printemps, un camaïeu doux amer se dresse progressivement, grandit sous nos yeux, en allant vers le drame... sans jamais glisser dans le mièvre.
    c'est toute la force de jane campion de nous prendre par la main pour nous emmener sur le territoire de la violence des sentiments en ayant la pudeur d'en respecter la légèreté... de respecter suffisamment le spectateur de façon à ne jamais plonger dans la facilité larmoyante.

  • lamialucrezia

    J'ai bien aimer le ton poétique de ce film, ce n'est pas mon genre de film d'habitude mais justement j'essaie de voir des films dont je n'ai jamais entendu parler ni vu de de bandes annonces, parfois ont est agréablement surpris.
    Ma foi la, je n'ai pas était emballer,il ya beaucoup de tendresses certes, mais sa reste beaucoup trop mou et lent à mon goût, je pense que c'était le but de la réalisatrice de laisser planer et miroiter un moment mais moi j'peux pas au bout d'un moment je soupire, ce n'est peut être pas mon univers voila tout.
    En tous cas je retiens le jeu des acteurs, émotifs et vrais ainsi que les belles proses qui nous ont réicitès. Mais je n'irai pas voir ce genre de film deux fois.

  • cocolapin-2la-foret-des-revebl

    Ce film est une pure merveille !

    Jane Campion nous conte une histoire d'amour sombre et désespérée, sans aucun académisme, portée par des acteurs admirables : Ben Whishaw idéal en John Keats, dandy fragile mais néanmoins viril, masculin ; Paul Schneider parfait en poète raté et jaloux ; l'excellente Kerry Fox (qui retrouve Jane Campion après Un ange à ma table, autre biographie émouvante) en veuve et mère humaine et compréhensive...
    Mais il y a surtout la magnifique Abbie Cornisch, véritable révélation, bouleversante, humaine, forte et fragile...
    Encore une grande actrice qui nous vient de l'Australie ! Après Cate Blanchett, Toni Collette, Nicole Kidman...

    Et ce visuel ! Les quatre saisons sont rendues avec une force poétesse éblouissante, on a froid ou chaud à chaque moment que la caméra s'attarde dehors.
    Et la musique, idéale et aérienne, contrepoint parfait aux poèmes sombres et romantiques de Keats

    Que dire sinon qu'il est un antidote parfait à la morosité à une époque ou tout le monde se rue sur Avatar !

  • Galaxia7

    J'ai moi-même adoré Bright Star, néanmoins je ne comprends pas ta remarque : tu admettras que lorsqu'on va voir un film comme celui-là les spectateurs ne peuvent légitimement pas s'attendre à voir de la "violence" et de "l'humour gras"!

  • inlo

    [quote]annereporter a dit :"Que des gens quittent la salle cela ne me surprend guère: ils préfèrent sans doute l'humour gras et la violence. Mais, évidemment, la poésie, c'est quelque chose de trop subtil pour eux..."[/quote]

    Si tu aimes la poésie, tu devrais donc dire des choses plus subtiles ...

    Oui on peut aimer certains bons films à humour dit "gras" ou certains bons films dit "violent" tout en comprenant très bien la subtilité de la poésie et aimer un film comme Bright Star !!!

  • karnimata

    Certes, l'image est belle, dans le film de Jane Campion; certes, il y a de forts belles séquences, comme celle du jeu de cache-cache entre Fanny et Keats lorsqu'ils se promènent avec la petite soeur de la jeune femme. Mais, à mon sens, à l'époque où les belles images sont monnaie courante de part la multiplication des supports visuelles, la beauté esthétique est de moins en moins le gage d'une profondeur. Le film de Jane Campion, en se revêtant de cette aura visuelle, avance sur une corde raide, qui menace de le figer. Elle donne parfois l'impression de doser cette belle image, sans trop en rajouter comme la scène où Fanny s'effondre presque dans un champ fleuri en lisant une lettre de son amoureux; comme celle où, couchée sur son lit, un vent pousse le rideau de sa fenêtre vers elle. C'est beau, oui, mais le film ne dit pas grand chose de plus sur la passion, si ce n 'est sur le mode de la distance. La poésie, si elle rapproche, est aussi le moteur de l'éloignement. L'esthétisme, c'est aussi ce qui finit par menacer l'intensité émotionnelle.

    attractions-visuelles.over-blo...

  • jo4

    Par sa force narratrice Bright Star engloutit le spectateur dans un monde poétique et enivrant. La délicatesse des images fait somnoler un esprit qui vagabonde dans un monde de mots et de musiques. Mais au delà de tout cela Bright Star c’est une émouvante histoire d’amour. Même si insuffisamment traitée, elle reste attachante et entière. Avec un jeu d’acteur irrésistible, une réalisation modeste et des musiques subtiles le film marquera les esprits purs.
    Notations:

  • annereporter94

    Que des gens quittent la salle cela ne me surprend guère: ils préfèrent sans doute l'humour gras et la violence. Mais, évidemment, la poésie, c'est quelque chose de trop subtil pour eux...

  • lucyinthesky4

    Magnifique film profondément et authentiquement romantique, dénué de tout cynisme et simplement bouleversant.

  • -Angelus-

    bof bof, tout aussi lent et chiant que coco avant chanel, mais en un peu mieux quand même

    des gens aussi ont quitté la salle, comme pour coco avant chanel d'ailleurs

  • verofs

    Désolée. Je n'ai pas aimé. Hier soir dans la salle nous étions que 10 spectateurs dont 2 qui sont partis avant la fin. Mais ce n'est pas cà qui me rebute à voir tout le film. Décors et costumes magnifiques. Images parfaites. Mais je n'ai ressenti aucune émotion de cette histoire et de ces personnages, même si les acteurs principaux jouaient très bien. Très déçue par ce Jane Campion, alors que je fus captivée de bout en bout par la Leçon de piano. Dans le même style, je préfère regarder un bon James Ivory ou le Temps de l'innocence de Scorcese. Non, ça ne méritait pas un prix à Cannes.

  • gatzella

    Joli esthétiquement mais quand même sacrement cucul-la-praline!

  • Platoune

    Mon dieu que c'est long... :( et la poésie de Keats supporte mal le passage au français.

  • lili-sofia

    Génial ! je suis restée groggy par ce film. Il m'a fallu du temps pour émerger de l'ambiance, et en fait je voulais y rester ! Et puis il faisait 0° dehors alors je tremblais, mais était-ce de froid ?

  • Tirafkan

    Quel film ... j'y vais demain. Un bain de poésie, va nous faire du bien. On est gaté en cette rentrée, entre Coco Chanel & Igor Stravinsky, et là un film sur Keats. On est gâté, c'ets génial

  • bruno31

    J’ai vu le film hier soir en VOST et en avant première Télérama; je suis un peu déçu par ce nouvel opus de J.Campion;
    il faut vraiment être fan de poésie pour adhérer à 100% au film; à part cela les costumes de dandys et d’élégantes sont ravissants; ainsi que les paysages au fil des saisons; un bn moment, mais qui manque un peu d’élan et de ynamisme comme dans “La leçon de piano”

  • aziliz95

    vu bright star en juin dernier, beaucoup d'émotions, j'y retournerai dès sa sortie prochaine surtout pour y retrouver Ben dont je suis la carrière depuis très longtemps tant au cinéma qu'au théatre.

  • caroline8810

    Vraiment hâte de le voir!!

  • sammau

    Ben Whishaw est un super acteur !

  • Seventh_art

    Ce film a l'air vraiment bien :)

  • saranitta

    J'ai hate !

  • bla-bla-plouff

    Il a vrmt l'air bein :) Vivement quil sorte!!
    Jadore la musique

  • Julittlefinger

    waow, et quand on comprend l'anglais, c'est encore plus beau en raison des nombreuses métaphores qui viennent orner la lettre

  • Julittlefinger

    waow, et quand on comprend l'anglais, c'est encore plus beau en raison des nombreuses métaphores qui viennent orner la lettre

Toutes les actus Ciné
Avant-première : L'Ile de Giovanni le 24 avril à l'UGC Paris 19 !
Avant-première : L'Ile de Giovanni le 24 avril à l'UGC Paris 19 !
Tweet  
 
Un moment d’égarement pour François Cluzet et Vincent Cassel
Un moment d’égarement pour François Cluzet et Vincent Cassel
Tweet  
 
Un "Gravity sous l'eau" par les producteurs de Piranha 3D
Un "Gravity sous l'eau" par les producteurs de Piranha 3D
Tweet  
 
Chew: le comic culte adapté avec un des héros de The Walking Dead
Chew: le comic culte adapté avec un des héros de The Walking Dead
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Ce film dans d'autres pays
Forum

Discutez et débattez autour de "Bright Star" dans nos forums:

  • Musique (2)
Tous les sujets à propos de ce film
Tags
Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
L'info Ciné
  • ''Le Dernier Diamant'' : La légende du Florentin et le bijou Bérénice Bejo
  • Daniel Radcliffe : Enfin une photo avec sa petite amie après deux ans d'idylle !
  • Pauline Lefèvre : La star de Django Unchained, Jamie Foxx, sous son charme !
  • Johnny Depp : Rose à la main et charmeur pour l'anniversaire de sa douce
  • Cameron Diaz, Kate Upton, Nicki Minaj... Bombes et décolletés en rafale !

avec

Toute l'actualité
  • 23-04-2014

    Péronne privé de gaz à Pâques : deux ans ferme pour le voleur de métaux

  • 23-04-2014

    Ligue 1 : le PSG s'impose sur le fil face à Evian (1-0)

  • 23-04-2014

    EN IMAGES. Le PSG a eu chaud face à Evian

  • 23-04-2014

    La fille de Serge Lazarevic, dernier otage français, se dit «confiante»

  • 23-04-2014

    Agression à la boutique de Booba : le rappeur Rohff présenté à un juge jeudi

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr