Mon AlloCiné
K
K
Date de sortie 27 août 1997 (2h 15min)
Avec Patrick Bruel, Isabella Ferrari, Marthe Keller plus
Genre Policier
Nationalité français
Bande-annonce
Spectateurs
2,6410 notes dont 36 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Sam, inspecteur de police, joue régulièrement aux échecs avec son ami Joseph Katz, vieux brocanteur rescapé des camps. Un matin, Katz abat de sang froid sous ses yeux un touriste allemand rentré par hasard dans sa boutique. Il a reconnu le Waffen SS responsable, il y a cinquante ans, du massacre de sa famille. Incapable de l'arrêter, Sam laisse son ami partir. Pour Sam et la fille de la victime, qui s'avèrera être un communiste et non pas un nazi, commence une enquête encore plus complexe qu'une partie d'échecs.
Distributeur UFD
Voir les infos techniques
Année de production 1996
Date de sortie DVD 16/04/2003
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 4 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 90 144

Regarder ce film

En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 125.00 €
K
K (DVD)
neuf à partir de 83.96 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

K Bande-annonce VF 2:05
K Bande-annonce VF
2 548 vues

Interview, making-of et extrait

Alexandre Arcady Interview 2: Avoir 20 ans dans les Aurès, K, Là-bas... mon pays, Pour Sacha 8:15
Alexandre Arcady Interview 2: Avoir 20 ans dans les Aurès, K, Là-bas... mon pays, Pour Sacha
6 871 vues

Acteurs et actrices

Patrick Bruel
Rôle : Sam Bellamy
Isabella Ferrari
Rôle : Emma Güter
Marthe Keller
Rôle : Nora Winter
Pinkas Braun
Rôle : Joseph Katz / Karl Heinrich
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

eeem
Critique positive la plus utile

par eeem, le 27/05/2014

3,5Bien

Beau film, l'intrigue est pas mal, ce n'est pas un film pour les âmes sensibles.

riqueuniee
Critique négative la plus utile

par riqueuniee, le 18/09/2018

3,0Pas mal

Voilà un polar au rythme soutenu (malgré la longueur du film, on ne s'ennuie pas) et bien réalisé et interprété, mais qui... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
19% (7 critiques)
28% (10 critiques)
31% (11 critiques)
14% (5 critiques)
6% (2 critiques)
3% (1 critique)
Votre avis sur K ?
36 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Histoire de lettres

Quel est le point commun entre K dAlexandre Arcady et Z de Costa-Gavras ? L'écrivain Jorge Semprun, scénariste de Z et dont le livre Le Grand voyage, dépeignant son quotidien sous la déportation, fut à la base du scénario de K.

Arcady / Bruel : quatrième !

La première collaboration entre Patrick Bruel acteur et Alexandre Arcady réalisateur remonte à 1978, année du Coup de sirocco. Suivront ensuite Le Grand Carnaval en 1983, L'Union sacrée en 1989 et enfin K en 1997.

A l'origine du film

L'idée de K est venue à Alexandre Arcady suite à sa venue dans l'ancien camp de Auschwitz, qui fêtait alors les cinquante ans de libération des déportés.
4 Secrets de tournage
Films recommandés
XXL
XXL
Zone rouge
Zone rouge
On peut toujours rêver
On peut toujours rêver
Le Beauf
Le Beauf

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1996, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1996.

Commentaires

  • Nicole Fenoy
    Revu le film hier. Ca a vieilli mais comme il sagit d'une époque définie, ça passe. On oublit la "belle gueule" de Bruel tant son jeu est crédible. Un bon moment de télé quand même.
  • RENGER
    * * * ~ Alexandre Arcady (père d'Alexandre Aja) réalise avec son dixième film, un polar palpitant sur fond de chasse à l’homme, de nazisme et de devoir de mémoire. K (1997) est un trépidant thriller, assez inattendu et pour le moins complexe, du fait de son intrigue et de la multiplication de ses personnages. Il faut donc rester très attentif, car de la France en passant par l’Allemagne, le film a le don de semer le trouble constamment, du haut de ses 135 minutes, il peine à tenir sur la longueur, faute à une mise en scène mollassonne (par moment). Mais à côté de cela, signalons les excellentes prestations de Patrick Bruel, Pinkas Braun (impressionnant), aux côtés de Isabella Ferrari & Marthe Keller.
Voir les commentaires
Back to Top