A Serious Man
A Serious Man
Date de sortie (1h45min
Réalisé par ,
Avec , , plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité Américain
Presse   4,4 24 critiques
Spectateurs
  2,8 pour 3 927 notes dont 719 critiques
Mes amis
Mes amis |
Mes amis Découvrez l'avis de vos amis maintenant !
Mes amis
  pas d'avis de vos amis (pour l'instant)
Voir la bande-annonce
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Synopsis et détails

1967. Larry Gopnik, professeur de physique dans une petite université du Midwest, vient d'apprendre que sa femme Judith allait le quitter. Elle est tombée amoureuse d'une de ses connaissances, le pontifiant Sy Ableman. Arthur, le frère de Larry, est incapable de travailler et dort sur le canapé. Danny, son fils, a des problèmes de discipline à l'école hébraïque, et sa fille Sarah vole dans son portefeuille car elle a l'intention de se faire refaire le nez. Pendant ce temps, Larry reçoit à la fac des lettres anonymes visant à empêcher sa titularisation, et un étudiant veut le soudoyer pour obtenir son diplôme. Luttant désespérément pour trouver un équilibre, Larry cherche conseil auprès de trois rabbins. Qui l'aidera à faire face à ses malheurs et à devenir un mensch, un homme bien ?

Récompenses
2 prix et 6 nominations
Secrets de tournage
5 anecdotes
Distributeur
StudioCanal
Box Office France
512 008 entrées
Année de production
2009
Budget
7 000 000 $
Date de sortie VOD
-
Date de reprise
-
Date de sortie DVD
25 mai 2010
Langue
Anglais
Date de sortie Blu-ray
-
Format de production
35 mm
Couleur
Couleur
Format audio
Dolby Digital DTS
Type de film
Long-métrage
Format de projection
1.85 : 1
N° de Visa
-
Plus de détailFermer
A Serious Man

A Serious Man (VOD)

Téléchargement définitif (VO+VF) : 7,99 €

louer maintenant avec
  • A Serious Man (DVD)

    A Serious Man (DVD)
    Date de sortie: mardi 25 mai 2010

    Logo partenaire neuf à partir de 8,37 €
    Acheter

Bande-annonce & extrait A Serious Man

A Serious Man Bande-annonce VO
936 045 vues

Vidéo Bonus A Serious Man

Plein 2 Ciné N°60 - Les films du 20 janvier 2010
10 929 vues

Actrices et acteurs A Serious Man

  • Michael Stuhlbarg

    Michael Stuhlbarg

    Rôle : Larry Gopnik

  • Sari Lennick

    Sari Lennick

    Rôle : Judith Gopnik

  • Richard Kind

    Richard Kind

    Rôle : Arthur Gopnik

  • Fred Melamed

    Fred Melamed

    Rôle : Sy Ableman

Casting complet et équipe technique

Critiques Presse A Serious Man

Note moyenne :   4,4 pour 24 titres de presse.
  •   Chronic'art.com
  •   La Croix
  •   Le Figaroscope
  •   Le Monde
  •   Le Nouvel Observateur
  •   Le Parisien
  •   Le Point
  •   L'Humanité
  •   Metro
  •   Positif
  •   TéléCinéObs
  •   Télérama
  •   Brazil
  •   Cahiers du Cinéma
  •   Excessif
  •   Le Journal du Dimanche
  •   L'Express
  •   Libération
  •   Marianne
  •   Paris Match
  •   Première
  •   Télé 7 Jours
  •   Ouest France
  •   Studio Ciné Live
24 critiques presse

Critiques Spectateurs A Serious Man

Critique positive la plus utile Par shmifmuf
  5,0 - Chef-d'oeuvre

Le sens de la vie selon les frères Coen ou plutôt l'absence de sens de la vie. Ce film absurde est le plus personnel du duo. Plus le héros avance dans sa quête de réponses plus il s'en éloigne. Les... Lire la suite

Critique négative la plus utile Par puce6386 le 13 février, 2011
  1,0 - Très mauvais

Un film pauvre et terne, décousu et bancal, long et ennuyeux. Trop porté sur la culture juive, beaucoup de choses nous échappent, on se retrouve la plupart du temps complètement largué, sans compre... Lire la suite

VS
Toutes les critiques spectateurs
  • 96 critiques     13%
  • 159 critiques     22%
  • 96 critiques     13%
  • 136 critiques     19%
  • 105 critiques     15%
  • 127 critiques     18%
719 critiques spectateurs

Photos A Serious Man

20 photos

Secrets de tournage A Serious Man

La comédie dramatique
Secret de tournage sur A Serious Man

L'un des registres préféré des frères Coen est celui de la comédie dramatique. Avant Serious Man, ils s'étaient déjà illustré dans ce genre avec Burn After Reading (2008) ou Ladykillers (2004) en donnant une vision critique des Etats-Unis en mettant l'accent sur le cynisme des personnages face à des situations imprévues aux conséquences souvent dramatiques.

Vers un monde d'inconnus
Secret de tournage sur A Serious Man

Alors que leur précédent Burn After Reading sorti en 2008 comptait un casting de stars, le casting du film Serious Man n'est composé que d'acteurs et actrices moins connus du grand public, voire même inconnus sur grand écran.

5 secrets de tournage

Dernières news A Serious Man

  • Le meilleur de l'année ciné 2010

    Le meilleur de l'année ciné 2010

    jeudi 23 décembre 2010 | Dossiers - Dossiers

    Tops et flops de l'année, événements marquants, espoirs, disparitions... Tout ce qu'il faut retenir de l'année cinéma, c'est par ici !

  • C'est quoi un personnage des frères Coen ?

    C'est quoi un personnage des frères Coen ?

    mercredi 27 janvier 2010 | Dossiers - Dossiers

    La sortie de "A serious Man" réalisé par Joel et Ethan Coen est l’occasion de revenir sur une de leurs nombreuses qualités : leur capacité à...

  • WGA Awards 2010 : les nominations !

    WGA Awards 2010 : les nominations !

    mardi 12 janvier 2010 | News - Festivals

    La saison des récompenses continue, avec les nominations des WGA (Writers Guild of America) Awards qui viennent d'être dévoilés, et qui cons...

9 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Commentaires

  • Alejandro de Verdad

    Un de mes Cohen préféré sans aucun doute. Les Cohen ont réussi à nous surprendre en faisant de quelqu'un de normal, quelqu'un d'atypique. (pour une fois.) Le film a plusieurs lignes de lectures, on peut voir que la vie d'un homme banale qui avait tout pour avoir une vie tranquille sans secousse à changé du tout au tout alors qu'il n"avait "rien fait". Cet anti-héros, qui vit dans un quartier déprimant de symboles rectilignes en surface, montre qu'en profondeur on y découvre des gens plutôt étranges, entre un voisin bof chasseur et une voisine cougar dangereuse.
    Mais on peut aussi y voir une critique négative de la religion avec les rabbins incapables de bons conseils, mais aussi constructivistes en mettant en avant à la fin du film le message du vieux rabbin à l'enfant, symbole malgré tout d'ouverture. Néanmoins, la citation d'aeroplane dans la bouche du rabbin laisse à penser que le Message Juif n'a pas la même puissance que celui de l'Homme Rabbin.
    Je reste cependant sur ma faim, n'ayant pas compris la scène finale avec l'ouragan...

  • Miki83

    Dommage parceque c'est vraiment un bon film, je le prèfere de loin à Burn After reading.

  • licoti

    Un nouveau Coen, ça ne peut qu'être bon :))

  • booz75

    Un film bizarre, sans queue ni tête si j'ose dire.

  • Photo-cineaste

    Comment vais-je patienter jusqu'au 20 Janvier moi ? Hein ? Comment ?

  • lecritiquentek

    J'ai eu l'occasion de le voir en projection de presse il y a 2 semaines. C'est un véritable petit chef d'œuvre. Si Barton Fink est leur film le plus personnel sur le plan de la création, A serious man l'est également mais sur le plan de la famille, de la religion, du sens de la vie, des responsabilités,...A voir absolument...

  • ZybaX

    Plus je mate la bande-annonce, plus je trouve le temps long avant la sortie...

  • McKerr

    c'est pas faux

  • patior

    L'enchainement bruitages images/sons pour faire une musique fait penser au film documentaire Surplus La Consommation par la Terreur

  • belleyl

    Je viens de le voir au cinéma. Mis a part quelques bonnes scènes d'humour juif, le film m'a paru très long. Je regrette de l'avoir vue

  • forz

    pour l'instant rien d'extraordinaire mais j'irai le voire comme meme

  • Tirafkan

    La BA donne vraiment envie. TRES envie

  • jean-lucledent

    les frères coen nous régale presque chaque année d'un de leur film et au vu de la bande d'annonce je pense pas qui vont nous décevoir!!!

  • Qliaen

    SmEuG > Ex aequo avec "Le meurtre le plus lent avec l'arme la moins efficace" alors (même si je ne pense pas qu'officiellement ce soir considéré comme une bande annonce, vu que le film ne verra jamais le jour (quoi que?)).

    En tous les cas, elle est terrible! Mais c'est vrai que le rythme soutenu donne mal à la tête si on la regarde une deuxième fois...

  • Hobs

    Une bande annonce inimitable et superbe ! (J'ai un peu plus peur pour le film...)

  • lecritiquentek

    un chef d'œuvre de subtilité, ...

  • thedude2007

    ok pour la subtilité mais Malraux a dit "Il est des moments où l'extrème subtilité rejoint mystérieusement la connerie". Comme il avait raison......

  • philippe r.

    Que va t il se passer? que va t il se passer?
    Après une h et demi toujours rien, c'est vraiment le film ou il ne se passe rien avec ses personnages tristes et sans énergie.

  • John_Murphy

    Ce film m'a l'air d'etre une bombe ^^
    On ressent toute la frustration de la vie dans la bande annonce ! :D

  • gimliamideselfes

    J'en reviens, c'était assez sympa je dois dire, mais je ne sais pas quoi en penser… I'm Thinking

  • machkaf

    zéro

  • Viggofan92

    Un film superbe. Des acteurs excellent. Très drole. Une superbe reflexion sur la famille, le couple ...

  • benben8

    --- Ce message a été censuré parce qu'il ne correspondait pas à la Charte AlloCiné. ---

  • Pulpski

    Comme dans l'histoire de Job, Larry ne trouve jamais de sens à sa malédiction. En conséquence, beaucoup d'intrigues sont proposées au spectateur, mais aucune n'évolue ni ne se conclue. [spoiler]Il y en a même deux nouvelles qui naissent à la dernière minute du film.[/spoiler]

    J'ai l'impression que les Coen ont vraiment voulu jouer avec les nerfs du spectateur et se dispenser totalement de lui tendre la main. Je trouve ça très dommage. En plus, l'humour qui paraît être le seul élément ludique du film est trop sporadique et ne repose souvent que sur des gags visuels un peu faibles. Je l'affirme clairement : je me suis emmerdé.

    Des moments sympas, quand même (les coups de marijuana, [spoiler]le magnifique dernier plan de la tornade[/spoiler]), et une esthétique toujours soignée, Carter Burwell (compositeur) et Roger Deakins (chef op) obligent, mais je le dis clairement.

  • Darksouls

    Un film qui m'a emmerder durant tout le long.... Et pourtant j'étais impatient de voir ce film. On attend tout le long qu'il se passe quelque chose, que ce pauvre homme pète les plombs, fasse quelque chose... et bien non. IL NE SE PASSE RIEN !!!! Et la fin, juste un coup de vent... Bref, une perte de temps.

  • Christopher Ramon?

    Je suis d'accord. Il y avait matière à faire quelque chose de bien, et les frères Coen passent à côté de leur comédie. Décevant.

    Surtout face aux deux précédents, No Country for Old men et Burn After >Reading

  • Lugo

    J'ai vu Burn After Reading et j'avais aimé.
    J'ai vu A Serious Man et je dis que c'est un mauvais film. Quand l'inspiration n'est pas là, les frères Cohen ne devraient pas s'obstiner à sortir un film chaque année.
    C'était pas tout à fait nul mais vraiment, ça n'avait rien d'un grand cinéma. Ce film n'est pas drôle. Parfois presque amusant mais pas tout à fait.
    Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi il a aimé, j'aimerais bien comprendre.
    Je n'ai pas aimé parce que je n'ai pas ri.
    Je n'ai pas aimé parce que ça ressemblait à de grands cinéastes qui manquaient d'idées : beaucoup de moyens mais un résultat très faible.
    Je n'ai pas aimé parce que rien n'est original.
    J'ai aimé la scène d'introduction mais je n'ai pas aimé son contexte avec le long métrage.

  • etms

    Est ce quelqu'un pourrait poster la "solution" du film, l'explication quoi, car j'avoue ne pas avoir tout compris à A Serious Man ?
    Plutôt fan des frères Cohen en général, là je suis passé à côté. L'histoire du début, les messages sur les dents, etc...je nage.
    Merciii :)

  • Dodeo

    Mouè Burn after reading avait était pas mal bousculé par les critiques spectateurs.

    Après les Coen c'est spécial, généralement sa passe ou sa casse.

  • raohken

    Ce n'est pas incomprehensible que le grand public ne suive pas, la plupart des gens ne voient pas la merveille que représente ce film. Burn After Reading etait beaucoup plus grand public (mais néanmois très bon) d'où son beau succès.

  • alastor78

    "la plupart des gens ne voient pas la merveille que représente ce film"

    C'est super élitiste comme commentaire. D'ailleurs A serious man m'a fait l'effet d'une comédie intello très hérmétique. On comprend tous leur humour, grand public comme cinéphile, on comprend tous leurs thèmes et leurs histoires mais il n'empêche que si j'ai aimé certains de leur film j'ai trouvé ce "serious man" dans l'ensemble assez chiant.
    Il y a de très bonnes choses: l'humour noir, le sens du grotesque, la satire et enfin cette chose que j'aime chez les coen qui consiste à ne pas livrer des films clés en mains pour que le spectateur médite sur ce qu'il a vu.
    Mais il y a aussi de mauvaises choses: un sens du rythme catastrophique, une histoire qui sent le déjà vu, des personnages secondaires qui font un peu "décors" et une cristalisation de l'action qui en devient frustrante pour le spectateur.
    En résumé j'ai trouvé le film intéressant, chiant et élitiste alors que rien ne le justifiait.

  • Alexdrum

    @alastor78 : Ca c'est uniquement parce-que tu n'as pas de goût, et même si mon commentaire semble lui aussi très élitiste, il faut lever la tête et arrêter de prôner la simplicité populaire.
    Non ce film n'est pas pour la plupart des gens !
    Non ce film n'est pas pour la masse !
    Mais en revanche c'est une putain d'expérience pour les passionnés, qui prouve que les frères Coen peuvent s'éloigner du populaire tout en restant géniaux.

    Et ça serait pas mal d'arrêter d'employer le mot "élitiste" péjorativement ; genre c'est un mal... J'te rappelle quand même que dans le domaine de l'art, ce mot est un compliment sans fin.

  • Alexdrum

    ... et même si dans le fond, vous ne comprenez pas ce film, rien que dans la forme - les acteurs, l'image, le SON PUTAIN, les symboliques... - il y a de quoi vous scotcher.
    Après faut ouvrir les yeux.

  • Dodeo

    Prends pas de haut les personnes qui n'ont pas aimé. Ne pas aimé c'est un droit. Tu ne détient pas l'ultime vérité non plus.

    Pour ma part j'ai compris le fond mais est-ce pour autant que j'ai trouvé le film bien? Bien sur que non. D'autres paramètres entrent en compte. La narration du récit est totalement foireuse, trop décousue. C'est pas le genre de film qui plaît a tout le monde mais est-ce pour autant que ceux qui n'ont aimé perçoivent mieux le VRAI cinéma. Faut arrêter les délires.

    J'ai était par contre époustouflait par la maitrise des deux frères, certaines scènes sont très bonnes. Mais c'est tout pour moi.

  • Alexdrum

    C'est ce terme "élitiste" qui m'énerve, alors tout de suite je prends de haut, c'est une sorte d'envie de baston mentale tu comprends ? Surtout qu'après y a de vifs réactionnaires qui me donnent du champ libre.

    Tu parles de la narration qui est décousue, je ne vois pas en quoi c'est un argument. Evidemment qu'elle est décousue et heureusement vu la consistance du film. Ca ne fait qu'embellir la forme générale.

    Bien sûr qu'on a le droit de ne pas aimer, après tout c'est juif à souhait comme film, mais qu'on le critique là je ne peux pas accepter.
    Il n'y a pas de vérité ultime, comme tu dis, mais il y a des critères qui peuvent aider à définir la qualité d'un film. En premier lieu (car je ne vais pas m'étendre) certains critiques presse qui ont ici fort bien analysé le sujet (ça tape dans le 3 et 4 étoiles), et puis le simple fait que ce film ait une âme surpuissante ne se contredit pas.
    ENFIN bref, 2/4 pour les spectateurs, c'est tout simplement foireux, ça vaut pas tripette, c'est inutilement nase.

  • Dodeo

    Ce sont des avis, des avis qui valent autant que le tien. J'aime pas que les gens croient que leur avis soit supérieur. C'est totalement erroné.
    J'ai rien contre les scénars décousu mais là je l'ai trouvé bien trop décousu. Il a une âme et une originalité sa c'est clair. J'ai pas accroché à la trame et a certaines scènes qui trainent en longueur et deviennent lourdes. Je n'ai pas non plus réussi a me passionné pour l'histoire du bonhomme. Je me suis ennuyé a plusieurs passages. C'est un bon film mais pour moi c'est pas passé. Et a ce que je sache sa reste un droit. Les critiques presse sont un argument mais pas non plus a 100% fiable. Elles ne reflètent pas toujours la vrai qualité d'un film. Sa ne reste que des avis subjectifs même si une part d'objectivité et de mise. Objectivement le film reste bon et a été parfaitement maitrisé par les deux frères, subjectivement je me suis souvent fait chier.

  • Alexdrum

    Et... ? Je n'ai jamais dit que mon avis était plus important que d'autres ? Par-contre, je ne suis pas d'accord, certains avis sont supérieurs à d'autres, tout simplement parce-que le cinéma est une industrie divertissante, et que certains spectateurs n'en profitent QUE pour le divertissement, c'est à dire le B.A.-BA d'un film. Et puis je ne sais même pas pourquoi tu m'embrouilles, ta critique je la respecte, il n'y a aucun problème, si tout le monde pouvait critiquer aussi justement ça serait un monde parfait. Mais depuis le début je m'attarde à prôner ce genre de critiques (même si ce n'est pas clair), alors où est le problème ?

  • Dodeo


    [quote] Je n'ai jamais dit que mon avis était plus important que d'autres ?[/quote]

    C'est ce que j'avais crus comprendre quand tu disait que la moyenne de critique était inadmissible.

    [quote]Par-contre, je ne suis pas d'accord, certains avis sont supérieurs à d'autres, tout simplement parce-que le cinéma est une industrie divertissante, et que certains spectateurs n'en profitent QUE pour le divertissement, c'est à dire le B.A.-BA d'un film[/quote]

    Oui d'accord en partie. Dans le cinéma il y a l'art et le divertissement, deux perceptions différentes. Néanmoins si aujourd'hui beaucoup de personnes voient le cinéma en tant que divertissement libre a eux. Si c'est pour eux c'est un plaisir No Souci. Pour ma part je voit le cinéma comme un art surement comme toi et bien d'autres.

    [quote]Et puis je ne sais même pas pourquoi tu m'embrouilles[/quote]

    J'avais juste l'impression que tu rabaissais trop les avis divergents au tiens mais j'ai peut-être mal interprété. :jap:

    [quote]alors où est le problème ?[/quote]

    Dans ce cas là aucun. ;)

  • Alexdrum

    Et puis réfléchis deux minutes, quand tu vois que Bay et ses Transformers sont mieux notés par le public tu as de quoi réfléchir sur l'équité des avis. Allez je file.

  • Dodeo

    J'ai justement le coté divertissement qui prône sur le coté "art". Ce qui compte au final c'est bien ce que tu pense toi et pas ce que les tiers personnes pensent. ;)

  • Alexdrum

    Au sujet de la moyenne, ca n'a rien à voir avec mon avis, les gens pensent ce qu'ils veulent. Mais je viens d'y faire un tour et certaines critiques sont inadmissibles. Alors que le film n'ait pas vraiment plus je ne peux pas l'expliquer, il est compliqué et très intime, mais rien que sur le plan technique c'est un délice. De toute façon je dois y aller, et même j'utilise des arguments secs, souvent abusifs, j'ai une conception de la critique assez souple du temps qu'elle respecte les points objectifs du films. C'est pour ça que le mot "élitiste" m'énerve, comme si les frères Coen avaient fauté en faisant un film intellectuel et subtil... A la prochaine.

  • Alexdrum

    (Pas faux pour Rransformers : très mauvais exemple comparatif, mais je n'ai pas le temps de chercher mieux ; cela dit les critiques "0 étoiles" des films de Chaplin sont une bonne illustration de la chose)

  • juval92

    ennuyeux à mourir. Question: l'action se passe en 1967? Si c'est le cas, Abraxas de Santana en 1967???

  • jo4

    Les frères coen ne manquent pas de personnaliser, avec une touche coenniène, l’ensemble de leurs films. Dans A serious man, ils ont mit plus qu’une simple pointe de leur savoir-faire. Par des personnages compliqués et complets ils nous offrent une comédie d’un style rare. Là, ne règne ni vraiment l’absurde, ni formellement le comique de situation, mais un ensemble de plusieurs sources comiques, un mélange intelligent et explosif. Leur Burn After Reading était trop centré sur un même style et tombait dans la lourdeur, ici l’erreur est corrigée et justement. Enfin une comédie pour adulte.
    Notations:

  • jo4

    Le film commence peut être en 1967 mais rien ne nous dit qu'il ne se déroule pas sur 3 ans car Abraxas est sortie en 1970. Car sauf erreur de ma part abraxas c'est dans les dernières minutes du film...

  • jo4

    Le film commence peut être en 1967 mais rien ne nous dit qu'il ne se déroule pas sur 3 ans car Abraxas est sortie en 1970. Car sauf erreur de ma part abraxas c'est dans les dernières minutes du film...

  • ZybaX

    Je vais le revoir tout à l'heure. Preuve s'il en est que ce film ne m'ennuie pas, et qu'il n'est pas élitiste, puisqu'il m'a sincèrement touché, profondément ému, et m'a invité à me poser des questions.

    Et - putain - qu'est-ce que je me marre. :lol:

  • philippe r.

    On est pas tous des moutons on peut aimer certain film et pas d'autre.Les Coens font du bon et du mauvais.
    J'ai détesté ce personnage déprimant qui fait preuve d'une passivité extraordinaire vis-à vis des épreuves de sa vie. C'est un film triste et sans humour.
    Bien réalisé il nous permet de tenir dans l'attente du dénouement salvateur mais comme le reste c'est mou et sans éclat.

  • MerguezBert

    Je pense que Abraxas est plus un clin d'oeil au Demon Abraxas/sax qu'à Santana. Voir sur pour de plus amples informations.

    A mes yeux un très grand film. Absurde, drôle, amusant, réflexif sur un sujet très actuel (la religion en général), et le tout avec la magie des Coen, leur qualité de photographie et une bande-son pertinente et intégrée. J'ai eu beaucoup de mal à sortir du film tant j'ai été pris par la réflexion qu'il suscite.

  • candoou

    Aha "Néanmoins cette disposition semble se généraliser? Problème de coût?" Non, il semblerais juste que le respect du cinéma se développe, une notion que vous devez ignorer!

  • edwardwoodjr

    quand tu regarde un film étranger Chalkwood, tu n'as pas l'impression de louper le jeux des acteurs? L'intonation de la voix tout ça tout ça... Pour moi c'est impensable de regarder un film doublé quoique j'ai quelques points faibles dont The Big Lebowski ou la série Simpson... :ass:

  • kayumba

    C'est le film le plus spécial de leurs filmographie.
    Je me suis endormie en le regardent.

  • astilbe

    sur fond de fin du monde, les frères cohen signent un film magnifique concernant l'absurdité et le glissement vers la perversion et la folie liée à l'existence à notre époque.
    rarement on a abordé avec tant de justesse et de cynisme, les affres du vide et la déconnection désabusée du discours religieux.
    un bijou d'humour pince sans rire qui n'est pas sans rappeler "eraserhead" de lynch si l'on s'en réfère à la mine du personnage principal qui n'en cesse pas de se perdre en déconfiture.

  • lampadaire2002

    oui, Desproges a peut être repris la phrase de Romain Gary dans "le tribunal des flagrants délires"..libre à lui mais ..rendons à César etc..
    en tout cas Serious Man est
    une version hyper réaliste d ' Eraserhead .. ce film extrêmement triste ne plaira peut être pas au fan des freres Coen , mais c'est trés loin d'être un mauvais film !

  • ZybaX

    Donc, il l'a dit. :D

    C'est même un excellent film, mon préféré des Coen en ce qui me concerne.

  • MisterEvil

    En tout cas j'ai trop hate de la voir en bon Coen Fanboy :D :D

    PS: non j'ai pas super aimer "Burn After Reading" mais un Coen Mineur ça reste generalement un meilleur film qu'un film de tacheron Majeur ;)

  • BlindTheseus

    volontairement ou non un script qui semble entretenir un repli communautariste assez malsain doublé d'un certain angélisme hors-propos: A moins d'être juif new-yorkais on ne s'identifie pas au recit quand on oublie une abondance de clichés, déclenchés sans doute par une appropriation de la part des auteurs du style d'un genre mais ce qui en suffit pas à se l'approprier. Excepté donc le passage du chanteur génial le tout apparaît surtout commun et très lassant.

  • marcfieldfr

    Le film le plus ennuyant de l'année .... à eviter

  • kevinnic41

    a part le jeu de montage au moment de l'accident de voiture, ce film est vraiment très ennuyant et très innutile. Des le depart on patiente pendant 10minutes que le film veuille bien commencer. Ce prologue n'ayant que pour seul fonction de nous tire 'pourvu que dieu nous délivre du mal" ou un truc du genre. Bref s'ensuit des scènes présentées commes comiques, qui ne le deviennent plus par ce "pointage" outrancieux nous inculquant : maintenant il faut rire (professeur au tableau, homme qui meurt subitement, bar mitsva choutée...). Le sujet est de plus mal traitées. Ca ne me dérange pas qu'on rigole sur les religions quelqu'elles soient, à condition de ne pas enchainer préjugés et stéréotypes. Un film est beaucoup plus comique, quand le drôle vient de l'absurdité d'une réalité (September Issue est beaucoup plus juissif que Le diable s'habille en Prada). La fin quoique joli (émotionnellement) n'a aucun rapport avec le film, apart le fait peut être de nous montrer que le mal continuera à s'abbatre sur eux... Bref un film sans véritable intérêt, a eviter.

  • kevinnic41

    A part le jeu de montage au moment de l'accident de voiture, ce film est vraiment très ennuyant et très inutile. Dès le départ on patiente pendant 10minutes que le film veuille bien commencer. Ce prologue n'ayant que pour seule fonction de nous dire''pourvu que dieu nous délivre du mal" ou un truc du genre. Bref s'ensuit des scènes présentées comme comiques, qui ne le deviennent plus par ce "pointage" outrancieux nous inculquant : maintenant il faut rire (professeur au tableau, homme qui meurt subitement, bar mitsva choutée...). Le sujet est de plus mal traités. Ca ne me dérange pas qu'on rigole sur les religions quelqu'elles soient, à condition de ne pas enchainer préjugés et stéréotypes. Un film est beaucoup plus comique, quand le drôle vient de l'absurdité d'une réalité (September Issue est beaucoup plus juissif que Le diable s'habille en Prada). La fin quoique joli (émotionnellement) n'a aucun rapport avec le film, apart le fait peut être de nous montrer que le mal continuera à s'abbatre sur eux... Bref un film sans véritable intérêt, a eviter.

  • Seemleo

    Une oeuvre de grande qualité factuelle. Des plans au millimètre, un casting avec des trognes qui font penser à du Gossens. Une mise en scène dans les années soixante donnant paradoxalement à l'histoire une touche intemporelle. Une dérision consumée sur l'esprit fataliste juif habilement illustré par le court métrage d'introduction et sur lequel on sent pointer un désespoir certain. Les frères Cohen nous resserve le même plat régulièrement, avec, à chaque fois, un assaisonnement à peine différent. Cette fois, le message "la vie est absurde et cruelle" n'est pas assez contrebalancé par l'Humour. La sauce est un peu lourde à digérer. Il ne fallait pas mélanger la dérision et le règlement de compte.

  • Jane-Doe

    On était encore en janvier quand j'ai vu ce film, mais il figurera assurément dans les films les plus ennuyeux et pas drôles de l'année 2010... Quelle tristesse.

  • Jane-Doe

    On était encore en janvier quand j'ai vu ce film, mais il figurera assurément dans les films les plus ennuyeux et pas drôles de l'année 2010... Quelle tristesse.

  • anaispim

    Je ne comprend absolument pas les notes des critiques, ce film a été un des plus soporifiques de mon début d'année! Contrairement à "Burn After Reading" ou "The Big Lebowski", il n'y a ici aucune tranche de rire. Le topo est le même, avec la croisée de plusieurs personnages et des situations absurdes (le père trompé qui devient malgré lui pote avec l'amant et finit par devoir lui payer un cercueil). Mais il n'y a pas ici de personnage barré qui emmène tout sur son passage et nous astiquent les zygomatiques (Walter Sobchak dans Lebowski; Chad Feldheimer dans After Reading...). Alors en quoi est-ce un film comique? Je me le demande toujours. La fin est une délivrance après tout ce temps perdu, et "A Serious Man" effectivement bien trop sérieux. Pire que "Ladykillers" pour vous dire.

  • crotal

    En ce qui me concerne, j'ai l'impression d'avoir raté le sens que les réalisateurs veulent donner au film ... ou alors il n'y a pas de sens ...

    En fait, ce film me fait penser à l'art moderne en peinture. On fait un gros paté de couleurs c'est au spectateur de tenter d'y trouver un sens, si tant est qu'il y en ait un.

  • thagiantcoucou

    Pour ma part je suis passé totalement à côté de ce film très hermétique.
    Des bonnes scènes ça et là, mais qui semblent ne pas bien s'accorder.
    Après Burn after Reading, les coen seraient ils sur une mauvaise pente ?

  • DarioFulci

    Bien meilleur que la pochade débile Burn After Reading mais finalement les frères Cohen font toujours le même film (en dehors de No Country for Old men) à savoir des abrutis qui se font emmerder par d'autres abrutis et sont incapables de lutter contre. Ça commence à bien faire, autant c'était marrant dans The Big Lebowski mais là la corde est archi-usée.
    Ici, le propos est tempéré par l'aspect personnel du projet ce qui permet au film de ne pas se limiter à une simple pantalonnade. Il n'empêche, ils n'ont pas pu résister à la tentation des situations et des personnages stupides victimes de la connerie qui les entoure.

  • -Angelus-

    vu qu'une fois moi, j'ose rarement revoir les films de peur de plus les aimer, mais je fais un peu de pub pour le film ^^ en tout cas c'est mon coen préféré

  • seekenz

    c'est le pire film que j'ai vu cette année.

  • mjkrimo

    je l'ai arrêté au bout d'une heure..donc je ne pourrais pas le juger avant de l'avoir vu en entier .. mais le fait d'avoir appuyé sur "stop" veut surement dire beaucoup de choses !

Toutes les actus Ciné
Comic Con : King Kong de retour dans Skull Island en 2016
Comic Con : King Kong de retour dans Skull Island en 2016
Tweet  
 
Comic Con : Godzilla affrontera 3 célèbres monstres dans les suites
Comic Con : Godzilla affrontera 3 célèbres monstres dans les suites
Tweet  
 
5 bonnes raisons de (re)voir "La Môme" ce soir sur TF1
5 bonnes raisons de (re)voir "La Môme" ce soir sur TF1
Tweet  
 
Ce soir à la télé : on mate "La Môme" et "Good bye Lenin !"
Ce soir à la télé : on mate "La Môme" et "Good bye Lenin !"
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Ce film dans d'autres pays
Forum

Discutez et débattez autour de "A Serious Man" dans nos forums:

  • j'exige une explication pour la fin! LoL!! (13)
  • Comité de soutien de Serious Man aux Oscars (7)
  • Dispo en BR et DVD dès le 9 Février (4)
  • La scène du début (16)
  • Diffusé dans un seul cinéma à Marseille ! (2)
Tous les sujets à propos de ce film
Tags
Top Bandes-annonces
Toutes les bandes-annonces
L'info Ciné
  • Kate Winslet et Josh Brolin : Couple torride et fascinant de Last Days of Summer
  • Hélène Fillières s'est mariée : La star de Mafiosa a dit oui à Matthieu Tarot
  • Scarlett Johansson dynamite le box-office US avec Luc Besson !
  • Jessica Alba, bombe irrésistible avec Rosario Dawson et le repenti Josh Brolin
  • Mad Max - Fury Road : La bande-annonce, dingue et puissante, enfin dévoilée !