Notez des films
Mon AlloCiné
    The Doom Generation
    Bande-annonce The Doom Generation
    15 novembre 1995 / 1h 25min / Comédie dramatique
    De Gregg Araki
    Avec James Duval, Rose McGowan, Cress Williams
    Nationalités américaine, française
    Bande-annonce Séances Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,3 678 notes dont 73 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Jordan et Amy, un couple d'adolescents, croise la route de Xavier, un homme mi-ange, mi-démon, qui les entraîne dans un cauchemar psychédelique, surréaliste et comique.
    Distributeur Haut et Court
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1995
    Date de sortie DVD 05/08/1998
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 26/03/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio stéréo
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 84908

    Séances

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 15.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    The Doom Generation Bande-annonce VO 1:28
    The Doom Generation Bande-annonce VO
    7 838 vues

    Acteurs et actrices

    James Duval
    Rôle : Jordan
    Rose McGowan
    Rôle : Amy
    Cress Williams
    Rôle : Peanut
    Johnathon Schaech
    Rôle : Xavier
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 749 critiques

    3,5
    Publiée le 15 février 2016
    Encore un film original, très créatif mais paradoxal de Araki.Il y a de très belles choses , mais aussi des moment très farfelus, trop farfelus, et qui ne sont pas à la hauteur des ambitions affichées. Les points forts du cinéma de Araki sont une réalisation très moderne , style vidéaste créatif , avec beaucoup de couleurs, une bande son décapante, et ensuite son approche du sexuel, bien qu’il n’y a pas vraiment beaucoup ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1020 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    1,5
    Publiée le 12 décembre 2015
    Je crois que je déteste fondamentalement le "cinéma" de Gregg Araki et je me demande si White Bird que j'avais apprécié n'était pas une erreur de parcours, ou si je ne me suis pas planté totalement en trouvant quelques qualités à ce film... Je m'ennuie devant ce film, c'est une catastrophe... C'est tellement pas pour moi ce délire qui se croit subversif... ça le serait si jamais les personnages existaient, s'ils avaient un peu de ...
    Lire plus
    Le-Droogie
    Le-Droogie

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 220 critiques

    5,0
    Publiée le 25 juillet 2011
    Film complètement déjanté, et dans le bon sens du terme (pas comme Even Cowgirls Get the Blues, quoi…), The Doom Generation se pose comme une cassure complète dans le cinéma d’Araki, et le ton très sérieux employé jusque là. Et ceci même se trouve dès les cartons du générique introductif, avec cette annonce : « Un film hétérosexuel par Gregg Araki ». Ca ne vous rappelle pas Totally Fucked Up ?.. Plus sérieusement, ce film ...
    Lire plus
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 30 janvier 2008
    Du cul et du sang en abondance. Au final on en sort un peu blasé. Les références du style "Mmm, 6,66 dollars monsieur", oh comme par hasard c'est le chiffre de la Bête, ça va bien 5 mn. On est pas des crétins obnubilés par le cul. Dans le même genre j'ai préféré "Tueurs nés", il n'y a pas le côté fantastique mais c'est plus original.
    73 Critiques Spectateurs

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1995, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1995.

    Commentaires

    • Veganforanimalrights
      Film sauvé par le personnage lumineux et tendre de Jordan White.Un chemin de croix déjanté aux couleurs du drapeau américain.
    • Florian G.
      finalement non , je pense être assez injuste avec ce film, il mérite vraiment les 4 étoiles d'allociné ....
    • AbsoluteRH
      J'ai beaucoup aimé ce film.Oeuvre très atypique, donc propre à la dissension, mais pour ma part, j'ai totalement adhéré au film. En revanche, je ne le vois pas, comme beaucoup s'amusent à le penser, comme un film tape-à-l'oeil ou prétentieux, surtout compte tenu de son aspect risqué, qui lui a valu de se faire plomber lors de sa sortie en salles, avant d'être reconnu. Maintenant, chacun y voit bien ce qu'il veut y voir,mais pour moi,un excellent moment, barré, décalé et sous acide. Fresh!
    • naturelle
      J'ai vu ce film, ainsi que "Nowhere" lorsque j'étais ado et ce qui en ressort de mes souvenirs n'a rien de positif. Du gore (je vois du sang partout! ;p à défaut de morts), des images psyché qui me prenaient la tête, un côté malsain.. Je ne les ai jamais revu depuis même si je les possèdes (?), mais j'ai remarqué que j'avais pris la peine de mettre 4 étoiles à "Nowhere"... & donc d'y revenir...J'ai lu vos commentaires, je ne me souviens de rien, ni de neo-nazis, ni de castrations, à croire que les vapeurs de weed m'avaient à l'époque anesthésiée ou que j'avais regardé ce film les yeux bandés en écoutant du son.Dernièrement, j'ai vu "Mysterious Skin", je ne l'ai pas terminé. Pourtant que de commentaires élogieux. Voir l'acteur Joseph Gordon-Levitt ne m'a pas aidée, je ne l'apprécie pas.Bref Araki et moi avons un soucis. L'éternel problème de l'attraction/répulsion il me semble.Je vais me diriger vers Kaboom, & revisionner Nowhere et Doom Generation dans un premier temps. Il n'aura pas ma peau.
    • Florian G.
      ah mais je ne suis pas énervé contre toi "new born" , je te donnais juste mon avis. Si tu veux ce qui m'a vraiment troublé dans " the doom generation" c'est la "fin" car c'est vraiment une scène insoutenable filmée de manière à te faire voir la castration de jordan tout en la suggérant avec des effets d'éclairage par contre-jour.... araki est très fort au niveau visuel et le résultat est redoutable. Le plus triste dans cette histoire c'est qu'amy ne sera plus jamais la même car visiblement ( et c'est ce que sous-entend le film) elle était vraiment amoureuse de jordan et réciproquement, c'est pour cette raison qu'elle devient folle de rage après que les néo-nazis ont finis de castrer jordan( qui a eu pour dernier mot " amy, je t'aime" ) et qu'elle découpe au sécateur ces enfoirés . La fin , pour moi, est trop violente et elle m'empêche d'aimer le film et de l'acheter en dvd . En plus , le personnage de jordan représente la candeur , le côté " enfantin-romantique" , bref c'est tragique ( mais voulu par araki)
    • Hareng rouge
      j'ai pas aimé ce film, ça se regarde facilement en plus c est court mais ya trop de trash pour du trash, trop de provoc m'as-tuvu,... en fin ça m a plus fait penser à un gros trip halluciné (auquel je n'ai pas adhéré et du coup le peu d attachement pour les personnages et l histoire, ma donné l impression que tout ça est assez vain.. meme la fin aussi WTF soitelle ma laissé assez indifferentdu même real Kaboom et Smiley face sont vachement mieux :)
    • Florian G.
      tu m'excuseras "new born" mais je me demande ce qu'il y a de jubilatoire ou de drôle dans une scène où un jeune adolescent se fait castrer au sécateur par un groupe de néo-nazis.... autant le début du film montre deux scènes gores faites sur le ton comique, autant la fin est ultra-violente et gratuite ....
    • Florian G.
      j'ai compris le film ( assez simple) , j'ai compris ce qu'a voulut dire araki mais le problème c'est qu'il l'a dit si maladroitement que le film ne laisse pas un bon souvenir .... les acteurs jouent très bien, le film est plutôt bien filmé mais le scénario laisse éclater des scènes de violence gratuite qui rendent le message du film " contre-productif" .... la fin est horrible avec les nazis du ku klux klan , cette scène finale ainsi que d'autres me font pas aimer le film même si la scène finale ( très violente) exprime très bien le style de violences contre les gays et les bisexuels dont sont capables les jeunes américains néo-nazis .... et la critique de cette amérique conservatrice se traduit aussi par le fait que tous les serveurs de fast-food de ce film sont armés et sont capables de tuer la personne si elle ne paye pas sa bouffe . En bref c'est un film avec de bonnes idées mais qui a été fait trop maladroitement et avec des scènes sanglantes trop gratuites, faites pour provoquer et faire le buzz mais qui n'apportent rien à l'histoire . Donc pour moi c'est 2 étoiles pour ce film , pas plus.
    • Ade' Augello
      Génial
    • new_born
      C'est du Araki type. Du sexe, tape à l'oeil, gore, vulgaire, tendance homosexuel très présente, comique: un cocktail qui forcément ne plaît à tout le monde. C'est assez inégal, mais certaines scènes sont assez jubilatoires. Puis Rose McGowan c'était quelque chose à l'époque.
    • Takemetovalhalla
      $ 6.66
    • beautifulfreak
      Araki rit (et moi aussi).
    • knotgirl19
      un bon road movie !
    • ritonard
      Violence petit bourgeois et touche pipi de cours de récrè
    • RENGER
      * ~ Deuxième volet de la trilogie "Teen Apocalypse", après Totally f***ed up (1993) et juste avant Nowhere (1997), Gregg Araki réalise un road-movie underground, sorte de cauchemar psychédélique & surréaliste, jouant à fond la carte de la provocation gratuite où durant près de 80 minutes on a droit à une accumulation de scènes de sexe, de vulgarités et d'images sanguinolentes se succédant avec plus ou moins de logique.A la manière de Ken Park (2003) de Larry Clark, The Doom Generation (1995) suit les tribulations d'un groupe d'adolescents complètement paumés et où le sexe semble être leur seul point de repère. Dans une Amérique aussi puritaine, il est surprenant de voir sortir un tel film (coproduit par la France), Gregg Araki ne se surpasse pas et n'innove pas, une grande partie de ses films ont pour ingrédients principaux des gays, des nymphomanes et du sexe à outrance, à croire qu'il n'y a que cela qui l'intéresse.Certains y voient une critique de l'Amérique conservatrice, d'autres n'y voient qu'un enchaînement sans queue ni tête de scènes sulfureuses, de vulgarités et de mauvais goût, à réserver à un public avertit.
    • Badwater
      ULTILME
    • Mil Mascaras
      Des ados punk en perdition, une critique surprenante d'une Amérique conservatrice ne laissant pas la place à cette jeune génération ... je vous le recommande vraiment .
    • moi_a6
      parfait.
    Voir les commentaires
    Back to Top