Mon Allociné
Rose & noir
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Rose & noir
Date de sortie 14 octobre 2009 (1h 37min)
Avec Gérard Jugnot, Bernard Le Coq, Juan Diego plus
Genres Comédie, Aventure, Historique
Nationalités Français, Espagnol
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 1,8 21 critiques
Spectateurs 2,0389 notes dont 129 critiques

Synopsis et détails

En 1577, Pic Saint Loup, grand couturier sur le déclin, se voit confier par le roi Henri III, une mission diplomatique : il doit confectionner sa plus belle robe de cérémonie pour le mariage arrangé d'un de ses neveux avec la fille d'un Grand d'Espagne. Dans une Espagne catholique intégriste qui traque protestants, maures, juifs et homosexuels, Saint Loup va se mettre en chemin entouré de ses gens. Ce qu'il ignore, c'est qu'il part avec un protestant, son fidèle secrétaire, bien décidé à cacher une bombe dans la robe pour venger les siens de la sanglante Saint Barthélémy. Il part également avec son " nègre " un maure qu'il doit transformer en blond normand, avec son parfumeur, son " nez " un juif marrane ainsi que son coiffeur, une folle perdue. Tout ce joli monde " persona non grata " va se retrouver chez le père de la fiancée, un détraqué de la pire espèce, qui n'est autre que le grand inquisiteur de Cordoba...
Distributeur EuropaCorp Distribution
Récompenses 1 prix et 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2008
Date de sortie DVD 14/04/2010
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Box Office France 107 844 entrées
Budget -
Langues Français, Espagnol
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 119550

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Rose & noir en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Rose & noir
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Rose & noir
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Rose & Noir (DVD)
Date de sortie : mercredi 14 avril 2010
neuf à partir de 3.59 €
<strong>Rose & noir</strong> Bande-annonce VF 1:47
Rose & noir Bande-annonce VF
205 643 vues

Interviews, making-of et extraits

Raphaël Personnaz, l'interview blind-test 9:28
Raphaël Personnaz, l'interview blind-test
8 949 vues
<strong>Rose & noir</strong> Reportage VF 1:50
Rose & noir Reportage VF
261 vues

Acteurs et actrices

Gérard Jugnot
Gérard Jugnot
Rôle : Pic Saint Loup
Bernard Le Coq
Bernard Le Coq
Rôle : Castaing
Juan Diego
Juan Diego
Rôle : Poveda
Assaad Bouab
Assaad Bouab
Rôle : Flocon
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Journal du Dimanche
  • Ouest France
  • Le Figaroscope
  • Positif
  • Filmsactu
  • Studio Ciné Live
  • Le Point
  • L'Express
  • L'Humanité
  • 20 Minutes
  • Dvdrama
  • Télérama
  • La Croix
  • TéléCinéObs
  • Le Monde
  • Chronic'art.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Première
  • Brazil
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
21 articles de presse

Critiques Spectateurs

Scubaland
Critique positive la plus utile

par Scubaland, le 23/01/2016

5,0Chef-d'oeuvre

Je ne suis pas un grand fan des films français. J'ai commencé à regarder du coin de l'œil, devant tout ce rose, ces manières... Lire la suite

Critique de Monique Pantel dans Europe 1
Critique négative la plus utile

par Critique de Monique Pantel dans Europe 1, le 03/05/2014

1,5Mauvais

Oh, j'ai été très déçue. J'aime Gérard Jugnot, c'est un homme formidable, et un grand cinéaste. Il l'a prouvé : il a fait... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
17% 22 critiques 13% 17 critiques 12% 15 critiques 16% 20 critiques 12% 15 critiques 31% 40 critiques
129 Critiques Spectateurs

Photos

15 Photos

Secrets de tournage

Genèse du projet

Ce projet est né de la frustration pour Gérard Jugnot de ne pas pouvoir réaliser le Astérix en Hispanie que le scénariste Philippe Lopes-Curval et lui avaient écrit pour Claude Berri. "L'Espagne est un pays que j'adore et je me réjouissais à l'idée d'aller y tourner, confie le réalisateur-comédien. Et puis, comme on sait, il y a dans ce pays si catholique une influence maure qui a laissé de magnifiques traces à Séville, Cordoue, Grenade... Ça rejoignait une autre idée qui me trottait depuis longtemps dans la tête. Celle de faire un film sur l'influence néfaste sinon des religions, du moins des excès qu'elles provoquent, sur le développement insensé aujourd'hui de l'intégrisme, du fanatisme. Qu'on puisse toujours, au XXIème siècle, s'entretuer au nom de Dieu me paraît totalement aberrant. Je pense également que de vivre depuis six ans avec Saida Jawad, une Ch'ti de famille marocaine, n'est pas étranger à cette préoccupation et à cette envie..."

Note d'intention

Pour Gérard Jugnot, le rose du film est porteur d'une symbolique très forte. Il "est à la fois celui du costume, celui de la mode, celui des gays aussi bien sûr, mais plus généralement celui de la Renaissance, de la civilisation, de l'humain, de la vie qui est opposé au noir dont sont vêtus les Inquisiteurs et à cette noirceur qui s'est abattue soudain à cette époque sur cette Espagne si belle, si lumineuse, si colorée, si développée, comme elle s'abat aujourd'hui en Afghanistan, en Iran et ailleurs..." Pour autant, le cinéaste-comédien ne souhaitait pas faire de Rose & noir un film à thèse. "D'autant que si le cinéma changeait la vie, ça se saurait, ajoute-t-il. En même temps, il y a une formule qu'on a trouvée avec Christophe Barratier et que j'aime bien : " je ne suis pas sûr que le cinéma change la vie mais il peut donner des forces à ceux qui veulent la changer ". Je pourrais dire que c'est ce qui nous anime avec Philippe Lopes-Curval lorsqu'on écrit un nouveau film."
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2008.

Commentaires

  • VINSANG1

    Amis cinéphiles, nous vivons actuellement une sombre époque. En effet, à l'instar des cafards, les navets semblent se reproduire dangereusement vite. Un nouveau film me l'a confirmé : "Rose & noir".
    Gérard Jugnot souffre, sans le savoir, d'une maladie sévère et incurable : la connerie. En outre, il semble avoir atteint le stade terminal.
    Je ne suis pas cruel, seulement sincère. La filmographie de ce pitoyable acteur est un véritable film d'épouvante pour tous les cinéphiles. "Envoyés très spéciaux", "Musée haut, musée bas", "Ca se soigne ?", "L'auberge rouge", "L'Île aux trésors" ou encore "Les Bronzés 3 amis pour la vie" en sont les irréfutables preuves. "Rose & noir" est le coup de grâce. Le scénario (signé Gérard Jugnot) franchit les frontières de la bêtise. Les dialogues (dont Gérard Jugnot est l'auteur) semblent avoir été rédigés par un enfant tout juste âgé de cinq ans dont l'unique lecture serait celle des blagues Carambar. Pour résumer : le 14 octobre 2009, le septième art va de nouveau souffrir ! Merci d'avoir pris le temps de me lire. Passez une agréable journée.

  • SpeenySpook

    Le truc c'est que quand on aime pas les commédies, ce qui est tout à fait respectable, on ne va pas les voir... ce n'est pas plus compliqué que ça. :)

    Moi j'aime pas les films d'action creux et à répétition du style "Taxis", "Fast and furious", etc

    Je vais juste pas les voir, ne serait-ce que parce je trouve que les films d'action ressemblent de plus en plus à des jeux vidéos où je n'ai pas le droit de jouer... du coup je m'emmer..

    Pour en revenir aux films que tu cites :

    "Envoyés très spéciaux" est une bonne commédie qui démontre sans facher personne à quel point il est facile pour nos médias de "fabriquer" un évènement, même involontairement... pas inutile, donc.

    "L'auberge Rouge" revisite le film originale sans chercher à l'imiter, ça tient bien la route et retrouve un peu le "comique d'horreur" du "Bal des vampires". Perso j'ai bien aimé.

    "L'Ile au trésor" n'a rien à voir avec une commédie et présente une bonne mise en image de l'histoire d'origine, rien à voir avec un navet.

    "Les bronzès 3", qui au passage est un film de Leconte et pas de Jugnot, on aime ou on aime pas.... moi j'aime pas mais il s'est trouvé un public qui ferait envie à beaucoup de grosses productions hollywoodiennes. C'est peut-être pas une preuve de qualité mais c'est déjà un bon point.

    "Musée haut, musée Bas" évidement ce n'est pas grand public (tout le monde ne sait pas qu'un urinoir signé R Mutt n'est autre que l'urinoir renversé de Marcel Duchamp) mais c'est un petit bijoux d'ironie quand on s'intéresse un peu aux arts plastiques.

  • mimiryudo

    Ca n'est pas vraiment une comédie que ce film. Rose & Noir veut dire certainement beaucoup de choses, mais il veut surtout dire ceci : Légèreté & Profondeur, Comédie & Drame... A voir pour moi !

  • mimiryudo

    Ca n'est pas vraiment une comédie que ce film. Rose & Noir veut dire certainement beaucoup de choses, mais il veut surtout dire ceci : Légèreté & Profondeur, Comédie & Drame... A voir pour moi !

  • mimiryudo

    Ca n'est pas vraiment une comédie que ce film. Rose & Noir veut dire certainement beaucoup de choses, mais il veut surtout dire ceci : Légèreté & Profondeur, Comédie & Drame... A voir pour moi !

  • mimiryudo

    Ca n'est pas vraiment une comédie que ce film. Rose & Noir veut dire certainement beaucoup de choses, mais il veut surtout dire ceci : Légèreté & Profondeur, Comédie & Drame... A voir pour moi !

  • T-Buster

    Même si le scénario est un peu touffu ou brouillon, ce film est une bonne surprise. Avec un Gérard Junot qui joue parfaitement les grande folle dans cette tragi-comédie. Si le sujet est sérieux et important, surtout dans ces temps de retour de l'ordre moral, et de l'exclusion; cette farce permet d'en rire, et un peu d'humour sur ces sujet douloureux est bien venu.

  • SpeenySpook

    Oui on est loin de la commédie légère, ici la commédie sert de poil à gratter les pensées uniques de notre époque.

  • mklause

    J'ai trouvé ce film aussi bien que LA FOLIE DES GRANDEURS nous étions trois avec des goûts très différents ... nous avons aimé tous les trois... ne pas croire la critique de la presse ... c'est un film drôle et intelligent

  • tonton77

    Un hymne à la tolérance qui résonne derrière la farce comme une violente attaque de l’Eglise, dont les plus jeunes et les plus ignorants de nos concitoyens ne ressortiront pas indemnes. J’ exagère ? Il ne semble pas puisque Eric ZEMMOUR , qui a la liberté de dire encore ce que beaucoup n’ose souvent pas dire, et qui a vu le film, lui, le décrypte comme rien de moins qu’un film anti-chrétien.

  • tagada555

    Honteux, incomprehensible... Jugnot est pourtant talentueux! Que diable allait t'il faire dans cette galère??? Le film est ridicule, on sait qu'il n'est pas sensé être serieux d'un niveau historique mais il frise le revisionnisme : les arabes ont toujours vecu en France semble t'il par exemple... grotesque (etait-ce l'inspiration de sa nouvelle muse?).
    Et pour finir, il n'est pas drole....

  • Up Wings

    oH Mon Dieu !

  • minus_maximus

    En réponse à tagada555 >>> Un film anti-chrétien oui ! Et alors ? Je ne suis pas croyant et beaucoup de choses dans la religion me font peur, est-ce un crime ?

  • leen.a

    Vraiment très drôle, je me suis régalé!

  • leen.a

    @ tonton77 citation:" Eric ZEMMOUR , qui a la liberté de dire encore ce que beaucoup n’ose souvent pas dire", peut être parce que ce qui ne se dit pas est honteux...

  • quetedugraal

    Sur le coup Jugnot a fait assez fort.

  • freddykazer

    C'est très à la mode les oeuvres contre les catholiques en ce moment... Heureusement c'est toujours (et parfois littéralement) de la merde.

Voir les commentaires